Prix pour créer un loft

Mis à jour le 12 juillet 2018
Aucun vote pour le moment
2018-07-12 07:45:00
Salon de loft avec mezzanine

Alors où trouver un bien qui vous permettra un tel style de vie, le prix pour créer un loft, comment le reconnaître, quelles démarches effectuer et quels sont les principaux points ou les principales astuces qui vous permettront de le mettre en oeuvre sont certains des thèmes qui seront étudiés pour vous aider dans une telle réalisation.

 

Formulez une demande de devis

L’esprit loft

Si vous regardez les magazines, les émissions de télévision, vous avez certainement rencontré ce type de réalisation.

Si la notion d’espace ouvert est l’une des données de ce style de vie, chacun peut cependant trouver sa place et les zones jour / nuit peuvent être clairement définies ou les espaces parents / enfants.

Mais la circulation reste un élément important de ces lofts où tout se joue généralement sur plusieurs niveaux, largement ouverts, afin de respecter des volumes conséquents qui permettent de bien respirer.

Autre atout de ces lofts, la lumière. Elle entre de toute part et doit totalement prendre possession des lieux. Souvent traversante, elle est tout aussi présente par le haut que par le bas.

Bien sûr, en complément idéal de cette luminosité, le choix des couleurs a un rôle tout aussi important à jouer et saura, tout à la fois, renvoyer cette lumière naturelle et mettre en valeur les volumes et les espaces par des contrastes saisissant, que ce soit par les choix des couleurs ou des matériaux.

Résolument moderne, le loft se permet toutefois de conserver des valeurs du passé du local, que ce soit par la conservation de certains des matériaux d’origine, brique ou métal, par la décoration ou par cet esprit très atelier ouvert.

 

Les idées de loft

Vous aussi, vous aimeriez un tel local pour une vie plus originale plutôt que de vous lancer dans la construction d’une habitation plus standardisée ou l’achat d’un appartement beaucoup plus calibré ?

Si vous ne le possédez pas encore, il va falloir vous mettre en chasse d’un local correspondant à ce type de réalisation. Pour un tel logement atypique, dans la ville, vous trouverez certainement un ancien atelier d’artiste, un ancien commerce parfois, voire un local d’artisan ou un lieu de stockage. En campagne, vous pourrez aussi réaliser, à partir d’une ancienne grange, peut-être d’une ancienne usine ou d’un entrepôt, un lieu de vie très original en pensant parfaitement les volumes.

C’est souvent à partir de ce qui est appelé un plateau que vous devrez partir de votre feuille blanche et imaginer ces volumes originaux.

 

Le changement de destination du local

Selon la nature actuelle du local, il est vraisemblable que vous aurez à faire réaliser un changement de destination pour passer, d’un local artisanal, agricole ou commercial à une habitation.

Comme vu dans d’autres sujets, il vaut mieux conditionner son achat, dès la signature du compromis de vente, à cette acceptation de changement de destination et d’envisager tous les cas de refus tel que refus du permis de construire ou une demande de préemption éventuelle. En effet, pour conserver le bon état du commerce ou celui du monde agricole, certaines mairies peuvent parfois refuser une telle demande.

Situé dans une agglomération, il faut aussi prévoir que des places de stationnement vous seront certainement requises et que, si vous ne les réalisez pas, votre demande peut être rejetée ou assortie d’une forte taxe.

L’autre précaution, afin de ne pas vous lancer dans des études inutiles, est d’aller consulter dès que possible les services municipaux chargés de l’urbanisme afin d’étudier toutes les interdictions et toutes les contraintes qui pourront vous être établies. Et de vous également si vous ne dépendez pas d’un autre organisme tel que les Bâtiments de France.

 

Prix de l’élimination de polluants

Par rapport à de l’habitat, l’acquisition d’un local qui a pu être utilisé à usage professionnel est parfois réalisée avec des matériaux aujourd’hui illicites ou a pu servir à entreposer certains produits nocifs.

C’est pourquoi l’une des nécessités premières est de bien faire diagnostiquer toute présence de produit polluant qui aurait pu être toléré par le passé mais qui sera d’autant plus récusé désormais, surtout pour un usage d’habitation.

Parmi les diagnostics obligatoires, on peut penser au diagnostic amiante qui, entre 150 et 300 €, va vous prévenir de sa présence dans le local. Vous découvrirez plus de précisions dans le guide sur le prix d’un désamiantage. Mais, outre ce diagnostic, une étude sur les risques de plomb, par exemple dans les peintures, et un nettoyage en profondeur, notamment des sols, sera nécessaire et il faut penser à bien se faire seconder par un expert dans ce domaine. Votre santé et celle de vos proches est en jeu.

 

Les raccordements

Un autre point à étudier rapidement est celui des différents raccordements et des alimentations diverses.

Si un entrepôt ou une grange peut quasiment vivre éloignée de tout réseau, pour se transformer en loft, un minimum de confort est requis. Vous avez de bonnes chances d’être au moins en possession d’un réseau électrique, rares sont les locaux qui n’en possèdent pas.

Mais il n’en est pas de même pour ce qui est de l’alimentation en eau potable, ni pour ce qui est des évacuations des eaux usées (si possible à un réseau public car, à moins d’être en campagne, vous n’aurez pas nécessairement la surface de terrain pour vous permettre de créer un réseau individuel).

Il vous faut aussi penser au téléphone et au raccordement aujourd’hui indispensable à Internet (et éventuellement étudier que votre téléphone portable trouve bien, lui aussi, un réseau de téléphonie).

Enfin, il peut être intéressant de disposer du gaz de ville qui revient, malgré tout, moins cher que le chauffage central au fioul et plus simple qu’un chauffage au bois si vous ne souhaitez pas vous compliquer la tâche.

Être obligé d’aller chercher ces raccordements sur de longues distances pourrait vous compliquer sérieusement la tâche et ne plus entrer dans votre budget initial.

 

Quelques travaux majeurs

Pour la réalisation de votre loft, vous ne pourrez pas tout à fait appréhender les travaux de la même façon que vous le feriez pour une rénovation quelconque. Les conseils d’un architecte vous seront certainement indispensables, notamment lorsque la surface sera supérieure à 150 m², pour obtenir votre permis de construire, mais aussi très précieux pour mieux préserver toutes ces questions de volumes et d’espaces de vie que vous êtes vraisemblablement moins habitué à prendre en compte. Savoir où placer des ouvertures, quand organiser un étage tout en conservant de belles hauteurs, savoir relier ces espaces, adapter des escaliers qui se fondent parfaitement dans leur environnement, sont des questions très particulières qui nécessitent d’avoir une réelle vision 3D du site.

Voici quelques-uns des postes pour lesquels il vous faudra porter une attention toute particulière et différente d’un pavillon classique :

 

La gestion de l’espace

C’est le propre du loft, il vous faut cloisonner sans rien perdre de l’esprit général du local et conserver, non seulement des belles surfaces, mais aussi des volumes intéressants.
Toutefois, ce n’est pas parce que vous avez des espaces ouverts que vous devez mêler cuisine, salon, coin lecture, salle à manger, bureau, chambres et autres.
Des espaces vitrés peuvent séparer certaines pièces, des verrières d’intérieur, afin de conserver la luminosité maximum et, par exemple, ne pas mêler vos odeurs de cuisine à un coin nuit, tout en n’isolant pas les pièces les unes par rapport aux autres, systématiquement.
Il est aussi tout à fait possible de cloisonner partiellement ou d’utiliser des cloisonnements modulaires comme des panneaux à claire-voie, des claustras ou des cloisons japonaises.
Des fermetures à galandage présenteront aussi l’avantage du coulissant sans en présenter les inconvénients.
Il est aussi possible de vous assurer des séparations plus naturelles, à base de plantes, ou à partir de mobilier, comme une bibliothèque. Des nuances dans les revêtements de sol peuvent aussi servir à délimiter les pièces.
Vos espaces restent clairement définis mais tout en conservant leur esprit ouvert.
Certains de ces prix ont été étudiés dans le guide sur le prix de pose d’une cloison ou sur le prix de pose d’une verrière et seront ainsi évalués en fourniture et pose :

  • Pour une claustra : prévoir de 50 à 700 € le m² ;
  • Pour une cloison japonaise : prévoir de 400 à 4.000 € le m² ;
  • Pour une cloison coulissante : prévoir de 400 à 1.000 € et plus le m² ;
  • Pour une cloison amovible : prévoir de 100 à 1.000 € le m² ;
  • Pour une verrière : prévoir de 500 à 1.700 € le m² en fourniture et de 500 à 1.000 € de pose au total ;
  • Pour une cloison végétale : prévoir de 100 à 500 € le m².
     

Le chauffage

C’est l’un des grands points qu’il faut bien étudier pour que ce poste ne prenne pas une grosse partie de votre budget d’investissement ni celui de fonctionnement.
Le problème des gros volumes est de conserver la même impression de chaleur que vous soyez en bas ou en haut, sur une mezzanine ou une galerie, puisque la chaleur a tendance à monter. Ce qui pourrait vous inciter à vivre en haut en hiver, pour rechercher la chaleur, et en bas en été, pour l’éviter du mieux possible.
Pour une chaleur mieux répartie, le plancher chauffant est le principe le mieux adapté pour que le bien-être se fasse dès le sol. Et pourquoi pas ne pas penser un système réversible qui vous permettra aussi de rafraîchir de quelques degrés en été ?

  • un prix de plancher chauffant, hors chaufferie, est de l’ordre de 50 à 70 € le m² ;
  • une cheminée peut aussi vous apporter un confort de vie appréciable à partir de 3.000 € environ en fourniture et pose ;
  • une climatisation est aussi une solution envisageable dont les prix, dans un tel volume, devrait débuter à 5.000 € en fourniture et pose également.

 

L’isolation phonique

Vous êtes en espace ouvert, chacun doit donc vivre sans déranger les autres. Il va donc falloir penser aussi à isoler les bruits, que ce soit ceux d’une cuisine qui, comme on l’a vu, pourra être séparée phoniquement par une verrière, voire coulissante, sans, non plus, être positionnée de façon trop séparée.
De même pour les espaces nuit qui pourront, plutôt que des cloisons pleines, se voir délimités par des parties vitrées, quitte à placer ensuite des voilages pour conserver un peu d’intimité.
Le choix des matériaux de murs, qui étouffent plus ou moins les bruits et ceux du sol (les bruits de pas sont moins marqués sur un parquet que sur un carrelage, par exemple) pourront aussi être importants et feutrer les sons, tout comme la matière de l’escalier, moins bruyant en verre qu’en métal.

 

Prix des autres travaux de votre loft

Parmi les autres travaux, vous trouverez des prix plus classiques si vous pensez bien votre chantier, prix que vous pourrez retrouver dans certains des autres guides déjà réalisés, par exemple :

 

  • des ouvertures souvent les plus vastes possibles pour baigner votre logement dont vous apprécierez la luminosité, avec des tarifs, par exemple, de 1.900 € TTC pour une baie 2 vantaux de 240 x 215 cm ou de 2.800 € TTC pour une baie 3 vantaux de 300 x 215 cm en fourniture et pose ;
     
  • une cuisine qui puisse convenir au design très avant-gardiste de votre loft et qui vous emmènera certainement vers des prix à partir de 5.000 € minimum ;
     
  • une salle d’eau que vous apprécierez certainement à l’italienne pour un prix qui débute autour de 4.000 € et peut dépasser les 10.000 € en fourniture et pose, tout compris ;
     
  • une mezzanine qui, dans des finitions allant du verre à l’acier vous reviendra de 600 à 1.500 € le m² ;
     
  • un escalier en verre qui vous coûte de 100 à 350 € par marche, par exemple.

 

Une telle réalisation supporte rarement la simplicité et vous oblige à tout penser de façon originale.

 

Le budget d’une telle réhabilitation

Il reste délicat d’établir un budget global pour une telle réalisation, tant il peut dépendre du local de base dont vous pouvez disposer, de ses ouvertures déjà existantes, des démolitions éventuelles à prévoir, de l’état de la structure, de la surface totale, du choix de la qualité des matériaux, etc. Par exemple, plus il sera grand et moins il vous reviendra cher au m² puisque certains frais, comme la cuisine, restent uniques quelle que soit la taille.

De même qu’un loft sur un seul étage reviendra évidemment moins cher qu’un loft vous obligeant à jouer sur les volumes, à créer des étages, des galeries et/ou des mezzanines.

A partir de 600 € le m² dans un prix calculé au plus bas, à un tarif de 1.200 € le m² dans une fourchette haute, vous pouvez trouver une réponse à votre question sur les tarifs de réalisation d’un loft.
 

Des conseils

Pour terminer, voici quelques conseils qui peuvent vous être utile dans cette réalisation, afin qu’elle s’inscrive parfaitement dans l’esprit dans lequel elle doit être :

  • respectez l’esprit de départ du local, autant que possible, n’effacez pas toute trace en camouflant tout ce qui a pu en faire ses caractéristiques. Des poutres métalliques, un vieux plancher bois, des ouvertures originales feront tout le charme de votre loft et son esprit atelier, s’il existe, doit être préservé et ni recouvert, ni entièrement remplacé par du neuf ;
  • il en a été question, privilégiez les grands espaces et trouvez l’intimité par des solutions différentes que du cloisonnement standard. Le loft est fait pour tout partager, pas pour s’isoler totalement ;
  • la brique est un matériau qui trouve toute sa place dans le loft et se marie parfaitement avec le bois et le métal. Sans surcharger, elle peut vous apporter un peu plus de naturel et d’esprit usine à votre espace de vie ;
  • la façon de meubler un loft est essentielle. Oubliez le lit, la bibliothèque ou le canapé le long des murs. Si l’esprit reste des pièces très ouvertes, c’est souvent le mobilier qui sert de séparation ou apporte un peu plus d’originalité.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :