Prix du désamiantage

Mis à jour le 15 janvier 2018
Aucun vote pour le moment
2018-01-15 09:45:00
travaux de désamiantage

Le désamiantage est loin d’être une opération simple. Avec tous les problèmes de santé liés à l’amiante pouvant aller jusqu’au cancer du poumon, les gouvernements ont dû prendre des mesures drastiques pour que de plus amples conséquences ne surviennent. Recherche d’amiante dans les bâtiments, obligation parfois de faire réaliser le désamiantage, voici tout ce que vous devez savoir sur ces opérations délicates, le déroulement, les risques et le prix d’un désamiantage.

 

Formulez une demande de devis

La réglementation

Après avoir été largement utilisée parmi les matériaux de construction et après qu’aient été révélés les problèmes que l’amiante a créé en France, ce produit a été interdit à partir de 1997 dans le secteur du bâtiment. Et, aujourd’hui, le diagnostic amiante concerne tous les logements, parties privatives et communes, qu’il s’agisse d’appartements ou de maisons individuelles, de locaux professionnels, industriels ou commerciaux, ainsi que les caves et les parkings couverts dont le permis de construire est antérieur au 1er juillet 1997.

Ce diagnostic est désormais obligatoire dans le cas d’une vente, d’une location, d’une destruction ou de travaux.

En cas de diagnostic négatif, ce diagnostic est définitif et ne demande donc pas de nouvelle expertise, sauf s’il a été réalisé avant 2013 puisque les nouveaux diagnostics couvrent des points plus élargis de contrôle.

Dans le cas d’un résultat positif, un nouveau contrôle devra être réalisé tous les 3 ans, tant que les travaux de désamiantage n’ont pas été effectués, à moins que ce diagnostic ne mette en évidence une quantité supérieure à 5 fibres par litre d’air qui implique des travaux immédiats obligatoires.

 

Le prix d’un diagnostic de désamiantage

Le prix d’un diagnostic de désamiantage est généralement compris entre 80 et 150 €, selon la taille de votre maison ou de votre appartement. 80 € pour un studio et 150 € pour une maison type F6.

Il est réalisé par un contrôleur technique spécialisé, titulaire d’une agrégation du Ministère de l’Equipement ou par un technicien détenteur d’une attestation d’exercice remise par un organisme agréé. Le professionnel doit être porteur de son Equipement de Protection Individuel (EPI) selon les normes.

 

Où se situe généralement l’amiante ?

Une étude révèle les points les plus fréquents de rencontre d’amiante dans un logement. Ils se décomposent en 5 cas de figure :

  • le calorifugeage de canalisations, sous forme de bourrelets, de tresses, etc., souvent dans des garages et des sous-sols ;
  • le flocage pour l’isolation, souvent de plafonds, de parois, là aussi dans des garages et sous-sols ;
  • la couverture en plaques ondulées ;
  • des tubes ou conduits de descentes d’eau pluviale, de ventilation ou autres conduits ;
  • des dalles vinyles de sols, en général de 30 x 30 cm, dans les pièces des logements.

 

Les étapes de la réalisation du désamiantage

Un désamiantage présente un certain nombre d’étapes à la suite du diagnostic :

  • le dépoussiérage : il consiste à supprimer toutes les poussières qui auraient pu se déposer par suite de l’effritement de l’amiante ;
  • le confinement : il permet d’isoler la zone de travail et d’éviter que des fibres sortent de cette zone ;
  • l’enlèvement des matériaux contaminés : il faut enlever tous les matériaux en amiante ou ceux ayant été en contact avec ;
  • l’encapsulage : pulvérisation d’un liquide spécial dans le cas de retrait de matériaux avec un fort risque d’éparpillement des fibres d’amiante ;
  • le recouvrement : étape optionnelle pour collage d’un revêtement sur l’amiante ;
  • le nettoyage fin : aspiration et brossage des surfaces ;
  • le contrôle : afin de s’assurer de la bonne élimination de l’amiante ;
  • la gestion des déchets : la remise des déchets dans un centre spécialisé avec remise d’un certificat pour prouver leur élimination.

 

A qui confier le travail ?

Il n’est pas question de confier ce travail à n’importe qui pour obtenir un prix de désamiantage moins élevé.

La tâche doit être confiée à une société de désamiantage agréée qui pourra vous remettre une facture pour preuve du travail bien réalisé. Elle peut vous faire une proposition avec ou sans traitement des déchets, même s’il est préférable de lui laisser l’ensemble du travail puisque vous n’êtes certainement pas équipé pour l’enlèvement de l’amiante et sa remise dans un centre spécialisé.

 

Le prix du désamiantage

Le mieux est évidemment de faire réaliser des devis car le prix peut varier d’une région à une autre mais, surtout, selon le type d’amiante rencontré, la quantité mesurée lors du diagnostic, la difficulté du travail à réaliser (au sol, au plafond, etc.), l’ampleur du chantier, etc.

 

En demandant plusieurs devis, vous verrez cependant que les tarifs généralement consentis pour la collecte des déchets se situent dans une tranche de prix de désamiantage :

  • retrait et enlèvement pour les déchets classe 1 (présence d’amiante) : de 300 € à 500 € HT la tonne ;
  • retrait et enlèvement pour les déchets classe 2 (ceux ne contenant pas d’amiante) : de 25 à 40 € HT par m².

 

Il est aussi possible de trouver des prix en fonction du type de travail à effectuer. Par exemple, non compris la collecte des déchets :

  • retrait dalles de sol : de 20 à 120 € HT le m² ;
  • retrait plaques fibrociment : de 20 à 40 € HT le m².

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :