Prix baie vitrée : tarif pose et matériaux

Mis à jour le 21 novembre 2018
Moyenne : 5 (1 vote)
2018-11-21 09:30:00
Baie vitrée

Pour faire entrer de la luminosité dans une pièce, la baie vitrée est la solution idéale. Avec du double vitrage, la baie vitrée permet de mieux isoler et de limiter les déperditions de chaleur, certains modèles permettent même de chauffer la pièce par rayonnement.

 

Formulez une demande de devis

Choisir le bon emplacement

Véritable point fort dans le cadre de l’apport de lumière, la baie vitrée, si elle est mal orientée, ne remplira pas son rôle et pourrait même poser certains problèmes.

Ainsi, la meilleure orientation est une position au sud, au sud-ouest ou encore au sud-est. Cet emplacement permettra notamment de profiter d’environ 30 % d’économie de chauffage en hiver.

 

Si la baie vitrée était plein est ou plein ouest, la chaleur dans la pièce serait trop importante en été. De plus, la baie vitrée serait alors directement à la merci des intempéries en hiver. A l’inverse, orientée plein nord, la luminosité entrant ne serait pas du tout optimisée en hiver.

 

Le matériau

Le matériau du cadre a son importance puisqu’il permet de rendre l’isolation pérenne.

 

Type de matériau

Caractéristiques

Prix moyen pour une baie 215x210 cm selon le matériau du cadre

Cadre en PVC

  • très bon rapport qualité-prix
  • moins résistant que l’aluminium
  • isolation acoustique et thermique efficace
  • pose facile
  • peu d’entretien
  • peu écologique
  • risque de déformation

200 à 1 000 €

Cadre en aluminium

  • robuste, esthétique et durable
  • recyclable à 99 %
  • peu d’entretien
  • le plus adapté
  • faire attention aux ponts thermiques
  • isolation correcte mais moins bonne que le bois
  • bonne résistance aux intempéries

500 à 1 500 €

Cadre en bois

  • isolation efficace
  • écologique
  • élégant et traditionnel
  • matériau durable et renouvelable
  • à repeindre tous les 3 à 5 ans

700 à 2 200 €

Cadre en aluminium (face extérieure) et bois (face intérieure)

  • mélange des avantages des 2 matériaux
  • fabrication sur-mesure
  • isolation excellente
  • onéreux mais le plus efficace
  • bonne résistance aux intempéries

1 500 à 3 500 €

Cadre en PVC et aluminium

  • mélange des avantages des 2 matériaux
  • très résistant

1 500 à 2 000 €

 

Ces prix sont fonction des gammes proposées. Par exemple, en bois, on peut encore trouver des tarifs encore inférieurs, mais il faut cependant s’assurer de la qualité de l’essence proposée et de sa durabilité.

 

Choisir le type d’ouverture

Il existe 5 types de baies vitrées :

 

Ouverture classique (ouverture battante) :

Ce modèle s’ouvre comme une porte normale, il nécessite donc un peu de place. Le pas de porte sera visible et lorsqu’il a plu, il est possible que l’eau entre à l’intérieur de la pièce lorsque vous ouvrirez la porte. De 2 à 6 vantaux.

 

Ouverture coulissante

L’ouverture est large et non encombrante, problèmes de déperditions thermiques. De 2 à 6 vantaux.

Selon le matériau du cadre, une baie vitrée fixe de dimensions standards avec du double vitrage coûte :

 

Ouverture coulissante à galandage

Elle permet de gagner de la place (les vantaux se rangent dans le mur), ouverture non encombrante mais problèmes de déperditions thermiques. 4 vantaux. Bonne isolation.

 

Ouverture mixte

Existe en oscillo battant ou en oscillo coulissant. Bonne isolation thermique.

 

Baie fixe

Correspond à une volonté d’éclairer une pièce tout ou partie, sans nécessité d’accès supplémentaire vers l’extérieur.

 

Ci-dessous, voici quelques exemples de prix TTC, à titre indicatif, pour la fourniture d’une baie selon leur solution d’ouverture et matériaux et selon le standard de leur catégorie, en partant d’un prix de base :

 

Type de baie

PVC

  • de - 12 à - 15%

Alu

Bois

  • de + 12 à + 15 %

fixe

de 80 € / m²

de 90 € / m²

de 100 € / m²

avec ouvrant battant

prix moyen de 90 € le m²

prix moyen de 100 € / m²

prix moyen de 115 € / m²

avec ouvrant coulissant

de 60 à 170 € / m²

de 70 € à 190 € / m²

de 80 à 210 € / m²

avec ouvrant coulissant à galandage

prix moyen de 300 € / m²

prix moyen de 350 € / m²

prix moyen de 400 € / m²

mixte : oscillo-battante ou oscillo-coulissante

à partir de 210 € / m²

à partir de 240 € / m²

à partir de 280 € / m²

 

 

Le volet : un complément pratique et sécuritaire

Dans tous les cas, il sera possible d’ajouter un volet pour protéger des intempéries et améliorer encore le coefficient d’isolation. Un sujet sur les volets vous renseignera sur les tarifs. Par exemple, on trouve un volet roulant PVC manuel de 220 x 240 cm pour un prix de 240 € TTC en fourniture. En mode électrique, il est de 350 € TTC.

 

Les dimensions

Dimensions standards

Les dimensions standards d’une baie permettent d’obtenir les meilleurs prix à partir d’une fabrication en série. Les dimensions ci-après sont les dimensions tableau, donc hors tout.

Les plus courantes concernant la largeur sont de 0,90 m / 1,20 m / 1,80 m / 2,10 m / 2,40 m.

En hauteur, on trouve principalement du 2,00 m et, en priorité, du 2,15 m.

 

Dimensions sur mesure

Une baie vitrée sur-mesure est fabriquée pour venir s’adapter aux besoins de la construction. Un prix précis ne peut donc pas être donné, mais il est de manière générale plus élevé : selon la dimension de la baie et sa matière, les prix varieront généralement de 300 à 500 € le m².

 

Le nombre de vantaux

Si, bien sûr, le prix augmente en fonction du nombre de vantaux, lorsque la dimension augmente en rapport, ce nombre de vantaux peut aussi influer sur le tarif sans en augmenter la dimension. Pour exemple :

  • une baie alu de 200 x 215 en 2 vantaux peut se trouver autour de 1600 € TTC
  • la même baie alu de 200 x 215 en 3 vantaux coûte autour de 2200 € TTC

 

 

La sécurité de la baie alu

Selon leur emplacement, vous pourrez avoir besoin d’ajouter différentes sortes de sécurité pour votre baie vitrée.

 

Le garde-corps

Lorsqu’une baie alu est, par exemple, en étage, elle peut nécessiter un garde-corps afin de ne pas risquer une chute. Ce qui vous permet de bénéficier d’une entrée de lumière naturelle plus importante sans avoir à vous limiter à une simple fenêtre.

  • de 80 à 100 € le mètre linéaire en bois ;
  • de 80 à 400 € le ml en fer forgé ;
  • de 250 à 500 € le ml en verre ;
  • de 200 à 300 € en alu ;

auxquels vous ajouterez environ 50 € le ml pour la pose.

 

Les dispositifs anti-effraction

La sécurité sera aussi celle vis-à-vis des tentatives d’effraction. Multiplier les ouvertures, c’est évidemment multiplier les points d’effraction d’une maison. Cependant, il existe un certain nombre de dispositifs permettant d’amoindrir le risque :

  • la pose de volets : ils sécuriseront vos longues absences, comme nous l’avons vu ci-dessus. Toutefois, pour vos absences dans la journée, il est peu probable que vous les fermiez à chaque fois que vous quittez votre domicile ;
  • le verre anti-effraction : solution qui sera présentée dans la suite, sur les différentes possibilités de vitrage, qui débute autour de 300 € le m² ;
  • la serrure de sécurité : certaines serrures de sécurité de baies existent pour des sommes relativement modiques, autour de 25 € pièce. Si elles sont faciles à poser dans le bois, il vous faudra voir avec un professionnel pour les faire poser dans le cas de l’alu et du PVC pour ne pas risquer les ponts thermiques.
  • les alarmes et surveillances : bien sûr, des alarmes sont aussi des solutions complémentaires idéales. Il existe des modèles qui détectent l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre et vous alertent sur votre smartphone, voire qui déclenchent une alarme, pour un prix de moins de 20 €.

 

Le vitrage

Pour une isolation efficace, le double vitrage est désormais le choix de prédilection. Le simple vitrage se fait de plus en plus rare de par ses mauvaises performances en isolation, il est d’ailleurs le seul à ne bénéficier d’aucune aide et subvention. Comptez de 25 à 70 € le m² pour un vitrage simple.

 

Le double vitrage

Il se compose de 2 vitres qui encadrent un espace vide. Rempli d’air ou de gaz, c’est lui qui permet de mieux isoler une pièce qu'avec un simple vitrage, c’est-à-dire en réduisant considérablement les pertes de chaleur selon les caractéristiques du double vitrage choisies, comme le démontre le tableau ci-dessous :

 

Type de vitrage

Composition

Diminution des déperditions de chaleurs (par rapport au simple vitrage)

Coefficient de transmission thermique

Prix

Double vitrage classique

  • 2 vitres de 4 mm
  • 1 espace rempli d’air ou de gaz de 12 ou 16 mm d’épaisseur

de 30 à 40 %

2,9 W/(m2 K)

140 à 170 € le m²

Double vitrage à isolation renforcée (VIR)

Double vitrage faiblement émissif

  • film transparent appliqué sur la vitre
  • chauffe la pièce par rayonnement
  • température de la vitre intérieure peut monter jusqu’à 35 °C
  • 1 espace rempli d’air

de 60 à 70 %

jusqu’à 1,1 W/(m2K)

170 à 200 € le m²

Double vitrage faiblement émissif, renforcé à lame argon

  • caractéristiques similaires, toutefois l’espace n’est pas rempli d’air mais de gaz argon

de 65 à 75 %

jusqu’à 1,0 W/(m2K)

240 à 270 € le m²

Double vitrage anti-réfléchissant

  • atténue les rayonnements du soleil
  • convient pour les baies orientées plein sud qui sont fortement exposées au soleil
  • alternative : pose d’un film anti-chaleur

-

peut descendre jusqu’à 1,1 W/(m2K)

près de 300 € le m²

Double vitrage chauffant

  • de 14 à 30 % d’économie d’énergie
  • puissance de 250W/m²
  • diffusion par rayonnement
  • source de chaleur homogène
  • pas d’assèchement de l’air ambiant
  • pas de condensation ou de buée sur les vitres
  • pas d’effet “paroi froide”
  • possibilité de thermostat en option

-

entre 0,6 et 1,1 W/(m2 K)

plus de 800 € le m²

 

Pour encore plus de confort, il existe également d’autres types de doubles vitrages comme :

  • le double vitrage auto-nettoyant : à partir de 200 € le m² ;
  • le double vitrage opacifiant (idéal pour plus d’intimité au rez-de-chaussée et dans une salle de bain) (peut aussi être remplacé par la simple pose d’un film) : 300 à 400 € le m² ;
  • le double vitrage anti-effraction (à sécurité renforcée, vitrage feuilleté) : 300 à 1.000 € le m² selon le degré de protection ;
  • le double vitrage avec store intégré (entre les 2 vitres) : plus de 400 € le m².

 

Le survitrage

Alternative d’isolation thermique moins coûteuse, toutefois les performances en sont également moins bonnes. Le coefficient de transmission thermique (performances d'isolation) est de 3,3 W/(m2 K). Il s’adresse essentiellement à la rénovation pour améliorer les performances d’un simple vitrage existant.

 

Le triple vitrage

Il se compose de 3 vitres et de 2 espaces vides isolants. Si les performances sont potentiellement meilleures que le double vitrage, sa confection pollue davantage que les économies énergétiques qu’il permet, raison pour laquelle le double vitrage est, à ce jour, le type de vitrage de prédilection pour isoler un logement.

Le budget est majoré de 80 % par rapport au double vitrage.

 

Le prix de pose

Pour connaître le prix d’une baie vitrée, il faut prendre en compte tous les éléments précédents, c’est-à-dire le cadre (en bois, en aluminium ou en PVC), le type de vitrage (double ou triple), le type d’ouverture (classique, battante, coulissante, etc.), ainsi que le tarif du professionnel réalisant la pose. Pour ce dernier, les menuisiers prennent généralement de 35 à 50 € HT de l’heure, ce qui correspond environ à 200 ou 250 € par baie vitrée à poser.

 

Pour la pose d’une baie vitrée (fournie par le professionnel se chargeant de la pose) dans un logement neuf (TVA à 20 %)* avec un cadre en aluminium, comptez :

  • 1 500 € TTC pour une baie vitrée (140 x 215 cm) de 2 vantaux ;
  • 1 900 € TTC pour une baie vitrée (240 x 215 cm) de 2 vantaux ;
  • 2 300 € TTC pour une baie vitrée (200 x 215 cm) de 3 vantaux ;
  • 2 800 € TTC pour une baie vitrée (300 x 215 cm) de 3 vantaux.

*Pour un logement neuf, la TVA est de 20 %. Pour un logement en rénovation (de plus de 2 ans), la TVA est de 5,5 %.

 

En cas de nécessité de dépose, prévoir un tarif de 120 à 150 € TTC par baie vitrée.

 

Les aides

L’installation d’une ou de plusieurs baies vitrées donne accès à certaines aides et subventions. Attention, pour être éligible à la plupart d’entres elles, un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) doit s’occuper de l’intégralité des travaux :

  • le crédit d’impôt développement durable (remboursement de 30 % par l’Etat) ;
  • la TVA à taux réduit à 5,5 % pour l’achat des fournitures et la pose (sachant que le taux habituel est de 20 %) ;
  • l’éco-prêt à taux zéro ;
  • des primes de l’Etat pour certaines personnes aux revenus très modestes ;
  • des aides financières et des prêts à taux avantageux par l’Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (ANAH), la CAF ou par certaines caisses de retraite.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.