Rénovation de maison : les travaux, les lois et le prix

Mis à jour le 06 février 2020
2020-02-06 06:00:00
Rénovation complète

Ce guide va vous accompagner dans tout ce que vous devez savoir pour rénover votre maison dans de bonnes conditions.

 

Vous avez un projet ?

Budget récapitulatif

Matériaux et / ou service

Prix

Prix moyen de la rénovation complète

1 000 € / m²

Ragréage

22 à 35 € / m²

Ouverture de taille standard d’un mur porteur

1 500 à 3 000 €

Démolition mur porteur

50 à 220 € / m²

Traitement de la charpente

1 500 à 3 000 €

Réfection charpente

10 000 à 20 000 €

Remplacement de tuiles

40 à 140 € / m²

Isolation intérieure

3 à 25 € / m

Pose de placo

25 à 30 € en fourniture et en pose

ITE

75 à 200 € / m²

Tarif horaire plombier

40 à 70 €

Rénovation électricité

60 à 150 € / m²

Agrandissement de votre maison

800 à 2 000 € / m²

 

Introduction à la rénovation de maison

La rénovation d’une maison est un projet de longue haleine qui demande tant de l’investissement financier que de l’investissement physique et moral.

 

Nombreux sont ceux qui souhaitent rénover ou faire rénover leur maison afin de la modeler à leur image pour vivre dans un environnement qui leur ressemble.

 

De plus, avec les taux d’intérêts des crédits immobiliers qui se retrouvent au plus bas actuellement, beaucoup décident d’acheter et de refaire des maisons, que ce soit dans un but d’investissement locatif ou de résidence personnelle.

Rénover une maison permet de lui donner une réelle plus-value.

 

La rénovation de sa maison, c’est la possibilité de réaliser toutes ses envies en matière d’équipements et de décoration.

 

Il est courant d’entendre qu’une rénovation complète coûte environ 1 000 € du m².

 

Découvrez à travers ce guide, les nombreux postes de travaux auxquels vous serez certainement confrontés dans votre projet de rénovation de maison, en tenant en compte des réglementations en vigueur et du prix de chaque type de travaux.

 

Le gros œuvre

Le gros œuvre peut être défini comme ce qui constitue la structure même d’un bâtiment.

Il s’agit des éléments de base du bâti ainsi que ses éléments porteurs.
Le gros œuvre couvre aussi ce qui assure l’étanchéité du bâtiment et ce qui permet le clos et le couvert de ce bâtiment.
Nous parlons donc des fondations, de la structure et de la toiture de la maison.

Il peut être inclus dans le gros œuvre, l’assainissement, qui est un poste de travaux lourd et coûteux.

Le sol

Nous allons nous intéresser dans un premier temps à la rénovation des sols.

Les vieilles maisons ont parfois des sols qui présentent de grosses imperfections et défauts.

 

Afin de rénover le plus facilement les dalles bétons dans votre habitation, il vous sera possible de réaliser un ragréage.

 

Le ragréage consiste à couler un mortier liquide directement sur le sol existant.

Grâce à sa consistance autolissante, le béton s’étale simplement afin d’unifier et d’uniformiser le sol.

Il est alors rendu parfaitement plat et lisse.

Une fois sec, le sol ragréé sera parfaitement robuste, il pourra alors accueillir sans problème le revêtement de votre choix.

 

Pour une bonne isolation de votre sol, favorisez un modèle de ragréage fibré.

Les fibres contenues dans sa composition lui permettent une bonne tenue dans le temps et il s’agit également de la solution adéquate pour les sols à lisser dans le dénivelé et de plus de 2 cm.

De plus, c’est le mortier idéal pour les sols chauffants.

 

Pour un dénivelé inférieur à 2 cm ou des aspérités relativement bénignes, le mortier autolissant classique suffira.

 

Attention, si votre sol fait face à des plus gros défauts comme un plus gros dénivelé ou des trous supérieurs à 4 cm, il faudra appliquer une chape de ragréage.

 

Pour ce qui est du prix, comptez 22 à 24 € du m² pour la fourniture et l’application du mortier autolissant et entre 33 et 35 € pour le mortier autolissant fibré.

 

Les murs

Votre maison est une structure composée de murs porteurs. Ces murs permettent à la toiture de venir s’y reposer.
Il est très important de faire attention lorsqu’on souhaite manipuler ces murs pour les modifier.

Faire appel à un professionnel sera la meilleure solution pour vous assurer un travail de bonne qualité qui respecte la stabilité structurelle de la maison.

 

Vous pouvez être amené à toucher à ses murs pour son ouverture afin de créer une fenêtre, une porte ou simplement un passage. Il est aussi possible de songer à l’abattre complètement si vous souhaitez agrandir vos espaces de vie.

 

Pour ce faire, vous devez procéder à un renfort avant de casser. Il est très important d’étayer la zone à détruire, pour ne pas que la maison ne s’effondre.

 

Pour ce qui est du renfort final pour pouvoir enlever les étais, l’installation d’une poutre IPN est de mise. Cette poutre peut être de différents matériaux comme le bois ou l’acier.

 

Pour une ouverture dans le cas de l’installation d’une porte, cette étape peut ne pas être obligatoire car la structure est capable de résister à une simple ouverture.

 

Dans tous les cas, il vous sera compliqué de ne pas bénéficier des services d’un professionnel.

Côté tarif, comptez une moyenne de 1 500 à 3 000 € pour une ouverture de taille standard.
Pour abattre complètement un mur porteur, les tarifs s’établissent généralement au m³ de gravats à démolir et à extraire.

De plus, le prix diffère selon la matière de fabrication du mur. Comptez en moyenne 50 à 220 € / m³.

 

Attention, si vous ouvrez un mur porteur donnant sur l’extérieur, en vue de réaliser une fenêtre ou autre porte d’entrée, une déclaration de travaux en mairie doit être réalisée.
En effet, dès lors que des travaux impactent l’aspect extérieur de votre maison, il convient de le déclarer.

 

La toiture

La toiture est un élément clef de votre construction.
Permettant une protection hors d’air et hors d’eau de la maison, il convient de porter attention à sa rénovation.

La rénovation de votre toiture passe par plusieurs postes qu’il ne faut pas négliger.

 

Les vieilles maisons sont sujettes à des problèmes comme les nuisibles.

Votre charpente, qui constitue l’armature de votre toiture, est généralement fabriquée en bois.
Avec le temps, certains insectes et autres nuisibles peuvent s’y installer.

Il faut remédier à ce problème au plus vite si vous ne voulez pas voir votre maison dépérir sans pouvoir y faire quoi que ce soit.

Une seule solution s’offre à vous, l’appel à un expert du traitement des toitures.

Il établira un diagnostic et vous proposera les solutions les plus adaptées à votre problème de charpente.

 

Pour les termites, problème récurrent chez de nombreux ménages, le traitement vous coûtera entre 1 500 et 3 000 €.

 

Si vous devez procéder à la rénovation complète de la charpente, vous allez devoir débourser de grosses sommes d’argents.

Les prix sont semblables à la pose d’une charpente sur du neuf, entre 10 000 et 20 000 €.

 

Vous devez également tenir compte de l’état de vos tuiles.
Les tuiles ou les ardoises assurent une bonne étanchéité de votre toiture. Leur rénovation est donc primordiale si vous souhaitez préserver votre intérieur des infiltrations.
Un couvreur est recommandé pour ce type de chantier.

Si vous le réalisez vous-même sans trop de connaissances dans le domaine, vous risquez de provoquer de gros défauts d’étanchéité.

Un professionnel vous facturera le remaniement et le remplacement des tuiles si nécessaires entre 40 et 140 € / m².

 

N’hésitez pas à consulter notre guide sur la rénovation de la toiture.

 

Une rénovation basique de la toiture n’est soumise à aucune formalité en mairie pour peu qu’elle reste dans sa configuration initiale.

En revanche, si vous souhaitez y installer des chiens assis, des fenêtres de toit ou encore des panneaux solaires, une demande de travaux préalable sera requise.

L’isolation

L’isolation est une étape très importante dans la rénovation d’une maison.

Atout majeur du confort des habitants, une bonne isolation permet de faire des économies de chauffage en évitant les déperditions de chaleur.

Beaucoup de vieilles maisons disposent d’une isolation sommaire ou inexistante.
Il convient donc de procéder à la rénovation de son isolation.

 

Il existe différents moyens d’isoler sa maison.
Les deux principaux sont :

  • L’isolation par l’intérieur
  • L’isolation par l’extérieur

 

Une bonne isolation vous permet un confort thermique mais aussi phonique. Vous renforcez ainsi le bien-être dans votre habitation.

Il est important de faire appel à un professionnel de l’isolation, qui plus est Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Vous vous assurez ainsi de travaux réalisés dans les règles de l’art et qui améliorent considérablement votre confort et vos économies d’énergie.

 

De plus, l’appel à un professionnel RGE vous ouvre le droit à des aides gouvernementales pour réaliser vos travaux d’isolation, tels que :

 

  • Le crédit d’impôt à 30 %
  • La prime énergie
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • Les aides coups de pouce de l’Anah

 

L’isolation intérieure

Pour ce qui est de l’isolation par l’intérieur, il convient de poser un isolant qu’il faudra ensuite venir recouvrir de plaques de plâtre.

Cet isolant peut être de différentes natures, ce qui influencera ses capacités mais également son prix.

Isolants naturels, minéraux ou chimiques, vous avez l’embarras du choix.

La laine de verre et la laine de roche sont les deux isolants privilégiés pour l’isolation intérieure car ils possèdent de très bonnes capacités isolantes pour un prix très raisonnable, soit de 3 à 10 € / m².

Les matières naturelles telles que la fibre de lin ou la laine de coton sont plus onéreuses mais le confort est très bon, comptez entre 15 et 25 € / m².

 

Enfin, la mousse phénolique vous assure une isolation de bon niveau pour un prix d’environ 20 € le m².

 

Après avoir posé cette isolation, vous serez contraint de plaquer vos murs pour ensuite y apposer le revêtement mural de votre choix.

 

Le placo BA13 est une excellente solution pour rendre vos murs lisses et uniformes.

La pose de placo par-dessus une isolation se fera sur rails métalliques.

Il convient dans ce cas d’installer une structure en rails galvanisés afin de venir y visser les plaques de placo.

 

La pose sur rail est pratique pour y passer les gaines nécessaires à la disposition de prises électrique et d’interrupteurs.

De plus, la pose de placo renforce l’isolation. Vous pouvez donc songer à en poser sur des murs déjà isolés mais en mauvais état, afin de repartir sur des bases propres pour la décoration.

Une pose collée directement au support pourra alors être réalisée.

 

Le prix de la pose de plaques de plâtre vous coûtera en moyenne 25 à 30 € / m² en fourniture et en pose.

 

L’isolation extérieure

Depuis quelque temps, nous avons vu arriver le principe de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE).

Il s’agit d’installer un isolant à l’extérieur de la maison puis de le recouvrir d’un revêtement pour les finitions.

Il vous coûtera entre 3 et 25 € le m² d’isolant selon sa nature.

Le plus utilisé est le polystyrène extrudé. Il présente de très bonnes performances isolantes et coûte entre 10 et 20 € le m².
 

Une fois posé, le polystyrène est équipé d’un grillage qui va recevoir un enduit puis le crépi de finition de la façade.

 

L’avantage d’une ITE est de bénéficier d’une isolation mais aussi d’une rénovation de la façade.

Une ITE complète de ce type vous coûtera entre 75 et 200 € le m² en fourniture et en pose.

 

La plomberie

Revoir la plomberie de son habitation permet d’éviter les désagréments liés aux fuites d’eau qui pourraient survenir.
Ancienne ou plus récente, votre installation risque les fuites.

 

Il convient donc d’inspecter votre plomberie pour la rénover si besoin.
De même, si vous souhaitez refaire votre salle de bain, la rénovation de votre plomberie sera nécessaire.

Comptez un tarif horaire compris entre 40 et 70 €, pour un professionnel qualifié.
 

Trouvez plus d’informations grâce à notre guide sur les travaux de plomberie.

 

L’électricité

L’électricité est également un pôle important de la rénovation de maison.

Soumise à de nombreuses normes, il convient de revoir son installation électrique, lorsque celle-ci s’avère être désuète.

Cela vous garantira une meilleure sécurité quant aux problèmes qu’une vieille installation électrique peut causer.

 

Le prix de la rénovation électrique complète et sa mise aux normes peut être estimée entre 60 à 150 € HT / m² en pose et en fourniture.

 

Veillez bien à faire réaliser vos travaux par un électricien qualifié, afin d’éviter tout problème lié à une mauvaise installation.

 

La décoration

La décoration et les finitions de la maison interviennent en toute fin de votre chantier de rénovation.

Il s’agit du point où il vous est possible de laisser libre cours à votre imagination et à vos envies, dans la limite de votre budget bien évidemment.

 

Les deux postes de finitions les plus importants dans la rénovation de votre maison sont les revêtements muraux et les revêtements de sols.

 

Les professionnels auxquels vous faites appel pour réaliser ces travaux vous proposeront plusieurs possibilités de décorations et de revêtements.

 

Voici un tableau qui vous présente les différents revêtements de sols et muraux ainsi que leurs prix.

Ces prix sont indiqués en fourniture.

 

Revêtements de sols

Prix au m²

Carrelage

10 à 150 €

Sol PVC

2 à 60 €

Parquets

10 à 150 €

Béton ciré

100 à 180 € pose comprise

Revêtements muraux

Prix

Peinture

25 à 45 € pose comprise

Papier peint

4 à 20 €

Carrelage mural

6 à 50 €

 

Créer une extension

Il se peut que vous souhaitiez plus d’espace de vie. La solution, agrandir.

 

L’agrandissement est un gros chantier qui demande du temps mais aussi de l’argent.

Inférieure à 20 m², vous devez faire une déclaration de travaux à votre mairie.

Au-delà de ces 20 m², un permis de construire sera obligatoire.

Rapprochez-vous de votre mairie pour connaître les réglementations de l’urbanisme.

 

Si votre extension excède les 150 m², l’appel à un architecte est obligatoire.

Sa rémunération oscille entre les 8 et 12 % du montant de votre chantier.

 

L’extension demande à ce que tous les postes de travaux décrits précédemment soient réunis.

 

Véranda, agrandissement en bois ou traditionnelle maçonnée, libre à vous de faire votre choix.

 

Comptez en moyenne entre 800 et 2 000 € le m² d’agrandissement.

Voici un guide complémentaire pour vous renseigner sur les extensions pour votre maison : L'extension de maison : conseils, prix et solutions

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.