Prix de l'isolation intérieure et extérieure et conseils

Mis à jour le 21 septembre 2017
2017-09-21 10:15:00
Les travaux d'ITE

Que ce soit par l’intérieur ou par l’extérieur, le but premier d’une isolation est d’apporter un meilleur confort thermique au sein du logement. Une bonne isolation viendra alors réduire, voire supprimer, les ponts thermiques à l'origine de multiples déperditions de chaleur, et donc générateur de dépenses financières qui pourraient être allégées.

Reste à vous décider si la meilleure solution, pour vous, consiste en une isolation par l’extérieur (ITE) ou par l’intérieur. Les éléments suivants devraient vous y aider.

 


Petit rappel de l’isolation de la couverture

Lors d’un projet d’isolation d’un logement, si les murs sont très souvent conducteurs, il ne faut pas non plus oublier le rôle du sol et de la toiture dans le confort thermique.

En effet, parmi les premiers éléments à isoler, il faut se tourner vers la toiture qui, bien traitée, offre un bon potentiel en termes d’économies d’énergie. Par l’intérieur ou par l’extérieur, là est alors la question puisque ces deux options sont possibles.

 

Par l’extérieur

Ce type d’isolation requiert la dépose et la repose de la toiture. L’isolation est effectuée grâce à l’installation de panneaux porteurs intégrant à la fois l’isolation, le parement de sous-face et le support ventilé de la couverture. Il n’y a pas de perte de surface à l’intérieur du logement et la charpente est ainsi protégée des variations d’humidité et de température. Le budget au m² est de 110 à 280 € (fourniture et pose).

 

Par l’intérieur

  • isolation sous rampants : une isolation associée à un parement de finition (lambris, BA13...), idéal dans le cadre d’un aménagement des combles. Le budget au m² est d’environ 55 € (fourniture et pose).

 

  • isolation des combles perdus : qu’elles soient ou non accessibles, les combles peuvent recevoir un isolant de type ouate de cellulose par soufflage pour une excellente répartition (entre les solives ou sur le plancher). Le budget au m² est de 20 à 50 € (fourniture et pose).

 

L’isolation thermique et l’isolation phonique des murs

Pour obtenir de bons résultats en termes de confort thermique, il est préconisé de viser un indice de résistance thermique R qui soit égal ou supérieur à 4 pour des murs (il faut au moins 6 pour une toiture).

À noter que cette isolation de vos murs ne sera pas toujours efficace sur le plan phonique. Ainsi, si le matériau sélectionné ne répond qu’au critère thermique, vous pouvez le compléter par un isolant acoustique afin de vous protéger, aussi, des nuisances sonores.

 

Les Compléments d'isolation

Lors de travaux d’isolation des murs, que ce soit par l’intérieur ou par l’extérieur, il est également important de prendre en compte le problème des compléments d’isolation. En effet, si vous négligez, notamment, l’isolation des ouvertures, vous perdrez en efficacité. De même, le plancher bas doit être pris en compte pour un confort thermique optimal (il peut être à l’origine de plus de 17% de votre consommation).

Ce type de travaux requiert un investissement allant généralement de 20 à 30 € du m² (fourniture et pose).

 

Avantages et inconvénients des deux principes

 

 

Isolation par l’extérieur

Isolation par l’intérieur

Avantages

Thermique :

  • performance thermique globale augmentée
  • réduction, voire suppression, des ponts thermiques structurels
  • plus grand confort des occupants

 

Esthétique :

  • pas de travaux de réfection des murs à prévoir dans les pièces
  • façade remise au goût du jour

 

Technique :

  • conservation de la surface habitable
  • excellent complément de travaux lors d’un ravalement de façade
  • baisse visible de la consommation de chauffage
  • logement habitable pendant les travaux

 

Autre :

  • isolation efficace en thermique et en acoustique
  • réfection de l’étanchéité de la façade

 

Thermique :

  • performance thermique globale augmentée
  • condensations sur parois froides supprimées
  • plus grand confort des occupants

 

Esthétique :

  • possibilité de cacher des gaines et autres derrière le doublage : parfait lors d’une réhabilitation
  • conservation de l’aspect extérieur de la façade et de son cachet

 

Technique :

  • rafraîchissement extérieur dans le cadre d’une restauration
  • suppression des ponts thermiques
  • travaux réalisables sans gêne dans l’habitation dans le cadre d’une rénovation
  • mise en oeuvre simple et rapide
  • baisse visible de la consommation de chauffage

 

Autre :

  • meilleur confort acoustique dans le cadre d’une isolation thermo-acoustique
  • ne nécessite pas de déclaration de travaux ou d’autorisation administrative

Inconvénients

Thermique :

  • ne supprime pas le pont thermique entre la façade et les combles

 

Esthétique :

  • modification de l’aspect extérieur du bâtiment et de sa toiture

 

Technique :

  • requiert la mise en oeuvre d’une avancée de toiture et de couverture
  • requiert la modification du système de récupération des eaux pluviales
  • nécessite de revoir les fixations des volets battants
  • certains bâtiments ne peuvent recevoir une ITE

 

Autre :

  • réduit l’espace disponible sur le terrain
  • réduction de l’apport de lumière (isolation des appuis de fenêtre et de leur encadrement)
  • nécessite une consultation des règlements d’urbanisme
  • nécessite l’obtention de l’accord des architectes des Bâtiments de France

Thermique :

  • aucun

 

Esthétique :

  • modification de l’aspect intérieur (travaux de réfection des murs et de décoration à prévoir)

 

Technique :

  • diminution de la surface habitable
  • reprise du plan électrique (interrupteurs, prises, etc.)
  • prévoir l’embrasure des huisseries pour réduire les déperditions de lumière

 

Autre :

  • nécessite de quitter les lieux le temps des travaux

 

À noter que, quel que soit votre choix final entre isolation par l’intérieur ou l’extérieur, le niveau de résistance thermique de la solution choisie sera fonction d’un travail effectué dans les règles de l’art avec des matériaux adaptés. Si ce principe de base est respecté, l’efficacité sera alors très bonne dans les deux cas.

 

L’isolation par l’extérieur

Découvrez, dans le tableau ci-dessous, les différentes isolations possibles en isolation par l’extérieur :

 

Type d’isolant

Avantages

Inconvénients

Lambda sec à 10°

Prix m²/100 mm

laine de verre

  • isolant thermique et acoustique de très bon niveau
  • incombustible
  • résiste aux nuisibles
  • se tasse avec le temps
  • nécessite le port de protection lors de la pose

0.030 à 0.040

3 à 10 €

laine de roche

  • isolant thermique et acoustique de bon niveau
  • pose facile
  • se tasse avec le temps

0.034 à 0.044

3 à 10 €

polystyrène extrudé

  • très bonne résistance mécanique
  • léger
  • instable dans le temps
  • craint les rongeurs

0.030 à 0.038

10 à 20 €

polyuréthane

  • supprime totalement les ponts thermiques (sous forme de mousse)
  • inflammable

0.021 à 0.028

20 à 25 €

fibre de bois

  • bonne durée de vie
  • craint l’humidité et les rongeurs

--

15 à 20 €

chanvre

  • isolant thermique et acoustique de bon niveau
  • ne craint pas les rongeurs
  • parfois complexe à poser

0.041 à 0.044

15 à 20 €

liège expansé

  • isolant thermique et acoustique de très bon niveau
  • imputrescible
  • plus onéreux

0.043

20 à 40 €

 

 

Les principes de pose

Pour ce qui est de la pose de votre isolation par l’extérieur, il existe trois différentes méthodes.

 

La pose sous bardage

  • Destination
    Répond aux attentes des bâtiments en rénovation et en neuf.

 

  • Technique
    Un isolant (laine de verre par exemple) est intercalé entre une ossature bois fixée sur la façade et le bardage. C’est l’ossature bois qui reçoit les fixations du bardage. Dans le cadre de la RT 2012, l’isolant devra afficher de bonnes performances et sera, pour faciliter son installation, conditionné sous forme de rouleau.

 

  • Conseil
    Cette technique est celle à privilégier car c’est celle qui présente la plus grande durabilité de par son bardage ventilé.

 

La pose collée

  • Destination
    Répond aux attentes des bâtiments en rénovation et en neuf sous réserve d’une bonne planéité de la façade et d’un enduit sain, absorbant et cohésif (la colle doit pouvoir correctement tenir).

 

  • Technique
    Avec une mise en oeuvre rapide et facile, la pose collée consiste à coller le matériau isolant sur la surface. Cette méthode se déroule en 7 phases : la pose d’un rail, le collage par plots de l’isolant, l’installation d’un profilé d’angle entoilé, la réalisation de deux passes de sous enduit en intercalant la trame entre ces deux passes, la réalisation de l’enduit de finition.

 

  • Conseil
    Différents isolants sont utilisables avec cette technique : laine de roche, fibre de bois, polystyrène expansé gris ou blanc.

 

La pose calée-chevillée

  • Destination
    Répond aux attentes des bâtiments en rénovation sous réserve d’une bonne planéité de la façade et d’un enduit sain, absorbant et cohésif ou d’un support recouvert d’un épais revêtement plastique ou d’une peinture s’il n’est pas plan.

 

  • Technique :
    Tout aussi simple et rapide à mettre en oeuvre, cette technique consiste à accrocher les panneaux d’isolant grâce à un encollage compléter par la fixation via des chevilles à expansion traversantes. Cette méthode se déroule en 10 phases : la pose d’un rail, le calage de l’isolant par collage, une période de séchage, le perçage des plaques et du support, l’installation des chevilles. Il faudra ensuite procéder à l’installation d’un profilé d’angle entoilé, à la réalisation de deux passes de sous enduit en intercalant la trame entre ces deux passes, à l’application de l’enduit de finition.

 

  • Conseil
    Tous les isolants entrant dans la liste des matériaux compatibles avec l’ITE peuvent être utilisés pour cette méthode.

 

À noter que, quelle que soit l’option choisie en termes de technique, il vous faudra absolument observer quelques critères. En effet, l’isolant sera impérativement non-hydrophile, semi rigide et certifié ACERMI.

 

L’isolation par l’intérieur

Découvrez, dans le tableau ci-dessous, les différentes isolations possibles en isolation par l’intérieur :

 

Type d’isolant

Avantages

Inconvénients

Lambda sec à 10°

Prix m²/100 mm

verre cellulaire

  • excellente longévité
  • imputrescible
  • onéreux

0.042 à 0.050

10 à 50 €

argile expansée

  • excellent isolant acoustique
  • incombustible
  • faible isolation thermique

0.09 à 0.16

5 € les 6 litres de billes

fibres de lin

  • isolant thermique et acoustique de bon niveau
  • bonne durée de vie
  • inflammables (traitement ignifuge conseillé)

0.037 à 0.041

15 €

 

laine de coton

  • isolant thermique et acoustique de bon niveau
  • régulateur hygrométrique de bon niveau
  • se tasse avec le temps

0.039 à 0.042

20 à 25 €

mousse phénolique

  • isolant thermique et acoustique de bon niveau
  • ignifuge
  • craint l’humidité

0.018 à 0.035

autour de 20 €

aérogel

  • isolant thermique et acoustique de très haut niveau
  • prometteur en termes d’efficacité mais encore très onéreux

0.015

1 800 €/kg

 

À noter que laine de verre, laine de roche, liège expansé, fibres de bois, polystyrène et polyuréthane pourront aussi être utilisés pour ce type d’isolation (cf. tableau précédent). Par ailleurs, il existe aussi la solution de la peinture isolante. Son prix encore assez élevé s’explique par le fait que ce matériau est, au même titre que les aérogels, toujours en phase d’étude.

 

 

Les principes de pose

Pour ce qui est de la pose de votre isolation par l’intérieur, il existe deux méthodes différentes.

 

L’isolation par doublage collé isolant

  • Description
    Un doublage collé isolant correspond à un panneau isolant avec un doublage de parement. Si le parement consiste généralement en un placo, la couche isolante peut être faite de laine minérale, de polyuréthane ou de polystyrène (extrudé ou expansé).

 

  • Technique
    De par la configuration des matériaux, la pose de l’isolant et de son parement se fait en une seule passe. Cette pose se fait par un encollage des panneaux directement sur le mur. Une pose qui est donc à la fois rapide et simple.

 

  • Conseil
    Cette technique nécessite que le mur à isoler soit plan et sec. S’il n’est pas plan, des tasseaux pourront venir compléter la structure pour que les plaques y soient vissées. Cette méthode est plutôt préconisée pour isoler de petites surfaces vierges de passage de gaines. En effet, si vous visez une basse consommation, vous ne pourrez pas faire de découpe sur côté « froid » de l’isolant (vous devrez soit encastrer ces gaines dans le mur directement, soit les prévoir côté « chaud » de manière visible).

 

L’isolation sous ossature métallique

  • Description
    Utilisable dans tout type de pièce et sur tout type de mur, cette isolation permet, outre l’isolation thermique, de prévoir une isolation acoustique. En termes de matériau isolant, vous ferez votre choix selon le type de pièce à protéger et les caractéristiques des matériaux.

 

  • Technique
    Des ossatures métalliques permettent de venir fixer l’isolant au mur. Cette ossature aide à limiter les ponts thermiques de par une fixation au mur avec des appuis rupteurs. Un habillage, tel qu’une cloison en placo, viendra ensuite se superposer sur la structure. Cette technique offre un excellent calfeutrement.

 

  • Conseil
    Cette méthode est parfaite dans le cas de murs irréguliers et permet de passer câbles et gaines dans le vide laissé entre le mur et l’isolation. Ce coffrage pourra également accueillir vos prises électriques sans se détériorer pour autant. Pour conserver le maximum de surface au sol, optez pour des isolants offrant un très bon coefficient de résistance thermique avec une faible épaisseur.

 

Les prix

Le budget à prévoir pour une isolation par l’extérieur sera plus élevé que celui d’une isolation par l’intérieur. Voici quelques détails.

 

Type d’isolation

Eléments à prendre en compte

Prix de fourniture au m² HT

Prix de pose au m² HT

par l’extérieur

  • surface à isoler
  • état de l’isolation actuelle
  • type de chauffage
  • performances énergétiques
  • complexité du bâtiment
  • contraintes liées à l’aspect
  • hauteur (nécessité d’un échafaud)
  • agrandissement de toiture
  • etc.

dès 40 €

40 à 110 €

par l’intérieur

  • surface à isoler
  • type d’isolant

10 à 40 €

30 à 50 €

 

Exemple de devis d’isolation par l’intérieur d’une pièce de 30 m² : isolation ossature métallique (coefficient résistance thermique 3,75 et épaisseur 120 mm) avec ajout isolant acoustique et revêtement plaque de plâtre BA13. Environ 1.4500 € TTC en fourniture et pose.

 

Exemple de devis d’isolation par l’extérieur d’un mur de 30 m² : isolation collé-chevillé (coefficient résistance thermique 3,15 et épaisseur 120 mm) et revêtement enduit finition roulé blanc. Environ 1.640 € TTC en fourniture et pose.

Les économies de chauffage

Bien entendu, qu’un logement soit ou non parfaitement isolé, il y a toujours une perte de chaleur de par la nécessité de ventiler l’intérieur. Cependant, une bonne isolation viendra supprimer une grande partie, voire même tous les ponts thermiques, et stoppera la déperdition de chaleur tout en offrant un intérieur sain.

Les économies réalisables avec une bonne protection peuvent aller jusqu’à une baisse de 25% de votre facture énergétique selon la technique d’isolation et les matériaux sélectionnés.

 

Les aides

Enfin, si le coût de votre investissement peut être amorti en quelques années simplement par la baisse de votre facture énergétique, il peut aussi diminuer de 30% grâce au crédit d’impôt 2017 (CITE) auquel vous pouvez prétendre dans le cadre de travaux d’isolation des murs. En outre, même les foyers non-imposables peuvent recevoir cette aide des pouvoirs publics.

D’autres dispositifs tels que la TVA à taux réduit, les aides de l’Ademe ou de l’Anah ou encore les aides locales peuvent apporter une partie des financements pour vos travaux.

 

En complément de cet article, retrouvez de nombreuses informations sur les isolants sur « L’isolation thermique d’une maison ».

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.