Prix des travaux de gros oeuvre

Mis à jour le 04 septembre 2018
Aucun vote pour le moment
2018-09-04 09:30:00
Gros travaux sur maison

Une fois le gros oeuvre d’une maison terminé, elle commence à prendre sérieusement forme et permet d’assurer le reste des travaux à l’abri, le clos-couvert étant réalisé.

C’est pourquoi le prix des travaux de gros oeuvre est important à connaître, représentant la base de la construction, avant de passer au second oeuvre.

 

Formulez une demande de devis

En quoi consiste le gros oeuvre ?

On parle donc communément du clos-couvert pour le gros oeuvre. Pourtant, certaines précisions sont nécessaires puisque, dans cette préparation du terrain doit aussi être incluse celle des plans.

  • De même que l’intervention d’un maître d’oeuvre, celle d’un architecte doit aussi être réfléchie.
  • Enfin, dans la prise en compte de l’architecture, il peut arriver que soient aussi intégrés certains éléments plus ou moins en relation avec la structure, tels que les escaliers.

 

C’est d’ailleurs sur la majeure partie de ce gros oeuvre que porte la garantie décennale, si on exclut les ouvertures extérieures.

 

A qui confier le travail ?

Le gros oeuvre nécessite alors l’intervention d’un certain nombre de corps de métier :

  • le terrassier qui interviendra pour la réalisation des fondations mais aussi pour tout ce qui a trait aux tranchées pour passages de gaines et de tuyauteries ;
  • le maçon pour le coulage des fondations, pour la réalisation de la dalle béton et, le plus souvent, pour l’élévation des murs ;
  • le charpentier pour, bien évidemment, la charpente ;
  • le couvreur pour les derniers éléments de toiture.

 

A ces intervenants, viendront s’ajouter le spécialiste de l’ossature bois lorsqu’elle est retenue pour l’élévation des murs. Mais aussi celui qui conduira tous ces travaux, un travail qui peut être réalisé par le constructeur de maison à qui vous avez fait confiance, un maître d’oeuvre que vous aurez engagé ou un architecte pour un projet plus complexe. A savoir, d’ailleurs, que l’intervention d’un architecte est nécessaire pour des surfaces dépassant désormais les 150 m², au niveau, au moins, de l’étude.

 

Un maître d’oeuvre est, ainsi, généralement rémunéré au pourcentage selon son implication dans votre projet :

  • sur une base de 3% pour tout ce qui est avant-projet ;
  • de 6 à 12 % s’il se charge aussi de toute la conduite des travaux jusqu’à leur réception.

 

La durée des travaux

Quant à savoir quelle est la durée des travaux de gros oeuvre, on trouve souvent une réponse allant de 1 à 3 mois, bien qu’il paraisse difficile, en 1 mois, d’aller de la préparation du terrain jusqu’à un bâti clos et couvert. Un délai de 3 mois semble plus raisonnable, à moins qu’il ne s’agisse que de travaux pour une dépendance simple.

 

Les conditions climatiques peuvent aussi avoir une certaine incidence sur ce délai puisqu’il sera difficile de réaliser des fondations par temps de pluie, lorsque les tranchées sont gorgées d’eau, par exemple, ou une dalle béton en période de fort gel.

 

Le prix des travaux de gros oeuvre

Dans son intégralité, vous aurez certainement à coeur de savoir combien va vous coûter le gros oeuvre, afin d’avoir une meilleure approche de votre projet et peut-être même de vous réserver certains travaux, une fois cette ossature terminée et disposant de la garantie essentielle à votre structure.

 

On trouve alors différents chiffres pour expliquer ce prix des travaux de gros oeuvre et, en tout premier lieu, un pourcentage qui peut vous permettre d’extrapoler le prix final de votre construction.

En effet, ce prix du gros oeuvre est alors estimé de 50 à 65, voire 70 % du budget final. Cette fourchette peut se comprendre en fonction du niveau de finition que vous déciderez en effet pour votre maison : le choix des carrelages, le principe de cloisonnement, les appareillages électriques, la qualité des éviers, vasques, etc.

 

Pour un prix au m², là aussi, on peut trouver différents prix qui ont leur explication selon la complexité des fondations, par exemple, ou le choix des matériaux pour l’élévation des murs, la pente de la charpente, le choix de la couverture, la qualité des ouvertures. Le tableau suivant permet, cependant, d’avoir une première approche de ce tarif total du gros oeuvre :

 

Solution de gros oeuvre

Prix

Pour un gros oeuvre en général

de 800 à 1.300 € le m²

En ossature parpaings ou briques

de 800 à 1.500 € le m²

En ossature bois

de 700 à 1.200 € le m²

 

 

Une des variations de ces prix, hormis les tarifs régionaux, dépend aussi du type de maison, selon qu’elle sera BBC, bioclimatique, passive, etc.

 

Bien sûr, dans le cas de maisons d’architecte, certains de ces prix pourront s’approcher des 2.000 € le m², avec des salons cathédrales, des variations de charpente, des couvertures en ardoises, voire des toitures terrasses, des menuiseries extérieures en alu extérieur et bois intérieur, etc.

 

Le prix des travaux de gros oeuvre selon la destination du local

Le sujet a été évoqué brièvement auparavant, mais les prix annoncés ne concernent que ceux en liaison avec une construction destinée à l’habitation.

Dans le cadre d’un simple local de stockage, par exemple, dont le terrassement, les fondations ou les ouvertures seront plus simples, le prix moyen n’est alors que de 450 à 700 € le m².

 

Le prix des études

Avant de réaliser des travaux de gros oeuvre, il faut donc un projet et des plans qui serviront au dépôt de permis de construire de l’habitation.

 

Plans

Le prix de cet avant-projet sera peut-être compris dans le global si vous faites appel à un constructeur de maison individuelle. Il vous faudra aussi, en plus des plans de la construction et des perspectives, que ce soit pour le dépôt de permis ou pour les artisans, des plans de masse et des plans de situation. Cet ensemble représente un coût qui peut être estimé selon le tableau suivant :

 

Principe de plans

Prix

Plan simple

de 100 à 500 €

Plan personnalisé

de 500 à 1.000 €

Plan d’architecte

de 2.500 à 5.000 €

 

 

Etude des sols

Avant d’entamer les travaux et le premier décapage, les services de l’urbanisme ou parfois même la banque, peuvent vous demander de faire réaliser une étude de sol, appelée G12, parce que votre terrain se situe dans une zone particulièrement sensible où les poches d’argile sont nombreuses et peuvent fragiliser l’édifice. Ou parce qu’il est situé sur une ancienne zone marécageuse.
Prévenir de ce risque vous évitera de voir apparaître des fissures pouvant devenir filtrantes, voire mettant en danger votre construction.
Cette étude de sol déterminera la profondeur des fondations à réaliser ou le type de fondations (semelles porteuses, pilotis, etc.).
Une étude de sol se chiffre généralement entre 1.000 et 2.000 €, selon le lieu où vous vous situez, selon votre projet de construction et le professionnel auquel vous vous adressez.

 

Le prix du terrassement et tranchées

Le premier artisan à intervenir sera donc le terrassier qui, après piquetage du terrain selon ses interventions nécessaires, opérera un premier décapage, et tout le terrassement nécessaire.

Ce terrassement sera plus ou moins complexe selon que les plans comprendront un sous-sol, selon la surface de la construction, selon la nature du sol comme vu ci-dessus, mais aussi selon que vous restez sur une maison s’inscrivant dans un cube ou avec différentes ailes et autres décrochements.

Des tarifs plus complets qu’il est aussi possible de retrouver dans les tarifs du terrassier.

 

Travaux de terrassement

Prix

Travaux de décapage

de 10 à 25 € le m3

Travaux de préparation pour les fondations

de 30 à 70 € le m3

Travaux de tranchée pour passage de gaines

environ 10 à 15 € le ml

Terrassement pour vide sanitaire

de 30 à 50 € le m3

Terrassement pour sous-sol

de 150 à 200 € le m3

 

 

Le prix de la maçonnerie

Prix des fondations

Le terrain est fin prêt pour que le maçon puisse intervenir.
Les fondations sont calculées au m3 car elles représentent aussi bien une hauteur qu’une largeur afin que la maison puisse bénéficier d’une bonne assise et que les charges soient parfaitement réparties.
Leur hauteur dépend de la région afin de les mettre hors gel, ce qui impose un minimum de 50 cm dans l’ouest, par exemple, jusqu’à un maximum de 90 cm en Alsace, comme le souligne l’article sur le prix des fondations de maisons. Mais aussi selon le sol et sa bonne résistance.

Ces fondations peuvent alors être simples ou un peu plus profondes, mais aussi nécessiter des pieux en cas de sol trop meuble.

 

Nature des fondations nécessaires

Prix

Fondations simples

de 100 à 200 € le m3

Fondations semi-profondes

de 150 à 500 € le m3

Réalisation de pieux

de 50 à 80 € le ml selon le type de pieux

 

 

 

Prix de l’assainissement

C’est l’oubli qui pourrait être fait dans les travaux de gros oeuvre, même si l’incidence au m² de construction reste faible, le coût doit être pris en compte : il faut penser aux travaux d’assainissement.
Ces travaux peuvent prendre l’aspect d’un simple raccordement au tout-à-l'égout ou d’une installation complète d’assainissement individuel.
Un renseignement auprès de votre mairie ou auprès de votre constructeur vous informera sur ce sujet, que ce soit quant à la présence d’un système d’assainissement collectif ou, dans le cas contraire, au choix d’une fosse toutes eaux ou d’une micro-station d’épuration.
Si, bien sûr, le raccordement à l’assainissement collectif est moins cher, le prix de l’eau sera ensuite pratiquement doublé, tandis que, inversement, un raccordement individuel nécessitera ensuite un entretien périodique pour un tarif de l’ordre de 100 à 200 € par an.

 

Nature de l’assainissement

Prix

Raccordement au tout-à-l’égout

  • de 200 à 400 € le ml pour le raccordement par un pro
  • + taxe raccordement communal : de 500 à 1.000 €

Réalisation d’un assainissement individuel

de 5.000 à 10.000 €

 

 

 

Prix du soubassement

Il est possible que votre maison repose sur un soubassement. En effet, il existe 3 sortes de possibilités d’élévation pour une maison :

  • le sol repose directement sur les fondations ;
  • un vide sanitaire est créé de l’ordre de 20 cm ;
  • vous avez un sous-sol ou un demi sous-sol sous votre partie habitation.

 

Le vide sanitaire est généralement utilisé pour un terrain en pente ou pour un terrain humide. Il permet une bonne isolation du sol de votre maison et d’avoir accès facilement à tout ce qui est gaine ou alimentation, par en dessous.

L’incidence du prix se fait par le terrassement, vu dans le chapitre sur ce sujet, et dans l’élévation des murs qui sera vue par la suite.

 

Prix de la dalle béton

Le travail suivant consiste à couler une dalle béton qui servira de plancher à votre construction.
De 12 à 15 cm pour une maison de simple niveau, elle sera plutôt de 15 à 20 cm pour une maison à étage. Le dosage béton est alors de l’ordre de 250 à 350 kg/m3 avec un cas général à 300 kg/m3.
Sont prévus la pose d’un film géotextile, l’isolation de cette dalle, souvent par un polystyrène, et son renforcement par ferraillage ou par de la fibre.

Le prix de la dalle béton peut aller de 60 à 100 € le m², selon son épaisseur notamment et son renforcement. Des renseignements qu’il est possible de retrouver de façon plus complète dans le prix d’une dalle béton.
 

Prix de l’élévation

Votre maison va maintenant pouvoir commencer à prendre forme avec l’élévation et prendre ainsi sa troisième dimension, dans l’espace.
Le choix des matériaux aura été établi auparavant et vous en retrouverez les avantages et les inconvénients dans l’article sur le prix de construction d’un mur.

 

Nature de l’élévation

Prix en fourniture et pose

Mur en parpaings

de 40 à 50 € le m² hors finitions

Mur en briques

de 50 à 60 € le m² hors finitions

Mur en pierre

de 120 à 200 € le m²

 

 

Prix de la charpente

La charpente donne encore plus l’allure future de votre habitation mais laisse aussi place à de nombreuses opportunités.

 

  • Certaines vous seront imposées par la région ou, plus précisément, par le lieu de construction. Par exemple, l’obligation d’ardoises a une incidence certaine sur la pente de votre toiture ou le fait d’être en montagne et de devoir évacuer la neige plus facilement a les mêmes conséquences.

 

  • D’autres peuvent venir du choix de vos plans et déboucher sur une possibilité de fermettes ou l’obligation d’en passer par une charpente traditionnelle.
     
  • Enfin, d’autres choix vous seront plus personnels ou proviendront des conseils de votre maître d’oeuvre, comme le choix entre charpente bois ou charpente métallique.

 

Vous trouverez aussi des compléments d’informations pour la fourniture et la pose sur les guides prix de charpente et tarif d’un charpentier. En résumé, voici un comparatif du résultat :

 

Nature de la charpente

Prix en fourniture et pose

Fermettes

de 100 à 140 € le m²

Charpente bois traditionnelle

de 110 à 150 € le m²

Charpente métallique

de 80 à 120 € le m²

Charpente béton

de 80 à 100 € le m²

 

 

 

Prix de la couverture

Vous allez pouvoir commencer à mettre votre construction raisonnablement à l’abri avec la réalisation de la couverture. Un choix parfois esthétique, mais parfois imposé par les services de l’urbanisme ou par les Bâtiments de France. Les pentes de toit, comme vu ci-dessus, mais le choix de couleur, de matériaux ne sont pas toujours libres. Et, même dans des matériaux imposés, vous aurez encore quelques possibilités comme c’est le cas, pour exemple, entre l’ardoise naturelle ou l’ardoise synthétique, avec des incidences prix qui peuvent être très conséquentes, mais des durées de vie qui en dépendent également. Entre la tuile qui vit de 25 à 40 ans et l’ardoise qui affiche fièrement 150 ans, il faut aussi voir l’investissement en fonction d’un amortissement possible. Des éléments que vous pouvez retrouver dans prix de toiture au m².

 

Nature de la couverture

Prix en fourniture et pose

Tuiles canal

50 à 60 € le m²

Tuiles à emboîtement

40 à 50 € le m²

Tuiles plates

80 à 110 € le m²

Ardoises naturelles

150 à 200 € le m²

Ardoises synthétiques

100 à 130 € le m²

 

 

 

Prix des menuiseries extérieures

Il reste donc un dernier élément pour évaluer le prix du gros oeuvre et qui, lui aussi, peut créer de belles variations de prix dans votre réalisation : les menuiseries extérieures.

Il est possible de trouver, en PVC ou en bois, des prix de menuiseries tout à fait compétitifs. Il faudra cependant se méfier de leur durée de vie. Un bois blanc ou un PVC trop bas de gamme ne procureront pas la durée de vie nécessaire et, contrairement aux postes précédents, ne sont pas régis par la garantie décennale.
Aussi, mieux vaut se diriger vers une gamme moyenne qui, en plus de la qualité, saura aussi miser sur la sécurité, avec de meilleures résistances à l’effraction, et sur la bonne isolation phonique et thermique. En outre, un bois de bonne qualité nécessitera un entretien moindre.

 

Il est ici plus difficile d’apporter un prix précis puisqu’il dépendra du choix de la matière (bois, PVC, alu, alu+bois), mais aussi du nombre d’ouvertures, du choix des volets, du choix entre fenêtres et portes-fenêtres, du type de vitrage, etc.

Quelques réponses se trouveront dans les articles sur les portes et sur les portes-fenêtres tels que prix de porte-fenêtre ou prix de fenêtres PVC, par exemple.

 

De 500 à 1.000 € par élément complet avec volets, pose comprise, parfois plus pour certaines baies vitrées, voici quelques éléments qui peuvent vous aider à avancer.

 

Nature de l’ouverture

Prix en fourniture et pose

fenêtre PVC avec volets roulants 115 x 120

à partir de 500 €

fenêtre PVC avec volets roulants 135 x 140

à partir de 570 €

porte-fenêtre PVC avec volets roulants 215 x 120

à partir de 700 €

porte-fenêtre bois avec volets 215 x 120

à partir de 800 €

porte-fenêtre alu avec volets 215 x 120

à partir de 1.000 €

 

 

Récapitulatif des tarifs par interventions

Pour conclure, voici un rappel de ces postes, certains étant alors ramenés dans une indication au m² et ne prenant pas en compte certains postes tels que les plans et études ou l’assainissement trop sujet au fait d’être individuel ou collectif.

 

Postes de gros oeuvre

Prix en fourniture et pose

Fondations (terrassement, semelles, fondations, dalle)

de 150 à 200 € le m²

Elévation

de 40 à 200 € le m² de mur

Charpente

de 80 à 140 € le m²

Couverture

de 40 à 200 € le m²

Ouvertures extérieures

de 500 à 1.000 € pièce

 

 

 

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.