Prix des fenêtres PVC

Mis à jour le 09 janvier 2018
Les ouvrants d'une fenêtre pvc
Les ouvrants d'une fenêtre pvc

Vous en avez certainement marre, quasiment chaque été, de devoir poncer vos ouvertures et devoir repasser une couche de lasure ou de peinture. Le soleil et la pluie ont tendance à faire vieillir prématurément vos fenêtres bois et, pour peu qu’elles soient aussi relativement anciennes, sont loin de vous fournir l’étanchéité et les isolations, thermique et phonique, qu’elles devraient.

Que ce soit en construction neuve ou en rénovation, les fenêtres PVC apportent un réel confort. Voici donc un condensé de ce qu’il vous faut savoir sur leurs qualités et leurs défauts, sur les prix de fenêtres PVC standards ou sur-mesure, sur le prix de la pose et sur l’entretien nécessaire.

 

Recevoir 5 devis gratuitement

Pourquoi une fenêtre PVC ?

Il ne faut pas s’en cacher, le premier atout d’une fenêtre PVC, celui qui fera se décider pas mal de ménages en sa faveur, c’est le coût le plus bas que permet ce matériau. Mais le prix ne serait rien s’il n’était pas allié à d’autres qualités et, parmi elles, des performances thermiques que même des matières plus chères, comme l’alu, ne permettent pas.

Un autre de ses avantages est de ne demander qu’un entretien très mineur qui consiste en un simple nettoyage à l’éponge et au savon, là où le bois demande une couche régulière de peinture ou de lasure.

 

Selon que vous choisissez un premier prix ou un haut de gamme, la durée de vie de la fenêtre PVC s’étale généralement de 20 à 40 ans. En cause le poids du vitrage qui peut finir par peser sur un matériau relativement léger et le déformer légèrement, lui faisant perdre une partie de son rôle thermique.

Et son autre problème sera de répondre moins bien à de très grands formats, par une résistance moins élevée que le bois et l’aluminium, mais une restriction plus en conformité avec les baies qu’avec les fenêtres PVC.

 

La couleur du PVC

Les fenêtres PVC peuvent être teintées mais, à l’inverse des teintes qui existaient par le passé, elles résistent un peu mieux aux effets du soleil. Il existe également des teintes de finition qui imitent, par exemple, le bois ou d’autres matières. Toutefois, à la base, la couleur du PVC est le blanc opaque, celle qui est aussi la plus durable et qui servira de prix de référence pour la suite.

 

Les prix des différents types de vitrage d’une fenêtre PVC

Le prix du vitrage présente une incidence sur le prix de la fenêtre PVC, évidemment. Le principe du simple vitrage a quasiment totalement disparu puisque la RT 2012 impose un coefficient thermique inférieur ou égal à 1,6. Celui du simple vitrage est de 6. La norme est désormais, donc, celle du double vitrage qui se définit comme suit : 4/16/4, c’est-à-dire 4 mm de verre de chaque côté, entourant 16 mm de gaz argon. Ce type de vitrage seul coûte de l’ordre de 280 € le m².

Il existe, ensuite, différents types de double vitrage particuliers.

  • Double vitrage 4/16/4 mais composé d’air au lieu d’argon. Le vitrage seul coûte alors autour de 150 € le m².
  • Double vitrage 4/20/4 : encore plus isolant pour des zones plus froides.
  • Double vitrage à faible émission et acoustique : le verre est encore plus épais et l’isolation renforcée dans un cadre d’isolation phonique pour des logements proches d’axes de grande circulation.
  • Double vitrage retardateur d’effraction : prévu pour que le verre ne se fracasse pas en cas d’effraction, par la pose d’un film spécial qui maintient le verre en place. Parfois exigé par les assurances, notamment pour des appartements situés en rez-de-chaussée. Vitrage composé d’air, le prix du vitrage seul devient alors de 200 € le m².
  • Double vitrage à isolation acoustique renforcée : conçu pour les situations extrêmes phoniquement, il propose un vitrage 10/14/4 qui annihile les bruits extérieurs.
  • Triple vitrage : il apparaît parfois dans certaines maisons passives. Plutôt conseillé dans des régions froides, il est malgré tout déconseillé, trop confronté à l’ensoleillement. De plus, très lourd, ce n’est pas la meilleure solution pour les menuiseries PVC.

 

Prix de fenêtres PVC standards

Il existe de nombreuses sortes d’ouvertures de fenêtres, qui impliquent des tarifs différents :

les ouvertures à battants

 

fenêtre 1 vantail l x h

Prix en fourniture

60 x 60 cm

250 €

60 x 80 cm

300 €

60 x 100 cm

310 €

80 x 80 cm

320 €

80 x 100 cm

340 €

 

 

 

fenêtre 2 vantaux l x h

Prix en fourniture

100 x 100 cm

500 €

100 x 120 cm

600 €

100 x 130 cm

620 €

100 x 140 cm

640 €

100 x 150 cm

660 €

 

 

les oscillos-battants

 

fenêtre 1 vantail l x h

Prix en fourniture

60 x 60 cm

330 €

60 x 80 cm

380 €

60 x 100 cm

390 €

80 x 80 cm

410 €

80 x 100 cm

420 €

 

 

les fenêtres à soufflet

l x h

Prix en fourniture

40 x 40 cm

250 €

60 x 40 cm

270 €

60 x 60 cm

290 €

 

 

les châssis fixes

l x h

Prix en fourniture

60 x 60 cm

180 €

60 x 80 cm

200 €

60 x 100 cm

210 €

80 x 80 cm

220 €

80 x 100 cm

240 €

 

 

 

Prix de fenêtres PVC sur-mesure

Notamment dans le cadre de la rénovation, vous pouvez avoir besoin de dimension hors normes afin d’adapter parfaitement vos ouvertures en remplacement de celles existantes. Le prix est alors de l’ordre de 20 à 40 % plus cher que la dimension standard avoisinante.

Il est aussi possible que ce sur-mesure soit lié à des formes originales (arrondies), le mieux sera alors de demander un devis à votre professionnel.

 

Prix des fenêtres PVC avec volets

Pour information, il existe aussi des blocs complets PVC intégrant à la fois la fenêtre PVC et le volet roulant. Ils présentent un double intérêt : celui d’être plus rapidement montés, du fait du bloc, et celui d’être encore plus isolants. De plus, la couleur de l’ensemble est, alors, totalement uniforme. On trouve des modèles à pose en feuillure (lorsque le mur contient une feuillure où vient se positionner le bloc), en applique (le bloc se positionne au ras du mur intérieur), ou en tunnel (dans l’épaisseur du mur).

 

Voici quelques exemples de prix de ce principe :

 

Type de fenêtre avec volet roulant intégré

Dimensions

Tarif en fourniture seule

2 vantaux

75 x 100

280 €

2 vantaux

115 x 120

350 €

2 vantaux

135 x 140

420 €

2 vantaux

215 x 140

550 €

oscillo battant

95 x 120

350 €

 

 

La pose et le prix de pose d’une fenêtre PVC

Avant de réaliser la pose d’une fenêtre PVC, vous demanderez peut-être, dans le cas d’une rénovation, à votre artisan, d’effectuer la dépose des menuiseries en place. Ce prix de dépose de fenêtre se situe entre 50 et 100 € TTC.

Pour ce qui concerne la pose de fenêtre PVC, le prix varie de 150 à 200 € TTC dans le cas d’ouvertures standards. Il peut parfois atteindre 250 € TTC si des réglages plus précis sont à effectuer, par exemple dans de la rénovation en sur-mesure.

Pour des fenêtres de toit, la note peut aussi être encore plus lourde si un matériel spécifique doit être employé, comme pour une fenêtre dans une pièce à très haut plafond. Le prix de pose d’une fenêtre de toit coûte ainsi de 200 à 1.000 € TTC.

 

L’entretien des fenêtres PVC

Pour permettre à une fenêtre PVC de bien durer, il est nécessaire de l’entretenir. Un nettoyage annuel est conseillé et, si vous ne souhaitez pas le faire personnellement, par manque de temps ou parce que certaines de ces ouvertures sont très haut placées, vous pouvez le faire réaliser par une société spécialisée qui vous facturera entre 25 et 40 € de l’heure. Le temps de nettoyage est difficile à définir, selon le nombre d’ouvertures qu’ils viendront nettoyer et, justement, selon le matériel nécessaire pour le faire si vous avez des ouvertures de toit plus difficile à joindre.

 

Les aides possibles sur le prix d’une fenêtre PVC

Pour diminuer un peu la facture, vous aurez certainement la chance de pouvoir disposer d’une TVA réduite à 5,5% si ces travaux visent à améliorer le résultat énergétique de votre logement. Il faudra toutefois, pour en bénéficier totalement, que ce soit l’artisan qui vient vous les poser qui vous facture également la fourniture. En outre, il devra être qualifié RGE.

Dans le cadre du CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique), vous aurez aussi vraisemblablement droit à une réduction d’impôt. Tout comme vous pourrez bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro si vous souhaitez financer l’ensemble. Voire des aides spécifiques de certaines collectivités ou de l’ANAH. En vous renseignant auprès de la mairie, vous obtiendrez les renseignements, nécessaires.