Le prix de pose du chauffage

Mis à jour le 19 février 2018
Aucun vote pour le moment
2018-02-19 11:15:00
Chauffage mural

Déterminer le prix de pose d’un chauffage sera fonction du type de chauffage que vous envisagez, comme on le verra par la suite, de la puissance nécessaire, du nombre de radiateurs, encore plus que de l’installateur en lui-même.

Enfin, il restera surtout à déterminer le coût de l’installation en rapport de son amortissement sur la durée de vie et sur l’économie de chauffage éventuelle qui peut être proposée par tel ou tel système.

 

Formulez une demande de devis

Prix de pose de chauffage selon le principe de chauffage

C’est quand même le point le plus déterminant que vous devrez décider avant de vous lancer. Quel type de système souhaitez-vous ?

  • Quel est celui qui est le plus en adéquation avec votre région ?

Si vous habitez dans le nord, il vous faudra la méthode de chauffage la plus efficace possible et qui vous coûtera moins chère en consommation d’énergie. Inversement, dans le sud, la consommation d’énergie étant moins élevée, vous essaierez d’économiser sur l’installation qui serait plus difficile à amortir et qui pourrait donc représenter une part plus importante de l’ensemble.
 

  • Quel est celui le plus en adéquation avec votre isolation ?
    De la même façon que pour la région, l’isolation de votre logement influera sur la consommation énergétique. Aussi, plus votre consommation est faible, plus vous avez intérêt à choisir un système de chauffage où la mise de fonds initiale ne sera pas trop élevée par rapport à un autre mode, par exemple de l’électrique plutôt que du fioul, du bois ou du gaz. Par contre, et on le verra par la suite, la géothermie est aussi un principe qui peut nécessiter un investissement supérieur, mais qui, de lui-même peut vous faire baisser votre consommation. Vous faire conseiller par un professionnel reste donc une valeur sûre.
     
  • Quel type de chauffage convient le mieux à votre logement
    C’est une autre question à laquelle il vous faudra trouver des réponses. En effet, et plus particulièrement dans le domaine de la rénovation, prévoir tout un système de canalisation n’est pas toujours facile. Les possibilités techniques doivent donc aussi être prises en compte.

 

Les différentes possibilités de chauffage

C’est une première indication qui vous permettra de savoir quel budget vous devrez ajouter à celui de votre rénovation ou de votre construction.

 

Type de chauffage

Particularités

Prix en fourniture et pose

 

gaz

pose et équipements

avec production d’eau chaude

pour une fourniture d’environ 4.500 € HT en chaudière et radiateurs (7)

de 8.000 à 10.000 € HT

électrique

7 convecteurs + production d’eau chaude 200 litres

prévoir une plus-value de près de 1.000 € HT pour des radiateurs à accumulation et un peu plus pour des panneaux rayonnants

de 4.000 à 4.900 € HT

bois

chaudière à bûches avec tirage naturel

de 3.000 à 6.000 €

granulés

chaudière automatique à granulés

de 8.000 à 16.000 € HT

fioul

de chaudière à condensation à chaudière en fonte

avec raccordement au système

non compris canalisations et radiateurs

de 6.000 à 10.000 € HT

plancher chauffant

tarif hors chaufferie

selon installation en rez-de-chaussée ou étage

maintenance pour générateur de 70 à 110 €

hydraulique ou électrique

couplé en général avec appareils à énergie fossile ou renouvelable

hors travaux de chape isolante

de 40 à 60 € le m²

solaire

peut couvrir jusqu’à 40 % des besoins selon la région

10 m² de capteurs pour une surface chauffée de 70 m²

de 12.000 à 14.000 € HT

géothermie

tout compris, forage, fourniture, installation complète

pour une maison d’environ 120 m²

entretien : environ 150 € / an

autour de 25.000 € HT

cheminée

pour un prix de fournitures de l’ordre de 3.500 € HT compris habillage pierre

de 4.400 à 5.300 € HT

 

 

 

Le rendement

Le rendement et le coût de l’énergie restent des éléments importants dont il faut tenir compte lors d’un investissement. Ainsi, à titre de comparaison, selon un barème qui a peut-être légèrement évolué mais avec un ordre de comparaison qui, lui, reste d’actualité, le coût de chauffage à bois pour 4 kWh s’évalue à 0,17 € quand il se monte à 0,49 € pour un radiateur électrique avec un tarif heures pleines, à 0,31 € pour un radiateur électrique heures creuses ou à 0,26 € pour un chauffage gaz de ville.

 

Selon appareil

Bien sûr, tous les prix ne sont qu’indicatifs et leur seule variation ne provient pas que du type d’énergie qui les caractérise.

Il est toujours possible de trouver des prix supérieurs ou inférieurs, selon le matériel choisi. Tout en faisant attention à ne pas tomber dans les prix de matériels et de marques les plus bas, au risque de vous confronter à des marques moins fiables ou à des rendements moins bons.

En outre, ces prix se trouvent augmentés par des options souvent intéressantes telles que le dispositif de régulation qui se chiffre entre 1.500 et 1.800 € HT.

 

Neuf ou rénovation

Brièvement abordé, le choix de l’énergie se fera aussi en fonction du travail qui sera souvent plus facile sur un chantier de neuf que sur un chantier de rénovation.

Tout d’abord pour le passage de canalisations si elles sont nécessaires, qui devra certainement faire appel à plus de précautions.

Mais, peut-être également, parce qu’une dépose d’un ancien système peut aussi être utile. Dans ce cas, voici quelques tarifs supplémentaires :

  • dépose d’une chaudière existante : 200 à 250 € HT ;
  • dépose de 7 radiateurs à eau : 400 à 600 € HT ;
  • dépose de 7 radiateurs électriques : 100 à 120 € HT.

 

Les aides

Au milieu de tous ces tarifs qui peuvent effrayer, quelques bonnes nouvelles, cependant. A condition toutefois, que le professionnel qui intervient soit labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Les économies d’énergie sont particulièrement bien aidées par l’Etat, que ce soit par la prime énergie, par le crédit d’impôt de 30 %, à condition de faire appel à ce professionnel aussi bien pour la pose que pour la fourniture.

Autres aides dont il est possible de bénéficier : une TVA à 5,5% et un éco-prêt à taux zéro.

Sans oublier que des organismes comme l’ANAH, comme EDF, ou des collectivités régionales ou départementales peuvent aussi concevoir certaines aides.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :