Le prix d'une chaudière au fioul

Mis à jour le 04 avril 2018
Aucun vote pour le moment
2018-04-04 08:45:00
Installation d'eau chaude

La hausse du prix du fioul n’a pas forcément freiné énormément les ventes dans la mesure où l’électricité reste une énergie plus chère et que, même le gaz, qui peut revenir moins cher, reste plus ou moins indexé sur le prix du fioul.
Ce sont donc surtout vers les nouvelles générations de chaudières que se tournent les clients, dont les principaux modes de fonctionnement sont présentés ici.

Ainsi, le prix d’une chaudière fioul en fonction de sa consommation, des principales marques, de leur puissance, le prix d’une installation sont autant de caractéristiques auxquelles vous allez pouvoir vous familiariser. Et connaître aussi les aides qui peuvent vous être attribuées.

 

Formulez une demande de devis

Avantages et inconvénients

Le fioul vous permet une installation totalement indépendante qui n’est pas liée à un réseau extérieur, contrairement au gaz de ville. Cette autonomie relative lui assure un intérêt qui reste encore fort.

Par contre, pour fonctionner, il est nécessaire d’acheter votre énergie à l’avance, à savoir le fioul qui viendra remplir votre cuve. Toutefois, il est toujours possible d’avoir une carte chez votre fournisseur qui vous permet, sans frais, de payer en plusieurs fois et qui compense cette sorte “d’avance sur consommation”.

A son discrédit aussi, le fioul est une énergie plutôt polluante et n’est pas la moins chère du marché.

 

Les différents types de chaudières

Choisir une chaudière fioul n’est, cependant, qu’une toute petite partie de la décision. Si vous optez pour cette énergie, il vous reste encore à déterminer pour quel principe de fonctionnement vous optez, en prenant en compte, aussi, des critères déterminant que sont la consommation et le prix, c’est-à-dire, plus clairement, le budget d’investissement et le budget de fonctionnement que vous allez y consacrer.

Tout en prenant connaissance d’un autre élément essentiel, le rendement de votre chaudière dépendra, évidemment, de la bonne isolation de votre logement, par ailleurs. Tout comme vous pourrez faire des choix différents selon la région dans laquelle vous vous situez et selon la taille de votre habitation.

 

Voici donc les différentes possibilités qui s’offrent à vous :

  • Chaudière classique
    Le rendement d’une telle chaudière se situe autour de 92% et fonctionne avec une température d’eau de 60°C en général.
  • Chaudière basse température
    Elle procure un meilleur rendement qui avoisine alors les 95%. La température de son eau est aussi plus basse et l’économie d’énergie s’en ressent puisqu’elle est donnée pour 15% environ.
    Un système qui se complète avec des radiateurs basse température et/ou un chauffage par le sol, soit un investissement complémentaire dont il vous faudra tenir compte dans l’économie finale.
  • Chaudière à condensation
    Elle offre une économie d’énergie de l’ordre de 25 à 30% par son principe de condensation de la vapeur d’eau des gaz de combustion pour utiliser la moindre chaleur possible. De plus, ce qui n’est pas négligeable, elle rejette aussi moins de CO2 et d’oxyde d’azote. Elle est donc moins polluante. Son rendement peut alors aller jusqu’à 110%. Elle peut aussi fonctionner avec un système de chauffage au sol et/ou avec des radiateurs à chaleur douce.
  • Chaudière à ventouse
    Ce principe peut aussi bien se rapporter à une chaudière classique, qu’à une à basse température ou à condensation. Il consiste à prendre l’air extérieur par l’apport d’un tuyau et élimine les produits de combustion par un conduit d’évacuation. Elle dispose donc d’un fonctionnement totalement étanche qui permet de la placer même dans une pièce ne disposant pas d’aération. Ce qui permet un gain de consommation supplémentaire de 5%.
  • Chaudière cogénération
    Ce modèle de chaudière est loin d’être le plus commun dans l'hexagone et pourtant, elle pourrait avoir des adeptes. Sur le principe initial de la condensation, elle ajoute un moteur pour produire une énergie alors mécanique. Un alternateur produit ainsi de l’électricité qui peut être utilisée au sein de la maison ou revendue.
  • Chaudière mixte
    L’idée de mixité concerne, ici, l'énergie, c’est-à-dire la possibilité d’une chaudière mixte fioul/bois par exemple qui peut par exemple être intéressante pour ceux qui disposent de bois.

 

Le prix d’une chaudière au fioul

Pour les modèles les plus courants, on peut relever des prix très variés qui seront fonction de la puissance, de la marque et du principe de fonctionnement, par exemple :

  • prix chaudière standard : de 2.500 à 8.000 € en fourniture avec une pose complémentaire de 1.200 à 3.000 €.
  • prix chaudière à condensation : de 3.500 à 9.000 € en fourniture et de 1.200 à 3.000 € en pose.

 

La marque

Il est évident que certaines marques de chaudières bénéficient d’une notoriété supérieure à d’autres.

Si de Dietrich ne laisse que peu de doutes sur la qualité de son matériel, on peut aussi en dire autant d’une marque comme Viessmann dont la solidité est largement reconnue par les professionnels. On pourrait encore citer des noms comme Auer, Bosch ou Saunier Duval, sans oublier certaines de leurs filiales comme Oertli ou ELM Leblanc.

Vous trouverez, parmi ces marques leaders, des produits haut de gamme capables de durer.

 

La puissance

La puissance est l’un des chiffres auquel vous allez devoir vous attacher afin que le modèle choisi convienne à votre installation et ne vous crée pas de problème. Effectivement, un modèle insuffisant en puissance devra tourner à plein régime et, de plus, aura du mal à alimenter les radiateurs les plus en bout de circuit. Votre consommation de fioul sera aussi en sur-régime et votre chaudière vieillira prématurément.

 

On peut considérer 3 possibilités pour étudier la puissance nécessaire :

Etude globale

Type de logement

Consommation pour chauffage

maison + de 100 m²

  • de 20 kW

appartement - de 100 m²

de 12 à 20 kW

appartement + de 100 m²

  1. 25 kW
 

 

 

Etude selon besoins
Cette méthode n’est applicable que si vous avez déjà prévu votre chauffage pièce par pièce. Elle part du nombre de radiateurs prévus dans le logement, en cumulant leur puissance et en ajoutant 20 à 30% de puissance pour les pertes éventuelles. Attention à inclure également une éventuelle extension que vous pourriez être amené à réaliser dans les prochaines années.

 

Etude technique
Elle se pose ainsi : P = C x DT x V
P étant la puissance théorique, elle s’obtient donc par le coefficient de consommation d’énergie © (de 1,5 pour une très bonne isolation à 2 pour une isolation mauvaise), multiplié par la différence de température (DT) souhaitée entre l’intérieur et l’extérieur et multiplié par le volume du logement (V).
Pour déterminer la puissance nécessaire finale, dite P’, elle s’obtient par P x 1.10 x 1.20 afin de prendre en compte, là aussi, les pertes éventuelles et les marges de sécurité.

 

Prix d’une chaudière avec ou sans production d’eau chaude

Le tableau précédent présente les besoins d’une chaudière en termes de chauffage seul, mais si vous optez aussi pour de la production d’eau chaude, c’est-à-dire pour alimenter vos sanitaires en eau chaude, cuisine et salles de bains ou salles d’eau, il vous faut prendre en compte que, pour cela, votre chaudière devra avoir une puissance d’au moins 23 kW pour un logement de 1 ou 2 personnes, de 28 kW de 3 à 4 personnes et de 33 kW à partir de 5 personnes.

On peut alors transformer le tableau précédent ainsi :

 

Type de logement

Consommation pour chauffage et eau chaude sanitaire

maison + de 100 m²

25 à 35 kW

appartement - de 100 m²

23 à 28 kW

appartement + de 100 m²

25 à 35 kW

 

 

Prix de la cuve à fioul

Le premier élément qui sera indispensable en complément de la chaudière fioul sera la cuve. Une capacité allant de 750 à 3.000 litres vous sera nécessaire, selon votre consommation annuelle, afin de ne pas être obligé de faire revenir votre livreur trop souvent et de pouvoir bénéficier de prix plus intéressant (surtout à partir de 1.000 litres).

Le prix d’une cuve se situe de 300 à 2.000 €.

 

La durée de vie d’une chaudière fioul

La durée de vie d’une chaudière est d’environ 25 ans. Certaines devront être changées au bout de 20 ans et d’autres, avec 30 ans d’existence, ne présenteront encore aucun signe de fatigue. Tout dépend de la façon dont elle a fonctionné et de la solidité de la marque.

Toutefois, vous pouvez aussi être amené à la remplacer si, par exemple, le prix de son remplacement est rapidement compensé par une économie de chauffage.

Comme déjà vu dans l’article sur les pannes de chaudière, un investissement de 6.000 € par exemple, avec des aides de 30% ne vous reviendra qu’à 4.000 €. Une dépense que vous pourriez amortir en 10 ans, ou moins, avec une économie d’énergie de 20%.

 

Prix d’entretien de la chaudière

L’entretien de votre chaudière est parfaitement réglementé et ne pas le faire réaliser reviendrait à ne pas respecter la législation dont les derniers termes proviennent de 2009. Une révision annuelle est donc obligatoire pour votre chaudière fioul et votre système complet (avec ramonage de votre conduit d’évacuation).

Cette obligation est liée aux émissions de gaz toxiques qui peuvent en résulter.

Le prix d’un contrat d’entretien est alors, hors changement de pièces défectueuses, de 160 à 190 €. Un entretien hors contrat est aussi possible pour un peu moins cher (120 à 150 €) mais ce contrat d’entretien peut aussi vous faire bénéficier de tarifs et de délais préférentiels auprès de votre fournisseur attitré en cas de panne.

 

Les aides et subventions

On retrouve toutes les aides intéressantes sur l’acquisition d’une chaudière fioul dès lors qu’elle entre dans la réduction de consommation d’énergie, comme celle à condensation par exemple.

Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique, subventions territoriales, aides de l’ANAH, aides des fournisseurs d’énergie, éco-prêt à taux zéro, TVA réduite, vous pouvez vous renseigner auprès de votre fournisseur, des sites de l’Etat ou de l’Espace Info Energie pour connaître toutes les possibilités auquelles vous pouvez souscrire.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.