Prix d'une terrasse : pose et matériaux

Mis à jour le 31 janvier 2019
Moyenne : 5 (1 vote)
2019-01-31 07:30:00
Terrasse en bois

La terrasse permet de profiter pleinement des espaces extérieurs. De la version en béton à celle en bois haut de gamme, en passant par ses éventuels revêtements et options, le prix d’une terrasse est très variable.

Formulez une demande de devis

 

La réglementation

Une terrasse simple, de plain-pied, et non couverte ne nécessite aucune démarche particulière, ni permis de construire, ni autorisation préalable de travaux.

Où les choses se compliquent, c’est lorsque cette terrasse est couverte puisque la législation se rapporte à celle des constructions habituelles. C’est-à-dire que, selon son emprise au sol, une déclaration sera obligatoire entre 5 et 40 m², et un permis de construire au-dessus de cette surface. Toutefois, pour une surface de construction totale, une fois les travaux réalisés, au-delà de 150 m², la limite ne sera plus de 40 m², mais de seulement 20 m².

 

Mais le fait d’être couverte n’est pas le seul élément pouvant intervenir dans les obligations de démarche liées à une terrasse. Sa hauteur est un autre élément à prendre en compte et ce, pour des raisons de sécurité, notamment. Effectivement, au-dessus d’une hauteur de 60 cm, la demande préalable de travaux devient également obligatoire. Il vous faudra, en effet, prévoir une rambarde de sécurité pour éviter les chutes. Une norme mise notamment en évidence du fait du risque que pourrait représenter une telle réalisation pour des enfants en bas âge.

 

D’autres cas peuvent aussi engendrer des démarches. Par exemple la réalisation d’une terrasse sur pilotis ou d’une terrasse tropézienne.

 

C’est pourquoi il est conseillé, même dans le cas le plus simple, de quand même s’adresser au service de l’urbanisme de votre mairie de lieu de construction qui vous avertira d’éventuelles contraintes en relation avec cette réalisation.

 

Les éléments qui influent sur le prix d’une terrasse

Tout d’abord, il faut savoir que certains éléments viennent modifier le coût de création d’une terrasse. Il s’agit notamment :

  • de l’état du terrain et de son accessibilité ;
  • de la surface de la terrasse ;
  • du type de terrasse (en béton ou en bois) ;
  • des finitions choisies ;
  • des accessoires de terrasse.

 

La préparation du sol

Dans un cas général de terrasse, on considère que le prix de préparation du sol pour une terrasse normale est de l’ordre de 5 à 10 € le m², lorsqu’elle peut être réalisée avec les outils nécessaires, non compris la dalle béton qui se chiffre, pour sa part, entre 50 et 70 € le m².

Vous trouverez plus de précision dans le guide Construire une terrasse en dalle.

 

La terrasse suspendue et le toit terrasse

Vous retrouverez les particularités de cette terrasse dans le guide Prix d’une terrasse suspendue, ainsi que les dispositions à prendre en termes de normes, de démarches et de garde-corps. Soit des prix qui vont, pour les plus courant, de 150 à 500 € le m², en création complète, avec des prix de garde-corps de 80 à 500 € le mètre linéaire (du bois au verre) et d’escalier de 600 à 10.000 €, comme vous les trouverez sur le prix de création d’un escalier.

 

Pour le toit terrasse, le guide sur le Prix de création d’un toit terrasse qui vous apportera les particularités de ce modèle avec des tarifs de 75 à 125 € le m² pour un toit terrasse plat et de 65 à 110 € le m² pour un toit terrasse végétal, pour lesquels il faut ajouter des tarifs d’étanchéité (de 45 à 80 € le m²) ou d’accès (1.200 € pour l’échelle et de 600 à 2.000 € pour la fenêtre dôme), entre autres.

Avantages et inconvénients des différents types de terrasse

Type de terrasse

Avantages

Inconvénients

En bois

  • Aspect naturel et chaleureux ;
  • Possibilité de marcher pieds nus.
  • Coût et qualité variables (selon l’essence de bois) ;
  • Entretien complexe.

En béton

  • Matériau durable et solide ;
  • Entretien facile.
  • Peu esthétique ;
  • Pose complexe.

En pierre naturelle

  • Naturelle et solide ;
  • Très esthétique.
  • Tarifs variables (selon la pierre choisie) ;
  • Nécessite des traitements ;
  • Entretien complexe.

En carrelage

  • Pose facile ;
  • Grande variété de designs.
  • Durée de vie moyenne selon type de matériaux choisis ;
  • Risque de glissade selon les modèles lorsque le carrelage est mouillé.

En bois composite

  • Entretien facile ;
  • Aspect du bois naturel sans ses inconvénients.
  • Peut griser au fil des années ;
  • Qualités inégales en fonction des modèles.

 

Prix d’une terrasse en bois

Les différentes essences de bois utilisées pour confectionner des terrasses offrent à la fois des avantages et des inconvénients. Avant de se lancer, il est donc important de bien choisir celle qui sera utilisée selon le budget, la situation géographique, le rendu souhaité, etc.

Les lames et dalles de bois disponibles sont notamment en :

  • pin traité : avec un budget moyen il est alors possible d’obtenir une terrasse faite dans un bois naturel ;
  • bois composite : pour les petits budgets, cette variante robuste offre un aspect bois noble et ne requiert pas d’entretien particulier ;
  • teck ou bois exotique : haut de gamme, la terrasse se voudra également design.

 

En termes de prix pour une terrasse en bois, il vous faudra alors provisionner des budgets plus ou moins conséquents selon les essences souhaitées. En France, les prix moyens sont les suivants :

  • pin traité : de 20 à 50 € le m² ;
  • bois composite : entre 30 et 110 euros le m² (attention cependant à ne pas prendre les premiers prix) ;
  • teck ou bois exotiques : entre 100 et 200 € le m².

 

Bien entendu, les tarifs sont directement impactés par les essences choisies et la complexité de montage de la terrasse. C’est ainsi que, pour un prix de base, vous aurez :

  • des planches de bois fines (autour de 1,6 cm d’épaisseur) et de basse qualité.
  • un sol non bétonné.

Il vous faudra multiplier par 2 ce prix pour :

  • des dalles ou planches de bois exotique (autour de 2,1 cm d’épaisseur).
  • terrasse installée sur plots.

Et le multiplier par 3 pour :

  • des caillebotis en teck (autour de 2,8 cm d’épaisseur).
  • terrasse installée sur plots.

 

Par ailleurs, de l’outillage supplémentaire sera à prévoir avec notamment des vis et des clips pour fixer la terrasse (6 € du m² pour de simples vis en inox et 12 € le m² pour des clips avec des vis en inox).

 

En passant par un professionnel, le coût de la terrasse (fourniture et pose) pourrait se chiffrer comme suit :

  • 50 à 75 € le m² : terrasse bois premier prix ;
  • autour de 100 € le m² : terrasse en bois composite de première qualité ;
  • environ 150 € le m² : terrasse en teck haut de gamme.

 

Prix d’une terrasse en béton

Si sa composition ne laisse pas de choix multiples, la dalle béton nécessite par contre de prendre quelques précautions pour sa mise en oeuvre :

  • créer des joints de dilatation ;
  • prévoir la pente d’écoulement pour les eaux de pluie ;
  • respecter un temps de séchage d’environ 2 à 3 semaines.

 

Les types de bétons :

  • Le béton classique ou brut : Parfait pour réaliser une dalle, le béton classique est facile à mettre en place et offre un prix accessible autour de 40 € le m² (fourniture et pose). Cette dalle peut ensuite recevoir un carrelage ou de la pierre naturelle (60 à 200 € sont à ajouter au budget de base).
    Pour une terrasse destinée à rester en béton brut, un talochage final suffira à la finition. Comptez alors de l’ordre de 50 € le m². Attention toutefois, si vous souhaitez la carreler à l’avenir, vous devrez gratter un peu ce lissage pour une bonne prise de votre colle pour revêtement.

 

  • Le béton désactivé : Ce béton vise à laisser visibles les couleurs naturelles de ses composants. Pour cela l’association d’un produit désactivant et d’une technique de nettoyage au jet haute pression avant la prise sont nécessaires. Selon les dosages réalisés, les effets visuels varient. Il faut compter environ 50 € le m² (fourniture et pose), pour la réalisation d’une terrasse en béton désactivé.

 

  • Le béton décoratif : Avec un prix entre 40 à 100 € le m² (fourniture et pose) selon les diverses techniques de décoration possibles.

 

Les différents bétons décoratifs

Béton coloré

budget entre 50 et 80 € le m² :

  • béton mélangé à de la peinture, de la lasure ou de la teinture ;
  • difficulté : bien doser afin d’obtenir la teinte souhaitée ;
  • temps de séchage pouvant être un peu plus long qu’une dalle classique ;
  • possibilité de ne teinter qu’en surface.

Béton sablé

budget environ 45 € le m² :

  • réalisation simple par pulvérisation de sable sur la dalle de béton ;
  • création d’une couche antidérapante ;
  • couleur variable selon le sable utilisé ;
  • possibilité de conserver la teinte d’origine.

Béton imprimé ou marqué

budget à partir de 80 € le m² :

  • impression sur la dalle ;
  • nombreux aspects visuels possibles (imitation dalle, bois, brique…) ;
  • nombreuses couleurs possibles ;
  • création d’une terrasse très résistante et facile à entretenir.

Béton lissé

budget de 40 à 80 € le m² :

  • ponçage du revêtement béton.

Béton balayé

budget autour de 50 € le m² :

  • balayage du béton après sa pose ;
  • technique simple ;
  • aspect visuel strié.

 

  • Le béton minéral : Avec un prix d’environ 50 € le m² (fourniture et pose), ce type de béton vient se superposer, tel un enduit, à votre dalle pour lui apporter un bel effet décoratif grâce à ses différentes teintes possibles.

 

  • Le béton ciré : Avec un prix de pose compris entre 80 et 150 € le m² et de fourniture avoisinant de 25 à 35 € le kilo le béton ciré requiert une bonne technique pour sa mise en oeuvre mais offre un résultat visuel très intéressant.

 

La dépose d’une terrasse

Si vous souhaitez recréer une terrasse sur un espace qui en contient déjà une mais dont la quantité et la qualité des fissures nécessitent une totale démolition, le prix sera fonction de la difficulté à la supprimer. Toutefois, pour cette démolition dans des conditions normales, avec une terrasse recouverte en pierre, et enlèvement des gravats, par exemple, vous pouvez envisager un tarif de 40 à 60 € le m² TTC.

 

Reprise d’étanchéité d’une terrasse

Après analyse par un spécialiste, la reprise de l’étanchéité d’une terrasse vous coûtera de 30 à 200 € le m², selon l’étendue des dégâts constatés.

 

La rénovation d’une terrasse

Si le travail consiste à revoir le revêtement présent sur votre terrasse afin de le réactualiser, parce qu’il a vieilli ou qu’il n’est plus très tendance, il vous faut prévoir un prix de 100 à 160 € le m².

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.