Tarif d'un artisan par travaux et horaire

Mis à jour le 28 janvier 2019
2019-01-28 10:00:00
Artisan au travail

Réaliser des travaux de toute sorte, maçonnerie, électricité, plomberie, isolation, peinture, etc., demande de faire appel à un artisan. Quel est le tarif d’un artisan pour les interventions les plus courantes ? Quel est son tarif horaire ? Quels sont les éventuels critères qui peuvent faire évoluer ces prix ? Voici quelques réponses importantes qui vous fournissent le prix horaire par corps de métier, de 30 à 70 €, les taux de TVA et le barème de certains travaux.

 

Vous avez un projet ?

Les conditions de prix des artisans

Les prix qui seront proposés peuvent être amenés à varier assez sensiblement selon différents cas de figure. Voici donc quelques éléments qui peuvent apporter des variations aux prix qui seront notés :

 

  • La surface des travaux : pour un chantier de 10 m², par exemple, et un autre de 200 m², le temps de mise en œuvre pouvant être le même, ainsi que celui du déplacement, le prix sera certainement moins élevé, ramené au m², pour une grande surface.

 

  • Les matériaux utilisés : il faut aussi se méfier de certains prix qui pourraient se révéler anormalement bas. Ils pourraient s’expliquer par une qualité de matériaux moindre, par exemple pour un béton dont la teneur en ciment serait inférieure, un carrelage de moins bonne qualité, un chantier moins bien préparé ou moins bien nettoyé, etc.

 

  • Le secteur géographique : parce que toutes les régions ne sont pas égales en prix d’artisan, notamment à Paris ou dans d’autres grandes villes avec des temps de déplacement plus longs, dans le sud-est ou des secteurs avoisinant la Suisse qui font grimper les prix, etc. La loi de l’offre et de la demande s’applique. Plus la demande est forte et plus les prix augmentent.

 

  • Des frais supplémentaires : si l’artisan a besoin d’un matériel spécifique pour certains travaux et qu’il doit les louer, ce prix de location viendra s’ajouter au devis normal.

 

  • Le choix du professionnel : si un artisan utilise généralement un barème préétabli, il peut être amené à le modifier selon deux critères. S’il a déjà trop de travail, il n’en prendra plus que dans des conditions encore plus intéressantes, certainement. A contrario, s’il est en manque passager de travail, il pourra être amené à proposer un prix plus bas pour s’assurer d’avoir le marché et éviter de se retrouver sans travail ou, pire, de payer ses salariés à ne rien faire.

 

  • Les conditions de travail du professionnel : un artisan qui travaille seul, sans salarié, pourra plus facilement allonger sa journée de travail pour éviter de revenir sur un chantier pour seulement 1 heure le lendemain. Inversement, il aura plus de mal à répondre à certains gros chantiers. Il en est de même en fonction de l’équipement de cet artisan.

 

Le prix horaire par corps de métier

Si le prix d’un artisan, en général, se situe dans une fourchette allant de 30 à 70 € H.T., ce prix varie en fonction du corps de métier lui-même dans lequel il se situe.

 

Voici donc une liste d’artisans et la tranche tarifaire qu’ils pratiquent le plus souvent, selon les variations énoncées précédemment :

 

Les taux de TVA

Un autre élément qui peut aussi faire évoluer votre devis est le montant établi de la TVA. Il peut varier dans un certain nombre de cas :

  • Il est à 20% dans la plupart des cas, lorsqu’il est à taux plein. Il correspond à des travaux dans du neuf, par exemple, ou de la rénovation d’un logement de moins de deux ans, ou encore pour des travaux qui ne sont pas destinés à l’habitation, ce qui est aussi le cas des ascenseurs, des espaces verts, des équipements ménagers, etc.
  • Le taux de TVA intermédiaire est de 10% pour des travaux de rénovation pour les logements qui ont plus de deux ans d’existence. Il s’applique aussi bien sur la main d’œuvre que sur les produits nécessaires pour réaliser ces travaux.
    Toutefois, en Outre-mer, ce taux passe à 2,1%, pour la Martinique, la Guadeloupe et La Réunion, donc.
  • Le taux de TVA est même abaissé à 5,5% lorsque les travaux de rénovation concernent des travaux d’amélioration de performance énergétique. Sont ainsi concernés les travaux d’isolation, ceux de remplacement de chaudière pour des systèmes plus performants ou ne faisant plus appel au fioul, l’isolation thermique par l’extérieur ou le remplacement d’ouvertures simple vitrage par du double vitrage, entre autres.

 

Ces différents taux de TVA s’adressent aussi bien à un propriétaire habitant son bien qu’à un propriétaire qui le loue (propriétaire bailleur), mais aussi à un locataire, à un occupant à titre gratuit, à un syndicat de copropriétaires ou encore à une société civile immobilière.

 

Prix par travaux

Pour plus de précision, il peut être intéressant d’étudier le prix par artisan et la déclinaison que chacun peut appliquer sur ses tâches les plus courantes dans son domaine.

 

  • Les tarifs du maçon
    Si on a vu que les tarifs du maçon s’étalaient de 35 à 65 €, voici quelques éléments qui concernent ce métier plus spécifique et qu’un maçon pourra vous deviser :

o Fondations d’une maison : de 1.000 à 2.000 € le m² ;

o Chape béton en intérieur : de 35 à 45 € le m² ;

o Mur en parpaings de 20 cm d’épaisseur : de 40 à 60 € le m² ;

o Ouverture de mur : de 1.000 à 2.000 € pièce ;

o Démolition d’un mur : de 20 à 80 € le m².

 

  • Les tarifs du menuisier
    A partir d’un tarif horaire de 40 à 70 €, le menuisier peut intervenir sur certains travaux plus précis comme :

o Pose d’un fenêtre standard 1 vantail : autour de 200 € ;

o Pose d’une fenêtre standard 2 vantaux : autour de 300 € ;

o Pose d’un vélux : autour de 300 € ;

o Pose d’une fenêtre 2 vantaux standard, compris son volet roulant : autour de 500 €.

 

  • Les tarifs du charpentier couvreur
    Autre métier, mais des tarifs horaires qui se rapprochent, le charpentier couvreur présente des tarifs allant de 45 à 70 € de l’heure. Dans le détail, voici quelques prix qu’il devrait vous proposer :

o Pose d’une charpente et couverture en neuf : de 150 à 300 € le m² ;

o Rénovation d’une couverture : de 20 à 150 € le m² selon le type de couverture ;

o Isolation de la couverture par l’intérieur : de 50 à 100 € le m² ;

o Isolation de la couverture par l’extérieur : de 100 à 300 € le m² ;

o Pose de gouttières : de 10 à 50 € le m².

 

  • Les tarifs du plombier
    A partir de son tarif horaire de 40 à 70 €, le plombier peut décliner certains prix selon le temps qu’il aura à y passer.

o Raccordement au tout-à-l’égout : de 200 à 400 € le mètre linéaire ;

o Pose de chauffe-eau : de 200 à 400 € ;

o Réparation de chauffe-eau : de 100 à 300 € ;

o Installation de WC : de 150 à 300 € ;

o Remplacement d’un lavabo ou d’un évier : de 150 à 200 €

o Rénovation totale de la plomberie : à partir de 4.000 €.

 

  • Les tarifs de l’électricien
    Si l’électricien pratique des tarifs allant de 35 à 50 € de l’heure, voici quelques idées de barèmes pour des travaux spécifiques :

o Pose d’un tableau électrique : de 500 à 2.000 € ;

o Installation électrique complète avec chauffage électrique : de 4.000 à plus de 10.000 € ;

o Rénovation électrique avec chauffage électrique : de 2.000 à 8.000 € ;

o Petit dépannage ou petite installation : de 50 à 150 € ;

o Installation de panneaux solaires ou de panneaux photovoltaïques : de 8.000 à 12.000 € ;

o Installation d’une VMC : de 300 à 400 € ;

o Installation d’une antenne : de 80 à 400 € ;

o Pose d’un câble pour téléphone ou box : de 100 à 400 €.

 

  • Les tarifs du peintre
    Même si certains, par souci d’économie, se réserveront ces travaux, c’est parfois intéressant de faire appel aux services d’un peintre et d’avoir ses conseils, que ce soit en esthétique ou en principe de peinture, pour une bonne tenue de ces finitions et entrer dans un chantier totalement terminé, pour un tarif allant de 30 à 50 € de l’heure. Voici quelques prix pratiqués par ce dernier :

o Peinture de mur : de 20 à 40 € le m² ;

o Peinture de plafond : de 30 à 50 € le m² ;

o Pose de papier peint : de 30 à 100 € le m².

 

  • Les tarifs du façadier
    Pour un tarif horaire situé entre 30 et 60 €, il pourra intervenir pour certains travaux aux tarifs suivants :

o Ravalement de façade : de 30 à 150 € le m² ;

o Nettoyage de façade : de 30 à 40 € le m².

 

  • Les tarifs du serrurier
    Pour un serrurier, vous devez compter un tarif horaire allant de 35 à 65 €, dans les cas normaux d’intervention. Décliné sur certains travaux, voici quelques prix pratiqués par ce dernier :

o Changement de serrure : de 100 à 150 € ;

o Ouverture de porte : de 70 à 90 € ;

o Ouverture de porte blindée : de 90 à 130 €.

 

Certains de ces tarifs sont pour des interventions programmées, en devis normal, d’autres en dépannage, comme le serrurier. Toutefois, ces prix peuvent être plus conséquents dans le cas d’intervention en urgence, qui plus est lorsqu’il s’agit d’une intervention le dimanche, les jours fériés, ou encore la nuit.

 

La difficulté de certains devis

Ce tarif horaire, qui se situe le plus souvent autour de 50 €, plus précisément entre 30 et 70 €, permet d’établir des devis en fonction du temps passé à réaliser les travaux. C’est ainsi que vous pouvez comparer ce qui est estimé par différents professionnels et voir le temps que chacun pense passer.

 

Bien sûr, ces devis peuvent aussi comprendre des fournitures de matériaux, d’où l’intérêt d’avoir un prix parfaitement détaillé.

 

C’est d’ailleurs l’utilisation de ces matériaux qui crée toute la difficulté de précision des tarifs. Et c’est aussi la raison pour laquelle passer par un professionnel est recommandé, car l’estimation des matériaux sera meilleure venant de sa part. Il évitera les pertes ou les allers-retours incessants pour alimenter le chantier et des temps perdus tout aussi importants. Il vous permettra aussi le choix des bons matériaux, que ce soit en électricité, en plomberie, en maçonnerie ou autres.

 

En outre, dans un certain nombre de cas, notamment pour bénéficier de la TVA pour rénovation énergétique, il vous faudra impérativement passer par un professionnel, qui plus est bénéficiant du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce dernier sera en charge de vous délivrer également les matériaux, puisqu’il ne sera alors pas seulement en charge de l’installation.

 

Des cas particuliers

Il faut être conscient que deux interventions qui semblent similaires peuvent posséder des nuances faisant varier le prix. Se référer au prix pratiqué chez un ami ou, même, un voisin, peut induire en erreur.

Que ce soit le terrain qui diffère et nécessite des semelles différentes, par exemple, que ce soit le support à revoir pour un carrelage, que ce soit le matériel électrique différent, la qualité de peinture, les distances de tuyaux pour la plomberie ou toute autre nuance, il est plus sage de faire établir des prix précis pour un travail précis qui engageront le professionnel et à partir desquels vous validerez son intervention.

 

En outre, le professionnel vous apporte des conseils qui peuvent aussi vous être utiles, vous éviter certaines erreurs, voire réaliser certaines économies. Un maçon connaît les dosages de béton selon les travaux à effectuer, un plaquiste fera le choix des bonnes plaques et réalisera des joints parfaits, un électricien se tient au courant des dernières normes et des obligations qui en découlent, un peintre connaît les dernières tendances et les nouveaux produits, etc.

 

Mais aussi, avec l’établissement de plusieurs devis, en les comparant précisément, sur le principe du mieux disant et pas nécessairement du moins disant, c’est-à-dire le meilleur rapport qualité / prix, vous pourrez trouver ce qui vous convient le mieux. Un artisan peut aussi avoir des spécialités et mieux convenir au chantier de votre voisin et moins au vôtre.

 

Aussi, vous devrez demander toutes les précisions nécessaires et, notamment, la technique de pose et la qualité exacte des matériaux utilisés, voire la marque de certains appareils (lavabo, baignoire, douche, prises électriques, etc.).

 

Vous pourrez enfin demander des références à un artisan, voire visiter certaines de ces réalisations pour juger de la qualité de son travail et de la satisfaction de ses clients, par exemple.

 

L’établissement de devis

L’établissement du devis est généralement gratuit, par les artisans. Vous aurez alors en mains tous les éléments comparatifs et, lorsque ce n’est pas suffisamment clair pour vous, n’hésitez pas à demander les explications complémentaires qui vous aideront à vous décider et faire le meilleur choix.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.