Le tarif d'un carreleur au m2 et horaire

Mis à jour le 22 novembre 2018
Moyenne : 5 (1 vote)
2018-11-22 07:30:00
Pose de carrelage au sol

Le carreleur fait partie de ces professions qui interviennent dans les finitions et changent radicalement la décoration intérieure d’une maison ou d’un appartement.

Une profession qui peut aussi bien s’exercer en intérieur qu’en extérieur et qui doit ainsi s’exercer en proche relation avec les autres métiers que sont l'électricien, le plombier ou le peintre afin de bien coordonner les travaux.

Tarif horaire ou au m², possibilités de revenus, que vous soyez professionnel ou particulier, voici quelques éléments qui vous apporteront des indications et des éclaircissements sur cette profession.

 

Formulez une demande de devis

Le rôle du carreleur

Le carreleur-mosaïste effectue un métier plus ciblé que certains autres corps de métier de l’artisanat, ce qui ne l’empêche pas de devoir travailler sur différents lieux, chez des particuliers ou des professionnels, et sur des supports très variés.

Il est, ainsi, à même de réaliser aussi bien un carrelage sur sol, en intérieur qu’en extérieur, voire au niveau d’une piscine ou de son entourage, qu’un carrelage mural ou une mosaïque.

 

Il sera donc à même de poser du grès, du marbre, de la porcelaine, de la faïence, de la pierre naturelle ou reconstituée, voire des dalles plastiques.

En tant que travail dit de finition, il devra donc réaliser une tâche particulièrement soignée et apporter des conseils aussi bien techniques qu’esthétiques à ses clients.

Il devra être expert dans les différentes techniques de pose, collée, scellée ou clipsable, et dans les différents types, en damier, en chevrons, droite, en diagonal, etc.

Le carreleur peut débuter avec un CAP de carreleur mosaïste, disposer d’un Bac Pro, d’un BTS ou d’un Diplôme des Métiers d’Arts (DMA).

 

Le tarif horaire d’un carreleur

On retrouve sensiblement, chez le carreleur, les tarifs horaires pratiqués dans les métiers du bâtiment, à savoir, autour de 40 à 60 € de l’heure TTC, pour un taux de TVA normal (20 %).

Lorsque l’on ramène ces prix au m², on arrive à des tarifs qui vont, le plus souvent, de 30 à 50 € le m² mais qui seront, plus exceptionnellement en deçà pour des poses très simples et très rapides ou, au contraire, au-delà pour des fresques murales.

 

Le salaire d’un carreleur

L’entrepreneur qui souhaite embaucher un ou des carreleurs en tant que salariés, afin de créer une structure plus importante, devra s’appuyer sur des salaires de l’ordre de 1.400 € brut mensuel qui grimperont autour de 1.650 € brut mensuel en région parisienne. Des salaires qui se rapprochent des autres professions du bâtiment, également, et qui peuvent alors grimper à 2.200 € brut mensuel lorsqu’une bonne expérience se fait jour, après des années d’exercice.

A son compte, par contre, un professionnel devrait atteindre des revenus bruts de l’ordre de 2.500 à 4.000 € mensuellement.

 

 

Les tarifs d’intervention d’un carreleur

Pour mieux appréhender toutes les interventions d’un carreleur, certains articles reviennent sur différents travaux tels que le Prix de pose de carrelage mural, le Prix de pose de faïence ou les prix de pose des carrelages.

Les prix annoncés ne tiennent pas compte de la fourniture des matériaux, qu’il est possible de retrouver sur les articles précités.

Certains sols, comme la cuisine, sont plutôt réalisés en grès cérame, pour en faciliter l’entretien. Pour des pièces de jour ou de nuit, le choix s’effectuera plutôt en fonction du caractère chaleureux voulu (selon présence de tapis en complément, par exemple).

 

Exemples de travaux de carrelage

Prix fourniture seule le m²

Prix pose collée seule le m²

Prix pose scellée seule le m²

Pose de grès cérame

20 à 100 €

30 à 50 €

50 à 70 €

Pose de terre cuite

30 à 90 €

60 à 80 €

70 à 80 €

Pose de tomettes

40 à 100 €

60 à 80 €

70 à 80 €

Pose de pierre naturelle

50 à 200 €

40 à 60 €

60 à 80 €

Pose de pierre calcaire

30 à 80 €

40 à 60 €

60 à 80 €

Pose de granit

50 à 150 €

40 à 60 €

60 à 80 €

Pose de travertin

30 à 70 €

40 à 60 €

60 à 80 €

Pose de marbre

50 à 200 €

40 à 60 €

60 à 80 €

 

  • La pose collée est le principe le plus souvent retenu, à partir de carreaux en 30 x 30 cm, sur un mode de double encollage.
  • La pose scellée est plus utilisée pour des sols très irréguliers avec une pose sur une chape mortier et ne s’applique que pour le carrelage au sol.
  • Une pose clipsée est parfois envisagée, dans une méthode proche de la pose de parquet.

 

 

Carrelage extérieur et intérieur

La différence entre les carrelages d’intérieur et d’extérieur ne joue pas nécessairement sur le prix de pose. Il vous faudra seulement vérifier que votre carrelage puisse résister aux intempéries et, notamment, au gel, mais aussi qu’il ne devienne pas trop glissant lorsqu’il est exposé à la pluie. Différentes normes existent :

  • PEI1 à PEI5, allant des passages les moins fréquents aux plus fréquents et privilégient le PEI3 ou PEI4 pour l’extérieur ;
  • l’adhérence hors glissement en pieds chaussés représentée par la norme R et en préférant un chiffre supérieur à 10 en extérieur ;
  • la norme ABC qui est la même en pieds nus, allant du A l’adhérence moindre au C, la meilleure adhérence, préférable en extérieur et, encore plus, autour d’une piscine.

 

Des solutions comme le granit, l’ardoise ou la pierre naturelle sont souvent utilisées en extérieur, également.

La pose collée sera généralement préférée.

 

 

Carrelage mural

Dans une salle de bains, où la faïence sera appréciée pour son étanchéité, dans une cuisine, où le grès cérame ou la pierre naturelle prendront également place, ou pour des effets de mosaïques, le carrelage mural se dirigera plutôt vers les pièces humides.

 

Les carrelages muraux

Prix fourniture seule le m²

Prix pose seule le m²

faïence

30 à 100 €

35 €

grès cérame

10 à 100 €

30 €

mosaïque

40 à 90 €

80 €

imitation pierre naturelle / ardoise...

30 à 100 €

50 €

 

 

Dimension des carreaux

Ces prix ne peuvent être qu’indicatifs et peuvent varier en fonction de la complexité du chantier, du principe de pose comme nous l’avons vu, mais aussi d’éléments autres, comme l’ajout de cabochons, par exemple, ou de frises.
Mais, un autre élément entre en ligne de compte, c’est la dimension des carreaux. Ainsi, lorsque la pièce le permet, c’est-à-dire qu’elle est suffisamment vaste, la tendance est aux carreaux de plus grande dimension, qu’ils soient carrés en 60 x 60 cm ou 80 x 80 cm, ou rectangulaires en 33 x 50 cm, 30 x 60 cm ou 45 x 90 cm.

La pose de grands carreaux permet alors de faire diminuer le prix de pose. Par exemple, sur une base de pose à 40 € en 25 x 25 cm, ce prix redescendra autour de 35 € avec des carreaux de 60 x 60 cm.

 

 

Travaux sur carrelage

Pour être complet sur la pose de carrelage, il faut aussi prendre en compte l’éventuel remplacement d’un carrelage existant et, donc, sa dépose qui se chiffre alors en 20 et 30 € le m².

 

Parfois, certains préféreront d’ailleurs, plutôt que faire déposer un carrelage et en faire reposer un nouveau, opter pour d’autres solutions moins coûteuses, mais peut-être un peu moins durables, solutions que l’on retrouve souvent dans le home staging :

  • peinture de carrelage : de 30 à 40 € le m² ;
  • carreaux recouverts de béton ciré : autour de 150 € le m².

 

 

Les différents principes de pose

Nous avons envisagé les techniques de pose comme la pose collée, la pose scellée ou la pose clipsable, mais il existe aussi une autre forme de variante :

 

Méthodes de pose de carrelage

Informations

pose droite

la plus simple et la plus courante

pose en diagonale

plus complexe et plus de perte

pose à bâton rompu

pose sur un modèle de T

pose en damier

pose avec 2 teintes de carrelage

pose en chevron

sur le modèle des parquets en chevron

pose en pipe

variante de la pose en T mais sans centrer le carreau

pose géométrique

réalisation de fresque par exemple

 

Si certaines de ces poses n’auront que peu d’incidence sur le prix de pose, d’autres en auront sur la pose, voire sur le nombre de carreaux nécessaires (de l’ordre de 10% pour une pose en diagonale). La fresque impliquant, quant à elle, de demander un devis.

 

 

Les joints de carrelage

Le choix et la pose du carrelage ne sont pas les seules choses à bien prendre en considération. Les joints réalisés et, plus précisément, leur teinte, devront aussi être bien pensés. Compris dans le prix de pose, le choix est généralement proposé de les confondre au plus près avec la teinte du carrelage. Pour faire reprendre les joints, ultérieurement, il vous en coûterait autour de 15 à 20 € le m².

Il est aussi possible, pour les rénover ou pour les modifier, d’en changer la teinte à l’aide de stylos de peinture spécialisés.

 

Les taux de TVA d’un carreleur

Entrant dans le cadre des travaux du bâtiment, les taux de TVA sont ceux généralement utilisés dans ce domaine, c’est-à-dire 20 % en taux normal pour tout ce qui touche au bâtiment neuf et TVA réduite à 10 % dans le cadre de travaux de rénovation pour des maisons de plus de 2 ans, tant que durera cette disposition particulière.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.