Prix de rénovation ou remise en état d'une terrasse

Mis à jour le 23 mai 2019
Aucun vote pour le moment
2019-05-23 09:45:00
Terrasse avec paroi et salon de jardin

Si le prix de rénovation d’une terrasse peut vous coûter de 30 à 50 € le m², pour quelques reprises, ce prix de remise en état peut aussi très vite grimper pour dépasser facilement les 300 à 400 € le m². Tout dépend s’il s’agit d’une rénovation partielle ou totale et si votre terrasse est faite d’un revêtement à bas prix initial ou très haute qualité.

 

Vous avez un projet ?

Récapitulatif

Niveau de rénovation de terrasse

Prix

Reprise d’étanchéité de terrasse

de 30 à 250 € le m²

Rénovation partielle de terrasse

de 40 à 200 € le m²

Démolition terrasse actuelle

de 15 à 30 € le m²

Création nouveau revêtement

  • peinture : de 10 à 15 € le m²
  • béton : de 40 à 150 € le m²
  • bois : de 50 à 250 € le m²
  • composite : de 100 à 150 € le m²
  • carrelage : de 50 à 200 € le m²
 

 

Quel type de rénovation ?

Le prix d’une rénovation de terrasse est très difficile à évaluer dans l’absolu puisque de très nombreux paramètres entrent en jeu et qu’il faut bien les connaître pour juger du prix qu’il vous en coûtera. De nombreuses questions se posent alors qui peuvent porter le prix de votre rénovation de quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers d’euros. Ainsi, ce tarif va dépendre :

  • Savoir si vous devez tout casser pour tout refaire.
  • Savoir quels matériaux sont nécessaires pour refaire votre terrasse.
  • Savoir s’il s’agit d’un problème de lassitude, d’usure, de carreaux cassés, d’infiltration, etc.
  • Savoir si votre rénovation passe aussi par une mise à l’abri de cette terrasse, par exemple.

 

Les problème d’étanchéité

Le problème d’étanchéité est l’un des problèmes de votre terrasse. Il peut avoir des conséquences parfois risquées pour toute votre construction puisque, se situant le long de votre maison, elle peut aussi en protéger certaines fondations ou un sous-sol.
 

En tout premier lieu, il vous faudra reboucher les éventuelles fissures avec du mastic polyuréthane. Très souvent, elles se situent entre la maison et la terrasse, dans cette jonction sujette aux mouvements de terrain du fait de périodes successives de pluie, de gel, de sécheresse.

 

Ensuite, le travail dépendra du revêtement de votre terrasse :

 

  • Terrasse béton
    Un primaire d’accrochage sur votre terrasse actuelle vous permettra de retravailler votre surcouche avec une excellente adhérence.
    Une première couche de résine d'étanchéité est alors passée.
    Un entoilage, pour sa part, évitera que les fissures déjà existantes ne se propagent sur la nouvelle couche.
    Une seconde couche de résine vient ensuite recouvrir cette toile, en choisissant éventuellement la couleur de finition désirée.
    Si vous le souhaitez, vous pouvez ensuite réaliser un béton décoratif final.
     
  • Terrasse carrelée
    Vous devez, par-dessus votre terrasse actuelle, qu’elle soit en béton ou en carrelage, déjà, poser des plaques en bitume ou un système d’étanchéité liquide.
    Pour le système liquide, un primaire est appliqué, puis un produit réalisé à partir d’un mélange avec poudre.
    Une armature est posée, suivie d’une seconde couche.
    Après séchage, le carrelage peut être posé.
    • Dans le cas d’une rénovation de l’étanchéité, il faut poncer, poser le primaire d’accrochage, puis une résine d’étanchéité époxy, et enfin 2 couches de membrane polyuréthane. Il est alors possible de penser à la finition, avec nouveau revêtement ou peinture décorative.

 

  • Terrasse bois
    Si vous souhaitez avoir une terrasse bois durable dans le temps, il va certainement falloir lui penser une bonne étanchéité. Le but est que le bois ne baigne pas dans l’eau, afin d’éviter son pourrissement.
    Pour cela, poser les lambourdes sur des plots évitera qu’elles soient installées à même le sol et que l’eau infiltrée ne les détériore.
    De plus, la pose d’un rouleau de bitume entre les lambourdes et les lames de terrasse protègera l’ensemble de l’humidité.
    Si vous souhaitez une étanchéité totale, vous pouvez aussi poser un bitume sur le sol, avant la pose des plots.
    Il vous faudra cependant prévoir une pente qui permettra l’évacuation de l’eau qui s’infiltre entre les lames.

     

Prix de la reprise du revêtement

C’est la version soft et simple d’une rénovation. Le but est alors de nettoyer votre terrasse existante et, dans un cas un peu plus poussé, de remplacer les lames ou les carreaux.

 

Pour le nettoyage de votre terrasse, le savon en poudre ou le savon noir sont les premiers éléments qui peuvent vous éviter un travail plus en profondeur.

Parmi les premières interventions, également, un produit de démoussage peut être bénéfique.

Sinon, vous devrez envisager un ponçage de la terrasse bois avant de la huiler pour la protéger ou de la vitrifier

 

Nettoyage de terrasse

Prix

Nettoyage de terrasse bois

de 10 à 15 € le m²

Ponçage de terrasse bois

de 10 à 15 € le m²

Décapage de terrasse bois

de 10 à 15 € le m²

Rénovation terrasse bois (remplacement de quelques lames)

à partir de 50 € le m²

 

 

Pour une terrasse carrelée, le nettoyeur haute pression est alors une solution pratique, alors qu’elle est beaucoup plus risquée sur une terrasse bois, pouvant fragiliser les lames.

Pour le carrelage, des produits comme le bicarbonate, le vinaigre blanc ou le thé peuvent supprimer les taches en complément de l’eau savonneuse.

 

Pour une terrasse béton, l’eau de javel est à proscrire car elle attaque directement le revêtement. Le bicarbonate ou les cristaux de soude sont alors les meilleures méthodes, avec l’eau, pour les taches résistantes. Pour les autres, l’eau avec du savon de Marseille suffiront.

 

Nettoyage de terrasse

Prix

Nettoyage de terrasse béton ou carrelée

de 5 à 10 € le m²

Rénovation terrasse carrelée (remplacement de quelques carreaux)

  • de 40 à 120 € le m² pour céramique
  • de 40 à 200 € le m² pour carrelage pierre
  • de 60 à 150 € pour carrelages spéciaux
 

.

 

Prix du changement complet du revêtement

Le cas le plus poussé est le remplacement complet du revêtement existant, soit parce qu’il est tellement abîmé qu’il est irrécupérable, soit parce qu’il ne correspond plus à vos goûts du moment.

 

Il existe aussi deux possibilités diverses, dans ce cas, qui sont de repartir de la base existante ou, au contraire, de commencer par supprimer le revêtement existant.
 

  • Pose d’un nouveau revêtement sans dépose de l’existant
    Même dans ce cas, il est possible de démultiplier les possibilités puisque vous pourrez poser le nouveau revêtement sur un ancien, comme recouvrir un carrelage existant, ou poser un revêtement sur une dalle qui, jusqu’à présent, avait été laissée brute.
    Dans chacun de ces cas, quoi qu’il en soit, il faudra commencer par nettoyer à fond le support, quelle qu’il soit pour vous assurer que le nouveau revêtement bénéficiera d’une bonne accroche.
    Ensuite, vous devrez vous assurer que la surépaisseur que vous apportez ne vous créera pas de problème, par exemple en surélevant le niveau de la terrasse au-dessus de celui de vos portes-fenêtres ou de votre porte d’entrée, ce qui pourrait vous créer des entrées d’eau dans votre maison, lors de pluies ou d’orages.

 

  • Si votre dalle est restée brute, vous pouvez alors envisager toute sorte de revêtement, que ce soit une simple peinture, un béton ciré, un carrelage, des lames de bois ou composite, ou même un béton décoratif.
     
  • Si vous avez déjà un sol bois et que vous voulez le recouvrir, le mieux sera certainement de l’enlever quand même car il sera difficile de vous appuyer dessus pour réaliser un béton, un carrelage ou même un autre sol bois, surtout s’il est abîmé.
     
  • Si vous avez déjà un carrelage, vous pourrez le recouvrir d’un nouveau carrelage si la surélévation ne vous pose pas de problème, ou le recouvrir d’un béton ciré.

 

  • Dépose de l’existant pour pose d’un nouveau revêtement
    Souvent, lorsque vous en avez l’occasion, la rénovation de votre sol passera par la dépose de l’existant. Ce sera le cas, comme nous l’avons écrit juste avant pour une terrasse en bois ou en composite.
    Mais ce sera aussi le cas pour une terrasse en carrelage.
     

Dépose existant

Prix de dépose

dépose carrelage existant

de 20 à 30 € le m²

dépose terrasse bois existante

de 10 à 20 € le m²

 

 

Pour la pose d’un nouveau revêtement, le prix sera alors similaire, une fois nettoyé le sol existant ou enlevé, que pour la réalisation d’une terrasse, comme on les retrouve dans des guides comme Construire une terrasse en dalle ou Prix d’une terrasse. Et l’on retrouve alors toutes les solutions de terrasse extérieure, qu’elle soit en béton, en béton décoré, peinte, en bois, en composite ou carrelée.

 

 

Nouvelle terrasse

Particularité

Prix en fourniture et pose

peinture sur béton

solution la plus simple

de 10 à 15 € le m²

béton sablé

ton sable et possibilité de motifs

de 60 à 90 € le m²

béton désactivé

ocré et aspect gravillon lavé

de 40 à 120 € le m²

béton bouchardé

sol rugueux mais poli

de 70 à 100 € le m²

béton balayé

possible de le colorer

de 50 à 100 € le m²

béton matricé

différents aspects : bois, pierre, etc.

de 65 à 110 € le m²

béton marbré

finition vernis

de 70 à 120 € le m²

béton imprimé

différentes finitions possibles

de 60 à 90 € le m²

béton coloré

possibilité ocre, sable, etc.

de 45 à 100 € le m²

béton peluché

non glissant

de 50 à 100 € le m²

béton lissé

lisse et coloré

de 80 à 100 € le m²

béton poncé

brillance

de 90 à 120 € le m²

béton drainant

pour les terrains à risque

de 70 à 100 € le m²

béton avec inclusion

permet l’ajout de formes

de 100 à plusieurs centaines d’€

béton scintillant

une scintillance renforcée avec la lumière

de 60 à 80 € le m²

béton projeté

permet de conserver un talus

de 100 à 150 € le m²

béton végétalisé

possibilité d’engazonnement

de 80 à 100 € le m²

béton ciré

bonne résistance et aspect tendance

de 80 à 150 € le m²

terrasse en pin traité

bois naturel

de 50 à 75 € le m²

terrasse en teck ou en bois exotique

plus grande résistance

de 150 à 250 € le m²

terrasse en bois composite

aspect bois avec moins d’entretien

de 100 à 150 € le m²

sol en résine époxy pour extérieur

grand choix de couleur et résistance

de 55 à 120 € le m²

terrasse en grès

tendance et facile d’entretien

de 50 à 150 € le m²

terrasse en granit

antidérapant et naturel

de 100 à 200 € le m²

terrasse en pierre naturelle

également antidérapant et naturel

de 100 à 200 € le m²

 

 

Attention, le carrelage pour extérieur doit être certifié pour cette utilisation afin de résister à la pluie, mais aussi au gel.

On prévoit alors de carrelages classés PEI3 ou PEI4 en extérieur et une norme d’adhérence R au-delà de 10 pour qu’ils ne soient pas glissants, surtout par temps de pluie ou lorsque vous les lavez.

Pour la pose, la pose collée est alors préférée.

 

Prix des stores, pergolas et balustrades

La rénovation de la terrasse peut aussi être l'occasion de plus amples travaux afin d’en profiter par tout temps. Sans aller jusqu’à la véranda, que vous pourrez trouver sur le guide Prix de pose de véranda, voici quelques améliorations pour votre terrasse :

 

  • pose d’un store
    Elle vous permet de vous abriter des rayons UV et de vous mettre sur votre terrasse, même lorsque le soleil est au zénith.
    En même temps, le store banne limite l’ensoleillement sur vos fenêtres et portes-fenêtres et évite que trop de chaleur ne pénètre dans votre intérieur, en plein été.
    Il faut alors compter :
    • de 250 à 600 € pour un store banne manuel, en fourniture, selon sa dimension, et autour de 300 € pour sa pose.
    • à partir de 400 € pour un modèle motorisé, en fourniture, et autour de 400 € pour sa pose.
    • à partir de 600 € pour un modèle avec coffre intégré, en fourniture, et un prix sensiblement identique aux précédents pour la pose.
       
  • pose d’une pergola bioclimatique
    Au store banne, vous préférerez peut-être la pergola climatique capable de vous protéger aussi bien du soleil que de la pluie et dont les lames peuvent s’adapter à la position du soleil. En outre, vous aurez toujours une bonne ventilation de votre terrasse et un ombrage parfait lorsque vous le souhaite. Vous n’aurez pas, non plus, à vous inquiéter du risque de vent.
    Le guide sur le Prix de construction d’une pergola bioclimatique précise aussi toutes les données.
    Le prix d’un tel modèle, pour une dimension sur-mesure, revient de 500 à 1.000 € le m² posé.
    Si vous optez pour une dimension standard, ce prix diminuera pour s’établir entre 300 et 500 € le m² posé.
     
  • pose d’une balustrade
    Autre cas particulier, l’ajout d’un garde-corps à votre terrasse, dans le cas où elle est surélevée, afin d’assurer la sécurité des enfants en bas âge, notamment.
    Vous pouvez aussi vous reporter au guide sur le Prix des garde-corps.
    En fourniture et pose, selon la matière, vous trouverez des prix autour de 150 à 600 € le mètre linéaire en métal, de 150 à 300 € le mètre linéaire en bois, de 300 à 700 € le mètre linéaire en verre, de 100 à 400 € le mètre linéaire en pierre.

 

Cas particulier du toit-terrasse

Encore plus important que pour une terrasse en général, la particularité d’un toit-terrasse oblige à une étanchéité irréprochable.

Lorsqu’une remise en état est nécessaire, elle sera alors de deux ordres :

  • soit partielle : la membrane bitumée est alors seulement en partie détériorée, il faut alors prévoir un tarif de l’ordre de 30 € le m² ;
  • soit totale : elle est tellement endommagée que le mieux est de poser une nouvelle membrane. Le prix sera d’environ 30 € le m² pour l’arrachage de la membrane existante et de 150 € le m² pour application d’un primaire, pose de voile armé, et de 2 couches de résine.

 

La terrasse de piscine

Autre cas particulier, celui de la piscine. Le guide sur le Prix d’une terrasse de piscine revient sur toutes les possibilités d’un tel modèle. Les prix ne diffèrent pas des précédents, la nuance s’inscrit plutôt dans les modèles à retenir puisque les matériaux choisis devront être encore mieux résistants à la pluie et encore moins glissants que ceux d’une terrasse simple, tout en n’étant pas trop rugueux. En effet, ils doivent pouvoir convenir à deux particularités de cet emplacement, le fait de s’y promener pieds nus et, surtout, les pieds mouillés.
Une autre possibilité n’a pas été abordée et qui convient parfaitement à cet espace : le gazon synthétique, pour lequel un prix de fourniture et pose de l’ordre de 20 à 50 € est à envisager.

 

L’entretien de la terrasse

Maintenant que votre terrasse est rénovée, si vous ne voulez pas avoir à rééditer trop souvent cette opération, il faut vous efforcer de la tenir en bon état.

  • Pour cela, une surveillance est nécessaire pour réagir rapidement à des fissures, avant qu’elles ne provoquent des infiltrations et que le mal n’en devienne alors plus profond.
  • Il faut la débarrasser des feuilles mortes à la fin de l’automne pour éviter qu’elles ne se décomposent et ne provoquent des taches, au balai, au jet ou au nettoyeur haute pression. Un nettoyage chaque année avec de l’eau savonneuse est aussi requis.
  • En cas de mousse, il faut passer un produit anti-mousse qui vous en débarrassera sans attaquer vos joints ou votre revêtement.
  • Dans le cas d’une terrasse bois, il faut renouveler le traitement contre les insectes et la protection contre la pluie, au bout de quelques années, après l’avoir nettoyée et dégraissée. Voire après un ponçage. Contre l’effet grisâtre du bois, il existe aussi des produits dégriseurs. Pour un bon traitement préventif, l’huile est encore la meilleure solution, une à deux fois par an.
  • Pour les terrasses en composite, un nettoyeur adapté suffira.

 

Trucs et astuces

Si vous voulez que cette rénovation vous coûte le moins cher possible, le mieux est donc de l’entretenir régulièrement et ne pas attendre une forte dégradation qui aurait des conséquences lourdes. Mais vous pouvez aussi :

 

  • surveiller l’apparition de taches noires synonymes le plus souvent d’infiltration et d’absence d’étanchéité de votre terrasse. Il existe alors des résines d’étanchéité professionnelles qui pourront remédier à votre problème. Il en existe de différentes couleurs et leur présentation liquide les rend facile à utiliser, convenant à tous les supports, bois, béton, carrelage.

 

  • la peinture est une solution également envisageable à condition de choisir un modèle adapté. Elle devra alors être adaptée à l’extérieur, mais aussi au type de revêtement sur lequel elle sera posée. Elle ne conviendra cependant pas si le sol est abîmé, des carreaux soufflés, des fissures larges qui se propagent, ni sur les matériaux en composite. Le prix d’une peinture de terrasse, en fourniture seule, coûte environ de 20 à 40 € le litre, ce qui représente autour de 5 à 10 € le m².

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.