Prix de construction d'une cave

Mis à jour le 06 mai 2019
Moyenne : 4.5 (2 votes)
2019-05-06 07:15:00
Salon en sous-sol

Le prix de construction d’une cave dépend grandement de sa réalisation en même temps que la maison ou ensuite. Elle dépendra aussi du terrain, de sa disposition, de sa taille, de son emplacement et de tout un lot de finitions que vous souhaiterez lui inclure. De 15.000 € pour une simple cave à vin à plus de 40.000 € pour certaines caves, vous allez avoir beaucoup de décisions à prendre.

 

Vous avez un projet ?

Les obligations liées à l’urbanisme

La cave peut faire appel à deux règles en lien avec l’urbanisme et il est donc nécessaire d’être vigilant sur ces deux points avant de se lancer dans des travaux qui pourraient être soit interdits, soit liés à des obligations en parallèle.

 

  • Le premier point est de contacter les services de l’urbanisme pour s’assurer qu’il n’existe aucune interdiction de créer un sous-sol, que ce soit par des règles internes à un lotissement ou à un règlement d’urbanisme comme pourrait en contenir le Plan Local d’Urbanisme (PLU).
    En effet, selon l’état du sol, la présence de nappes argileuses, voire de nappes phréatiques suffisamment hautes peuvent empêcher cette réalisation.
    Dans ce dernier cas, elle peut être liée à une étude de sol préalable obligatoire afin de bien estimer les risques qui pourraient survenir et y pallier.
     
  • Le second point est le passage de cette cave en surface habitable, lorsque cette cave passe au-dessus de la hauteur de 1,80 m et pourra être considérée comme annexe si elle reste en l’état ou en sous-sol aménagé pour sa surface intégrale. Dans ces cas, une déclaration préalable de travaux, si elle fait moins de 40 m² dans le cadre d’un PLU et si la surface de maison n’atteint pas, alors, 150 m², ou un permis de construire au-delà de ces limites, sera nécessaire.

 

 

Les études de sol

L’étude de sol peut donc être requise pour un terrain argileux ou dans le cas de présence de nappe phréatique. Mais elle peut aussi être nécessaire dans d’autres cas :

  • vous assurer que, construite en bas de pente, il n’y aura pas une stagnation des eaux de pluie, auquel cas vous devrez envisager d’assainir ce terrain avec un puits perdu, par exemple, récupérant ces eaux ;
  • qu’il n’y a pas de présence de roche ou, qui plus est, de granit, qui pourrait empêcher cette construction ou en gravement augmenter le projet de réalisation.

 

Une étude sol coûte entre 800 et 2.000 € environ.

 

L’humidité naturelle

L’étanchéité de votre cave sera d’ailleurs un élément primordial pour votre construction. C’est, en effet, un cas relativement fréquent d’interventions de pompiers lors de pluies torrentielles ou de violents orages et, très souvent, après une étude sérieuse, des solutions auraient pu être trouvées et des décisions prises pour l’éviter.

 

En outre, créer une cave humide ne ferait que rendre votre habitat insalubre en lui apportant un milieu passablement allergène. Il vous faut donc respecter les différents DTU traitant du sujet :

  • DTU 20.1 : il signale que les parois maçonnées “doivent être protégées des remontées d’humidité en provenance du sol” et préconise deux procédés :
    • “soit à l’aide d’un chaînage en béton armé disposé à 5 cm minimum au-dessus du sol extérieur fini, au niveau du plancher bas du rez-de-chaussée ou du dallage, sur toute l’épaisseur du mur maçonné ;
    • soit à l’aide d’une coupure de capillarité mise en place à au moins 15 cm au-dessus du niveau le plus haut du sol extérieur définitif.”
  • DTU 14.1 : il propose des travaux de cuvelage afin d’éviter tout risque de remontées capillaires ou d’infiltration, ce qui consiste à créer une sorte “boîte étanche dans la boîte” pour éviter l’humidité.

 

Les principales caractéristiques d’une cave

Par contre, réaliser une cave sous une maison améliore l’isolation puisqu’elle agit alors comme un tampon d’air et l’isole du sol. La cave étant plus tempérée, elle apportera un air plus frais en été et un air moins froid que l’extérieur en hiver.

Avec cette cave, l’inertie thermique d’une construction est donc augmentée, rendant la maison moins consommatrice et plus confortable en toute saison.

 

Les caractéristiques de votre cave, par ailleurs, seront fonction de sa destination. Pour une cave à vin, elle nécessitera une relative constance de température autour de 12° C, une bonne aération et une hygrométrie de l’ordre de 70 à 75 %. En outre, la présence de lumière naturelle est déconseillée. Aussi, pour allier différentes destinations à cette cave, il vous faudra peut-être aussi la compartimenter afin de répondre à des besoins variés.

 

La dimension d’une cave

Par contre, définir les dimensions d’une cave est un sujet relativement personnel puisque chacun verra, dans cette cave, une utilisation différente.

 

Dans une simple utilisation de cave à vin, 5 à 6 m² peuvent suffire et une hauteur permettant de se tenir debout, soit autour de 2 m, selon votre hauteur. Quant au sol, il pourra rester brut ou recouvert de lames ou de dalles en bois, afin de respirer pour optimiser la garde de votre vin.

Mais si vous voulez en profiter pour en faire un espace de stockage, voire une lingerie, une chaufferie et, dans le cas le plus extrême, une pièce complémentaire habitable, salle de jeux pour les enfants, salle de vidéo pour la famille, salle de musique ou chambre parentale, les dimensions devront s’adapter à ces besoins et votre cave deviendra peut-être un sous-sol total ou, du moins, un ensemble de 20 à 30 m².

De la même façon, les travaux devront s’adapter pour rendre cet espace encore plus sain et plus vivable, avec isolation, ventilation, éclairage, etc.

 

La construction en même temps que la maison

Il est évident que, dans le domaine du possible, mieux vaut penser les travaux avant la réalisation de la maison, alors que les engins pourront intervenir facilement et réaliser le travail rapidement.

 

Des travaux de terrassement importants coûtent alors de l’ordre de 7 à 10 € le m3et l’enlèvement des gravats de 12 à 15 € le m3, comme le précise le guide sur le Prix des travaux de terrassement.

En outre, la réalisation d’une cave avant la maison est très pratique pour permettre de passer tout le système de canalisations en dessous du rez-de-chaussée. Pratique lors de la réalisation, mais pratique aussi pour des interventions ultérieures, que ce soit pour des extensions ou pour des réparations.

 

Travaux préalables de construction cave

Prix

Terrassement

de 7 à 10 € le m3

Enlèvement de gravats

de 12 à 15 € le m3

 

 

La construction après la maison

Si vous envisagez la construction de la cave après la réalisation de la maison, vous avez aussi la solution de la placer à côté de la maison si vous voulez que le travail se fasse de façon mécanisée.

 

Sous la maison, le travail sera en très grande partie manuelle, seuls quelques petits outils portatifs pouvant, dès lors, entrer en fonction. En outre, creuser sous une maison déjà existante en fragilise toutes les bases et, notamment, les semelles, si votre maison est soutenue par des semelles filantes.

 

Il faut donc faire intervenir un expert qui pourra aussi étudier la viabilité du projet et mettre en place les mesures à prendre si ces fondations sont en danger, en plus des études de sol déjà citées et des risques d’humidité.

 

La construction d’un sous-sol permet de réaliser une extension de maison sans prendre de place supplémentaire sur le terrain, ce qui peut être très utile dans le cas d’un petit terrain ne bénéficiant plus de surface constructible disponible.

 

En outre, apporter une cave donnera une certaine valeur supplémentaire à la maison existante.

 

Le prix des différents modèles de cave

Le prix de construction d’une cave représente un budget qu’il est bon de ne pas minimiser pour ne pas aller au-devant de problème. Il est donc difficile d’imaginer des travaux qui ne se chiffrent pas en plusieurs dizaines de milliers d’euros.

 

Pour parler de cave, encore faut-il bien s’entendre sur le terme car il existe multiples façons de réaliser une cave entre celles qui viennent s’intégrer automatiquement dans un espace prédéfini, celles qui sont maçonnées et celles qui sont coulées sur place :

 

  • la cave préfabriquée
    Les modules sont préfabriqués, réalisés en usine, et le travail consiste à venir creuser un trou, en rond, du diamètre de ces modules, en général entre 2 et 3 mètres. Un escalier en colimaçon sert alors de stockage et le sol est laissé tel que, brut, en terre.
    Elle est alors creusée sous la maison ou, parfois, sous le garage et très vite mise en place.
    Selon les modèles, vous pourrez avoir un espace pour 600 bouteilles, voire pour plusieurs milliers de bouteilles.
    Le prix d’un tel modèle, réalisé, débute autour de 10.000 € environ, mais peut aussi aller au-delà pour les plus grandes réalisations.
     
  • La cave coulée sur place
    Elle permet alors de se rapprocher du principe du cuvelage en créant un caisson étanche après avoir réalisé l’excavation. Un béton est donc coulé en guise de parois. Une solution qui est employée dans le cas de sols humides qui pourraient laisser place à des infiltrations.
    Une finition extérieure goudronnée peut aussi être nécessaire.
    Le prix commencera plutôt autour de 20.000 €, dans le cas d’un terrassement possible avec engin et pour un véritable sous-sol complet.
     
  • La cave maçonnée
    Dans le cas d’une cave plus traditionnelle, lorsque le terrain s’y prête et ne présente pas de risque d’eau souterraine, une fois l’emplacement de cette cave libéré, un drainage est organisé en précaution sur toute la périphérie puis des blocs sont assemblés, parpaings creux renforcés par un ferraillage ou parpaings pleins, etc. selon la poussée de la terre.
    C’est la solution la plus courante en absence de tout problème lors de l’étude de sol, et qui permet alors de réaliser toute sorte de cave, y compris pour y prévoir de l’habitat.
    Un prix de 20.000 à 40.000 €, hors aménagements supplémentaires, mais pour une surface qui permet de réaliser de véritables pièces.

 

Construction cave

Prix

préfabriquée ronde de 2 m

à partir de 10.000 €

cave en béton coulé

à partir de 20.000 €

traditionnelle

de 20.000 à 40.000 €

 

 

Le prix de caves spéciales “vin” sans sous-sol

  • La cave créée dans le garage
    Certains n’auront pas la possibilité de créer une cave en sous-sol, il reste possible de créer une pièce dédiée à votre vin dans le garage. Il faudra toutefois veiller à diverses caractéristiques :
    • la protéger des odeurs, notamment celles de fioul, d’essence et autres ;
    • la protéger de la lumière ;
    • lui offrir la bonne hygrométrie comme précisé plus haut ;
    • la protéger de la chaleur.

Un espace fermé sera donc nécessaire, et bien isolé.
Une solution qui vous revient autour de 400 à 500 € le m², tout compris, isolation, électricité, etc.
 

  • Le principe du cuvelage dans le garage
    C’est une version encore plus évoluée que la précédente qui consiste à refaire un véritable caisson étanche dans votre garage, isolant totalement des bruits, des vibrations, de la lumière, des odeurs, de l’humidité, etc.
    Les premiers prix sont autour de 350 à 400 € le m², hors isolation.
     
  • L’armoire à vin
    Lorsque rien ne s’y prête, il vous reste toujours la solution d’achat d’armoire à vin afin de pouvoir vous créer une cave spéciale pour vos bonnes bouteilles et leur permettre une bonne conservation sans les abîmer.

Pour une centaine de bouteilles, comptez sur un tarif de l’ordre de 500 €, par exemple.
 

Construction cave à vin sans sous-sol

Prix

cave dans garage

de 400 à 500 € le m² avec aménagement

cave en cuvelage dans garage

à partir de 350 à 400 € le m² hors aménagement

armoire à vin 100 bouteilles

autour de 500 €

 

Prix du terrassement

Le terrassement est donc la première opération, celle qui peut être simple ou compliquée, selon quand vous décidez de réaliser cette cave et selon où vous décidez de la réaliser.

 

On a vu qu’un terrassement par engin coûtait de 20 à 30 € le m3, avec évacuation des déchets. En mode manuel, il faut plutôt tabler sur un prix au-delà des 50 € le m3.

 

Mode de terrassement

Prix

terrassement avec engin et évacuation gravats

de 20 à 30 € le m3

terrassement manuel et évacuation gravats

à partir de 50 € le m3

 

 

Prix des fondations et de la maçonnerie

La partie fondations est la plus complexe et ne peut qu’être confiée à un professionnel aguerri. Si vous risquez de fragiliser les fondations existantes de la maison, dans le cas de construction de cave a posteriori de la maison, il faudra en passer par une reprise en sous-œuvre. Le principe consiste à creuser sur une hauteur d’environ 1,50 m sous ces fondations, sur une largeur maxi de 1 m, coffrer puis couler un béton avec ferraillement, et ainsi de suite jusqu’au renforcement complet des fondations de la maison et leur descente à la hauteur désirée de votre cave.
 

Sinon, une excavation ouverte, en dehors des zones d’influence des fondations actuelles de la maison, avec construction d’un mur de soutènement peut être réalisable. Le professionnel, en fonction du sol, pourra prévoir la distance nécessaire à laisser.

 

  • Pour une reprise en sous-œuvre descendant à 1,50 m, il faut compter un prix de l’ordre de 2.000 € le mètre linéaire, ce qui peut très vite interdire votre travail pour des questions de budget.

 

  • Pour la construction traditionnelle de la cave, les fondations vous reviendront autour de 150 € le m3, et la réalisation d’une dalle, si vous souhaitez créer un espace à vivre, sera de l’ordre de 100 € le m², avec polyane et polystyrène.
     
  • Quant à l’élévation des parois, elle sera fonction de la résistance nécessaire à la poussée de terre, et selon les nécessités d’étanchéifier l’ensemble.
    • en blocs de béton pleins de 19 cm d’épaisseur, prévoir autour de 90 € le m² mis en fourniture et pose ;
    • en blocs de béton pleins de 14 cm d’épaisseur, prévoir autour de 80 € le m², en fourniture et pose ;
    • en blocs de béton creux de 14 cm d’épaisseur avec ferraillage, prévoir autour de 70 € le m², en fourniture et pose

 

Travaux de gros œuvre

Prix

reprise en sous-œuvre des fondations de maison

autour de 2.000 € le mètre linéaire

fondations de cave

autour de 150 € le m3

dalle béton pour cave

autour de 120 € le m²

élévation mur en bétons plein 19 cm épaisseur

autour de 90 € le m²

élévation mur en bétons plein 14 cm épaisseur

autour de 80 € le m²

élévation mur en bétons creux 14 cm épaisseur

autour de 70 € le m²

 

 

Prix de gestion des problèmes d’humidité

Les problèmes d’humidité sont donc un des postes qui doit le plus être surveillé, comme on l’a vu, selon les risques inhérents à votre terrain, que ce soit par présence de nappe d’argile risquant de retenir l’eau et empêcher sa bonne infiltration dans le sol, que ce soit par présence de nappe phréatique, que ce soit par récupération des eaux de pluie ou encore par remontées capillaires.

Il existe donc différentes solutions qui vous permettront d’y remédier, tout en veillant, à l’inverse, à ne pas rendre non plus l’air trop sec, que ce soit pour votre vin ou même pour vous si vous voulez créer des pièces habitables.

 

La première solution est le drainage en périphérie des fouilles, et encore plus particulièrement dans le sens de la pente, à l’arrivée des eaux de ravinement, lorsqu’il y en a.

 

  • Pour le drainage par excavation, il faut compter autour de 50 € le m3.
     
  • Pour un ravalement extérieur avec 2 couches bitumineuses, comptez autour de 70 € le m² et, pour un ravalement intérieur cimenté, un tarif de l’ordre de 20 € le m².
     
  • Pour une injection contre les remontées capillaires, le prix est de l’ordre de 100 € le mètre linéaire avec un gel contre l’humidité. Il est aussi possible de réaliser une véritable saignée qui vous reviendra sensiblement le même prix, soit de 100 à 150 € le mètre linéaire, procédé sera plus long à mettre en œuvre et plus salissant.

 

Travaux de traitement contre l’humidité

Prix

drainage par excavation

autour de 50 € le m3

ravalement extérieur avec 2 couches bitumineuses

autour de 70 € le m²

ravalement intérieur cimenté

autour de 20 € le m²

injection contre remontées capillaires

autour de 100 € le mètre linéaire

saignée pour isoler remontées capillaires

de 100 à 150 € le mètre linéaire

 

 

Prix d’un escalier

Pour une création de cave en sous-sol, il vous faudra un escalier pour y descendre.

 

Pour une idée un peu plus développée concernant la création d’un escalier, le guide spécialisé sur le Prix de création d’un escalier pourra répondre plus précisément aux questions que vous vous posez.

 

Selon que vous chercherez l’escalier le moins cher ou le plus stylé, le plus moderne ou le plus rétro, vous aurez un choix de modèles dans différents matériaux, bois, acier, alu, verre, pierre, béton, inox.

Vous trouverez aussi les modèles les plus simples, droits, ou ceux qui permettent de gagner de l’espace, en colimaçon, voir ceux ¼ tournant et autres.

 

Voici un rappel de ces prix en fourniture :

 

Matériau d’escalier

Prix escalier droit

Prix escalier tournant

Prix escalier hélicoïdal

bois

à partir de 600 €

à partir de 1.200 €

à partir de 1.200 €

béton

à partir de 1.500 €

à partir de 2.000 €

à partir de 2.000 €

acier

à partir de 3.000 €

à partir de 4.000 €

à partir de 4.000 €

pierre

à partir de 3.000 €

à partir de 5.000 €

à partir de 5.000 €

verre

à partir de 4.000€

à partir de 5.000 €

à partir de 5.000 €

inox

à partir de 6.000 €

-

-

alu

à partir de 15.000 €

-

-

 

 

Pour la pose, un prix de 300 à plus de 1.000 € sera nécessaire selon la complexité du projet.

 

 

Prix du sol de cave

Pour le sol également, un guide traite de ce sujet dans Prix de revêtement d’une cave. Vous pourrez donc y dénicher le cas particulier que vous souhaiteriez voir aborder et qui n’aurait pas été développé ici.

 

Pour aborder ce sujet, toutefois, il est important de savoir ce que vous attendez de cette cave. Voici un premier tableau qui reprend les options pour une cave à vin et/ou stockage :

 

  • Le sol en terre battue
    Si vous souhaitez seulement y stocker vos grands crus, le mieux est encore de le laisser brut, en terre battue, et de ne même pas lui prévoir une dalle béton. C’est ce qui lui permettra de respirer au mieux et de faire vieillir vos bouteilles dans les meilleures conditions possibles.
    Non seulement cette solution ne vous coûtera rien, mais elle vous fera même économiser les 120 € du m² de dallage béton, donc.
     
  • Le sol en caillebotis
    Le sol en terre battue est excellent pour le vin, mais représente le gros défaut de salir les chaussures et de remonter de la poussière à chaque fois que vous y allez.
    Pour y remédier, le sol en caillebotis reste un investissement faible puisque, là aussi, vous ferez l’économie de la dalle béton et que vous n’aurez qu’à débourser que de 25 € le m² en bois et 50 € le m² en composite.
     
  • Le sol en gravier
    Autre solution moins poussiéreuse que la terre battue, les graviers pourront aussi vous éviter de trop salir, pour un prix situé entre 35 et 40 € le m².
     
  • Le sol en sable
    Il sera quand même moins poussiéreux que le sol en terre battue tout en laissant bien respirer la pièce et en diminuant aussi cette impression d’humidité que pourrait avoir la cave.
    Un prix de 60 à 80 € le m² est cependant à prévoir.
     
  • Le sol en terre cuite
    Tout en restant dans le domaine du sol respirant, la terre cuite propose une solution très propre, que vous pouvez même laver pour conserver un aspect bien net. En fourniture et pose, comptez de 70 à 120 € le m² selon le modèle choisi. Tout en conservant l’économie de la dalle béton.
     
  • Le sol en grès
    C’est une variante du précédent qui laisse également respirer le sol et que vous pourrez aussi nettoyer.
    Pour le prix en fourniture et pose, comptez autour de 70 à 180 € le m².

 

Sol pour cave à vin ou stockage

Prix (et déduire le prix de la dalle béton)

sol en terre battue

0 €

sol en caillebotis bois

25 € le m² en fourniture

sol en caillebotis composite

50 € le m² en fourniture

sol en gravier

de 35 à 40 € le m² en fourniture

sol en sable

de 60 à 80 € le m² en fourniture

sol en terre cuite

de 70 à 120 € en fourniture et pose

sol en grès

de 70 à 180 € le m² en fourniture et pose

 

 

La seconde option est celle d’une cave qui vous servira de sous-sol habitable, en même temps, que ce soit pour une salle de jeux, de musique, une chambre, etc.
Il vous faut donc, dans ce cas, prévoir une dalle béton isolée, pour les 120 € le m² annoncés précédemment, et penser à un revêtement de sol complémentaire. En voici une liste de propositions :

 

  • La peinture
    Ce sera la solution la plus simple, celle qui vous permettra de faire une lingerie, par exemple, avec un sol parfaitement propre. Il faudra cependant une peinture spéciale pour le béton, qu’elle soit époxy ou polyuréthane.
    Le prix sera alors de 20 à 30 € le m² en fourniture et pose.
     
  • La résine
    Plus durable que la peinture, elle permet aussi de reboucher les irrégularités d’un sol béton. Elle aura cependant la même finalité pour votre cave.
    Le prix est alors de 35 à plus de 100 € le m², selon le degré de qualité de la résine, en fourniture et pose.
     
  • Le lino
    Facile et rapide à poser, le lino présente des solutions beaucoup plus présentables et beaucoup plus durables que par le passé. Vous pourrez même trouver des modèles qui font véritablement illusion et qui ressemble à s’y méprendre à du parquet ou à du carrelage.
    Vous devrez alors tabler sur un prix, en fourniture et pose, de 25 à 70 € le m².
     
  • Le carrelage
    Solution encore plus évoluée, le carrelage pourra vous proposer différentes qualités et différents formats de carreaux.
    En fourniture et pose, compter de 50 à 150 € le m².
     
  • Le parquet
    Là aussi, selon que vous choisirez un parquet brut, contrecollé ou stratifié, selon que vous aurez une pose simple ou plus complexe, alternée, à la française, à l’anglaise, à bâtons rompus, selon que ce sera un parquet flottant, cloué ou collé, les prix diffèrent énormément.
    Vous pourrez alors vous retrouver avec un prix de parquet stratifié posé à partir de 30 € le m², jusqu’à un prix de parquet massif de haute qualité, posé, à près de 200 € le m².

 

Revêtement de sol pour cave habitable

Prix en fourniture et pose

peinture sur béton

de 20 à 30 € le m²

résine sur béton

de 35 à 100 € le m²

lino

de 25 à 70 € le m²

carrelage

de 50 à 150 € le m²

parquet

de 30 à 180 € le m²

 

 

Prix de l’isolation

Pour les travaux d’isolation ainsi que ceux qui suivent, le guide sur le Prix d’aménagement d’une cave en pièce à vivre a abordé ces différents sujets.

 

Pour placer votre vin, vous n’aurez pas besoin de cette isolation d’autant que, étant enterrée, cette pièce sera naturellement tempérée et conservera une température moyenne relativement stable.

Cependant, pour créer une pièce dans votre cave, qui vous permette d’y passer des heures, à regarder un film, à jouer de la musique ou même à dormir, il faut que son isolation conserve la chaleur que vous y diffuserez.

Isolation du sol, bien sûr, pour un budget de 20 à 30 € le m², puisqu’elle est, déjà, en partie liée avec votre dalle béton, mais aussi isolation des murs, pour un budget, dans ce cas, d’environ 50 € le m².

 

Isolation murs et sol

Prix en fourniture et pose

isolation sol

de 20 à 30 € le m²

isolation murs

autour de 50 € le m²

 

 

Prix du cloisonnement

Si vous souhaitez réaliser plusieurs pièces, afin de séparer une cave à vin d’une chaufferie, une lingerie d’un espace de stockage, une chambre d’une salle de bains, il vous faudra aussi prévoir du cloisonnement.
Le prix est alors de l’ordre de 15 à 25 € le m² en fourniture et pose, selon le type de cloison. Pour cloisonner tout en isolant, il vous faudra alors dépasser ce budget pour aller au-delà des 50 € le m².

 

Prix de l’aération

Assainir une cave ne consiste pas uniquement à en éviter les infiltrations et l’humidité, il faut aussi un renouvellement de l’air si vous souhaitez y créer des pièces à vivre. L’air pourrait, sinon, y devenir malsain, pour vous et tout ce qui s’y trouverait, y compris les matériaux.

 

Cette respiration pourra se réaliser par l’installation d’une VMC avec différentes possibilités :

 

Travaux de VMC en rénovation

Prix en fourniture et pose

VMC simple flux autoréglable

à partir de 600 €

VMC simple flux hygroréglable

à partir de 1.200 €

VMC double flux

à partir de 3.500 €

 

 

Cette VMC sera indispensable, à moins que vous ne puissiez créer une ouverture type saut de loup ou cour anglaise, pour un prix de l’ordre de 1.200 € en fourniture et pose. Ce procédé consiste à décaisser une partie de votre sous-sol pour renvoyer un peu de lumière du jour, sur la largeur d’un vasistas.

 

Prix de l’électricité

Que ce soit pour simplement éclairer votre cave à vin ou l’ensemble d’un sous-sol, il vous fera faire venir l’électricité, que ce soit pour la lumière ou les prises électriques.

 

Travaux d’électricité

Prix en fourniture et pose

installation différentiel

350 €

installation disjoncteur

autour de 150 €

pose boîte de dérivation

60 €

pose interrupteur

de 65 à 80 €

pose prise de courant 16 A avec câble

de 60 à 90 €

pose prise de courant 32 A avec câble

de 70 à 100 €

passage fil pour distribution électrique dans gaine

10 € le mètre linéaire

 

 

Prix des aménagements

Pour terminer, il reste quelques postes à prévoir, essentiellement dans le cas d’une vraie pièce à vivre, que ce soit le chauffage, la plomberie, le sanitaire ou les finitions que vous retrouverez aussi dans le prix d’aménagement d’une cave en pièce à vivre et qui ne seront donc pas totalement détaillés ici :

 

Travaux d’aménagements annexes

Prix en fourniture et pose

pose radiateur à inertie

de 250 à 350 € pièce

pose plancher chauffant électrique

de 50 à 150 € le m²

pose radiateur eau sur circuit chauffage existant

autour de 500 € avec alimentation

alimentation en eau

de 20 à 60 € le mètre linéaire

évacuation eaux usées ou eaux vannes

de 50 à 100 € le mètre linéaire

création WC avec plomberie

autour de 2.500 €

création salle d’eau à l’italienne

à partir de 4.000 €

création salle de bains

à partir de 3.000 €

réalisation de placards

de 800 à 1.000 € le mètre linéaire

peinture de plafonds

de 35 à 50 € le m²

peinture de murs

de 20 à 30 € le m²

papier peints

de 15 à 25 € le m²

 

 

 

Nota : Etant considérés comme des travaux d’agrandissement et non de rénovation, vous ne devriez pas pouvoir, par contre, profiter de la TVA réduite à 10 % sur l’ensemble de ces travaux.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.