Prime conversion chaudière : combien et comment ?

Mis à jour le 19 mars 2020
2020-03-19 09:45:00
Chaudière

Changer votre ancienne chaudière pour installer un équipement plus performant utilisant des énergies renouvelables vous semble onéreux et compliqué ? La prime conversion chaudière est justement faite pour vous faciliter la vie en vous permettant de faire des économies tout en préservant la planète. Ce guide vous permettra de comprendre cette offre exceptionnelle mise en place par le gouvernement.

 

Vous avez un projet ?

Récapitulatif des montants minimums octroyés par la prime conversion chaudière

 

 

Chaudière biomasse performante

 

Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau

 

Système solaire combiné

 

Pompe à chaleur hybride

 

Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R

Chaudière au gaz à très haute performance énergétique

Prime pour les ménages modestes

 

4 000 €

 

 

4 000 €

 

 

4 000 €

 

 

4 000 €

 

 

700 €

 

 

1 200 €

 

Prime pour les autres ménages

 

2 500 €

 

2 500 €

 

2 500 €

 

2 500 €

 

450 €

 

600 €

 

Qu'est-ce que la prime conversion chaudière ?

Le Ministère de la Transition écologique et solidaire a créé en 2019 une prime à la conversion des chaudières, également appelée « Coup de pouce chauffage ». L'objectif est de sortir des énergies fossiles, de lutter contre le dérèglement climatique et de favoriser les économies d’énergie des foyers français en leur octroyant une prime d’au moins 4 000 € pour les revenus les plus modestes.

Ce dispositif permet de bénéficier d'une prime bonifiée pour les revenus les moins élevés afin de remplacer les chaudières au fioul, au charbon ou au gaz, autres qu’à condensation, par un équipement de chauffage utilisant des énergies renouvelables ou à haute performance énergétique :

  • Les pompes à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride
  • Les chaudières biomasses (bois, dérivés du bois et résidus organiques)
  • Les systèmes solaires combinés
  • Les chaudières au gaz à très haute performance énergétique
  • Le raccordement à un réseau de chaleur EnR&R alimenté majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération

La prime sera accordée jusqu'au 31 décembre 2020.

 

Pourquoi changer de chaudière ?

Si votre chaudière est ancienne, c'est-à-dire si elle a plus de 12 ans, le risque est grand qu'elle tombe en panne, et ce, même entretenue régulièrement. Plus le modèle sera ancien et plus les pièces défectueuses seront coûteuses. Il est donc nécessaire de prévoir de changer sa chaudière afin d'éviter une panne qui vous obligerait à changer votre équipement dans l'urgence.

 

Si votre chaudière est plus récente mais qu'elle utilise une énergie fossile, elle est moins performante que les nouveaux modèles à énergie renouvelable tels que la chaudière à granulés ou la pompe à chaleur. Le changement vers l'un de ces modèles représenterait en moyenne, selon l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), une économie de 900 à 1 200 € par an sur la facture de chauffage d’un foyer.

La réduction de l'utilisation des chaudières au fioul contribuerait également à l'amélioration de la qualité de l'air ambiant et à la lutte contre le réchauffement climatique. En effet, le fioul est l'un des combustibles les plus polluants et il participe à la pollution au dioxyde de carbone, aux particules fines, et au monoxyde de carbone. L'objectif du gouvernement va dans ce sens : il souhaite que les chaudières au fioul disparaissent d'ici quelques années.

Émission de Co2 pour une maison de 90 m² utilisant une chaudière pour le chauffage et l'eau chaude :

Type de chaudière

Émission annuelle de CO2 lors de la combustion

Chaudière au fioul

1 487 kg

Chaudière au gaz naturel

1 081 kg

Système solaire combiné

610 kg

Chaudière au bois

168 kg

Pompe à chaleur air/eau

189 kg

 

Les chaudières récentes proposent des combustibles respectueux de l’environnement. Elles rejettent moins de CO2, de dioxyde de soufre (SO2) ou d’oxyde d’azote (NOx). La prime à la conversion des chaudières permet ainsi de participer à l'effort écologique et peut vous aider à opérer la transition d'une énergie fossile vers une énergie renouvelable en vous proposant des tarifs adaptés à vos revenus.

 

Le changement pour une chaudière utilisant des énergies renouvelables permet également d'améliorer le classement DPE (diagnostic de performance énergétique) et GES (Gaz à effet de serre) des logements. Le diagnostic DPE est obligatoire à chaque vente ou location et permet d'estimer le niveau de consommation d'énergie de l'habitation sur une échelle de A à G. L'amélioration de cette étiquette permet de valoriser votre logement auprès d'un locataire ou d'un futur acheteur.

 

Qui peut bénéficier de cette prime ?

Tous les ménages français peuvent bénéficier de cette offre si leur chaudière est au gaz, au fioul ou au charbon. Les montants des primes seront toutefois différents en fonction des revenus du ménage. Les foyers les plus modestes pourront ainsi bénéficier de primes plus importantes.

Sont considérés comme modestes les foyers suivants :

Nombre de personnes composant le ménage

 

1

 

2

 

3

 

4

 

5

Par personne supplémentaire

Plafond de revenus en Île-de-France

 

24 918 €

 

36 572 €

 

43 923 €

 

51 288 €

 

58 673 €

 

7 377 €

Plafond de revenus dans les autres régions

 

18 960 €

 

27 728 €

 

33 345 €

 

38 957 €

 

44 592 €

 

5 618 €

Les revenus pris en compte dans le calcul correspondent à l'ensemble des revenus fiscaux mentionnés sur les avis d’imposition ou de non-imposition de l’ensemble des personnes faisant partie du foyer d'après les revenus de l’année N-1. Peuvent également être utilisés les avis de situation déclarative fournis par l'administration fiscale.

Afin de prouver votre recevabilité à la prime conversion chaudière, votre avis d’imposition sur le revenu ou un autre document justifiant de vos revenus vous sera demandé.

 

Comment bénéficier de cette prime ?

Il est possible de procéder de deux manières :

  • Trouver une offre de chaudière ou de pompe à chaleur proposée par un fournisseur d'énergie. Ces derniers peuvent en effet présenter des offres commerciales intéressantes dans le cadre du dispositif des CEE (Certificats d’économies d’énergie). Vous pouvez consulter une liste des offres disponibles sur les sites www.ecologique-solidaire.gouv.fr et www.prime-chaudieres.gouv.fr
     
  • Faire soi-même les différentes démarches, avancer les fonds et choisir les artisans. Si vous optez pour cette solution, nous proposons un guide sur le prix de pose d'une chaudière afin de vous aider à opter pour les meilleurs choix.

 

Dans les deux cas, il faudra obligatoirement faire appel à un artisan ou une entreprise certifié RGE (Reconnus garants de l’environnement) et choisir une offre proposée par un prestataire signataire de la charte « Coup de pouce », qui est le nom officiel de la prime conversion chaudière.

 

Le montant de la prime conversion chaudière

Les primes sont calculées en fonction du revenu des ménages et du type d'équipement qui sera installé. Voici les montants minimums prévus pour le remplacement d’une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz par type de chaudière utilisant des énergies renouvelables :

 

 

 

Chaudière biomasse performante

Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau

Système solaire combiné

Pompe à chaleur hybride

Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R

Chaudière au gaz à très haute performance énergétique

Prime pour les ménages modestes

 

4 000 €

 

4 000 €

 

4 000 €

 

4 000 €

 

700 €

 

1 200 €

Prime pour les autres ménages

 

2 500 €

 

2 500 €

 

2 500 €

 

2 500 €

 

450 €

 

600 €

 

Le versement de la prime

Les modalités de versement sont les suivantes :

  • Le versement en chèque
  • La déduction à partir de la facture
  • La proposition d'un bon d'achat

Il est nécessaire de faire des comparaisons entre les différentes offres avant de constituer un dossier. Le devis pourra être signé après avoir effectué toutes les démarches d'obtention de la prime à la conversion de la chaudière et la facture établie sera envoyée au signataire de la charte afin de pouvoir bénéficier de la somme débloquée.

Ce n’est pas l’Etat qui vous versera la prime, mais les prestataires signataires de la charte « Coup de pouce », c’est pourquoi la somme débloquée peut être différente en fonction des fournisseurs d’énergie que vous démarchez.

 

Une chaudière à 1 € : c'est possible !

La prime à la conversion chaudière peut se cumuler avec d'autres aides pour le remplacement de votre équipement utilisant une énergie fossile. En les ajoutant toutes, vous pourriez parvenir à un montant final de 1 € à débourser. Pour pouvoir bénéficier de ces aides, voici les démarches à effectuer :

  • Calculez votre prime à la conversion de la chaudière grâce au simulateur du site officiel du Ministère de la Transition écologique et solidaire : la prime énergie est d’au moins 2 500 € pour l’installation d’une pompe à chaleur.
  • Demandez la Prime Renov’, qui remplace le crédit d’impôt CITE et les aides du programme Anah pour les ménages modestes à partir de 2020. Cette prime sera disponible en 2021 pour les autres ménages. Le montant peut aller jusqu'à 4 000 € pour une pompe à chaleur si vous faites partie d'un ménage très modeste.
  • Si vous n’êtes pas éligible à la Prime Renov’, le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) peut vous être accordé jusqu’au 31 décembre 2020. La déduction d’impôt accordée peut aller jusqu’à 4 000 pour une pompe à chaleur géothermique.
  • Afin de financer le reste vous pouvez faire une demande d'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) auprès de votre banque. Son montant maximal est de 15 000 € si vous ne changez que votre chaudière ou 30 000 € si vous couplez ce changement avec deux autres travaux.
  • Renseignez-vous auprès des entreprises que vous démarchez. Certaines proposent une prime supplémentaire. Elles peuvent en effet, grâce à certains accords commerciaux, proposer des travaux à coût global maîtrisé.

 

N'oubliez pas également les nombreuses économies que vous allez réaliser sur vos factures.

Attention cependant : le reste-à-charge à 1 € n’est pas toujours possible puisqu’il dépend du type de chaudière choisi, du montant de la main d’œuvre, de l’entreprise employée et des primes auxquelles vous pourrez effectivement prétendre.

Consultez notre guide comparatif des chaudières afin d'effectuer votre choix et de calculer le montant qui pourrait rester à votre charge en fonction des primes auxquelles vous pouvez prétendre.

 

Se faire accompagner dans les démarches

Un service public a été mis en place afin d'informer et de diriger les personnes souhaitant rénover leur système de chauffage, le service FAIRE. L'assistance est totalement gratuite et vous permet d'obtenir un suivi personnalisé afin de trouver les meilleurs compromis financiers pour bénéficier d'un équipement utilisant des énergies renouvelables.

Le site propose également un annuaire de professionnels, car il est nécessaire de faire effectuer ses travaux auprès d'une entreprise certifiée RGE (« Reconnue garante de l’environnement ») référencée afin de pouvoir bénéficier de la prime conversion chauffage.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.