Comment choisir sa baignoire ?

Mis à jour le 19 février 2020
2020-02-19 15:45:00
Salle de bains design avec baignoire

Pour choisir sa baignoire, il sera important de prendre en considération un certain nombre de critères allant de l’emplacement de cette dernière à ses dimensions, son matériau de fabrication mais aussi en passant par les différentes options et technologies permettant d'améliorer son confort.

 

Vous avez un projet ?

Budget récapitulatif achat et pose

Matériau de la baignoire

Prix

fibre de verre

150 à 400 €

acier émaillé

200 à 400 €

acrylique

100 à 500 €

résine

toplax

300 à 700 €

fonte

700 à 2 000 €

pierre

3 000 à 8 000 €

verre

8 000 à 14 000 €

bois

800 à 20 000 €

Forme

Prix

rectangulaire

400 €

baignoire sabot

600 €

baignoire îlot

400 à 1 500 €

baignoire d’angle

200 à 3 000 €

Type d’utilisation

Prix

bain douche

dès 300 €

balnéo

500 à 1 500 €

PMR

2 000 à 10 000 €

Type d’installation

Prix

encastrée

200 €

sur pied

500 €

autoportante

Poste de travaux

Prix

dépose baignoire

150 €

dépose faïence

35 € / m²

dépose carrelage

25 € / m²

pose baignoire

100 à 600 €

 

Quelle dimension

La dimension de la baignoire sera un facteur conséquent dans votre choix de baignoire.

Toutefois, cette mensuration sera fonction de plusieurs paramètres comme peuvent l’être la taille de la salle de bains ou encore l’emplacement réservé à cet équipement sanitaire. En effet, la taille de ce dernier se doit d’être adaptée à la pièce au sein de laquelle il sera installé afin que cela soit harmonieux mais aussi et avant toute chose, que ce soit fonctionnel.

 

Toutefois, il faut savoir qu’une baignoire de grande taille sera plus appréciable en termes de confort et d’utilisation pour son détenteur qu’un modèle de plus petite dimension.

 

Généralement, les mesures les plus communes sont les suivantes :

  • longueur : comprise entre 1m50 et 1m90 ;
  • largeur : oscille entre 70 cm et 1m pour les modèles les plus spacieux.

 

En revanche, ces tailles standards sont susceptibles de varier selon les modèles de baignoire :

 

Nature de la baignoire

Longueur

Largeur

baignoire classique rectangulaire

de 1m05 pour une baignoire sabot à 1m90 pour le modèle le plus large

de 70 cm à 1m50

baignoire d’angle

de 1m20 à 1m80

de 70 cm à 1m50

baignoire carrée

  • 1m20 x 1m20
  • 1m50 x 1m50
  • 1m60 x 1m60
  • 1m70 x 1m70
  • 1m80 x 1m80
  • 1m90 x 1m90
  • 2m00 x 2m00

baignoire double

de 1m50 à 1m90

de 1m50 si l’installation du duo se fait face à face) à 2m40 si la mise en place est plutôt côte à côte

baignoire îlot (ronde)

diamètre : de 1m30 à 1m80

 

En termes de hauteur, les baignoires sont en général comprises entre 40 et 60 cm :

  • 40 cm pour les modèles qui sont encastrés ;
  • environ 55 cm pour les versions classiques ;
  • 57 cm ou plus pour les baignoires de type îlot.
  •  

Quels matériaux

Même si le métal est le matériau initial de fabrication des baignoires, les équipements en matière de synthèse sont de plus en plus utilisés de par leurs nombreux avantages.

Ainsi, les baignoires se déclinant en de nombreux matériaux, chacun d’entre eux disposent de qualités qui leurs sont propres mais également de points négatifs comme cela est exposé dans le tableau qui suit :

 

 

Points forts

Points faibles

Prix

fonte

  • entretien facile
  • maintien de la chaleur
  • longévité
  • poids : plancher résistant, éviter les planchers bois
  • peu de formes disponibles
  • relativement glissante

700 à 2 000 €

acier émaillé

  • résistant aux chocs et rayures
  • léger
  • ne maintient pas la chaleur
  • utilisation bruyante
  • glissant

200 à 400 €

acrylique

  • bon rapport qualité prix
  • faible poids
  • garde la chaleur
  • utilisation silencieuse
  • faible résistance face aux rayures
  • mauvaise résistance des produits ménagers

100 à 500 €

toplax (= acrylique renforcé)

idem acrylique avec en plus les critères suivants :

  • recyclable
  • antidérapant
  • résistant aux chocs
  • faible résistance face aux rayures
  • mauvaise résistance des produits ménagers

300 à 700 €

résine

  • esthétique
  • large gamme de couleurs
  • compatible avec des options et technologies (éclairage intégré…)
  • moins résistante
  • prix

100 à 500 €

bois

  • design et esthétique
  • essences de bois variées
  • écologique
  • matériau offrant une bonne isolation thermique
  • très onéreux
  • variété de bois imputrescible
  • nécessite un traitement hydrofuge

800 à 20 000 € selon les essences

fibre de verre

  • peu cher
  • léger
  • résistant
  • non recyclable

 

150 à 400 €

pierre

  • matériau naturel
  • très esthétique
  • poids
  • entretien

3 000 à 8 000 €

verre

  • esthétique
  • moderne
  • glissant
  • fragile
  • entretien régulier
  • onéreux

8 000 à 14 000 €

 

Comment préparer la salle de bains

La réalisation d’une salle de bains pour accueillir une baignoire, quel que soit le modèle, doit disposer d’un minimum de préparations. En voici donc quelques-unes.

 

La dépose de la baignoire existante

Dans le cadre d’une rénovation de salle de bains, il se peut que l’installation d’une baignoire neuve vienne en remplacement d’un modèle déjà existant. Ainsi, il faudra donc, lors de vos travaux, penser à la dépose de cette dernière.

Un budget de 150 € sera à prévoir pour retirer l’ancienne baignoire et l’évacuer.

De plus, selon la configuration et les matériaux employés dans la construction de cette dernière, d’autres travaux de dépose pourront aussi être envisagés.

 

Travaux supplémentaires de mise en forme

En sus de la dépose d’une éventuelle baignoire déjà existante, il faudra aussi prendre en considération des travaux annexes.

Travaux annexes de dépose

Prix

dépose de faïence murale

35 € / m²

dépose carrelage

25 € / m²

 

Les types de baignoires

Il existe différents types de baignoires. Ces dernières peuvent se catégoriser selon 3 classes que sont leur forme, leur usage ou encore le type d’installation dont voici quelques caractéristiques pour chacune d’entre elles.

 

Les baignoires se déclinent en de nombreuses versions qui diffèrent principalement par leur aspect, leur esthétisme mais aussi par leur niveau de confort. Voici donc une brève description de chacun des modèles selon la forme de ces derniers et qui impactera de manière plus ou moins conséquente son prix.

 

La baignoire rectangulaire classique

Le modèle le plus répandu est celui de la baignoire rectangulaire standard. En effet, ce type de baignoire traditionnel est celui qui est le plus souvent installé. Il se décline selon différents matériaux et dimensions. Elle a l’avantage de pouvoir s’installer et s’adapter à tous les types de salle de bains et de décoration.

En termes de prix, un budget minimum à prévoir est de 400 €.

 

La baignoire d’angle

Le modèle d’angle est une version permettant d’exploiter les coins de la pièce. Elle s’adapte tout particulièrement aux petits volumes ou salle de bains sous pente. Sa forme plutôt triangulaire offre un bel espace de détente et un meilleur confort en comparaison du modèle précédent. De plus, ce sont généralement des équipements qui disposent d’une option de type balnéo, rendant ainsi la baignoire encore plus agréable lors de son utilisation.

Toutefois, l’enveloppe pour ce type de baignoire est nettement supérieure. En effet, comptez entre 200 et 3 000 € pour vous doter d’un bain d’angle.

 

La baignoire îlot (ronde)

La baignoire îlot est en réalité une baignoire ronde ayant un encombrement au sol bien plus important qu’une baignoire traditionnelle rectangulaire par exemple. Il est donc recommandé de placer ce type d’équipement sanitaire au sein d’une pièce de taille suffisamment grande pour pouvoir l’accueillir et rester tout de même fonctionnelle. Un emplacement d’au minimum 1m30 au sol devra donc être disponible pour se doter du plus petit modèle de baignoire îlot. Ce dernier s’installera généralement en milieu de pièce, non accolé à un mur. Ce bain offre un certain esthétisme et peut se trouver sous différentes versions :

  • avec pieds ;
  • posé au sol ;
  • de style ultra moderne ;
  • d’aspect ancien, rétro.

Pour un coût compris entre 400 et 1 500 €, il est possible d’acheter une baignoire îlot.

 

La baignoire sabot

La baignoire sabot est, dans la majeure partie du temps, un bain de petite taille. Elle offre très souvent des dimensions inférieures à 1m50 de long. Elle est donc tout particulièrement adaptée aux petits espaces. De style plutôt rétro, elle se trouve aussi bien sur pieds que directement installée au sol. Généralement ce sont des matériaux métalliques qui sont utilisés pour sa construction. De ce fait, il faut prévoir une installation sur un plancher pouvant soutenir un poids relativement conséquent. Il faudra également adapter une robinetterie spéciale pour une baignoire sabot.

A partir de 600 €, il est possible de trouver une telle version de bain.

La baignoire balnéo

Elle est idéale pour un confort absolu. Elle se décline principalement sous la forme d’une baignoire d’angle disposant de jets hydromassants. L’option remous comme au sein d’un jacuzzi peut aussi y être intégrée. Cela se matérialise principalement sous la forme de buses incorporées sur les parois de la baignoire.

Pour un tarif compris entre 500 et 1 500 €, votre salle de bains pourra être équipée d’un modèle balnéo.

 

Le bain douche

Le bain peut aussi être doté d’équipements permettant de détourner son utilisation afin de pouvoir prendre une douche. Ceci est rendu possible grâce à ce qui est appelé “pare-bain”. Cet élément est ajouté par-dessus les parois de la baignoire, la rendant totalement ou partiellement fermée afin d’éviter les éclaboussures d’eau dans un premier temps mais aussi pour limiter les déperditions de chaleur au moment de prendre une douche.

Cela permet d’avoir un seul équipement pour 2 utilisations différentes et a donc comme avantage principal de minimiser le besoin en espace. Seul l’emprise au sol de la taille du bain sera nécessaire.

Ce type de modèle est accessible à partir de 300 € et peut, dans certains cas, atteindre les 7 000 €. En effet, le coût peut très vite grimper selon si vous souhaitez installer des accessoires favorisant l’ergonomie ou non (appui-tête, siège…).

 

La baignoire PMR

Pour plus de facilité au moment de la toilette, les baignoires ont été travaillées de manière à les rendre fonctionnelles et faciles d’accès pour les personnes à mobilité réduite. Généralement, elles sont équipées de porte pour y prendre place plus aisément, de siège, de poignées et autres.

Toutefois ce type d’équipement plus ou moins médicalisé a un coût non négligeable. Il faudra donc compter entre 2 000 et parfois plus de 10 000 € pour acquérir une baignoire PMR.

 

Les baignoires selon le type d’installation

Différentes installations peuvent être envisagées selon la configuration de la pièce mais aussi selon vos besoins et envies esthétiques. Le tableau suivant expose ces diverses options :

Nature de l’installation

Descriptif de l'installation

Prix

encastrée

Elle est en appui sur au minimum un mur de la pièce mais aussi sur 2 ou 3 côtés selon la configuration du lieu.

dès 200 €

sur pied

Le bain n’est pas posé directement au sol mais est surélevé grâce à des pieds. De nombreux modèles sont disponibles.

dès 500 €

autoportante

Modèle n’étant pas installé le long d’un mur d’appui mais a contrario, au centre d’une pièce.

 

Quel revêtement autour de la baignoire

De nombreuses baignoires peuvent disposer d’un habillage. Généralement le tablier (l’entourage) du bain peut disposer de finitions afin que la baignoire soit en totale adéquation avec la décoration de la pièce.

Pour ce faire, différents types d'habillage sont disponibles :

Type d’habillage

Description

à carreler

Il est possible de carreler le tablier du bain. Pour cela il est nécessaire de choisir des panneaux de type polystyrène extrudé sur lesquels pourront y être collés de la faïence ou encore du carrelage.

en matériaux de synthèse

Le tablier peut aussi être adapté sur mesure à la baignoire, aussi bien en termes de dimensions mais aussi selon le matériau.

 

Il est indispensable que le tablier garde une trappe de visite sous la baignoire pour accéder au siphon notamment.

 

Les options possibles

Les baignoires peuvent être équipées de diverses options.

Ainsi, il est possible d’y installer :

  • jets massants ;
  • des lumières ;
  • la robinetterie ;
  • des parois ;
  • un rideau.

 

Le prix de pose d’une baignoire

Le prix de pose de la baignoire sera fonction de plusieurs paramètres comme : la taille de la baignoire, son matériau, son utilisation mais aussi du professionnel.

De ce fait, pour la main d’œuvre, les tarifs oscillent entre 100 et 600 €.

 

Il ne faut pas oublier de prendre en compte les raccordements de la baignoire pouvant varier entre 300 et près de 1 000 € selon les types de travaux.

Pour plus d’informations tarifaires, il est possible de consulter le guide.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.