Prix des travaux de remise en état après dégât des eaux

Mis à jour le 24 septembre 2018
Aucun vote pour le moment
2018-09-24 12:45:00
Important dégât des eaux
Formulez une demande de devis

Travaux au sol et au plafond

Un dégât des eaux peut aussi bien avoir des effets sur un plancher que sur un plafond, voire des murs, tout dépend à quel étage il se situe, car il se répercute souvent.

 

Une baignoire qui déborde, une fuite sur un tuyau, les conséquences peuvent être fâcheuses et demander de nombreuses réparations, en plus du fait que le plombier a souvent besoin de trouver un accès à une plomberie parfois passée dans une cloison, voire dans un sol.

 

C’est aussi, quelquefois, une couverture qui s’est partiellement envolée ou encore une maison victime d’inondations. Les risques sont variés et les réponses des assurances fonction de l’origine.

 

Assurance et remboursement

  • Au niveau de l’assurance, vous devez tout d’abord déterminer si le problème provient de chez vous ou d’un tiers, comme un appartement au-dessus du vôtre afin de savoir si c’est votre assurance ou celle de votre voisin qui devra fonctionner.

 

  • Dans le cas de copropriété, il faudra aussi savoir si la fuite provient d’une partie privative ou de parties communes. Dans ce dernier cas, ce sera alors au syndicat de régler le problème.

 

  • Concernant les délais pour prévenir l’assurance, ils sont de 3 à 5 jours (à voir sur votre contrat) si vous voulez que les travaux puissent être pris en charge. Ce délai passe toutefois à 10 jours dans le cas de catastrophes naturelles.

 

  • Une grande partie de ces renseignements peut être aussi trouvée dans le guide sur les tarifs de peinture après dégât des eaux. Sauf que, dans ce cas, le problème peut être considéré plus important et ne pas se limiter à la simple peinture d’un mur ou d’un plafond.

 

  • Le remboursement sera effectué sur des bases de remboursement d’assurance habituels, déduit de la franchise, par exemple, dans le cas le plus courant. Votre contrat d’assurance précise cette franchise. Pour des inondations, l’état de catastrophe naturelle pourra grandement faciliter les conditions de remboursement.

 

  • Ce qui signifie, évidemment, que vous devez posséder une couverture d’assurance multirisques dans le cadre de votre habitation. Pour le propriétaire, elle couvre tous les dommages subis par le bâtiment liés à la construction : fuite de canalisation, de toiture, etc.
    Dans le cas d’un logement consacré à la location, celle du locataire lui permet de pallier aux problèmes personnels type robinet laissé ouvert ou des dégâts subis sur son propre mobilier.

 

  • Attention, des dégâts qui seraient subis par une absence d’entretien de matériel, par exemple, pourraient remettre en cause le remboursement de votre assurance.

 

  • En cas de dommages corporels, c’est votre assurance maladie qui vient prendre en compte les problèmes, et non plus votre assurance multirisques.

 

Prix en fonction de la nature de travaux

L’eau est un des éléments qui fait le plus de dégâts. A tel point, d’ailleurs que, lors d’un incendie, si le feu fait énormément de dégâts, l’intervention des pompiers et des lances incendies, si elle est nécessaire et même indispensable pour éviter la propagation du feu et la protection des personnes, fait par contre aussi des dégâts matériels très importants.

 

Il est possible de mesurer le taux d’humidité d’un mur ou d’un plafond afin de connaître les dégâts, pas toujours visibles à l’oeil nu. L’humidimètre est un appareil qui se charge de cette fonction.

 

La première opération faisant suite à un dégât des eaux est la phase de séchage. Il peut alors être fait appel à un assèchement technique qui peut vous coûter entre 500 et 1.500 €.

 

Electricité

La première intervention, sur l’électricité, est essentielle pour la sécurité. Que ce soit suite à des infiltrations ou une inondation, le réseau, le tableau, des gaines ont pu être touchés. Il se peut aussi que des appareils ménagers, radiateurs électriques, hotte aspirante, plaques de cuisson ou autres soient gorgés d’eau avec un risque de court-circuit.
Des disjoncteurs ont pu être endommagés, des fusibles, des thermostats.
Il est particulièrement délicat de prévoir un prix d’intervention d’un électricien puisque, de quelques dizaines d’euros pour un problème simple à plusieurs milliers d’euros pour un une maison fortement endommagée, le tarif sera extrêmement variable. Il le sera également selon les appareils atteints, comme le chauffe-eau, par exemple.
Les guides sur le tarif d’un électricien ou sur le prix de rénovation donnent cependant quelques indications comme, notamment :

 

Nature des travaux électriques

Prix

Tarif horaire d’un électricien

de 50 à 80 € TTC selon la région

Rénovation électrique

de 90 à 110 € le m²

Dépose de prises, d’interrupteurs

5 € pièce

Fourniture et branchement interrupteur avec 10 ml de câblage

  1.  
 

 

 

Placo et plâtre + isolation

C’est l’un des postes les plus fréquemment touchés, que ce soit au niveau d’un mur ou d’un plafond, car la partie mur porteur a beaucoup moins de risque d’être atteinte, de par sa nature en parpaings ou en briques. Elle peut l’être dans le cas du bois qui peut alors gonfler
Lorsque l’isolation a été mouillée, elle perd souvent de son efficacité. Quant au placoplâtre, il est fragilisé, risque de boursoufler et de s’effriter.

Là aussi l’étude sur prix de rénovation donne quelques indications sur des tarifs d’intervention dans ce domaine.

 

Nature des travaux de placo isolation

Prix

démolition du mur placo

  • de 10 à 15 € le m² sans électricité
  • de 30 à 80 € le m² avec électricité

fourniture et pose placo avec laine de roche

de 30 à 35 € le m²

fourniture et pose BA12 seul

de 20 à 35 € le m² (selon mur ou plafond)

 

 

Peinture et papier peint

Il est quasiment certain que vous devrez repeindre un mur ou un plafond qui aura été marqué par un dégât des eaux, les taches liées à cette atteinte restent visibles, même lorsque le placo ou l’isolation ne sont pas à changer.
Il faut, quoi qu’il en soit, au moins procéder à un traitement anti-moisissures pour que le travail qui sera fait ensuite soit durable et que des marques ne réapparaissent pas à l’avenir.

 

Nature des travaux de placo isolation

Prix

Assainissement d’un mur

30 à 50 € le ml

Préparation du mur et peinture

35 € le m²

Préparation du plafond et peinture

50 à 60 € le m²

Décollage de papier peint

de 8 à 12 € le m²

Pose de papier peint

de 15 à 25 € le m²

 

 

Parquet

Une fuite sur ou sous un parquet est un autre risque que vous pouvez avoir à prendre en compte et dont les retombées ne sont pas directement visibles.
Le parquet endommagé peut s’imbiber de cette humidité, gonfler et les lames se mettre à gondoler, voire à ne plus s’emboîter normalement et à se déformer pour ne plus présenter une surface parfaitement horizontale. Que ce soit des problèmes de tuilage, de bombement ou de fissures, l’intervention d’un spécialiste est indispensable.
La première intervention consiste donc à sécher ce parquet, puis de changer les lames qui sont endommagées.
Un ponçage, selon la nature du parquet et une finition seront enfin nécessaires (parquet huilé, verni, ciré, vitrifié, etc.).
 

Nature des travaux de réfection parquet

Prix

changement de lames parquet stratifié

10 à 50 € le m²

changement de lames parquet flottant

20 à 80 € le m²

changement de lames parquet massif

de 50 à 120 € le m²

ponçage

20 € le m²

vitrification

25 € le m²

 

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.