Tarif peinture après un dégât des eaux

Mis à jour le 29 janvier 2018
Moyenne : 5 (1 vote)
2018-01-29 09:15:00
Peinture plafond après dégât des eaux

Comment réaliser des travaux de peinture après un dégât des eaux, c’est une question que vous devez vous poser. Il y a un certain nombre de démarches à réaliser auparavant, et qui peuvent être différentes selon l’origine du dégât. Ensuite, avant de vous attaquer immédiatement à la peinture, certaines précautions doivent également être prises si vous ne souhaitez pas voir l’humidité rejaillir dans les jours et les semaines qui suivent. Voici tous les conseils qui vous éviteront des dépenses et du travail inutile.

 

Formulez une demande de devis

Le dégât des eaux

Une fenêtre laissée ouverte en pleine frappe d’eau, un robinet de baignoire ou de lavabo resté allumé qui déborde, une machine à laver dont l’évacuation s’est détachée et inonde la pièce, une canalisation qui fuit, une infiltration dans la couverture, les causes d’un dégât des eaux dans une pièce sont plurielles. Heureusement, vous possédez une assurance qui peut prendre en charge les travaux de rénovation, si vous respectez les règles.

 

Les premières démarches après un dégât des eaux

La première chose à faire, avant de réaliser des travaux de peinture après un dégât des eaux, sera de contacter votre assureur habitation dans un délai relativement court (qui est généralement de 5 jours maximum et déterminé par votre contrat). Vous pouvez le faire par téléphone pour recevoir votre constat à l’amiable de dégât des eaux, vous déplacer auprès de l’agence la plus proche de chez vous ou envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. Vous serez remboursé avec certaines limites, notamment en fonction de votre franchise. De même, si la cause provient d’une rupture de canalisation, la réparation ne sera pas remboursée, seules les remises en état le seront, selon votre contrat d’assurance.

  • La recherche de fuite est primordiale, souvent le dégât des eaux peut provenir de plusieurs sources ou d'une source à laquelle nous ne pensons pas. Il est important de savoir qui paiera la recherche de fuite avant de l'effectuer, cette étape pouvant coûter plusieurs milliers d'euros et nécessiter un matériel adapté : caméra thermique, étude de toiture...
  • Si l’origine du dégât des eaux provient de l’appartement au-dessus du vôtre, le constat à l’amiable devra être réalisé par son occupant auprès de son assurance.
  • Dans le cas où vous êtes locataire, vous devrez aussi prévenir votre propriétaire.
  • Si vous habitez dans un immeuble collectif, il vous faudra prévenir le syndic de votre immeuble.
  • Enfin, si ce dégât des eaux est dû à des inondations, c’est la garantie “catastrophe naturelle” qui entre alors en fonction, avec des conditions de franchise qui peuvent être différentes.

 

Ce qui n’est pas pris en charge par l’assurance

Dans le cas d’un dégât des eaux, il faut savoir que tous les travaux ne sont pas couverts par votre assurance.

  • La réparation d’un appareil qui serait la cause du dégât, machine à laver ou lave-vaisselle, par exemple, n’est pas prise en charge.
  • De même, en cas de fuite due à des ardoises ou des tuiles qui auraient glissé ou se seraient envolées (à moins que ce soit dans le cas d’une tempête reconnue en tant que catastrophe naturelle), seules les opérations de réparation des conséquences entreront dans la partie remboursée par votre assurance, mais pas l’intervention sur la couverture.
  • Enfin, en cas de gel, il se peut que, pour un logement inoccupé qui n’aurait pas été laissé en hors gel et dont l’arrivée d’eau n’aurait pas été coupée, votre assurance éprouve quelques réticences à vous rembourser.

 

Passage d’un expert

Votre assurance ou celle de votre voisin, s’il est responsable, enverra un expert avant de réaliser des travaux de peinture après un dégât des eaux afin d’évaluer l’étendue du problème, selon la valeur des dégâts estimée. Cette valeur se situe autour de 1.600 € HT. Vous pouvez aussi vous faire assister par votre propre expert et faire prendre en charge son indemnisation par votre assurance protection juridique si vous en possédez une.

Après son passage, une proposition d’indemnisation vous sera effectuée. Vous pouvez l’accepter ou estimer qu’elle n’est pas en rapport avec les travaux à réaliser et demander une expertise contradictoire.

Votre assureur peut vous proposer un peintre mais vous pouvez choisir de réaliser ces travaux ou de les faire réaliser par votre propre peintre. Dans ce dernier cas, vous devrez fournir un devis puis une facture à votre assureur.

 

Séchage du mur

Lorsque les démarches sont terminées, il ne sert à rien de s’empresser à faire des travaux de peinture. Il vous faudra faire venir un professionnel qui étudiera l’étendue des dégâts.

Le professionnel qui intervient chez vous pourra vous conseiller d’attendre ou utilisera une centrale d’assèchement pour accélérer le processus, puis un humitest pour s’assurer du bon séchage avant de réaliser les travaux de peinture. Mais il faudra aussi vérifier que rien d’autre n’est affecté, que ce soit l’isolation ou le placo, car le problème est de savoir si le séchage suffira pour que le support reprenne sa bonne tenue. Il est primordial de laisser le temps à l’humidité de sortir des murs avant de repeindre, ce qui prend souvent plusieurs semaines voire plusieurs mois.

 

Les précautions

L’une des précautions à prendre, en termes de travaux, avant de réaliser des travaux de peinture après un dégât des eaux est d’utiliser certains produits.

  • En tout premier lieu, un traitement anti-moisissures évitera que les taches ne ressortent et que des mousses ou champignons n’apparaissent à l’avenir.
  • Une sous-couche hydrofuge, ensuite, permettra d’avoir un support sur lequel la peinture adhérera parfaitement.
  • Enfin, une peinture glycéro, passée en deux couches espacées de 24 heures, contribue à éviter que l’humidité ne reprenne le dessus.

 

Le prix des travaux de peinture par un professionnel après un dégât des eaux

Vous ferez certainement appel à un professionnel afin que toutes les règles soient respectées et que les travaux qui seront effectués ne soient pas un simple pansement mais une réelle remise à neuf.

 

 

Type de travaux

Prix d’intervention

Assainissement du mur

30 à 50 € le mètre linéaire

Préparation et peinture

35 € le m²

 

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.