Le prix de pose d'un chauffe-eau

Mis à jour le 02 mai 2019
Moyenne : 3 (4 votes)
2019-05-02 12:00:00
Chauffe-eau mural

Le prix de pose d’un chauffe-eau est variable selon son principe et son énergie. En fourniture, de 150 à 300 € en instantané électrique, de 250 à 600 € pour le gaz, de 200 à 1.500 € pour l’accumulation électrique et 400 à 2.000 € au gaz, en voici tous les détails. En sachant que le prix d’installation, selon la complexité du modèle, s’ajoute pour des valeurs de 300 à 500 €.

 

Vous avez un projet ?

Les facteurs à prendre en compte pour un prix de chauffe-eau

Lors de la dépense, vous regarderez certainement le devis qui vous sera proposé par votre artisan. Mais, attention, vous ne devez pas seulement regarder la somme finale. En présence de plusieurs devis, il vous faudra comparer aussi à quoi correspond ce total.

Si, pour un remplacement, il est plus facile de comparer ces devis, surtout si vous demandez un remplacement à l’identique (c’est-à-dire même puissance, même énergie, même système), dans le cadre d’une création, ce sera certainement différent, aussi voici les grands thèmes à retenir, qui seront détaillés et expliqués par la suite :

  • la marque du chauffe-eau ;
  • la puissance du chauffe-eau ;
  • le type de garantie et de maintenance comprises ;
  • le principe de fonctionnement ;
  • la contenance du ballon d’eau chaude ;
  • la source d’énergie retenue ;
  • le lieu des travaux à réaliser, l’accessibilité au chantier et les éléments déjà présents (proximité de l’alimentation en eau et en électricité).

 

Quelle capacité choisir

C’est vraiment l’une des toutes premières questions qui vous sera posée. Et la réponse dépend, à elle seule, de plusieurs critères. On peut en citer 2 principaux :

  • le nombre de personnes vivant dans le logement ;
  • ce qu’alimente votre chauffe-eau.

 

Car estimer un besoin en eau chaude dépend évidemment du nombre de personnes qui risquent de tirer sur l’eau chaude. Une famille de 4 personnes sera, normalement plus consommatrice qu’une personne seule. Indirectement, il est vrai que la dimension de l’habitation joue un rôle, un studio demandera aussi une consommation d’eau chaude moindre qu’un T4 ou un T5. Par exemple, pour une personne vivant seule dans un studio, un chauffe-eau de 50 litres pourra suffire alors qu’une famille de 4 personnes s’orientera vers un chauffe-eau de 200 litres.

Un logement avec baignoire sera aussi, normalement, plus consommateur qu’un logement avec douche. A voir aussi si vous avez des machines à laver le linge ou la vaisselle qui se connectent sur l’eau chaude ou directement sur l’eau froide.

 

Pour confirmer ces consommations, les tableaux suivants pourront vous aider à mieux estimer vos besoins et vos estimations de consommation :

Composition de la famille

Capacité nécessaire chauffe-eau

Prix d’un cumulus

1 adulte

50 litres

-

2 adultes

100 litres

de 100 à 600 €

1 adulte + 1 enfant

75 litres

-

2 adultes + 1 enfant

150 litres

-

2 adultes + 2 enfants

200 litres

de 250 à 900 €

2 adultes + 3 enfants

250 litres

-

au-delà

300 litres

de 350 à 1.000 €

 

 

 

Ces consommations familiales peuvent toutefois être modifiées selon que votre maison est équipée de baignoires ou de douches, par exemple, et selon leur fréquence d’utilisation. Voici quelques exemples de consommation selon ces utilisations. Tout en sachant que ces consommations ne sont qu’un mixte entre eau chaude et eau froide et qu’il faut sensiblement diviser ce chiffre par 1,8 pour obtenir la consommation d’eau chaude réelle, pour une eau réglée à 60°.

 

Type d’utilisation

Consommation moyenne

bain

135 litres

douche

40 litres

vaisselle

25 litres

lavage mains

3 litres

 

 

Les prix selon l’énergie

Lorsque vous désirez vous équiper avec un tel matériel, le prix du chauffe-eau, en fourniture, sera aussi fonction de l’énergie.

 

Type d’énergie

Particularités

Prix du chauffe-eau

chauffe-eau électrique

  • le plus facile à poser
  • ne nécessite pas de système d’évacuation
  • résistance blindée pour les modèles simples (nécessite un détartrage régulier)
  • résistances stéatiques pour des durées de vie supérieures (résistance placée dans une enveloppe)

de 150 à 1.500 €

chauffe-eau gaz

  • particulièrement intéressant si présence du gaz de ville
  • énergie moins chère que l’électricité
  • nécessite un entretien annuel
  • chauffe plus vite que le chauffe-eau électrique
  • nécessite une évacuation (conduit de fumée ou sortie ventouse)

de 250 à 2.000 €

chauffe-eau solaire

  • nécessite l’implantation de panneaux solaires (1.000 €/m²), généralement en place d’une partie de la couverture de la maison
  • nécessite automatiquement un ballon d’eau chaude puisque l’énergie, elle-même, ne peut s’emmagasiner (1.200 € pour un 300 l)
  • nécessite un bon ensoleillement
  • l’économie se fait sur l’énergie

de 950 à 5.000 €

de 3.500 à 5.500 € tout équipé

chauffe-eau thermodynamique

  • proche du principe de fonctionnement de la pompe à chaleur
  • avec ballon d’eau chaude
  • réduction de 50 à 70% de la facture d’énergie

de 1.300 à 2.500 €

 

 

En électrique, il est intéressant d’allier ce type de chauffe-eau, dans sa version à accumulation, avec un abonnement heures pleines / heures creuses qui permettra de réchauffer l’eau aux heures où l’électricité vous coûte le moins cher.

Il existe également des chauffe-eau mixtes - ou chaudières mixtes - qui permettent, à la fois, de chauffer l’eau des radiateurs et celle que vous consommez dans vos sanitaires. Il vous faudra alors un budget nettement supérieur, de 2.000 € pour un système électrique simple à 20.000 €.

 

Le chauffe-eau instantané ou à accumulation

Parmi les alternatives que propose un chauffe-eau, vous aurez l’opportunité de le prendre à accumulation ou instantané, que ce soit pour le gaz ou l’électrique.

  • chauffe-eau instantané : il est prévu, en général, pour des plus petits débits, bien que la technique se soit améliorée depuis. Il a l’avantage d’offrir une eau chaude, comme son nom l’indique, tout de suite. Un système qui coûte également moins cher puisqu’il n’est pas nécessaire de lui ajouter un espace de stockage pour l’eau chauffée. Il est donc plus souvent utilisés pour chauffer un évier ou un lavabo avec de l’eau qui est plutôt située entre 35 et 45 ° C. Dans le cas contraire, on parle de chauffe-bains.
     
  • chauffe-eau à accumulation : il est aussi question de cumulus. Ce ballon d’eau chaude est généralement placé à la verticale, hormis quelques modèles qui existent pour ceux qui ne pourraient que le fixer horizontalement, mais il faut alors leur prévoir un supplément de 50 litres de stockage. Leur thermostat se règle plutôt à une température de 60° C qui sera mélangée avec de l’eau froide. Cette réserve d’eau chaude, par contre, met quelques secondes avant d’arriver au robinet (selon la distance qui le sépare de ce robinet, même s’il existe des moyens pour booster sa venue).

 

Pour comparaison, lorsqu’un chauffe-eau électrique instantané coûte de 150 à 300 €, celui à accumulation coûte de 200 à 1.500 €.

Au gaz, il coûtera de 250 à 600 € en instantané, de 300 à 500 € en chauffe-bains, et de 400 à 2.000 € à accumulation.

 

La puissance du chauffe-eau instantané

Voici quelques précisions complémentaires et vous pourrez encore approfondir le sujet en vous rendant sur le guide de Prix de pose d’un chauffe-eau instantané.

 

Puissance chauffe-eau instantané

Utilisation

Prix en électrique

Prix au gaz

3,7 kW

lavabo

à partir de 100 €

à partir de 250 €

5,5 kW

évier

à partir de 150 €

à partir de 300 €

7,5 kW

douche + lavabo

à partir de 200 €

à partir de 350 €

de 11 kW à 24 kW

baignoire + lavabo

à partir de 250 €

à partir de 400 €

 

Quelle capacité choisir pour un chauffe-eau à accumulation ?

C’est vraiment l’une des toutes premières questions qui vous sera posée. Et la réponse dépend, à elle seule, de plusieurs critères. On peut en citer 2 principaux :

  • le nombre de personnes vivant dans le logement ;
  • ce qu’alimente votre chauffe-eau.

 

Car estimer un besoin en eau chaude dépend évidemment du nombre de personnes qui risquent de tirer sur l’eau chaude. Une famille de 4 personnes sera, normalement plus consommatrice qu’une personne seule. Indirectement, il est vrai que la dimension de l’habitation joue un rôle, un studio demandera aussi une consommation d’eau chaude moindre qu’un T4 ou un T5. Par exemple, pour une personne vivant seule dans un studio, un chauffe-eau de 50 litres pourra suffire alors qu’une famille de 4 personnes s’orientera vers un chauffe-eau de 200 litres.

Un logement avec baignoire sera aussi, normalement, plus consommateur qu’un logement avec douche. A voir aussi si vous avez des machines à laver le linge ou la vaisselle qui se connectent sur l’eau chaude ou directement sur l’eau froide.

 

Pour confirmer ces consommations, les tableaux suivants pourront vous aider à mieux estimer vos besoins et vos estimations de consommation :

Composition de la famille

Capacité nécessaire chauffe-eau

Prix d’un cumulus

1 adulte

50 litres

-

2 adultes

100 litres

de 100 à 600 €

1 adulte + 1 enfant

75 litres

-

2 adultes + 1 enfant

150 litres

-

2 adultes + 2 enfants

200 litres

de 250 à 900 €

2 adultes + 3 enfants

250 litres

-

au-delà

300 litres

de 350 à 1.000 €

 

 

 

Ces consommations familiales peuvent toutefois être modifiées selon que votre maison est équipée de baignoires ou de douches, par exemple, et selon leur fréquence d’utilisation. Voici quelques exemples de consommation selon ces utilisations. Tout en sachant que ces consommations ne sont qu’un mixte entre eau chaude et eau froide et qu’il faut sensiblement diviser ce chiffre par 1,8 pour obtenir la consommation d’eau chaude réelle, pour une eau réglée à 60°.

 

Type d’utilisation

Consommation moyenne

bain

135 litres

douche

40 litres

vaisselle

25 litres

lavage mains

3 litres

 

Le comparatif instantané et à accumulation

Les avantages du chauffe-eau instantané

  • Le premier avantage est, à n’en pas douter, son prix inférieur, comme le démontrent les tableaux et les chiffres précédents.
  • Autre avantage, il sera plus facile et plus rapide à installer, donc moins cher en pose, également.
  • Il prend aussi moins de place et se contente parfois d’un petit placard, il est donc aussi plus facile à camoufler.
  • Il est léger et pourra facilement s’accrocher à une simple cloison.
  • Comme son nom l’indique, il est instantané et chauffe donc l’eau immédiatement.
  • Il ne chauffe que ce dont vous avez besoin et sera ainsi plus intéressant dans le cas de petites consommations qui rendraient inutiles le chauffage de grands volumes d’eau.
  • Il est aussi intéressant pour des maisons qui ne sont occupées qu’à temps partiel.
  • Il est aussi parfait pour des pièces qui ne pourraient pas être reliées au système central par leur éloignement et pourraient ainsi bénéficier d’un complément.
  • En électrique, il ne nécessite pas d’entretien.
  • Sa durée de vie est supérieure.
  • Il est aussi très intéressant si vous l’associez à une alimentation par panneaux solaires.

 

Les avantages du chauffe-eau à accumulation

  • Il est plus intéressant en prix d’énergie si vous avez des consommations d’eau chaude plus importantes et régulières.
  • Il est plus efficace dans des régions froides ou le modèle instantané peut peiner.
  • Face à un compteur électrique en limite de puissance, le chauffe-eau électrique instantané peut représenter un problème financier, obligeant à passer par un compteur plus puissant et, donc, plus cher en abonnement.

 

L’installation du chauffe-eau

Avant d’estimer le prix de pose, la question est de savoir où positionner ce chauffe-eau, éventuellement où le déplacer, dans une maison ou un appartement, avec des problématiques très diverses à étudier qui sont :

 

  • le poids de l’appareil
    Vous ne pourrez ainsi pas le positionner sur une simple cloison en placo, à moins d’en renforcer préalablement la tenue. Un mur solide est essentiel compte tenu du poids d’un tel appareil qui, avec la présence d’un ballon, représente plusieurs centaines de kg.
  • la nécessité de maintenir l’eau chaude le plus possible
    C’est un problème qui exclut de placer votre chauffe-eau dans une pièce trop froide. Votre ballon ne maintiendrait pas votre eau dans les températures voulues suffisamment longtemps, en général autour de 60°. Vous auriez, soit de l’eau qui refroidit très vite si vous avez un système heures pleines/heures creuses en électrique, soit un chauffe-eau qui fonctionnerait quasi en permanence pour maintenir son eau à température, et une surconsommation d’énergie.
    A éviter ainsi les caves, greniers, garages et autres pièces froides si elles ne sont pas suffisamment isolées et doivent faire face au froid.
  • le bruit du système
    Sans être extrêmement bruyant, un chauffe-eau qui se met en route n’est pas, non plus, totalement silencieux. Aussi, les bruits se trouvant exacerbés la nuit, il est important de ne pas placer cet appareil directement dans une chambre. Par exemple, dans une suite parentale ouvrant en grand sur la partie salle de bains, il vaudra mieux placer ce chauffe-eau derrière la pièce ou créer un espace fermé, avec certaines réserves selon le type de fonctionnement, notamment pour des aérations et en laissant la place pour les interventions techniques.
    Ainsi, un dégagement minimum de 50 cm est requis pour accéder à la résistance, aux vidanges éventuelles pour toute opération de maintenance.
  • la distance par rapport aux points d’eau
    Il est aussi nécessaire de placer ce chauffe-eau à proximité des points d’eau, si possible à moins de 8 mètres. Au-delà de cette distance, vous pourriez aggraver votre consommation d’eau, le temps que l’eau chaude n’arrive.
    Afin de diminuer ces risques de déperdition, il vous faut également penser à bien isoler le réseau de distribution s’il passe dans des parties ou dans des cloisons froides.
    Le placer le plus près possible de la cuisine et des salles de bains évitera ces déperditions.
    Des normes sont aussi à respecter, NFC 15-100, précisant qu’un chauffe-eau doit être placé à plus de 60 cm de la baignoire ou de la douche pour des distances de sécurité.
    Parmi ces restrictions, un chauffe-eau gaz instantané ne peut pas être installé dans une salle de bains, dans une chambre ou dans une séjour/salon. Il est placé dans une cuisine et celle-ci doit contenir une fenêtre.
    Le chauffe-eau gaz à accumulation peut être placé n’importe où à condition d’un raccordement à une évacuation.
    Autre recommandation pour le chauffe-eau électrique, le placer le plus près du tableau électrique, en respectant évidemment les distances de sécurité.

Toutes ces contraintes doivent donc être pensées et ne sont pas forcément compatibles. C’est pourquoi le professionnel saura les gérer et leur donner des priorités afin de trouver l’emplacement idéal.

 

  • Dans les cas de difficulté de positionnement de ce chauffe-eau, vous pouvez avoir différentes éventualités pour y remédier :
    La meilleure solution sera de prévoir plusieurs chauffe-eau, dans des maisons très vastes avec de multiples points d’eau, ce qui évitera également que certains se retrouvent avec un changement de température de leur douche lorsque quelqu’un d’autre met un robinet en marche dans une autre partie de la maison.

 

  • Une autre solution consiste à créer une boucle d’eau chaude sanitaire avec thermo-siphon, pour éviter le long temps d’attente de l’eau chaude lorsque votre pièce est trop loin du chauffe-eau. Pour une pièce se trouvant à 20 ou 30 mètres de ce chauffe-eau, il peut arriver que vous deviez attendre 30 secondes, et tirer jusqu’à 10 litres d’eau avant qu’elle ne soit à la température désirée, d’où une surconsommation inutile. Le prix d’une telle boucle sera de l’ordre de 300 € avec installation.

 

Prix d’installation d’un chauffe-eau

L’installation d’un chauffe-eau, surtout en partant de rien, est une opération relativement compliquée qu’il est préférable de confier à un expert, chauffagiste ou plombier.

Le prix d’un chauffe-eau en pose, pour un chauffe-eau électrique instantané de base pourra débuter dès 150 €. Mais, le plus souvent, selon la gamme et le type de travail, il faut prévoir de 300 à 500 € en moyenne. Un modèle plus complexe coûtera jusqu’à 1.500 €, notamment pour du solaire.

 

Prix du remplacement d’un chauffe-eau

La durée de vie d’un chauffe-eau normal se situe autour de 10 ans, et plutôt 5 ans pour le groupe de sécurité. Le prix de remplacement d’un chauffe-eau se verra donc ajouté, par rapport au prix de pose, d’un tarif de l’ordre de 200 € pour la dépose de l’ancien modèle.

Si aucun changement n’est à réaliser dans le principe de branchement, entre autres, le prix de pose, par contre, sera minimisé pour s’afficher entre 300 et 400 €.

 

Coût de l’entretien

En matière d’entretien, il y a ce qui est obligatoire et ce qui est conseillé.

Pour ce qui est conseillé, il est question du détartrage d’un chauffe-eau électrique, ce qui permettra de lui offrir un meilleur rendement et de le faire durer plus longtemps, surtout si vous vous trouvez dans une région où l’eau est particulièrement calcaire.

 

L’entretien du chauffe-eau gaz est obligatoire annuellement.

  • le prix d’un détartrage, à réaliser entre 3 et 5 ans, se chiffre entre 100 et 400 € TTC ;
  • le prix d’un entretien de chauffe-eau gaz se situe autour de 120 à 180 €. Il ne comprend pas le prix des pièces à remplacer à ce tarif ;
  • pour l’entretien d’un chauffe-eau solaire, comptez de 150 à 300 € ;
  • pour un chauffe-eau thermodynamique, c’est la somme moyenne de 160 à 250 €.

 

Les aides

On retrouve, en termes d’aides, ce qui se fait dans le domaine de la construction. A savoir une TVA réduite pour tout ce qui touche la rénovation, si l’habitation a plus de 2 ans. Mais aussi les aides pour l’économie d’énergie lorsque le chauffe-eau dispose d’un système innovant, telles que le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique, celles de l’Anah ou de certaines collectivités territoriales, ainsi que le Prêt à Taux Zéro.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.