Prix de la rénovation d'un parquet

Mis à jour le 22 octobre 2019
2019-10-22 05:00:00
Rénovation de parquet

A force de passage et d’usure dans le temps, il se peut que vous soyez obligé à un moment donné, d’effectuer une rénovation de votre parquet afin de lui redonner éclat et vitalité de ses premières heures.

Pour cela, différentes solutions s’offrent à vous. Toutefois, toutes les rénovations ne peuvent pas être effectuées sur tous les types de parquet. Ainsi, pour un budget compris entre 10 et 60 € le m², il vous sera possible de donner un coup de jeune à votre parquet et ainsi en allonger sa durée de vie.

 

Vous avez un projet ?

Budget récapitulatif

Nature des travaux de rénovation

Prix des travaux de rénovation de parquet (au m²)

ponçage

entre 15 et 35 €

décapage chimique

entre 10 et 15 €

décapage thermique

entre 15 et 20 €

rebouchage fissures

entre 5 et 10 €

travaux de finition (vitrificateur, huile, cire)

entre 10 et 25 €

teinte du parquet

entre 10 et 15 €

réfection partielle

entre 25 et 35 €

 

prix de pose uniquement

réfection totale

entre 20 et 60 €

prix de dépose de parquet

10 €

parquet stratifié

entre 10 et 50 €

 

 

prix de fournitures seules

parquet contrecollé

entre 20 et 120 €

parquet massif

entre 50 et 150 €

tarif horaire parqueteur

entre 40 et 60 €

 

Pour quelles raisons rénover un parquet

Un parquet peut être soumis à rude épreuve. Pour cette raison, il sera probablement nécessaire d’effectuer une rénovation sur votre parquet vieilli au fil des années.

 

La rénovation fait partie de l’entretien d’un parquet et, en ce sens, il faudra compter une rénovation tous les 5 ans selon l’utilisation qui en est faite et l’usure de ce dernier.

 

Il est donc possible de rénover un parquet pour :

  • l’entretenir et augmenter son espérance de vie ;
  • réparer les trous, fissures et rayures ;
  • pour faire disparaître d’éventuelles tâches ;
  • pour lui donner un nouvel aspect.

 

Les types de parquet pouvant être rénovés

Seuls les parquets en bois massif et en contrecollé peuvent se voir poncés. Concernant les parquets stratifiés, ils ne pourront pas être rénovés car ils ne sont pas constitués à base de bois. Ainsi, ils ne peuvent pas être remis en état.

 

Si vous disposez d’un parquet massif, sachez que quelle que soit la finition dont ce dernier est recouvert, il sera possible de le rénover.

 

Nature du parquet

Type de rénovation

Tarif de rénovation

parquet contrecollé

rénovation possible mais limitée

 

 

entre 40 et 70 € le m²

parquet massif

rénovation quasi infinie car c’est un parquet totalement en bois

 

Les différents modes de rénovation d’un parquet

Il est possible de remettre en état un parquet selon différentes méthodes, décrites ci-bas.

 

  • Le ponçage

Généralement, la rénovation d’un parquet débute par l’étape de ponçage qui est quasiment inévitable si vous souhaitez redonner de la vitalité à votre parquet et gommer les traces d’usure. Ainsi, le fait de poncer le parquet permet d’effacer les éventuelles tâches qui auraient été faites et assure également une meilleure tenue du revêtement qui y sera appliqué pour en assurer sa protection.

Ainsi, pour un ponçage du parquet, il faudra compter entre 15 et 35 € par m².

 

  • Le rebouchage des fissures

Si le parquet est marqué par des fissures ou des rayures, il pourra être recommandé, en amont du ponçage, d’effectuer un rebouchage de ces fissures ou rayures. Pour ce faire, il est préconisé d’utiliser de la pâte à bois.

 

Voici les tarifs que l’on peut observer pour la pâte à bois :

 

Conditionnement pâte à bois

Tarif

tube 50 g

environ 5 €

pot de 250 g

environ 7 €

pot de 500 g

environ 13 €

 

  • Les finitions

L’étape suivante est celle consistant à appliquer un produit protecteur sur le parquet. Il peut donc s’agir d’une finition de type vitrificateur/vernis, huile ou encore cirage.

 

Nature de la finition

Descriptif

Avantages

Inconvénients

huilé

  • pas de ponçage
  • simplement un dépoussiérage
  • application en 2 couches
  • possibilité d’y joindre un raviveur
  • protection contre les tâches excellente
  • aspect naturel et authentique
  • entretien régulier
  • méthode définitive car l’imprégnation se fait en profondeur

ciré

  • ponçage
  • application en 3 couches
  • lustrage après séchage de la cire
  • aspect esthétique naturel et brillant
  • résistance moindre comparée à une vitrification
  • entretien régulier contraignant (ponçage puis vernissage à chaque fois qu’une tâche est faite)

vitrifié

  • ponçage
  • application du vitrificateur/vernis en 3 couches
  • disponible en aspect mat, satiné ou brillant
  • différents aspects
  • grande résistance
  • facilité d’entretien

 

  • rendu moins esthétique

 

En ce qui concerne le passage d’un vitrificateur, il faut réitérer cette application à 3 reprises pour un obtenir un sol totalement protégé. Pour plus d’informations sur la vitrification, veuillez consulter l’article ci-contre.

 

Les tarifs appliqués pour une telle tâche sont compris entre 10 et 25 € le m².

 

  • La rénovation par la teinture

La teinte du parquet est une autre option pouvant permettre de changer de style mais aussi pour couvrir les marques d’usure visibles sur le parquet. Cette option requiert tout de même l’étape de ponçage et de dépoussiérage. Seulement après cela il est possible d’appliquer la teinture au sol.

 

Il est possible de trouver les nuances de couleurs suivantes : merisier, noyer, teck, acajou, chêne. Plusieurs couches peuvent être passées en fonction de l’aspect recherché : plus foncé ou plus clair.

 

Si le choix se porte sur une peinture de type acrylique, une couche de vernis protecteur sera indispensable.

 

Il est à noter que si le parquet dispose d’une finition huilée, il ne sera pas possible de teinter ce dernier.

 

En termes de tarifs pour une mise en teinture, les prix oscillent entre 10 et 15 € le m².

 

  • La réfection partielle

Il est aussi possible d’effectuer une réfection partielle du parquet. Cela peut notamment passer par le remplacement d’une ou de plusieurs lames. Toutefois, pour un changement de lames de parquet, il faudra bien évidemment prendre en considération le type de pose du parquet existant afin d’effectuer la même sur les lames à remplacer.

 

Voici quelques tarifs pour le remplacement de lames selon le type de pose du parquet :

 

Type de pose

Tarif de pose au m²

pose flottante

entre 25 et 30 €

pose clouée

 

entre 30 et 35 €

pose collée

 

A cela, il ne faut pas oublier d’y ajouter le coût des fournitures nécessaires au remplacement des lames de parquet abîmées.

Comptez donc un tarif au m² :

  • entre 10 et 50 € pour un stratifié ;
  • entre 20 et 120 € pour un contrecollé ;
  • entre 50 et 150 € pour un massif.

 

  • La réfection totale

Il peut s’avérer, selon l’état du parquet existant, que la rénovation ne soit pas envisageable du fait que ce dernier soit trop abîmé. Dans ce cas extrême, il pourra être préférable d’effectuer une pose totale d’un nouveau parquet.

 

Voici donc à titre indicatif les tarifs auxquels vous attendre pour une réfection totale de votre parquet :

 

Type de parquet

Prix de fourniture au m²

Prix de pose au m²

stratifié

entre 10 et 50 €

20 €

contrecollé

entre 20 et 120 €

entre 20 et 60 €

massif

entre 50 et 150 €

environ 50 €

 

Selon l’état, il sera possible de poser le nouveau parquet par-dessus l’ancien si cela est possible ou bien faire une dépose du parquet existant.

 

Pour une dépose, quel que soit le type de parquet, il faudra compter environ 10 € le m².

 

L’article “Prix de pose du parquet”, pourra vous apporter plus de renseignements à ce sujet.

 

Les tarifs appliqués pour une rénovation de parquet

Les tarifs pour une rénovation de votre parquet dépendent de différents facteurs comme :

  • l’état du parquet ;
  • le type de rénovation souhaitée ;
  • le type de parquet ;
  • la surface à traiter ;
  • le tarif horaire du professionnel.

 

Voici un tableau affichant les tarifs appliqués pour les différents travaux de rénovation de parquet les plus courants :

 

Nature des travaux de rénovation

Prix des travaux de rénovation de parquet (au m²)

ponçage

entre 15 et 35 €

décapage chimique

entre 10 et 15 €

décapage thermique

entre 15 et 20 €

rebouchage fissures

entre 5 et 10 €

travaux de finition (vitrificateur, huile, cire)

entre 10 et 25 €

teinte du parquet

entre 10 et 15 €

 

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Faire appel à un professionnel garantit un travail exécuté dans les règles de l’art. De plus, un artisan qualifié tel un parqueteur disposera de tout le matériel nécessaire au bon déroulement des travaux de rénovation.

 

En effet, il aura en sa possession des outils spécifiques pour le parquet comme une ponceuse ou encore un appareil pour cirer ou encore vitrifier le sol.

 

Le tarif horaire d’un artisan parqueteur est compris entre 40 et 60 €. Ainsi, si vous souhaitez faire appel à ce type de professionnel, l’article “Tarif d’un parqueteur” vous donnera davantage de renseignements à ce sujet.

 

Un bon entretien pour une meilleure longévité

Un entretien au quotidien permettra donc de limiter les frais de rénovation de parquet mais aussi d’espacer ces rénovations et donc d’assurer une vie pérenne à vos sols en parquet.

 

Toutefois, l’entretien différera selon le type de finition pour lequel vous opterez.

 

Parquet huilé

Parquet ciré

Parquet vitrifié

  • huilage à réaliser une fois par trimestre ou plus si besoin
  • ne pas mettre le parquet en contact avec de l’eau
  • nettoyage au savon végétal
  • l’entretien est mensuel
  • la cire doit être bien dosée car en trop forte quantité, le sol deviendra glissant et sera terni
  • le nettoyage à l’eau n’est pas possible pour ce type de parquet
  • le lustrage s’effectue donc à sec
  • l’entretien quotidien à l’aide d’une serpillière humidifiée ainsi qu’un produit spécialement conçu pour les parquets vitrifié
  • eau stagnante à exclure sur les parquets
  • parquet dans les pièces humides comme la cuisine ou la salle de bain doit se voir appliquer un traitement spécial
  • éviter les talons aiguilles
  • mettre des patins aux chaises, etc.

 

En règle générale, il faut compter une durée de vie :

  • de 10 à 25 ans pour un parquet stratifié de bonne qualité ;
  • de 50 à 80 ans pour un parquet contrecollé ;
  • plus de 100 ans pour un parquet massif haut de gamme.

 

Cela dépend notamment de la qualité des matériaux, de la qualité de la pose du parquet mais également de l’entretien régulier qui est administré à ces sols.

 

Taux de TVA

Si vous comptez faire réaliser les travaux de rénovation de votre parquet par un professionnel, sachez qu’un taux réduit de 10 % pourra être appliqué à la TVA. Toutefois, il faudra que votre logement soit terminé depuis plus de 2 ans.

L’artisan choisi pour cette rénovation se verra aussi en charge de l’achat des matériaux.

Sans passer par un professionnel, la TVA sera au taux standard de 20 %.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.