Prix de vitrification du parquet

Mis à jour le 07 décembre 2018
Moyenne : 5 (1 vote)
2018-12-07 10:30:00
Ponçage avant vitrification du parquet

Pour ces capacités de protection et d’esthétisme, la vitrification de parquet est une étape indispensable pour apporter une réelle finition à certains types de parquet. Ce sera notamment le cas du parquet massif, qui, avec un traitement adapté apparaît lustré et devient très résistant.

 

Vous avez un projet ?

Vitrification d’un parquet

Le rôle d’un vitrificateur de parquet est de protéger celui-ci sans teinter le parquet. Afin de réaliser cette opération, le parqueteur doit appliquer un vernis solide dont les capacités permettront d’endiguer les piétinements et éviter les rayures pendant de nombreuses années. La vitrification permet ainsi :

  • de donner un aspect neuf à un parquet plus ou moins ancien ;
  • d’ajouter de l'élégance et du lustre au bois ;
  • de faciliter l’entretien de votre revêtement de sol ;
  • de protéger efficacement contre l’usure et les divers agressions (mécaniques ou chimiques), etc.

 

Voici les différents types de vernis que peuvent utiliser un parqueteur pour la vitrification de votre sol :

 

Différents types de vitrificateurs

Avantages

Inconvénients

vernis urée-formol

respect de la teinte du bois

solution peu écologique (formol)

forte odeur lors de l’application

vernis acryliques

sans odeur

solution écologique

-

vernis phase aqueuse (vitrification aquaréthane)

respectueux de l’environnement

sans odeur

-

vernis polyuréthanes

protège très bien le parquet

forte odeur lors de l’application

risque de jaunissement du parquet

vernis sealer

comble les pores du bois

aspect mat

un lustrage peut permettre un aspect brillant

-

 

En rénovation, il est possible de teinter un parquet. La couche le permettant doit alors précéder la phase de vitrification. Il est aussi possible de choisir un vernis teinté qui permet notamment de redonner des couleurs à un bois dont les couleurs ont passées.

 

Les finitions pour parquet

Selon le type de vitrification choisi, il est possible d’obtenir différentes finitions, parmi lesquelles :

  • un aspect mat ;
  • un aspect brillant ;
  • un aspect satiné ;
  • un aspect bois brut ;
  • un aspect cire naturelle ;
  • un aspect chêne ciré, etc.

Pour choisir la finition la mieux adaptée à votre parquet, le parqueteur prendra en compte l’intérieur de votre logement et le style qui l’habille pour vous proposer une solution en cohérence avec le reste de votre habitation.

 

La vitrification de parquet n’est pas la seule solution qui existe en temps de finitions pour parquets. En effet, il est possible d’obtenir 3 types de finition pour parquet :

  • la finition vitrifiée ;
  • la finition cirée ;
  • ou la finition huilée.

 

Voici un tableau comparatif des différentes solutions de finition pour votre parquet :

 

Caractéristiques

Finition vitrifiée

Finition cirée

Finition huilée

Description

La vitrification se compose d’un film mince et transparent qui vient recouvrir le parquet. Le vernis est imperméable et permet d’obtenir différentes finitions.

Le cirage d’un parquet permet de durcir la couche protectrice en surface. Le produit vient remplir les pores du bois

La finition huilée pénètre le bois. Il s’agit d’une solution non-grasse qui vient enrober les fibres du bois pour renforcer le parquet.

Aspect

  • aspect brillant pour un style moderne
  • aspect mat pour un style contemporain
  • aspect satiné également possible
  • style traditionnel
  • aspect naturel
  • aspect mat
  • aspect satiné
  • mise en valeur des parquets en bois brut ;
  • teintes naturelles

Avantages

  • très bonne résistance
  • facile d’entretien
  • tons naturels
  • couleurs chaudes
  • résistance moyenne
  • solution esthétique
  • traitement naturel
  • très bonne résistance
  • aspect authentique du bois
  • finition mate
  • traitement naturel

Inconvénients

  • réparations locales impossibles
  • solution la moins esthétique
  • solution moins résistante que la vitrification
  • taches difficiles à enlever : ponçage et nouvelle couche de cire nécessaire
  • solution la plus esthétique
  • entretien régulier indispensable : une couche d’huile à appliquer tous les 6 mois

 

Tout type de vitrificateur ne correspond pas nécessairement à tout type de sol. Le choix du vernis à appliquer doit donc se faire en prenant en compte le type de bois, son état, le rendu souhaité, etc.

 

La vitrification urée-formol

Pour vitrifier un parquet, il est peu conseillé d’utiliser un vernis urée-formol. En effet, le formol est une solution peu écologique qui a été utilisée pendant de nombreuses années. Il ne s’agit toutefois aujourd’hui plus de la seule possibilité pour vitrifier un parquet. Les vernis urée-formol font partis des produits cancérigènes dont l’usage peut également provoquer le déclenchement des allergies des résidents, comme l’asthme, par exemple.

De plus, la forte odeur dégagée pendant et après l’application peut rendre impossible l’usage de la pièce pendant les jours suivants l’intervention du parqueteur.

 

La vitrification aquaréthane

Chez les particuliers, c’est actuellement la vitrification aquaréthane qui est la plus conseillée et la plus utilisée par les parqueteurs. Ce type de vitrification utilise différents types de vernis en phase aqueuse, dite aquaréthane. Il s’agit en fait d’un vitrificateur synthétique. Vous entendrez également parler de vitrification acrylique. Il s’agit techniquement d’une mauvaise appellation pour désigner la vitrification en phase aqueuse.

La polymérisation du vernis désigne la phase de séchage. Une fois cette étape effectuée, la résistance à l’eau du parquet sera impeccable.

 

Hors prix de pose, comptez entre 1 et 3 € par m² pour l’achat du vernis aquaréthane. N’oubliez pas qu’il faut passer plusieurs couches afin d’avoir la quantité nécessaire. En passant par un parqueteur pour la vitrification de votre parquet, il se chargera de vous fournir les produits après avoir choisi avec vous, la finition que vous souhaitez.

Il s’agit d’un vitrificateur à base d’eau.

 

Cette solution de vitrification permet au parquet de bénéficier :

  • d’une couche protectrice efficace ;
  • d’un parquet résistant à l’eau ;
  • et d’un revêtement respectueux de l’environnement.

De plus, l'application de ce type de vernis sur le sol est parfaitement inodore et, dès l’intervention et le séchage terminés, il vous sera de nouveau possible d’utiliser votre pièce.

 

La vitrification polyuréthane

Le principal inconvénient de vernis polyuréthanes est l’odeur présente lors de l’application des différentes couches et de leur séchage. Afin de pouvoir appliquer ce genre de produit, il faut être en mesure pouvoir ventiler la pièce. C’est le type d’opération qu’il vaut donc mieux mener à la mi-saison.

 

Hors prix de pose, comptez entre 2 et 4 € par m² pour l’achat du vernis polyuréthane. Malgré son odeur chimique, ce produit est généralement choisi pour ses hautes performances en termes de :

  • résistance contre les rayures ;
  • très grande endurance contre les passages fréquents, etc.

 

Il s’agit d’un vitrificateur à base de solvants. En termes de respect de l’environnement, l’usage d’une solution de vitrification polyuréthane est donc moins intéressante qu’une vitrification aquaréthane dont la composition est différente.

 

Il existe différents types de vernis polyuréthane, parmi lesquels :

  • le vernis polyuréthane monocomposant ;
  • et le vernis polyuréthane bicomposant.

 

Voici un tableau comparatif de ces deux types de vernis polyuréthane :

 

Type de vernis polyuréthane

Usage du durcisseur

Caractéristiques

vernis polyuréthane monocomposant

incorporé au mélange

séchage rapide

vernis polyuréthane bicomposant*

à ajouter au moment de l'application

à utiliser très rapidement une fois le mélange effectué

 

*Le vernis polyuréthane bicomposant convient particulièrement bien à une application sur un parquet ancien ou sur un parquet de tout type soumis à de nombreux passages au quotidien.

 

La vitrification époxy

La vitrification époxy est une solution qui nécessite le mélange de deux produits avant application sur le parquet. Ce sont ainsi la résine et le durcisseur combinés qui permettent de rendre ce type de vernis très performant. Cette couche est totalement transparente, ce qui permet de toujours pouvoir apprécier l’esthétique du bois.

 

L'efficacité de la vitrification époxy est nécessaire pour des parquets où les piétinements sont excessifs. D’autres parquets peuvent avoir besoin d’être protégés par cette solution de haute qualité comme des parquets dont l’essence du bois nécessite une technique inclusive pour être protégé efficacement.

Comptez entre 15 et 40 € le m² (hors pose) pour la vitrification époxy. Il s’agit d’une solution de grande qualité dont le prix est bien plus élevé que les autres solutions de vitrifications précédemment exposées.

 

Lors de la pose de la vitrification, une ventilation importante des pièces est indispensable puisque ce type de produit dégage des odeurs très fortes, voire des émanations toxiques.

 

Application d’un vitrificateur de parquet

Avant de pouvoir appliquer un vitrificateur de parquet, il est nécessaire de vider la pièce pour faciliter le travail du parqueteur. Pour pouvoir mettre en place la couche protectrice, il doit notamment commencer par nettoyer et poncer la surface afin que le vernis adhère parfaitement à la surface. C’est une opération qui prend du temps. En effet, il faut passer deux couches du produit en respectant un délai de 24 heures entre les deux. Ce laps de temps est indispensable au séchage de la première couche. Ces 24 heures permettent au vernis de se solidifier et ainsi de fournir une protection épaisse et efficace.

 

Le parqueteur, dans certains cas, devra de nouveau poncer la surface avant l’application de la nouvelle couche. Selon vos besoins et les caractéristiques de votre parquet mais aussi le type de vernis choisi, davantage de couches pourront être appliquées. La multiplication des couches, selon le type de parquet, permet de le rendre d'autant plus résistant. De plus, c'est une solution pour lui apporter du lustre, c'est-à-dire le rendre plus brillant.

 

Pour une application dans des conditions idéales, la température de la pièce doit être comprise entre 15 et 20 °C. Le parqueteur ne pourra pas vitrifier votre parquet si le taux d’humidité du parquet est trop élevé ou si la température est de moins de 12 °C.

 

Application d’une sous-couche

Il est possible d’appliquer un vernis plus rapidement avec une sous-couche. Il s’agit d’un fond dur qui convient parfaitement avec différents types de parquets, comme :

  • les parquets teintés ;
  • les parquets huilés ;
  • les parquets encaustiqués ;
  • les parquets cirés, etc.

 

La mise en place de la sous-couche de fond dur se fait en plusieurs étapes :

  • application de la couche de fond dur ;
  • attente jusqu’au séchage complet ;
  • égrenage du fond dur ;
  • dépoussiérage de la surface ;
  • et vitrification du parquet.

 

Prix d’un parquet

Il est possible de vitrifier un parquet lors de la rénovation de celui-ci, mais également de vitrifier un parquet neuf. Le prix d’un tel revêtement de sol dépend principalement du type d’essence du parquet.

 

Type d’essence

Type de bois

Prix TTC

bois mi-dur pour parquet

bouleau

40 à 90 € le m²

noyer

50 à 110 € le m²

teck

60 à 150 € le m²

bois durs pour parquet

chêne

40 à 60 € le m²

hêtre

40 à 70 € le m²

bois très durs pour parquet

wengé, angélique, cabreuva, jatoba, sucupira

50 à 150 € le m²

 

La finition du parquet a également une incidence importante sur le tarif.

 

Type de parquet

Prix TTC

parquet stratifié

10 à 60 € le m²

parquet flottant

30 à 130 € le m²

parquet en bois massif

50 à 150 € le m²

 

Pour en savoir plus sur le prix du parquet, de sa pose et de sa dépose par un professionnel, consultez notre guide sur le sujet : Le prix de pose du parquet.

 

Prix du ponçage

La préparation du parquet a une incidence importante sur le prix de vitrification. Parmi les différentes opérations de préparation, le ponçage est l’étape indispensable pour une bonne adhérence de la vitrification. L’étape de ponçage est conseillée aussi bien pour un parquet neuf, qu’en rénovation. L’accroche du vernis est en effet améliorée par le nivellement des lames créé par le ponçage.

Comptez entre 15 et 35 € le m² pour le ponçage de votre parquet par un professionnel avant la vitrification de celui-ci.

 

Prix d’une vitrification de parquet

Pour déterminer le prix d’une vitrification de parquet, divers éléments doivent être pris en compte, comme :

  • la surface de parquet à rénover
  • et l’essence de bois à traiter.

 

Type d’opération

Type de bois

Nombre de couches

Prix

ponçage

essence “classique”

application en 3 couches

15 à 20 € le m²

chêne massif

25 à 35 € le m²

vitrification

essence “classique”

application en 3 couches

20 à 30 € le m²

chêne massif

30 à 40 € le m²

mise en teinte (pour uniformiser l’aspect du parquet)

10 à 20 € le m²

huilage

application en 5 couches

25 à 45 € le m²

 

A ce prix, il faudra ajouter le prix de main d’oeuvre ainsi que les frais de déplacement du parqueteur.

 

Prix de pose par un parqueteur

En fonction de la technique de pose utilisée et du produit choisi pour la vitrification du parquet, le tarif horaire du parqueteur varie. Voici un tableau récapitulatif des prix à prévoir pour l’application d’une à plusieurs couches de vitrification :

 

Type de pose

Type de parquet concerné

Prix de pose HT

pose clouée

parquet massif

30 à 40 € le m²

pose collée

parquet flottant

25 à 35 € le m²

pose flottante

-

20 à 30 € le m²

 

Le prix de pose clouée cité dans ce tableau inclut les lambourdes. Quant au prix de pose collée, il comprend le prix de la colle. A ce tarif d’application de la vitrification doit être ajouté le coût :

  • des plinthes ;
  • des quarts ronds ;
  • d’une couche d’isolation (facultatif) ;
  • de la dépose du revêtement existant (facultatif), etc.

 

Dans le cas où la dépose du parquet existant est nécessaire, le parqueteur devra également s’occuper du ragréage pour remettre à niveau le sol. Le coût global de cette prestation coûte entre 10 et 15 € HT le m² en plus des tarifs expliqués ci-dessus.

 

Vitrifier un parquet ancien

Pour les anciens parquets, certains vernis conviennent davantage que d’autres pour une vitrification qui respecte l’aspect du parquet. Ces vernis permettent notamment de réhausser les teintes du bois pour un aspect naturel et traditionnel. Si votre parquet est constitué d’un bois dont l’essence est rare, vous devez être encore plus prudent dans le choix du vernis pour ne pas gâcher le bois au moment de la vitrification. Un parqueteur saura vous orienter vers la bonne solution.

 

Pour la rénovation d’un parquet ancien, l’étape de vitrification est rarement suffisante et il faudra probablement que le parqueteur :

  • change certaines lames ;
  • ponce certaines aspérités ;
  • comble des trous.

 

Il s’agit d’une prestation sur-mesure pour laquelle le tarif horaire d’un parqueteur pour sa prestation sera compris entre 45 et 65 € de l’heure.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.