Prix de raccordement d'un radiateur

Mis à jour le 04 novembre 2019
2019-11-04 05:30:00
Ensemble de radiateurs

Le prix de raccordement d’un radiateur laisse place à de nombreuses possibilités. Radiateur électrique ou radiateur pour chauffage central, les possibilités sont vastes.

Mais, même dans chacun de ces choix, cette installation se décline à de nombreux modèles et à de nombreuses possibilités.

De 50 à 200 €, selon ce que vous choisissez, et selon ce que supportera votre compteur ou votre chaudière.

Voici quelques indications sur les modèles de radiateurs, leur fonctionnement et leur installation.

 

Vous avez un projet ?

Budget récapitulatif

Prestation

Tarif

radiateur soufflant

de 100 à 200 € en fourniture

radiateur radiant

de 150 à 300 € en fourniture

radiateur à inertie sèche

de 250 à 1.000 € en fourniture

radiateur à inertie fluide

de 250 à 500 € en fourniture

radiateur fonte

de 200 à 1.000 € en fourniture

radiateur acier

de 50 à 700 € en fourniture

radiateur fonte aluminium

de 50 à 700 € en fourniture

robinet thermostatique

de 20 à 40 € en fourniture

pose radiateur électrique

de 40 à 200 €

dépose radiateur à eau

150 €

prolongation réseau eau

50 € le mètre linéaire

pose radiateur à eau

de 130 à 150 €

 

 

Le fonctionnement d’un radiateur

Le principe du radiateur est de vous apporter le plus de chaleur possible, à partir de différentes possibilités :

  • une résistance ;
  • un circuit d’eau.

 

Il peut donc être relié à votre réseau électrique ou à votre chauffage central.

 

Il en résultera évidemment des coûts d’achat de matériel et des coûts d’installation différents, mais aussi des coûts de fonctionnement tout aussi différents.

 

Toutefois, le choix s’effectuera très certainement tout autant sur des choix techniques de possibilités, que sur des choix financiers.

 

C’est aussi la raison pour laquelle les radiateurs électriques se sont aussi tournés vers des solutions de chauffage par inertie, pour mieux répondre à un besoin de chauffage confortable.

 

Les radiateurs électriques

La pose d’un radiateur électrique est la solution la plus simple et la plus rapide pour proposer du chauffage et, notamment, répondre à une éventuelle extension ou à des travaux de rénovation.

 

Si le principe de connexion restera sensiblement le même, il existe, toutefois, différents modèles de radiateurs qui influenceront plus la qualité de chauffage que leur installation.

 

Des solutions que vous retrouverez dans le guide Prix de pose de chauffage électrique pour plus de détails.

 

  • Les radiateurs soufflants
    C’est donc par leur souffle qu’ils propagent la chaleur diffusée par leur résistance.
    L’avantage est que ce type de radiateur peut chauffer relativement rapidement une pièce.
    L’inconvénient est qu’ils brassent, en même temps que l’air, tout un lot de poussières qui peut les rendre désagréables, surtout lorsqu’ils ne sont pas employés pendant un moment.
    Il faudra donc une pièce très propre pour en favoriser leur fonctionnement.
    Généralement, ils sont employés dans une salle de bains ou une salle d’eau.
     
  • Les radiants
    Un peu comme les précédents, ils chauffent très rapidement.
    Leur inconvénient est que leur chauffage est très fort auprès d’eux et de moins en moins ressenti lorsque l’on s’en éloigne.
    De plus, dès leur extinction, ils refroidissent rapidement.
    Ils sont donc privilégiés dans les petites pièces et, notamment, salles d’eau et salles de bains, à distance raisonnable des points d’eau.
     
  • Les radiateurs à accumulation de chaleur ou inertie sèche
    La présence d’une brique réfractaire, d’un corps de chauffe en fonte, d’une pierre ou de céramique permet de maintenir la température assez longtemps.
    Cette inertie assure un meilleur confort pour oublier l’impression de froid dès l’extinction du radiateur.
     
  • Les radiateurs à inertie fluide
    Inspirés des radiateurs pour chauffage central, leur chaleur dure aussi après extinction.

 

On oubliera, ici, le traditionnel convecteur style “grille-pain” ou le radiateur mobile, par exemple, qui ne demande pas d’installation particulière.

 

Modèle de radiateur électrique

Prix en fourniture

radiateur soufflant

de 100 à 200 €

radiateur radiant

de 150 à 300 €

radiateur à inertie sèche

de 250 à 1.000 €

radiateur à inertie fluide

de 250 à 500 €

 

 

Il existe ensuite des modèles de radiateurs pour des utilisations particulières, comme le radiateur sèche-serviette, mais qui ne demande pas d’installation plus particulière.

 

Ce qui peut influencer l’installation est leur connexion avec un fil pilote, pour une centralisation de leur fonctionnement, individuellement ou par zone, mais encore plus leur connexion à un assistant vocal ou à Internet.

Les radiateurs à eau chaude chauffage central

L’autre possibilité est le raccordement d’un radiateur à eau chaude sur le circuit de chauffage central.

Si votre chaudière le permet, cette solution sera possible pour le remplacement d’un radiateur existant présentant des fuites ou pour un radiateur supplémentaire suite à l’ajout d’une pièce à votre maison actuelle.

Vous trouverez également des indications complémentaires dans le guide sur le Prix d’un radiateur à eau chaude.

Il existe alors plusieurs modèles de radiateurs pour le chauffage central.

 

Les radiateurs en fonte

La première solution est celle du radiateur en fonte.

Plus long à chauffer, c’est par contre celui qui propose la meilleure inertie et, donc, la meilleure chauffe.

Plus lourds et plus encombrants, ils conviennent parfaitement aux maisons plus anciennes, moins bien isolées et aux plus grandes pièces.

Les radiateurs en acier

Ils conviennent donc pour des pièces où l’espace vous est compté, étant donné leur volume plus petit.

Ils sont aussi faits pour des maisons plus isolées.

Si leur inertie est moins bonne, leur montée en température, par contre, est meilleure.

Ils présentent des esthétiques très différentes, contrairement au radiateur fonte.

 

Les radiateurs en fonte d’aluminium

C’est un peu l’amalgame entre les deux précédents puisqu’ils chauffent vite et conservent longtemps la chaleur.

Par contre, ils ne doivent pas se mêler aux précédents.

Ils sont parfaits pour les maisons bien isolées.

Leur risque est une corrosion plus rapide.

 

Radiateur pour chauffage central

Prix en fourniture

radiateur fonte

de 200 à 1.000 €

radiateur acier

de 50 à 700 €

radiateur fonte aluminium

de 50 à 700 €

 

 

Pour rappel, ces radiateurs se déclinent en radiateur à eau chaude horizontal ou vertical, radiateur sèche-serviette, radiateur extra-plat, sans que cela n’intervienne dans le prix de l’installation.

 

Il existe aussi des formules de radiateurs à haute et basse température, selon la chaudière à laquelle ils seront raccordés, permettant la circulation d’une eau jusqu’à 90° pour les premiers et à 50° pour les seconds.

  • prévoir à partir de 50 € pour un radiateur simple, haute température, en fourniture ;
  • et à partir de 200 € pour un radiateur simple, basse température, en fourniture.

 

Ce qui pourrait intervenir dans ce prix est l’installation de radiateur à eau chaude de type plinthe, un peu plus long à raccorder.

 

La puissance du radiateur

C’est un élément qui ne fera guère évoluer le prix de l’installation car, pour un professionnel, vous raccorder un radiateur de 1.000 ou de 1.500 watts n’aura que très peu d’incidence, à moins que son poids ne puisse plus être supporté par le mur sur lequel il doit être installé.

Les radiateurs fonte disposent, de toute façon, de pieds, et c’est alors le sol qui devra pouvoir les supporter.

 

Pour la puissance nécessaire, elle sera fonction de la norme d’isolation de la maison :

  • en RT 2012, on compte 60 watts par m², ce qui revient aussi à 0,024 kW par m3 ;
  • pour une isolation plus ancienne, le calcul sera effectué sur 100 watts par m² ou 0,04 kW par m3.

 

Pour une plus grande pièce, on privilégiera l’installation de 2 radiateurs de 1.500 watts plutôt que d’un radiateur de 3.000 watts pour une meilleure répartition de la chaleur.

 

Avantages et inconvénients

Un tableau sur ce sujet sera le plus parlant.

 

Avantages du radiateur à eau chaude

Avantages du radiateur électrique

chaleur plus confortable

pas de risque de fuite (sauf inertie fluide)

meilleures performances (selon chaudière)

pas d’entretien

 

 

Le principe du raccordement

L’emplacement du radiateur

Avant de positionner le radiateur, encore faut-il décider de son emplacement.

Idéalement, il prendra place sous une fenêtre, afin de réchauffer l’air qui pourrait en venir.

Dans une chambre, il faudra éviter de le mettre trop près du lit et, surtout, de la tête de lit.

Dans le cas d’un chauffage électrique, il faudra respecter les normes électriques et, donc, les distances par rapport aux points d’eau.

Parfois, la complication viendra d’un mur insuffisamment résistant pour supporter le poids du radiateur et qui devra, au préalable, être renforcé.

Le radiateur à eau

Utilisé avec des chaudières à combustion, voire des pompes à chaleur ou du solaire, il nécessite une entrée et une sortie d’eau par lesquels passent le liquide dit caloporteur puisque c’est lui qui transmet la chaleur.

L’entrée est celle de l’eau chaude arrivant de la chaudière et la sortie renvoie l’eau refroidie vers cette chaudière pour être réchauffée, dans les meilleurs cas, ou vers un autre radiateur, selon le principe utilisé.

C’est ensuite la matière du radiateur qui permettra de ressentir plus ou moins vite ce passage d’eau chaude et de conserver cette chaleur plus ou moins longtemps.

 

Au niveau des réglages, une clé 6 pans permettra de régler le bon débit en arrivée d’eau, tandis que le robinet thermostatique assurera le réglage de la température. Ce dernier coûte de 20 à 40 € en fourniture.

 

Cette pose fera appel à un réglage parfait des aplombs.

 

Le radiateur électrique

Il nécessite les mêmes principes de pose en ce qui concerne les aplombs.

Par contre, son raccordement ne nécessite plus l’intervention d’un plombier, mais d’un électricien.

Même dans le cas d’une inertie fluide, le système étant fermé ne nécessite qu’un raccordement électrique.

 

A noter que la ligne pour un radiateur électrique doit être clairement identifiée et ne doit donc pas être mêlée avec celle des prises électriques.

 

Toutefois, à ce raccordement électrique, vient s’ajouter la connexion du fil pilote lorsqu’elle est prévue au compteur, sinon elle obligerait au passage d’un fil supplémentaire dans tout le réseau.

 

Un module Wi-Fi peut aussi être présent ou en option, et devra alors être connecté via une appli smartphone et/ou un programme ordinateur, afin de permettre, ensuite, des interventions à distance, via votre box internet.

 

Le prix de raccordement du radiateur

Radiateur électrique

Il faut alors prévoir un prix de pose de 40 à 200 € par un électricien.

Un prix qui dépendra du nombre de radiateurs à poser et de la nécessité de passage d’une ligne supplémentaire.

L’enlèvement d’un radiateur, au préalable est relativement symbolique puisqu’il assurera, alors, la présence d’une ligne personnalisée.

 

Radiateur eau chaude

Dans le cas du raccordement d’un radiateur à eau chaude, par contre, en cas de remplacement, il faut compter la dépose qui peut apporter des travaux supplémentaires de rebouchage de tuyaux, de manipulation plus délicate, etc.

La dépose sera comptée pour un budget d’environ 150 €.

En cas de nécessité de prolongation du réseau, prévoir environ 50 € le mètre linéaire.

Enfin, pour le prix de pose, prévoir un tarif de 130 à 150 €.

 

Raccordement radiateur

Prix

pose radiateur électrique

de 40 à 200 €

dépose radiateur à eau

150 €

prolongation réseau eau

50 € le mètre linéaire

pose radiateur à eau

de 130 à 150 €

 

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.