Prix de peinture de carrelage

Mis à jour le 07 février 2018
Aucun vote pour le moment
2018-02-07 16:00:00
Peinture de carrelage

Comment rénover un carrelage sans avoir à tout casser dans une pièce, que ce soit au niveau d’un sol, d’un mur, d’une crédence ou d’un plan de travail ?

Le carrelage vieillit, peut se ternir, ne plus du tout correspondre à la tendance. Et si vous optiez pour une peinture afin de lui redonner un air plus actuel ?

Voici donc quelques conseils pour des travaux de peinture de carrelage qui vous permettront de savoir comment faire, de connaître les peintures à utiliser et le budget que vous aurez ainsi à prévoir.

 

Formulez une demande de devis

Les avantages et les inconvénients d’une peinture de carrelage

Savoir si vous devez utiliser cette méthode et comment réaliser une peinture de carrelage invite à prendre certaines décisions selon les qualités et les défauts d’un tel travail.

  • Du côté des difficultés, il faut savoir qu’on ne réalise pas une peinture sur carrelage comme n’importe quelle autre peinture et qu’un travail préparatoire est à effectuer pour que le résultat puisse être à la hauteur des attentes.
    • Même si un travail de peinture de carrelage est bien réalisé, il sera toujours moins durable qu’un changement de carrelage.
    • En outre, si vous voulez refaire cette peinture, dans l’avenir, le travail sera délicat à réaliser.
       
  • Par contre, certains avantages sont à noter et, notamment, lorsque le travail est très bien réalisé, comme on le verra par la suite, même moins durable qu’un nouveau carrelage, votre peinture de carrelage pourra survivre suffisamment longtemps jusqu’à ce que vous vous en lassiez.
    • De nombreuses possibilités vous sont offertes, avec des tons très modernes et un panel fréquemment renouvelé.
    • Un travail qui ne nécessite pas de gros chantier comme en demanderait de casser le carrelage ou de refaire un sol par-dessus le précédent et de devoir revoir les ouvertures de porte et les liaisons avec les autres pièces.
    • Cette peinture sur carrelage sera aussi très facile à entretenir, avec un simple coup d’éponge.

 

Les types de peinture sur carrelage

Si vous choisissez ce type de mise en oeuvre, vous aurez alors trois options disponibles, spécialement destinées à une peinture de carrelage.

  • la peinture époxy : elle existe dans les deux modes, que ce soit pour les sols ou les murs. Peinture brillante qui fait preuve d’une très bonne tenue ;
  • la peinture polyuréthane : elle entre dans la gamme des peintures à l’huile et contient un additif de résine de polyuréthane et se destine particulièrement à des sols type garage. Elle n’est pas spécialement conçue pour des sols carrelés mais pourra s’en accommoder. Toutefois, compte tenu de sa toxicité, une bonne aération de la pièce sera indispensable. Elle a aussi un temps de séchage beaucoup plus long ;
  • la résine époxy : la résine fait office de durcisseur et apporte une couche bien plus épaisse et résistante que la peinture. La résine époxy est parfaite contre les risques d’impact, par exemple. Elle ne nécessite donc pas de sous-couche. Elle peut cependant, si nécessaire, se passer en deux couches pour une meilleure tenue face à l’usure, la seconde se passant 24 heures après la première.

Une dernière méthode, plus traditionnelle est également possible avec une simple peinture acrylique. Peinture classique à l’eau, elle nécessitera alors une préparation plus particulière du carrelage avant son application.

A savoir : il est important de bien utiliser la peinture carrelage adaptée à sa destination, pour sols ou pour murs. Et encore plus particulièrement dans le cas d’un sol où la résistance est essentielle devant les passages, les piétinements et les risques de chocs ou de traces de pieds de chaises et autres meubles.

 

La préparation du carrelage

Il n’est pas question de s’attaquer à une peinture de carrelage, directement, sans un minimum de préparation. Et, même si vous confiez ce travail à un professionnel – sage décision si vous voulez être absolument sûr de sa bonne durée de vie –, vous pouvez, personnellement, penser à déjà bien nettoyer ce support avant de lui confier la suite des travaux.

  • Dans un premier temps, il faudra donc opérer un très bon nettoyage, sol ou mur, afin d’enlever toute trace de salissure. Le savon noir liquide est un excellent nettoyant.
  • Si votre carrelage est gras, il sera aussi nécessaire de le dégraisser au préalable pour assurer une bonne accroche des produits, par la suite. L’alcool à brûler, passé avec un chiffon, est parfait pour ce type de dégraissage. Il nécessite aussi un rinçage à l’eau, par la suite.
  • Autant que le carrelage, il est important de nettoyer les joints de carrelage avant de les peindre. Il vous faudra enlever aussi les éventuelles taches de moisissure et attendre que tout soit sec avant de prévoir de les peindre. Si ces joints sont trop creusés, il sera indispensable de les reboucher auparavant, avec du mastic.
  • L’étape suivante consiste à réparer les carreaux cassés pour faire disparaître les fissures et qu’elles ne réapparaissent pas lors de la peinture.
  • Il vous faudra aussi démonter tout ce qui pourrait gêner ou retarder le travail de peinture ultérieur, telles que les barres de douche sur le mur ou les barres de seuil au sol.

Une fois toutes les étapes de préparation terminées et selon le principe de peinture retenu, notamment dans le cas d’une sous-couche pour une peinture classique ou un carrelage de sol très brillant, il faudra encore opérer un ponçage du carrelage et un rinçage pour éliminer les poussières engendrées par le ponçage.

 

Un budget selon le type de carrelage

La première différenciation du choix de peinture proviendra de la nature du carrelage :

  • pour un carrelage poreux tels que les carreaux de ciment et de terre cuite que l’on retrouve dans des constructions anciennes, une peinture acrylique sans sous-couche conviendra ;
  • pour un carrelage non poreux comme du grès ou de la pierre dure, la résine époxy au sol offrira la meilleure longévité.

 

Voici quelques particularités de peinture selon le type de support que vous pouvez posséder :

  • Il en a été question dans un paragraphe précédent, la peinture polyuréthane, avec sa bonne résistance, son adhérence et son pouvoir couvrant, convient très bien à une peinture de carrelage de sol. Elle résiste bien aux chocs, aux rayures et aux taches, tout comme à l’humidité. Pour des pièces comme les salles de bains et les cuisines, elle répondra à vos attentes, que ce soit pour les sols ou les murs en faïence.

Constituée de résine de polyuréthane et de solvant, elle se dispensera d’une sous-couche de préparation.

Vous la trouverez en finition laquée ou brillante.

Son prix en fourniture se situe entre 4 et 9 € le m², selon la marque.

  • Si la peinture époxy est utilisée, elle possède l’attrait d’apporter un bel aspect lisse à la pièce. Elle est très résistante et parfaite compte tenu de la résistance qu’elle doit au durcisseur qui la compose.
    Elle est par contre néfaste pour l’environnement et dégage une forte odeur de solvant qu’il faudra faire disparaître avant d’habiter la pièce.
    Elle convient très bien, par cette résistance, aux sols, mais pourra aussi parfaitement convenir sur des murs.
    En termes de prix, il faut placer la barre un peu plus haute puisqu’elle se situe entre 15 et 25 € le m² en fourniture.
  • La résine époxy, avec son fort pouvoir couvrant, est généralement utilisée dans les carrelages muraux de salles de bains et de cuisine.
    On en trouve différentes déclinaisons : un produit résistant aux graisses pour la cuisine et un produit résistant aux éclaboussures et à l’humidité pour les salles de bains.
    Plus délicate à poser, l’intervention d’un professionnel vous assurera un travail parfait, encore plus que pour les autres produits.
    Un produit particulièrement résistant aux chocs.
    On la trouve dans une gamme de prix qui se situe autour de 6 à 10 € le m² en fourniture.
  • Dans un esprit qui sort un peu de la peinture, il ne faut pas oublier le béton ciré, qui est une solution alternative, malgré tout, souvent employée et tout à fait dans la tendance. On peut lui apporter des finitions teintées, vernies qui correspondent parfaitement à l’esprit atelier très apprécié.
    On le retrouve sur certains sols, mais aussi sur des crédences de cuisine et des plans de travail.
    Sans s’étendre sur ce produit qui sort un peu du sujet, son prix en fourniture sera de 25 à 50 € le m² et jusqu’à 70 € le m² pour un plan de travail.

 

Les joints de carrelage

Repeindre le carrelage, que ce soit sur un sol ou un mur, ne doit pas faire oublier qu’il se compose aussi de joints. Il est tout à fait possible de peindre les joints en même temps et, donc, avec la même couleur et le même produit que le carrelage.

Cependant, si vous voulez conserver l’aspect quadrillage initial de votre carrelage et seulement le rénover avec une teinte plus moderne que cet ancien marron qui se faisait beaucoup dans les années 60/70, vous pouvez alors faire traiter vos joints indépendamment.
Evidemment, le travail sera plus long à réaliser mais il existe des stylos peinture de différentes couleurs pour les différencier.

 

Le budget d’une peinture de carrelage avec la pose

Le prix d’une peinture de carrelage reste donc tout à fait abordable, mais qu’en est-il lorsque l’on prend en compte le prix de pose en supplément ? Car faire effectuer le travail par un professionnel est l’assurance que le bon produit a été utilisé selon sa destination et les risques inhérents à votre utilisation, et que le travail a aussi été bien préparé. Vous aurez alors une solution tout à fait durable.

Comparativement, si vous souhaitez faire enlever un carrelage et en faire reposer un neuf, vous devrez compter 20 à 30 € le m² pour la dépose, de 15 à 50 € le m² pour la fourniture et de 30 à 60 € le m² pour la pose, soit un total qui ira de 65 à 150 € le m², au total.

En moyenne, ici, le professionnel vous prendra de 30 à 40 € le m², fourniture et pose comprises pour une peinture de carrelage, une véritable affaire.

Une parenthèse pour le béton ciré qui, de son côté, vous reviendra autour de 150 € le m² s’il est décoratif.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :