Prix de l'enlèvement de gravats au m3

Mis à jour le 25 septembre 2019
2019-09-25 12:15:00
Gravats

Généralement, travaux de démolition riment avec évacuation de gravats. En effet, si vous n’êtes pas équipé, cette tâche peut s’avérer chronophage et fastidieuse. Il sera donc dans votre intérêt de faire appel à un professionnel pour y remédier.

Ce petit guide vous permettra d’y voir plus clair, notamment sur les types de gravats qu’il est possible d'enlever mais aussi à quel prix. Par m³, il faut compter un budget moyen compris entre 30 et 50 €.

 

Vous avez un projet ?

Tarif récapitulatif

Moyens d’évacuation

Prix

sacs à gravats

entre 10 et 80 €

location benne

entre 300 et 800 € selon la durée (prix généralement pour une durée de 1 à 3 jours)

aspirateur à gravats

entre 450 et 850 €

goulotte à gravats

entre 60 et 80 € la journée

Cubage

Prix

1 m³

entre 30 et 50 €

5 m³

entre 150 et 200 €

10 m³

entre 300 et 350 €

15 m³

entre 500 et 600 €

retrait et enlèvement déchets classe 1

300 à 500 € H.T. la tonne

 

Quels types de gravats peuvent être évacués ?

Quels que soient les types de gravats, il faut savoir que leur évacuation se fait de manière distincte car le mélange des différents déchets n’est pas possible.

Est appelé gravat ce qui n’est pas réutilisable, ne pouvant pas être débarrassé avec les ordures ménagères ou encore ce qui ne peut pas être soit brûlé, soit décomposé.

Ainsi, on distingue 3 catégories de débris qu’il faudra donc trier séparément :

  • les gravats non dangereux : au sein de cette catégorie, peuvent y être classés le bois, le plastique, les métaux ou encore le mastic ne contenant pas de solvants organiques.
  • les déchets dangereux : ce type de détritus nécessite une prise en charge particulière. Appartiennent à cette famille : les déchets explosifs, toxiques, inflammables, écotoxiques ou encore les déchets de type infectieux ou les gravats provenant du BTP incluant des matières tels que des substances radioactives, de l’amiante, des gaz toxiques ou encore des plaques de fibrociment par exemple.
  • les gravats dit inertes : cette rubrique regroupe les déchets issus de matériaux de construction. Y sont donc catégorisés le béton, le bitume, les briques, le verre, la terre, les plaques de plâtre, les isolants ne contenant pas de matière dangereuse ou encore les déchets industriels banals.

 

Gravats non dangereux

Gravats dangereux

Gravats inertes

  • bois
  • plastique
  • métaux
  • mastic sans solvant organique
  • moquette
  • PVC
  • déchets verts
  • déchets explosifs
  • déchets toxiques
  • déchets inflammables
  • déchets écotoxiques
  • pots de peinture
  • déchets infectieux (amiante, gaz toxiques, substances radioactives, plaques de fibrociment)
  • béton
  • parpaings
  • bitume
  • tuiles
  • céramique
  • briques
  • verre
  • terre
  • plâtre
  • isolants sans matière dangereuse
  • déchets industriels banals

 

A qui faire appel ?

Il est possible d’évacuer vos gravats vous-même si vous êtes en mesure de le faire, bien évidemment. Toutefois, il faut savoir qu’il s’agit d’un travail de longue haleine.

Pour un particulier, il est possible d’amener ses débris à la déchetterie dont il dépend, de manière totalement gratuite. En revanche, une quantité limitée est souvent imposée. Généralement, il faut compter 3 m³ de déchets par ménage et par semaine mais cela est indépendant de la volonté de chaque décharge. Il vous faudra donc vous référer au règlement de la déchetterie locale dont vous faites partie. Cela peut être rentable pour l’abattage d’un mur par exemple. A condition, toutefois, de disposer du matériel nécessaire.

 

Selon les travaux de démolition que vous envisagez, cela peut vite grimper. De la même façon, tous types de gravats ne sont pas acceptés en déchèterie.

De ce fait, vous pourrez donc vous tourner vers un professionnel du bâtiment afin de réaliser vos travaux de démolition dans un premier temps puis ce dernier se chargera ensuite de l’évacuation.

Si vous souhaitez faire appel à un professionnel pour des travaux de démolition, voici deux articles pouvant vous donner plus de renseignements à ce sujet : “Prix pour casser une dalle béton” et “Prix de démolition d’une cloison”.

 

Pour les déchets dangereux, et notamment, l’amiante, il est nécessaire de faire appel à une société pour s’en débarrasser. En effet, cela nécessite des protections physiques particulières. De plus les déchetteries ne récupèrent pas ce type de déchets, seules des sociétés spécialisées dans ce genre de collecte sont capables de traiter ces déchets.

 

Le guide Prix du désamiantage vous renseignera sur toutes les démarches, sachant que le prix du retrait et de l’enlèvement de ces déchets de classe 1 se situe dans une fourchette allant de 300 à 500 € H.T. la tonne.

 

Les méthodes d’enlèvement de gravats

En amont de la réalisation de votre chantier de démolition, il est important de se pencher sur la méthode que vous souhaitez adopter pour l’évacuation de vos décombres.

 

  • Les sacs à gravats

Ce sont des sacs de type big bags qui sont vendus à l’unité dans le commerce. Différentes dimensions existent. De même pour les matières qui permettent une résistance plus ou moins importante.

Ainsi, il est possible d’acheter des sacs :

  • en toile ventilée ;
  • en toile conductible ;
  • en plastique épais ;
  • en polyéthylène ;
  • en polyéthylène tissé.

Pour une contenance qui est généralement d’un mètre cube, il faut compter 10 € par big bag pour l’achat du sac, pouvant se trouver dans de nombreuses grandes enseignes de bricolage par exemple.

 

  • La location d’une benne

Les tailles varient entre 8 et 30 m² selon vos besoins. Il est également possible d’opter pour une benne étant totalement ouverte, disposant d’un toit coulissant ou bien être compartimentée.

Si la benne est installée sur le terrain, aucune restriction ou obligation n’est à prendre en compte. En revanche, si elle est disposée dans la rue, il est nécessaire de faire une demande préalable au service de voirie de votre commune, de gendarmerie ou encore de votre copropriété si tel est le cas. Lors, il faudra que l’entreprise louant la benne fournisse un extrait récent d’immatriculation de leur société mais également une demande d’occupation du domaine public qui est payante. Son montant se voit fixé par la commune où la benne est implantée. Ce tarif varie en fonction :

  • de l’emprise au sol du matériel mis à disposition
  • de la durée d’utilisation
  • du mode d’usage
  • de la valeur commerciale de la voie sur laquelle elle est installée

 

En plus de ces dispositions qui sont plutôt d’ordre administratif, il est important que la benne soit signalée afin d’être bien visible sur la voirie et doit comporter un système d’éclairage pour la nuit si elle dépasse sur la chaussée. Elle doit être disposée de manière à ne pas gêner la circulation aussi bien piétonne qu’automobile. Il est nécessaire de respecter un espace de passage dédié aux piétons de l’ordre d’1m40 de large.

Le prix de cette location de benne se situe entre 300 et 800 € selon la durée (prix généralement pour une durée de 1 à 3 jours)

 

  • La goulotte à gravats

Il est important dans le cas où une goulotte est utilisée pour déverser directement les gravats dans la benne que cette dernière soit bâchée et équipée d’une technique d’arrosage pour limiter l’émission de poussière engendrée par le déversement de débris.

La goulotte est principalement utilisée pour l’évacuation de gravats se trouvant en hauteur. Ce moyen est très pratique afin de limiter les allées et venues dans les escaliers d’un immeuble par exemple. Pour la location de ce type de matériel, il faut tout de même compter entre 60 et 80 € la journée.

 

  • L’aspirateur à gravats

Il se matérialise sous la forme d’une cuve d’un volume important raccordée à un moteur résistant. Il est particulièrement utile pour les finitions d’un chantier. En effet, ce type d’équipement ne permettra pas l’évacuation de gros débris type parpaings, briques ou encore morceaux de plâtre…

Si vous souhaitez une évacuation de gravats avec un aspirateur, il faudra vous prémunir d’un budget oscillant entre 450 et 850 €.

 

Prix pour évacuer des gravats

Il est important de prendre en considération, lorsque vous effectuez des travaux de démolition principalement, le coût du transport de vos gravats si vous ne souhaitez / ne pouvez pas le faire vous-même. Il est vrai que cette évacuation a un coût et vos travaux de démolition peuvent passer du simple au double en prenant en compte cette mesure.

 

Couramment, les professionnels appliquent des tarifs au m³. Ils délimitent également leurs zones d’activité. En fonction du lieu du chantier où il faut intervenir, les prix de transport seront plus ou moins élevés.

 

Il faut savoir qu’un mètre cube équivaut à peu près à 400 kilos. A titre indicatif, cela représente environ 15 m² de carrelage ou alors 2,5 m² de mur abattu.

Pour un mètre cube de gravats, soit 400 kilos, le prix pour les faire retirer est compris entre 30 et 50 €.

Le coût d’évacuation est fonction de plusieurs critères tels que :

  • la région d’habitation ;
  • la quantité de gravats ;
  • l’entreprise à qui vous avez fait appel ;
  • l’accès au chantier pour retirer les gravats (si les gravats à retirer se trouvent en étage, en sous-sol…) ;
  • les moyens mis en oeuvre pour faire retirer les déchets ;
  • la distance séparant le lieu d’intervention et la décharge ;
  • le prix à la décharge.

 

Cubage

Prix

5 m³

entre 150 et 200 €

10 m³

entre 300 et 350 €

15 m³

entre 500 et 600 €

 

La réglementation en termes d’évacuation de gravats

Il faut savoir qu’abandonner des débris sur la voie publique est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 1.500 €.

 

Les démarches ne sont pas les mêmes s’il faut évacuer des déchets de type inerte et non dangereux que s’il s’agit de gravats dangereux. Voici un tableau récapitulant la marche à suivre.

 

Déchets inertes ou non dangereux

Déchets dangereux

  • conservation des déchets par le professionnel sur un sol type béton
  • recyclage lui-même s’il est équipé
  • transport des matières sur site spécialisé
  • stockage en conteneur étanche, à l’écart des gravats inertes/non dangereux
  • évacuation par un professionnel agréé et soumis à l’ICPE*
  • le convoyage des marchandises est régi par l’ADR*

 

ICPE* = nomenclature des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement

ADR* = de l’anglais Accord for Dangerous goods by Road est un accord européen en lien avec le transport international des marchandises dangereuses par la route.

L’acheminement des gravats dangereux doit être sécurisé et respecter certaines conditions. Ces conditions peuvent être catégorisées en 2 classes :

  • Conditions de transport :
    • l’entrepreneur doit disposer des documents de l’ADR
    • le chauffeur doit posséder une certification et connaître les consignes de transport en lien avec chaque type de matière dangereuse.
    • l’entreprise se doit de mettre en place les sécurisations nécessaires sur le véhicule de transport dédié à ce type de marchandises devant également posséder l'étiquetage en lien avec la nomenclature en place.
  • Conditions sur la marchandise :
    • spécification de la nature et de la classe de danger des matériaux à transporter.
    • les gravats dangereux doivent être conditionnés dans des emballages détenant une homologation spécifique.

 

De quoi se compose un devis pour l’enlèvement de gravats ?

Il est toujours préférable, avant de choisir l’entreprise qui viendra débarrasser votre chantier, de faire réaliser des devis auprès de plusieurs professionnels. Ainsi, cela vous permettra de comparer les tarifs appliqués et de faire jouer la concurrence.

 

Sur votre devis, vous devrez voir apparaître :

  • les prestations demandées : dans cet encart, seront détaillés les différentes interventions que vous aurez choisies ce qui inclut dans un premier temps la quantité de gravats à évacuer et les diverses prestations pouvant éventuellement être incluses dans cette offre.
  • les moyens mis en oeuvre : le professionnel inclura dans son devis tous les moyens aussi bien matériels qu’humains nécessaires au bon déroulement du chantier. Sera donc précisé le type de matériel employé mais aussi les besoins en main d’oeuvre c’est-à-dire le nombre d’ouvriers. La durée de la prestation doit aussi être indiquée.
  • le prix : pour finir, le prix résumera donc les 2 premiers postes qui, clairement explicités permettent de justifier le tarif de l’intervention.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.