Prix d'une piscine : hors sol ou enterrée

Mis à jour le 12 décembre 2017
Moyenne : 3.5 (2 votes)
2017-12-12 13:15:00
Piscine enterrée

Dès que les beaux jours arrivent, la question revient d’actualité et l’envie d’une piscine se fait grandissante, et encore plus lorsque l’on réside dans la partie de la France la plus exposée à la chaleur. Et même en dehors de cette zone puisque, entre la possibilité de chauffer l’eau, d’adjoindre un abri ou, mieux, de la réaliser au sein même d’un bâtiment, des solutions existent pour tous. Il reste à se poser la question du type de piscine à réaliser et ce sera le premier sujet abordé ici.

 

Formulez une demande de devis

Le terrain

  • Pour créer une piscine, il faut tout d’abord posséder un terrain qui en permette la réalisation. Et, en tout premier lieu, que le terrain soit piscinable. Ce qui signifie, en termes plus clairs, qu’il puisse répondre à certaines normes et, plus particulièrement, qu’il ne soit pas inondable ou qu’il ne possède pas les dimensions nécessaires puisque la piscine entre aussi en ligne de compte pour partie, dans un terrain SHOB (Surface Hors Oeuvre Brute). Après, il peut aussi exister des règlements de lotissements particuliers. Il en sera aussi question dans les autorisations.
  • Comme vu précédemment, la dimension d’un terrain entre en ligne de compte, tout comme celle de la piscine, il faut parfois mettre les deux en adéquation puisqu’un terrain peut-être piscinable mais ne permettre de recevoir qu’une dimension de piscine limitée.
  • La pente d’un terrain est aussi à prendre en compte puisque, de fait, une piscine ne pourra avoir qu’une position parfaitement horizontale, du moins à sa surface. Sans rendre impossible sa construction, il faudra alors prévoir des travaux de terrassement supplémentaires ou un habillage de la partie basse, en compensation.
  • L’ensoleillement doit aussi être calculé. Il est nettement plus sympathique de bénéficier d’un large ensoleillement que de placer sa piscine derrière un mur qui la maintiendrait à l’ombre une grande partie de la journée.
  • Il faut aussi tenir compte de votre partie paysager, une piscine s’accommodant très mal des feuilles qui peuvent venir remplir les skimmers ou la “chaussette” (des appareils de filtration qui récupèrent tout ce qui se trouve à la surface de l’eau) de votre système et pourrait aller jusqu’à fragiliser la pompe par un mauvais fonctionnement.
  • Enfin, une option est aussi possible, si vous avez de grands bâtiments, de la placer aussi à l’intérieur de l’un d’eux, ou d’en construire un, aussi.

 

Les autorisations

  • Si vous envisagez une piscine démontable qui ne sera installée que durant l’été et que vous démonterez ensuite, vous n’avez pas besoin d’autorisation.
  • Sauf si celle-ci devait faire une surface supérieure à 20 m², ou une hauteur de plus de 1m, ou si vous la placez à moins de 3 m de chez un voisin ou, dernière condition, si elle sera en place plus de 3 mois. Dans une des conditions supérieure à cette norme, vous devrez en passer par une autorisation de travaux auprès des services de l’urbanisme de votre mairie. Tout comme si cette piscine est enterrée, tout ou partie, et dans une dimension entre 10 et 100 m².
    Attention, il vous faudra aussi une autorisation pour un local technique de superficie située entre 2 et 20 m², et même pour un abri de piscine de hauteur de moins de 1,80 m et difficilement démontable.
  • Lorsque cette piscine dépasse les 100 m², ou plus de 20 m² et est couverte ou en intérieur, lorsqu’elle est avec un abri de plus de 1,80 m, il vous sera demandé un permis de construire. Il vous en faudra aussi pour un local technique de plus de 20 m², et pour un abri ultérieur sur une piscine de plus de 200 m² ou d’une hauteur supérieure à 1,80 m si la piscine fait plus de 10 m².

 

Coûts annexes

  • Pour commencer les travaux d’une piscine, il vous faut penser au terrassement, un travail déjà très délicat à faire soit même car il doit être précis et est relativement pénible. Pour cette partie, dans des conditions normales d’accès au chantier, pour une piscine standard de 8 m x 4 m x 1,50 m de profondeur, vous devez prévoir un tarif autour de 1.000 € sur un terraine sablonneux, de 1.600 € en terrain argileux et de 3.000 € pour un sol rocheux. Si vous devez faire évacuer la terre et faire faire le remblaiement, ces sommes seront certainement insuffisantes et des compléments vous seront demandés, en fonction de la distance où pourra être évacuée la terre. Mais, dans ce cas, votre artisan devra mobiliser au moins un ou deux camions supplémentaires et le personnel qui va avec, il faudra certainement ajouter, dans ce cas, autour de 1.000 €.
  • La pompe est comprise dans le prix d’une piscine. Il faut juste faire attention à ce qu’elle ne soit pas sous-dimensionnée, sinon elle fatiguera vite, s'essoufflera, et vous devrez en changer trop rapidement.
  • Le liner est certainement l’une des parties les plus fragiles de la piscine. C’est lui qui donne cette jolie couleur bleutée (parfois blanche, verte, etc.) à votre bassin et vient recouvrir les autres éléments, qu’ils soient en béton, PVC, tôle, bois, etc., et apporter l’étanchéité. Le liner est un ensemble de feuilles de PVC ou polyester soudées les unes aux autres, ce nombre de feuilles déterminant son épaisseur et, bien sûr, sa résistance. Choisir un liner de qualité, c’est se protéger pour des années. Il existe différents types de liner :
    • le liner classique : il est en PVC et d’une épaisseur de 0,20 mm à 0,85 mm, on parle alors de 20/100 à 85/100.
    • le liner armé : il est alors en polyester, et d’une épaisseur allant de 0,85 à 1,5 mm, donc de 85/100 à 150/100.

Son épaisseur lui assure sa résistance et sa bonne tenue aux déséquilibres de pH et aux attaques du chlore. Avec un modèle de qualité, type armé, sa durée de vie est prolongée et il durera normalement entre 15 et 20 ans. Pour son remplacement, il faut compter, selon l’épaisseur, entre 20 et 35 € le m² lorsqu’il est armé.

  • Pour votre piscine, il vous faudra aussi au moins une échelle, les modèles plus haut de gamme et plus grand en taille prévoient en général un escalier.
  • Les skimmers : pour les piscines enterrées, ils sont munis d’un panier qui permet de filtrer les impuretés, feuilles ou autres. En général, un skimmer par 25 m3 d’eau. Ils sont remplacés par des goulottes dans le cas des piscines miroirs ou à débordement.
  • Il faut aussi prendre en compte, en supplément, le prix de remplissage de la piscine, qui, pour 50 m3, s’établira autour de 120 €.
  • Le prix de l'électricité doit aussi être ajouté puisqu’une pompe de piscine enterrée standard représentera environ 250 € de consommation.

 

Prix des piscines hors sol

Les piscines hors sol sont la solution la plus simple, qui peut tout d’abord vous éviter une autorisation de travaux, mais aussi éviter des travaux et des dépenses plus considérables. Une solution économique, donc, et qui peut aussi correspondre pour des locataires, par exemple. Mais avec une durée de vie, en général, plus limitée.

 

Type de piscine

Avantages

Prix TTC en fourniture

Gonflable

Facile à monter et démonter

Prix le plus attractif mais aussi modèle le plus fragile

Nécessite une échelle extérieure

de 150 à 1.000 €

Tubulaire

Large gamme qui permet une bonne résistance à la pression

Existe aussi en grande dimension

Nécessite une échelle extérieure

de 500 à 10.000 €

Acier

Modèle généralement plus solide

Nécessite une échelle extérieure

de 1.000 à 10.000 €

Bois

Le plus esthétique des modèles hors sol

Nécessite une échelle extérieure

de 1.000 à 15.000 €

 

 

 

Prix des piscines enterrées

C’est la piscine traditionnelle par excellence. On compte généralement de 15.000 à 50.000 € selon le principe, la taille, la forme, etc.

Il faut aussi tenir compte du travail selon le fond de piscine puisque, du plus simple, en fond plat, avec le plus compliqué, fosse à plonger, en passant par des pentes régulières, les tarifs tiennent compte des particularités. Des prix qui ne comprennent pas la préparation du terrain vue au début de cet article.

 

Type de piscine

Avantages

Prix TTC

Monocoque

Piscine vite mise en place

Ne nécessite pas de liner

Des formes très diverses

En polyester ou en acrylique

à partir de 10.000 € en kit

En kit

Principe de polystyrène à remplir de béton et à armer

Se rapproche donc d’une piscine maçonnée

à partir de 7.000 € en kit

20.000 € réalisée par un pro

Modulaire

Principe de panneaux

à partir de 8.500 € en kit

25.000 € réalisée par un pro

Maçonnée

Principe le plus durable

Les formes les plus diverses sont possibles

Principe de parpaings, de béton coulé ou de béton projeté

Possibilité de liner ou de carrelage

de 15.000 à 30.000 € réalisée par un pro

 

 

 

Prix des piscines particulières

Que ce soit pour des raisons esthétiques ou pratiques, on trouve un certain nombre de piscines spéciales qui font le bonheur de leurs propriétaires. En voici quelques-une de répertoriées ci-après.

 

Type de piscine

Avantages

Prix TTC en fourniture et pose

A débordement

Très esthétique

Correspond parfaitement à des piscines sur terrain en pente

Donne une impression plus grande

Pas de skimmer, l’eau repasse par un filtre avant d’être ramenée

supplément de 20 à 30%

Couloir de nage

Largeur généralement de 3 mètres par longueur de 10 m et plus

Une piscine entièrement dédiée à la nage

à partir de 15.000 à 20.000 €

Miroir

Eau à fleur du sol tout autour

Pas de margelles

Présence de goulottes pour récupérer l’eau et la renvoyer dans la piscine

supplément de 30 à 40%

Naturelle ou biologique

Principe du lagunage

Une partie baignade et une partie filtration et épuration

Grande esthétique qui fait appel aux éléments naturels, plantes, sable, bois imputrescibles, rochers, etc. Même les poissons y trouvent leur bassin

généralement plus de 30.000 €

Mini piscine

Pour les terrains plus petits, solution retenue et compensée par un principe de nage à contre-courant

à partir de 10.000 €

A fond mobile

Le fond se relève pour que votre piscine devienne une véritable terrasse

Pratique en présence d’enfants ou lorsque vous avez besoin de quelques mètres carrés supplémentaires

Peut aussi se transformer en pataugeoire

à partir de 10.000 € pour le système, en plus du coût de la piscine

 

 

  • Il est souvent question de piscine hors sol ou enterrées, mais il existe aussi des piscines semi enterrées. C’est le cas le plus souvent retenu lorsque le terrain est en pente. Selon les modèles, on peut adapter une grande partie des piscines qui seront vues par la suite et le prix sera donc très variable, depuis quelques milliers d’euros (piscine bois) jusqu’à plus de 30.000 €.
  • La piscine intérieure : c’est une solution pour profiter de sa piscine en toute saison, lorsque l’on n’est pas dans une région méridionale. Il faut, par contre, prévoir un principe très puissant de déshumidification. On compte souvent de 30.000 à 50.000 € pour une telle réalisation, non compris le tarif du bâtiment.

 

Prix de pose seule

De 400 € pour un petit modèle à plus de 10.000 € pour une piscine complexe, l’intervention d’un pisciniste est la garantie d’un travail bien fait. Il intervient aussi bien pour la pose d’une coque, que pour la réalisation d’une piscine béton ou en kit. Il sera aussi la meilleure assurance pour le choix du bon liner, de la bonne pompe, etc.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :