Prix d'ouverture d'une cloison (pour cuisine US)

Mis à jour le 03 janvier 2018
Cuisine avec verrière
Cuisine avec verrière

Depuis plusieurs années déjà, la cuisine dite à l’américaine est au goût du jour. Facile à concevoir lorsqu'il s’agit d’une construction neuve, il faut savoir l’intégrer dans un projet de rénovation dans une construction plus ancienne, et encore plus difficile dans un appartement où la copropriété entre aussi en ligne de compte. Il faut donc un certain nombre de démarches parfois, puis faire effectuer un travail plus ou moins compliqué, selon les cas, et ne pas oublier que, alors, elle doit s’intégrer dans un vaste projet de pièce de jour, véritable lieu de vie de la maison, devant faire appel à une certaine cohérence d’ensemble.

Le prix de l’ouverture de cloison pour votre cuisine va ainsi évoluer, en voici quelques calculs.

 

Recevoir 5 devis gratuitement

Le principe d’ouverture d’une cloison de cuisine

Il est vrai que la cuisine ne se cache plus, elle n’a plus peur de se montrer. Si c’était la pièce uniquement consacrée à la famille, où les plats étaient préparés et où mangeait cette famille, elle est de plus en plus remplacée par ce que l’on appelle une cuisine ouverte, partie intégrante du lieu de vie.

C’est un nouvel état d’esprit et un nouveau mode de vie qui sont ainsi représentés, où la personne en charge de la cuisine n’est plus exclue des conversations et profite aussi de ses invités à chaque instant.

Des travaux qui s’inscrivent, pour des modifications dans un vaste projet de rénovation plus complexe puisqu’il ne faudra pas seulement penser à la suppression d’une cloison mais à des travaux de finition et des modifications plus complètes.

 

Le prix de l’ouverture de la cloison de cuisine

On peut commencer par le cas le plus simple qui consiste, sans démolition, à la seule suppression de la porte : c’est évidemment le principe qui ne vous coûtera pratiquement rien et qui se contentera de vous offrir un lien direct, sans séparation, entre votre cuisine et votre salle à manger. Ce sera même une très bonne solution si ces 2 pièces étaient séparées par une double porte.

Cependant, dans la plupart des cas, il vous faudra penser à des travaux un peu plus compliqués. Comme il en a déjà été question dans l’article sur l’ouverture d’un mur, https://www.travauxapart.fr/guides/prix-douverture-dun-mur-porteur-ou-non-porteur, il n’est pas question de se lancer sans réflexion dans un tel travail de démolition. Pour un mur non-porteur (en rappelant que le son sera plus fort en tapotant dessus), l’ouverture sera facile à faire réaliser. Pour un mur porteur (son sourd et forte résistance lorsque l’on tapote dessus), il faudra passer par une étude de faisabilité et un bureau d’études spécialisé, voire par un accord de la copropriété si ces travaux se situent dans un immeuble collectif.

 

Mais ce n’est pas parce qu’une simple cloison sépare votre cuisine de votre salle à manger ou salon que tout est simple. Un professionnel prendra les bonnes précautions et s’assurera qu’aucune ligne électrique ou aucune canalisation ne passe dans ce mur.

Il faut donc envisager des cas de figure différents selon le type de travaux à faire pour effectuer cette ouverture :

 

Type de mur

Exemple de prix (compris évacuation des gravats)

Simple cloison

de 300 à 500 €

Ouverture de 2 mètres dans mur porteur

de 2.000 à 3.000 €

Démolition complète d’un mur porteur (environ 6 mètres)

autour de 5.000 €

 

 

Par contre, si aucune modification de façade n’est effectuée et que ces travaux n’influent pas sur la surface habitable, aucune demande de travaux ou permis de construire n’est nécessaire.

 

Le temps de travaux pour l’ouverture de cloison pour une cuisine américaine

Pour réaliser ce type de travaux, dans le cas le plus compliqué d’un mur porteur, il vous faudra tenir compte d’un premier délai de 2 à 4 semaines pour votre étude de faisabilité et de la réalisation de plans, dans un premier temps. Et d’un délai de 3 à 5 semaines pour la réalisation de cette ouverture de cloison, pour la partie travaux.

 

Les travaux annexes à l’ouverture de cloison pour une cuisine américaine

Mais il faut aussi prévoir que le simple fait de casser une cloison peut ne pas suffire à faire votre bonheur. Un certain nombre de finitions et de retouches, plus ou moins importantes seront à envisager.

  • les retouches au niveau du mur : votre entrepreneur effectuera le plus gros des retouches, il vous restera sans doute la partie peinture à réaliser, mais que vous reprendrez en même temps que la rénovation de la cuisine.
  • les travaux éventuels au niveau du sol : c’est quelquefois le cas lorsque l’on démolit une cloison, les 2 carrelages ne s’adaptent pas forcément. C’est moins le cas lorsqu’il s’agit de parquet ou d’un carrelage et d’un parquet. La meilleure solution est alors de prévoir un sol vinyle sur l’ensemble pour retrouver une uniformité. Un prix en fourniture et pose d’un tel sol, selon le modèle choisi, se situera entre 20 et 50 € le m².
  • des travaux possibles au niveau du plafond : là aussi, en démolissant une cloison, on peut se trouver face à un problème de niveau et/ou de reprise sur un plafond. Pour une reprise sur environ 30 m², un prix de l’ordre de 1.000 à 1.200 € est une bonne base. Pour éviter des travaux importants, vous pouvez aussi envisager une séparation par une poutre bois ou métallique, selon le style de votre logement, entre les deux plafonds.

 

Les différentes options d’une cuisine américaine

Réaliser une cuisine à l’américaine dans un ancien logement peut s’effectuer de différentes façons, plus ou moins économiques, avec des cuisines plus ou moins indépendantes, selon l’enveloppe travaux que vous avez, selon la configuration des lieux et selon ce que vous en attendez. Voici quelques idées de réalisations si, une fois votre cloison ouverte, vous souhaitez, malgré tout, marquer chaque territoire.

  • le bar : c’est une solution souvent employée qui permet de cacher en partie la cuisine, notamment en plaçant la partie évier derrière ce bar, souvent la partie la moins rangée de votre cuisine. De plus, outre le fait de servir de séparation, il pourra vous éviter des retouches plus importantes au niveau du sol et sera aussi utilisé pour les petits-déjeuners ou des repas rapides.
  • l’îlot central : plus bas que le précédent, et généralement plus vaste, il peut vous permettre de configurer cet espace en de nombreux rangements supplémentaires et en une véritable table familiale pour y prendre les repas.
  • la verrière totale ou partielle : casser une cloison ne signifie pas forcément que vous désirez laisser cet espace totalement ouvert. Il vous est aussi possible de conserver une partie passage ouverte et de réaliser, sur le reste de la surface, une sorte de verrière qui laissera passer le jour, qui vous permettra aussi de voir le reste de la famille ou les invités lorsque vous êtes à vos fourneaux et de, malgré tout, discuter avec eux. Une note industrielle très dans l’air du temps.

 

Les éléments de choix pour le type d’ouverture de cloison d’une cuisine

Si c’est avant tout un esprit de convivialité qui fait que vous avez décidé d'abattre ce mur ou cette cloison, et apporter un peu de modernité à votre intérieur, il ne faut pas oublier quelques critères importants à prendre en compte :

  • la luminosité : c’est l’un des points positifs et l’une des raisons qui poussent à ouvrir la cuisine sur la salon. Chaque pièce bénéficiant de ses propres ouvertures, cette luminosité vient alors se conjuguer pour mieux éclairer l’ensemble, et parfois proposant même, alors, une lumière traversante ;
  • l’esthétique : une grande belle pièce de 40 m² sera toujours plus impressionnante qu’un salon de 25 m² totalement séparé d’une cuisine de 15 m². On a l’impression de mieux respirer, d’avoir plus d’espace.

 

A côté de ces points positifs, il faut cependant veiller à respecter certains autres critères parfois moins favorables, pour lesquels il existe quand même quelques solutions.

  • le rangement : c’est le premier et le plus simple des risques à solutionner. Un minimum d’ordre est donc à respecter si vous ne voulez pas que cette belle grande pièce ne donne pas l’impression d’un capharnaüm. Comme annoncé plus avant, la présence d’un bar de séparation peut être une bonne idée, alors.
  • le bruit : c’est aussi le handicap de la cuisine ouverte. La première solution provient d’éléments électroménagers moins bruyants que par le passé. La seconde solution est aussi celle évoquée précédemment de la présence d’une verrière qui donnera l’impression d’ouverture mais limitera le bruit.
  • les odeurs : c’est un autre des problèmes de la cuisine, les odeurs viennent alors se propager dans le salon. Si certaines d’entre elles sont agréables, d’autres, notamment celles de friture, le sont moins et, en plus, sont tenaces. Il existe heureusement, désormais, d’excellents système de ventilation. Il ne faudra pas se contenter de la première hotte de cuisine venue.

 

Le prix d’une rénovation complète de cuisine

Pour finir, cette ouverture de cuisine, pour s’inscrire totalement dans un projet de rénovation, devra aussi en passer par d’autres dépenses, certainement. Celles du mobilier, celles de l’électroménager pour que vous puissiez disposer d’une vraie cuisine à l’américaine digne des plus beaux logements. Un sujet qui a été traité dans l’article https://www.travauxapart.fr/guides/renovation-cuisine-prix-astuces et qui concluait alors par un tarif allant de 700 à 1.000 € le m² pour une rénovation complète.

Un tarif qui pourra être en partie contrebalancé, peut-être, par des aides comme celles de l’ANAH si votre logement date de plus de 15 ans.