Comment choisir sa douche ?

Mis à jour le 14 octobre 2019
2019-10-14 09:45:00
Salle de bains avec douche

Si vous voulez avoir la réponse à cette question de “comment choisir sa douche”, il vous faut d’abord connaître les différents types de douche qui existent.

 

Il vous faudra aussi tenir compte des dimensions qu’elles nécessitent et de l’espace dont vous disposez.

 

Il vous faudra aussi avoir une idée du budget dont vous pouvez disposer car, de 200 € à plusieurs milliers d’euros, en fourniture seule, de nombreuses options vous attendent.

 

Vous avez un projet ?

Budget récapitulatif

Elément de douche

Tarif

receveur céramique ou grès émaillé

de 40 à 250 € en fourniture

receveur acrylique

de 80 à 250 € en fourniture

receveur résine de synthèse

de 100 à 350 € en fourniture

receveur pierre naturelle

à partir de 150 € en fourniture

receveur béton de synthèse

à partir de 150 € en fourniture

receveur bois

à partir de 500 € en fourniture

porte douche battante pivotante

de 150 à 450 € en fourniture

accès angle double battant circulaire

à partir de 300 € en fourniture

accès angle double battant droit

à partir de 400 € en fourniture

accès angle coulissant

à partir de 100 € en fourniture

porte pliante

à partir de 150 € en fourniture

paroi fixe

de 100 à 600 € en fourniture

pose d’un élément (paroi ou porte)

de 200 à 300 € pour la pose

robinet mélangeur

de 30 à 100 € en fourniture

robinet mitigeur mécanique

de 30 à 100 € en fourniture

robinet mitigeur thermostatique

de 50 à 700 € en fourniture

colonne de douche simple

à partir de 100 € en fourniture

colonne douche à effet de pluie

à partir de 150 € en fourniture

colonne douche hydromassage

à partir de 200 € en fourniture

colonne douche luminothérapie

à partir de 300 € en fourniture

colonne douche à effet Venturi

à partir de 100 € en fourniture

douche pour personne à mobilité réduite

de 2.000 à 3.000 € en fourniture

douche pour personne à mobilité réduite

de 2.500 à 3.500 € en fourniture et pose

douche classique, avec une paroi et porte

de 1.000 à 3.000 € en fourniture et pose

douche à l’italienne

de 1.300 à 3.000 € en fourniture et pose

cabine de douche

de 500 à 1.500 € en fourniture et pose

cabine de douche haut de gamme

de 1.500 à 3.000 € en fourniture et pose

travaux de plomberie

de 30 à 50 € le ml en fourniture et pose

carrelage

de 40 à 150 € le m² posé

ventilation

de 200 à 4.000 € en fourniture et pose

chauffe-eau

de 250 à 2.000 € en fourniture et pose

travaux de démontage douche ou baignoire existante

de 150 à 200 € TTC

fourniture et pose d’un receveur simple

de 200 à 800 € TTC

fourniture et pose d’une paroi (1 élément)

de 250 à 400 € TTC

fourniture et pose d’une robinetterie

de 120 à 600 € TTC

 

 

Le principe général de la douche

La douche se caractérise par la présence d’un receveur qui assure l’étanchéité au sol et qui peut être de forme normale, c’est-à-dire avec des retours permettant d‘assurer l’écoulement de l’eau, sur à peu près 15 cm de hauteur au total, mais aussi extra-plat d’une épaisseur de moins de 3 cm, consistant uniquement à l’épaisseur de sa matière.

 

Ensuite, ce sont les parois qui sont essentielles, soit en rendant le mur ou la cloison hermétique à l’eau, lorsqu’il sert de paroi, soit en en créant un, voire en posant des parois toutes prêtes dans ce but.

 

Ainsi, il est possible de créer une douche pratiquement toute maçonnée, à base de placo hydrofuge recouvert de panneaux ou de carrelage, ou de laisser entièrement passer la lumière avec des panneaux en verre securit ou en acrylique.

 

Elle pourra alors être positionnée en angle, en centre de mur, voire au milieu de pièce et prendre des formes très variées, carrée, rectangulaire, arrondie, etc.

 

Elle sera alors sur-mesure ou en kit, prête à poser.

 

Les types de douches

Lorsque vous voulez choisir une douche, il vous faut, en premier lieu, décider du principe de douche car, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il en existe d’assez nombreux qui ont, chacun, leurs avantages et leurs inconvénients.

 

Vous la choisirez donc en fonction de votre projet personnel, de leur coût, mais aussi des dimensions de votre salle d’eau et de ses possibilités d’intégration.

 

Car, vous le savez certainement désormais, une salle d’eau est équipée d’une douche, tandis qu’une salle de bains est équipée d’une baignoire.

 

Voici donc un certain nombre d’options qui s’offrent à vous en tant que douche :

 

  • La douche classique
    C’est la douche simple, celle qui était parfois protégée par ce fameux rideau de douche qui collait au corps.
    Aujourd’hui, la matière de ces rideaux leur permet de ne plus coller et ils sont parfois remplacés par des parois et une porte.
    Un receveur de douche est posé au sol ou encastré afin de recevoir et écouler l’eau.
     
  • La cabine de douche
    Elle est livrée en kit mais déjà totalement équipée puisqu’elle possède tout le matériel qui servira à la faire fonctionner.
    Elle comprend donc le receveur, la bonde, les parois et toute la robinetterie.
    En dehors du montage, il ne reste qu’à la connecter sur les arrivées (eau chaude et eau froide) et sur l’évacuation d’eau.
    Une fois ces arrivées et cette évacuation terminées, les vrais travaux de plomberie sont achevés.
    L’avantage est que l’étanchéité est totalement comprise dans la cabine et qu’aucun travail de carrelage n’est nécessaire.
    Par contre, en cas de problème de robinetterie, il faudra trouver des modèles encore compatibles et, parfois, revoir l’ensemble de la robinetterie.
    Elle se décline en différentes formes et différentes dimensions :
    • la cabine de douche carrée : elle peut être placée à peu près partout dans la salle d’eau et disposera de dimensions de 70 x 70 cm, de 80 x 80 cm ou de 90 x 90 cm.
    • la cabine de douche rectangulaire : il lui faut généralement plus de place car sa dimension favorite est alors de 140 cm de long.
    • la cabine de douche en quart de cercle : elle se positionne le plus souvent en angle pour des dimensions de côté de 80 ou 90 cm.
       
  • La douche fermée
    Même si elle rappelle la précédente, elle est plutôt son ancêtre et existait bien avant que les cabines en kit ne fassent leur apparition.
    Elle est réalisée sur place en fonction du receveur choisi.
    Elle se compose donc de 3 murs, cloisons ou parois, selon qu’elle sera dans un angle ou au centre d’un mur, et d’une porte.
    Parfois, cette porte sera coulissante, mais aussi pliante ou ouvrant à la française.
    C’est cette porte qui rendra cette douche plus ou moins agréable, selon l’espace de dégagement qu’elle propose, selon qu’elle fonctionnera plus ou moins bien et selon les matériaux qui la composent, verre ou acrylique, ainsi que leur épaisseur et leur niveau de sécurité.
    L’étanchéité est alors à assurer avec du joint, silicone pour le plus courant.
     
  • La douche à l’italienne
    C’est le modèle de douche le plus moderne, celui que tout le monde veut aujourd’hui chez soi.
    Par contre, une surface plus grande est nécessaire afin de pouvoir la réaliser, notamment sans porte, et sans inonder la pièce.
    C’est d’ailleurs ce large espace qui la rend si tendance.
    Elle laisse aussi une grande place à la décoration et aux grands carreaux, du fait de ses dimensions plus vastes.
    C’est aussi une solution pratique pour les personnes à mobilité réduite du fait d’une accessibilité simple et de l’absence de marche.
     
  • La douche ouverte
    Elle s’apparente parfois à la douche à l’italienne par son absence de porte qui lui donne d’ailleurs son nom. Elle est en effet très souvent confondue avec la précédente.
    Par contre, elle s’en démarque par le fait que son receveur n’est pas de plain pied et tout prêt, contrairement au receveur à carreler.
    Elle peut être ouverte en bout, mais aussi sur un côté.
     
  • La baignoire / douche
    C’est aussi une solution pour ceux qui veulent une douche mais apprécient quand même, parfois, de pouvoir prendre un peu plus de temps dans leur bain.
    Pour des personnes âgées ou à mobilité réduite, la baignoire comportera une porte étanche permettant d’y pénétrer sans avoir à l’enjamber.
    Le fond est plat afin d’offrir une bonne stabilité.
    Il existe des combinés spécialement pensés, ou une baignoire que vous pourrez équiper avec un pare-douche.

 

Modèle de douche

avantages

inconvénients

douche classique

modèle le plus simple

coût moins élevé

risque plus grand de mouiller

confort moins grand

cabine de douche

étanchéité totale

peut plus facilement se monter par soi-même

robinetterie de base souvent plus fragile

matière souvent plus fragile sauf haut de gamme

douche fermée

peut être complétée par la suite

permet plus facilement de choisir les composants

étanchéité à bien assurer

voir confort de porte et hauteur de receveur

douche à l’italienne

absence totale de marche

espace plus intéressant

nécessite un emplacement plus grand

prix plus élevé

douche ouverte

plus d’espace également

marche généralement peu élevée

nécessite aussi une salle d’eau plus grande

mais la marche existe quand même

baignoire/douche

pratique pour les personnes à mobilité réduite dans le cas de la baignoire à porte

combine les effets de la douche et de la baignoire

plus grand risque d’usure

prix plus élevé

 

 

Le receveur

Le receveur est donc la base de votre douche.

 

Pour une douche à l’italienne, il sera extra-plat et, dans une cabine de douche, il sera livré avec votre kit. Dans les autres cas, vous aurez à le choisir selon différents éléments :

  • sa forme :
    Il pourra être carré, rectangulaire, ou même posséder des formes arrondies.
     
  • ses dimensions :
    Carré, il sera de 70 x 70 cm, 80 x 80 cm, 90 x 90 cm, 100 x 100 cm.
    Rectangulaire, on le trouve par exemple en 90 x 72 cm, 100 x 75 cm, 120 x 80 cm ou 120 x 90 cm.
    Avec un côté arrondi, il se rapprochera des dimensions du receveur carré.
    Il pourra même aussi posséder une forme de pentagone dans un standard de 90 x 90 cm.
     
  • sa matière :
    Le receveur, autrefois appelé bac à douche mais que les nouvelles formes, extra-plates, ont participé au changement de nom, existe dans différentes matières qui correspondent à des résistances plus ou moins grandes, permettent aussi de le créer dans des formes diverses.
    • En céramique ou en grès émaillé, il sera d’un entretien facile et durable. Il sera relativement lourd, par contre. Son prix se situera entre 40 et 250 €.
    • En acrylique, il sera agréable pour vos pieds. Il sera par contre plus sujet aux rayures. Il faut prévoir un budget de 80 à 250 €, environ.
    • En résine de synthèse, il peut alors prendre toutes les teintes possibles. Par contre, son prix s’en ressent. Attention aussi à ne pas utiliser n’importe quel produit d’entretien. C’est un minimum de 100 € qui est nécessaire, et pouvant aller au-delà de 350 €.
    • En pierre naturelle, il aura fière allure, mais nécessitera un sol très solide. Les premiers prix sont alors de l’ordre de 150 €.
    • En béton de synthèse, on retrouve les avantages et inconvénients du précédent, avec des prix similaires et une présentation encore plus originale.
    • Et, pour terminer, on pourrait citer certainement le plus original, mais aussi le plus cher, le bois, qu’il est difficile de trouver à moins de 500 €.

 

On peut aussi citer les 3 grands principes de receveur :

  • le receveur à poser ;
  • le receveur à encastrer ;
  • le receveur à carreler.

 

Les derniers sont plus utilisés dans le cas de douche à l’italienne ou de douche ouverte.

Le choix pourra aussi se faire selon que la pose sera en neuf ou en rénovation, qu’elle s’effectuera en rez-de-chaussée ou en étage, sur un sol béton + carrelage ou un plancher.

 

En effet, il sera plus compliqué d’encastrer un receveur dans un sol béton, en rénovation, ou de poser un receveur en version lourde en étage, s’il ne repose pas sur une structure solide.

 

Modèle de receveur

Prix

céramique ou grès émaillé

de 40 à 250 € en fourniture

acrylique

de 80 à 250 € en fourniture

résine de synthèse

de 100 à 350 € en fourniture

pierre naturelle

à partir de 150 € en fourniture

béton de synthèse

à partir de 150 € en fourniture

bois

à partir de 500 € en fourniture

 

 

La porte de douche

Lorsque vous montez ou faites monter une douche, certains des modèles nécessitent l’ajout d’une porte. Elle prend alors place entre 3 murs, cloisons ou parois, voire entre seulement 2, lorsque son ouverture est en coin.

 

Il existe alors différents types d’ouvertures :

  • la porte ouvrant à la française ou pivotante : elle aura l’avantage de laisser une assez large ouverture, de 70 à 100 cm, selon la dimension du receveur. Par contre, elle prendra cette même dimension dans la pièce, pour le dégagement de l’ouvrant.
  • les portes battantes : dans l’esprit de la précédente, elles s’installent sur 2 parois dont elles n’occupent souvent qu’une partie de la dimension, offrant une ouverture en angle, qui évite le besoin de dégagement du modèle précédent.
  • la porte coulissante : c’est souvent que, dans ce cas, afin de favoriser le passage, elle coulissera sur 2 faces, c’est-à-dire au niveau d’un angle. Le fait de ne coulisser que sur une seule face diviserait la largeur par 2 et, pour un receveur de 70 cm par exemple, ne laisserait que 35 cm de passage. Pour coulisser dans de bonnes conditions, il faudra s’assurer de la qualité de ses roulettes, notamment. Elles sont parfaites pour les espaces confinés ne permettant pas de prévoir une porte battante.
  • la porte pliante : c’est une variante de la précédente qui permet de lui offrir un dégagement plus important, sur une seule face.

 

La porte de douche, comme les parois, pourra être en verre, securit évidemment, ou en acrylique.

 

La porte de douche pourra aussi être totalement transparente, mais également sérigraphiée pour offrir un peu plus d’intimité, si cette douche se situe dans une chambre parentale, par exemple, ou dans une salle de bains qui peut être occupée par plusieurs personnes. Elle peut aussi être en version miroir, pour donner, à la pièce, la profondeur qu’elle ne possède pas naturellement.

 

Elément de douche

Prix

porte douche battante pivotante

de 150 à 450 € en fourniture

accès angle double battant circulaire

à partir de 300 € en fourniture

accès angle double battant droit

à partir de 400 € en fourniture

accès angle coulissant

à partir de 100 € en fourniture

porte pliante

à partir de 150 € en fourniture

paroi fixe

de 100 à 600 € en fourniture

pose d’un élément (paroi ou porte)

de 200 à 300 € pour la pose

 

 

La taille de la douche

Nous avons vu les dimensions d’un receveur de douche, de 70 x 70 cm à 100 x 100 cm en carré ou jusqu’à 120 x 90 cm en rectangulaire. Dans le cas d’une douche classique, ces tailles donnent une idée assez proche de celles de la douche.

 

Cependant, la première possibilité d’agrandir la douche hors de dimensions de son bac existe. Il suffit de lui inclure un entourage en carrelage suffisamment incliné pour que l’eau ne stagne pas et vienne ainsi parfaitement s’évacuer dans le receveur via sa bonde.

 

Autre solution, la douche à l’italienne ou la douche ouverte allonge cette douche et un minimum de 120 x 80 cm est requis, mais le plus souvent avec des dimensions bien supérieures. Elle peut même prévoir un espace séchage avant la sortie, afin de ne pas mouiller la salle d’eau.

 

En hauteur, un minimum de 180 cm est généralement requis, mais une hauteur de 2 mètres est plus intéressante.

 

La robinetterie

La robinetterie est bien plus qu’un accessoire de votre douche. C’est aussi la partie la plus fragile que vous risquez de changer rapidement si vous choisissez un modèle bas de gamme.

 

Le premier principe à retenir est le principe même de fonctionnement du robinet :

 

  • robinet mélangeur
    C’est le modèle le plus simple qui possède deux robinets. Il vous faut alors savamment doser l’ouverture de chacun des robinets, eau chaude et eau froide, afin d’obtenir la température exacte souhaitée. Parfois moins fragile, c’est cependant un principe plus risqué pour les enfants en bas âge qui peuvent mal l’utiliser et se brûler.
     
  • robinet mitigeur mécanique
    Le robinet mitigeur mécanique ne comporte qu’une manette qu’il suffit d’incliner d’un côté ou de l’autre pour avoir plus d’eau chaude ou plus d’eau froide à la sortie.
     
  • robinet mitigeur thermostatique
    Il est généralement doté de 2 boutons ou manettes. Le premier règle le débit de sortie de l’eau et le second permet de régler la température de l’eau à une valeur exacte. C’est le plus sécuritaire pour les enfants.

 

De plus, si elle peut rendre votre douche plus ou moins esthétique, certaines sorties d’eau peuvent aussi lui offrir un intérêt supplémentaire. On peut donc recenser différentes solutions qui seront même, parfois, cumulables :
 

  • colonne de douche rénovation
    Il est aussi possible, en rénovation, sans changer toute la robinetterie, de ne changer que la colonne de douche, une partie aussi fragile, parfois. Il faudra veiller, cependant, à ce qu’elle s’adapte à tout votre système déjà en place.

 

  • douche à effet de pluie
    Elle offre un joli caractère design et propose, en plus, un jet véritable et agréable qui permet de se sentir bien.
     
  • hydromassage
    Le but est de détendre les muscles. Que ce soit le matin au réveil ou après une séance de sport, cet hydromassage sera le bienvenu. C’est aussi un modèle très souvent déjà présent dans les cabines. On parle aussi d’hydrothérapie.
     
  • colonne de douche luminothérapie
    Encore plus loin que l’hydrothérapie, la luminothérapie lui ajoute des LED qui rendent l’ensemble encore plus design, mais qui peut aussi, selon le choix des couleurs, vous apporter divers effets, qu’ils soient reposants, dynamisants, etc.
     
  • colonne de douche à effet Venturi
    Elle a tout d’abord un effet d’économiseur d’eau puisqu’elle ne consomme que de l’ordre de 6 litres à la minute, éventuellement 8 litres selon son positionnement. Par rapport à une douche classique qui consomme de 12 à 40 litres à la minute, l’économie est énorme.
    Et pourtant, il n’y a pas ce ressenti de perte de débit puisque l’effet Venturi inclut de l’air dans l’eau pour lui prodiguer cette sensation identique.

 

Elément de robinetterie

Prix en fourniture

robinet mélangeur

de 30 à 100 €

robinet mitigeur mécanique

de 30 à 100 €

robinet mitigeur thermostatique

de 50 à 700 €

colonne de douche simple

à partir de 100 €

douche à effet de pluie

à partir de 150 €

hydromassage

à partir de 200 €

douche luminothérapie

à partir de 300 €

douche à effet Venturi

à partir de 100 €

 

 

La douche pour personne à mobilité réduite

C’est un sujet qui a été brièvement abordé mais la douche possède aussi un atout important dans le cadre de son utilisation par une personne à mobilité réduite. Que ce soit une personne âgée dont les déplacements deviennent plus délicats ou une personne handicapée, à titre définitif mais aussi, parfois, à titre passager, une douche permettra de se laver avec une certaine indépendance.

 

Pour cela, il lui faudra respecter plusieurs points essentiels :

  • un accès simple et large, notamment avec un fauteuil roulant et, dans ce cas, la douche à l’italienne ou la douche ouverte sera parfaite, par leur absence de porte ;
  • l’absence de marche, qui place encore la douche à l’italienne comme solution idéale ;
  • des dimensions suffisamment vastes afin de pouvoir bouger et, si nécessaire, pouvoir recevoir un accompagnant ;
  • un siège de douche afin de pouvoir s’asseoir pour ceux qui ne sont pas capables de conserver un aspect debout ;
  • des barres de maintien bien pensées et, donc, bien placées, pour se tenir ou se lever d’un fauteuil roulant.
     

Par exemple, une cabine de douche pour personne à mobilité réduite se trouvera plutôt dans une gamme de prix de 2.000 à 3.000 € en fourniture, soit de l’ordre de 2.500 à 3.5000 € en fourniture et pose.

 

Le prix de la douche

Le prix d’une douche va donc énormément dépendre de tous les critères précédents, que ce soit le choix de la douche, la dimension, la qualité des éléments, etc.

 

Certains guides abordent déjà le sujet comme Prix d’une douche à l’italienne ou Prix de la pose d’une douche, que vous pourrez aussi consulter pour des réponses plus spécialisées.

 

Ainsi, certains prix ont déjà été déterminés dans ce cas qui donnent alors les tarifs suivants :

 

Modèle de douche

en kit

en fourniture et pose

douche classique, avec une paroi et porte

de 200 à 800 €

de 1.000 à 3.000 €

douche à l’italienne

de 500 à 2.000 €

de 1.300 à 3.000 €

cabine de douche

de 200 à 1.000 €

de 500 à 1.500 €

cabine de douche haut de gamme

de 1.000 à 2.000 €

de 1.500 à 3.000 €

 

 

Les éléments complémentaires pour la douche

Directement ou indirectement, votre douche aura besoin de divers compléments.

 

  • la plomberie
    Si des travaux de plomberie complémentaires sont nécessaires, pour prolonger des raccordements, il faut alors compter de l’ordre de 30 à 50 € le mètre linéaire en fourniture et pose, alimentation eau chaude + eau froide et évacuation comprises.

 

  • le carrelage
    Selon qu’il sera en mural, en faïence ou en pierre naturelle, il vous faut compter de 40 à 150 € environ le m² posé.
     
  • la ventilation
    Elle est importante dans une salle d’eau, surtout si aucune autre ouverture vers l’extérieur n’est présente.
    De 800 € pour une VMC simple flux autoréglable, en passant par 1.500 € pour la même en hygroréglable et jusqu’à 4.000 € pour une double flux, voici quelques prix en fourniture et pose.
    Dans le cadre d’une rénovation, vous pourrez vous en remettre à une ventilation mécanique ponctuelle (VMP), ne nécessitant pas de gainage, qui ira de 200 à 500 €, en fourniture et pose, selon qu’elle sera plus ou moins automatisée avec détection d’humidité et/ou de présence.
     
  • le chauffe-eau
    Bien sûr, le chauffe-eau est un autre élément essentiel pour une douche, probablement déjà existant ou prévu dans le cadre de vos autres appareils sanitaires.
    Dans le cas contraire, sachez que vous devrez prévoir un tarif de l’ordre de 800 à 2.000 € pour un modèle avec ballon d’eau chaude.
    Si vous recherchez le moins cher, ce sera le chauffe-eau instantané électrique, pour un coût de 250 à 500 €, avec sa mise en place et ses branchements. Il sera plus onéreux en consommation, par contre. Le guide sur le Comparatif des chauffe-eau vous en dira plus.

 

Le remplacement de la douche existante

Si vous souhaitez remplacer la douche existante, voire parfois une baignoire par une douche, il vous faudra inclure des tarifs supplémentaires de démontage, voire de plomberie.

 

Eléments à remplacer

Tarifs

travaux de démontage douche ou baignoire existante

de 150 à 200 € TTC

fourniture et pose d’un receveur simple

de 200 à 800 € TTC

fourniture et pose d’une paroi (1 élément)

de 250 à 400 € TTC

fourniture et pose d’une robinetterie

de 120 à 600 € TTC

 

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.