Prix de la pose d'une douche

Mis à jour le 30 janvier 2018
2018-01-30 15:15:00
Douche en verre

Que ce soit dans le cadre d’une création ou dans celui de la rénovation, le prix de la douche en elle-même, mais aussi celui de sa pose par un professionnel, est fonction de nombreux critères. Voici ce que vous devez prendre en compte, aussi bien dans un environnement prêt à la recevoir, que dans un projet de conception plus complet.

 

 

Vous avez un projet ?

Les dimensions à prévoir

Pour commencer, il faut savoir que, si vous voulez créer une douche dans un emplacement aux dimensions relativement contraintes, il vous faut, malgré tout, un minimum de place. Place en relation avec les cotes d’un receveur de douche, mais aussi, tout simplement, afin de vous mouvoir relativement facilement sous votre douche sans vous cogner à chaque paroi.

 

C’est ainsi que les dimensions d’un receveur commencent à 60 x 60 cm pour aller de 10 en 10, jusqu’à une taille courante de 100 x 100 cm.

De la même façon, le receveur de 60 x 60 cm est plutôt conçu pour des chambres d’enfants et celui de 70 x 70 cm pour des chambres d’étudiants limitées en espace.

Si vous disposez de suffisamment de place, un bac de 80 x 80 cm ou 90 x 90 cm sera plus intéressant.
Autre option, vous pourrez également trouver des formes rectangulaires telles que 60 x 70 cm, 100 x 80 cm ou 120 x 90 cm, par exemple.

 

Les différentes options de douche

Pour créer une douche il existe différentes solutions avec des avantages et des prix variés.

Dans un premier temps, voici un tableau pour présenter les grandes lignes d’un comparatif, avant d’entrer dans les détails effectifs :

 

 

Tarif en fourniture et pose TTC

Douche classique (avec receveur, une paroi et une porte)

de 1 000 € à 3 000 €

Douche à l’italienne

de 1 300 à 3 000 €

Cabine complète

de 800 à 2 000 €

Cabine complète avec jets hydromassants

de 2 000 € à 4 000 €

 

 

Ainsi présentés, ces chiffres doivent être très nettement nuancés pour de nombreuses raisons :

  • les prix de pose peuvent énormément varier selon la difficulté du travail et, plus particulièrement, dans les cas autres que la cabine complète ;
  • ils sont aussi appelés à varier selon que la plomberie existe déjà ou est à réaliser ;
  • les prix des matériaux utilisés peuvent aussi avoir des configurations très diverses.

Finalement, ce sont peut-être les prix d’une cabine en fourniture et pose qui sont les plus fiables.

 

Les travaux préparatifs

Dépose de l’existant

Si, pour une création de salle d’eau, cette partie s’annule d’office, lors d’un remplacement, c’est un point à ne pas négliger.

La dépose d’un élément de salle de bains ou de salle d’eau, comme vu dans le guide sur la rénovation de la salle de bains, coûte à titre indicatif, entre 80 et 200 € selon la difficulté d’accès. Pour la dépose d’une douche, on se rapproche plus des 200 € que des 80 €. On ne reprendra pas, ici, tous les prix d’éventuelles préparations pour se concentrer sur la douche en elle-même.

 

Travaux divers

Si vous remplacez un élément, douche ou baignoire, par une version plus moderne, il se peut aussi que vous ayez des travaux de rebouchage ou, du moins, de retouche avant de passer à l’opération d’installation à proprement parler. Des adaptations qui se retrouveront dans le même texte que cité précédemment.

 

Travaux de plomberie

Pour des travaux de plomberie, il vous faudra prévoir de l’ordre de 30 à 50 € du mètre linéaire pour l’intervention d’un plombier, avec la fourniture de la tuyauterie, tout compris, à savoir temps d’intervention, raccordement eau chaude, eau froide et évacuation. Il est donc important de prévoir la douche à proximité de raccordements déjà existants, dans le domaine du possible. Un intérêt tout aussi esthétique que financier, d’ailleurs.

 

L’installation d’une douche

Deux cas peuvent se présenter pour l’installation de votre douche :

 

Création de la douche

 

Elément à poser

Prix TTC

(fournitures seules)

Prix TTC de pose seule avec raccordement

Douche classique

de 200 à 600 €

de 250 à 350 €

Cabine de douche

de 300 à 1 000 €

de 350 à 600 €

Douche à l’italienne complète

de 500 à 1 800 €

de 1 000 € à 4 000 €

 

 

Remplacement d’une douche ou baignoire par une nouvelle douche

 

Type d’équipement à installer en remplacement d’une baignoire existante

Prix TTC

(fournitures seules)

Prix TTC de pose seule raccordements inclus

Douche classique

de 200 à 600 €

de 350 à 450 €

Cabine de douche

de 300 à 1 000 €

de 450 à 700 €

Douche à l’italienne

de 500 à 1 800 €*

de 1 500 € à 4 000 €

 

 

Dans le cas du remplacement d’une baignoire par une douche, il existe également des kits tout prêts à l’installation, si vous n’êtes pas arrêté sur un modèle précis, qui vous permettront un montage facile, et qui coûtent, en fourniture, de 1 600 à 2 000 €.

 

* Pour ce qui est des douches à l’italienne, les prix les plus bas concernent des modèles en kit.

 

----> Pour détailler le montage d’une douche classique, voici quelques éléments supplémentaires :

 

Equipement à installer

Prix TTC fourniture

Prix TTC pose

Receveur* et raccordement simple

de 50 à 500 €

de 150 à 300 €

Parois

de 100 à 200 € / élément

150 € (1 paroi + 1 porte, en général)

Robinetterie

de 50 à 500 €

70 €

 

 

*Il existe des receveurs simples, à poser, et des receveurs à encastrer. Les premiers étant moins onéreux. Le receveur à encastrer est souvent préféré sur le plan esthétique, mais il faut prévoir les évacuations d’eau au préalable ou avoir un accès disponible sous ce receveur, dans le cas de rénovation.

La matière du receveur influe aussi sur le prix de fourniture, le grès se situant dans les tarifs inférieurs, suivis par la résine de synthèse et l’acrylique. Les plus onéreux sont en Marbre noir ou en pierre.

 

Prix d’un carrelage pour douche

Pour la réalisation d’une douche, si les parois permettent une bonne sécurité contre les fuites et l’humidité, le carrelage mural reste une solution plus souple puisqu’elle offre plus de possibilités en termes de styles et de couleurs.

C’est ainsi que vous aurez la possibilité de faire réaliser :

  • du carrelage mural, pour un tarif en fourniture de 10 à 40 € le m² ;
  • de la faïence, pour un tarif de fourniture de 15 à 50 € le m² ;
  • de la porcelaine, pour un tarif en fourniture de 100 à 300 € le m² ;
  • de la pierre naturelle, pour un tarif en fourniture de 20 à 80 € le m².

A ces prix vient s’ajouter le tarif de la pose, entre 30 et 50 € le m².
 

La tendance actuelle, salle de bains ou cuisine, est aux grands carreaux. Toutefois, ces tailles ne conviennent que pour des surfaces relativement grandes. Si vous devez minimiser votre douche, vous devrez peut-être vous référer à de plus petites dimensions de carrelage. Ils présenteront aussi une meilleure adhérence en petite dimension mais nécessiteront plus de joints, donc plus de travail de pose.

 

 

Prix d’une aération

Si votre maison est déjà équipée d’une VMC, vous bénéficierez de ses services pour cette douche. Toutefois, dans un caractère de rénovation, il peut arriver que cette ventilation mécanique n’existe pas, au profit de ce qui était, auparavant, une ventilation naturelle, alors que les vitrages n’étaient que simples, que les ouvertures laissaient passer l’air et que les portes de communication étaient coupées 2 cm au-dessus du sol, pour une meilleure circulation.
 

Avec des maisons rénovées mieux isolées, des ouvertures remplacées par des modèles plus hermétiques, la majeure partie de cette circulation d’air naturelle disparaît. Le risque de moisissure, surtout dans les pièces humides, apparaît.

 

  • La première solution consiste à mettre en oeuvre un système de VMC. Il vous faut alors prévoir, dans le cadre de la rénovation :
    • 800 € pour une VMC simple flux autoréglable, en fourniture et pose ;
    • 1.500 € pour une VMC simple flux hygroréglable, en fourniture et pose ;
    • 4.000 € pour une VMC double flux, en fourniture et pose.

 

  • Cependant, dans ce cadre de rénovation, il est parfois très compliqué de prévoir un réseau de gaines à passer entre les pièces, qui plus est entre différents étages. Vous pourrez, alors, faire appel à un système plus adapté qui est celui de la Ventilation Mécanique Ponctuelle (VMP). Sans appareil central, son installation est plus simple, sans tout un réseau de gainage traversant la maison. Il existe différents modèles, du plus simple à d’autres plus évolués, avec détection de présence ou détection d’humidité se déclenchant en fonction de ces données.
    En fourniture et pose, ce système coûte à partir de 200 € pour le modèle plus simple, jusqu’à un prix de l’ordre de 500 € pour un principe de fonctionnement automatisé.

 

Principe d’aération

Fourniture et pose pour la rénovation

VMC simple flux autoréglable

autour de 800 €

VMC simple flux hygroréglable

autour de 1.500 €

VMC double flux

autour de 4.000 €

VMP

autour de 200 €

VMP à détection

autour de 500 €

 

Prix d’un chauffe-eau

Si vous installez une nouvelle douche, il vous faudra évidemment de l’eau chaude dans ce point d’eau complémentaire. Vous devrez donc estimer si votre chauffe-eau et/ou votre ballon d’eau chaude suffiront à alimenter l’ensemble de votre réseau.

Pour information, avant de vous en remettre à un dossier plus complet sur le sujet, sachez qu’il vous en coûtera de 500 € à 1 300 € TTC pour la fourniture d’un chauffe-eau électrique, par exemple, avec des ballons de 50 à 200 litres et que vous devrez prévoir un prix de main d’oeuvre autour de 200 € TTC pour un remplacement et 300 à 400 € TTC pour une installation nouvelle (dans le cas de réseaux situés dans un rayon de l’ordre de 5 mètres).

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.