Prix pour transformer un garage en chambre

Mis à jour le 22 mars 2019
2019-03-22 13:45:00

Vous avez envie de prendre un peu d’aise dans votre maison, de prévoir de l’espace pour les enfants qui grandissent, de vous réaliser une vraie suite parentale, d’organiser un espace pour recevoir vos amis ? La place occupée par le garage pourrait être une solution toute trouvée et peut-être la plus rapide à mettre en oeuvre. Alors, quel serait le prix pour transformer ce garage en chambre, et quelles sont les obligations auxquelles vous devez faire face ? En voici les premiers éléments de réponse.

 

Vous avez un projet ?

 

Règle et lois

La première question qui se pose toujours, lorsque l’on modifie une habitation, quelle qu’elle soit, concerne les autorisations auprès des services de l’urbanisme. Et la norme diffère selon que vous serez sous l’emprise d’un POS (Plan d’Occupation des Sols) ou d’un PLU (Plan Local d’Urbanisme), dans votre commune.

 

Dans le cas d’un POS :

  • Vous devez tout d’abord étudier le COS (Coefficient d’Occupation des Sols) et voir si la transformation d’un garage en chambre pourra être validée et si cette nouvelle surface habitable, ramenée à votre surface de terrain, ne dépassera par ce COS. Sont pris en compte la surface de plancher (seulement la partie supérieure à 1m80 de plafond) et l’emprise au sol (compris les débords, balcons, etc.).
  • Une simple autorisation de travaux suffira pour une emprise de moins de 20 m².
  • Au-delà de cette surface ou en cas de modification de façade (réalisation ou modification d’ouverture, ce qui sera souvent le cas), vous devrez effectuer une demande de permis de construire.

 

Dans le cas d’un PLU :

  • Idem déclaration de travaux en dessous de 20 m² et sans modification de façade.
  • Entre 20 et 40 m² de surface de plancher et surface habitable totale passant à plus de 150 m², obligation d’un permis de construire.
  • Permis de construire aussi si modification de façade.

En outre, si vous êtes à proximité d’un bâtiment classé et dans une zone de secteur sauvegardé, vous devrez aussi passer par les Bâtiments de France.

Si vous avez des doutes, mieux vaut vous adresser à la mairie du lieu de construction, qui vous donnera tous les éléments utiles et qui vous évitera peut-être de partir sur une mauvaise piste ou vous permettra de gagner du temps.

 

Restriction des places de stationnement

Il existe aussi une restriction à laquelle vous pouvez vous trouver confronté. Dans certains PLU ou dans certains règlements de lotissements, vous devez proposer une ou plusieurs places de stationnement sur votre terrain, afin de limiter ce stationnement sur des espaces publics. Ne pas respecter cette règle peut vous en coûter, notamment, l’obligation de louer un garage externe. Mieux vaut aussi vous renseigner auparavant et, par exemple, prévoir, en compensation, d’autres espaces de stationnement chez vous, type carport, préau ou simples places de stationnement.

 

Le prix pour transformer un garage en chambre en termes d’imposition

C’est l’un des prix qu’il ne faut pas oublier puisque, si vous devez en passer par des autorisations, c’est justement pour en passer par de nouveaux calculs de surface. Les incidences sont plurielles puisqu’il faut penser à la taxe d’aménagement (pour une résidence principale, un abattement de 50% est prévu sur les 100 premiers mètres carrés, ce qui en exonère donc pour un agrandissement de 20 m², par exemple), à la taxe foncière, à la taxe d’habitation, sans oublier, sur un plan plus large, à l’incidence sur votre assurance maison (qu’il ne faudra pas oublier de prévenir, au risque de le regretter le jour où un incident interviendra).

 

Quel intérêt ?

L’un des principaux intérêts de transformer un garage en chambre est de déjà posséder un bâtiment construit, le plus souvent à proximité, et même attenant à l’habitation. Dès lors, toute la partie maçonnerie n’est plus à faire et vous pourrez rapidement faire attaquer les travaux par l’isolation, le cloisonnement, l’électricité et la plomberie, hormis quelques modifications de façade pour les ouverture.

Une incidence sur le prix, donc, mais aussi une incidence sur le délai des travaux, puisque vous allez vous exonérer du temps à créer une nouvelle aile à votre pavillon, en passant par des semelles, une dalle béton, une charpente, une couverture. Sans compter que ces premiers corps de métier sont les plus exposés aux conditions climatiques et aux risques de retard.

 

Une chambre pour qui ?

Avant de penser à tous les travaux à réaliser, il vous faudra savoir ce que vous attendez de cette chambre supplémentaire.

Peut-être souhaitez-vous créer un véritable espace parental ou vous retrouverez à la fois une chambre, une salle de bains ou une salle d’eau, un WC et ce qui devient maintenant indispensable : le dressing.

 

Au contraire, si votre garage était d’une trentaine de mètres carrés, c’est peut-être un espace enfants que vous entendrez transférer ainsi, avec 2 chambre et un coin douche.

Vous aurez peut-être le souhait, tout simplement, de créer une nouvelle chambre parce que la famille s’agrandit, et que les mètres carrés vous manquent ou, dans une autre mesure, un lieu pour recevoir des amis, chambre et salle d’eau réunies pour leur offrir un peu d’intimité malgré tout.

Les travaux de base

Si vous voulez étudier le prix pour transformer votre garage en chambre, il vous faut déjà évaluer ce que vous avez actuellement dans votre garage et ce que vous devrez conserver à l’avenir. Une cave, une chaudière, seront des éléments que vous pourrez difficilement faire disparaître. Par contre, vous pourrez étudier un cloisonnement spécial pour les isoler, phoniquement et thermiquement et conserver un éventuel emplacement du type buanderie, lingerie et/ou chaufferie, si vous en avez la place.

 

Un espace avec point d’eau

Une autre question à se poser, c’est l’opportunité, donc, d’une salle d’eau en supplément de celle déjà existante dans votre espace initial. Un choix souvent souhaité pour des raisons pratiques qui évitent de devoir traverser des pièces de vie pour la rejoindre. Car, le plus souvent, le garage est attenant à l’espace de jour plutôt qu’à l’espace de nuit.

Une création qui aura un effet non négligeable sur le prix pour transformer un garage en chambre.

Pour des raisons pratiques, si vous avez déjà un point d’eau dans ce garage, la liaison sera plus facile, et vous aurez tout intérêt à minimiser la distance entre cette salle d’eau et les nouveaux branchements à effectuer.

 

Le chauffage

Un peu dans l’esprit du point précédent, la question du chauffage se pose. Si vous êtes possesseur d’une chaudière, qu’elle soit au fioul, au bois ou au gaz, elle est peut-être installée dans le garage. Ce sera alors plus facile de connecter de nouveaux éléments pour chauffer vos nouvelles pièces. Vous devrez cependant étudier si elle possède la puissance nécessaire.

Dans le cas contraire, ou si une liaison avec le système existant était trop onéreux, vous pouvez toujours étudier des principes de chauffage électrique. Il en existe de très performants, aujourd’hui, avec des qualités de chauffe évidentes : par exemple un radiateur sèche-serviette dans la salle d’eau, un chauffage par le sol pour par plinthes dans la chambre.

L’installation et la pose de 2 chauffages électrique coûtera entre 500 et 1000 euros, en fonction de la qualité du chauffage et la nécessité de créer un réseau électrique dédié.

 

Les ouvertures

Autre point que vous devez travailler tout particulièrement : les ouvertures. Que ce soit dans la salle d’eau, si vous en créez une, mais encore plus dans la ou les chambres, la lumière naturelle est importante. Vous possédez certainement une porte de garage dont le remplacement par une baie vitrée ou une porte-fenêtre est déjà la première source de lumière intéressante. Si votre garage est en partie enterré, il vous faudra essayer de concevoir une seconde source lumineuse en pignon, par exemple, avec une fenêtre type vasistas. Si votre garage est attenant, il est plus facile de créer de nouvelles ouvertures si une distribution des pièces l’impose.

 

Et, en cas d’impossibilité de créer une ouverture dans la salle d’eau et/ou dans les WC si vous en créez, il vous faudra aussi un système de ventilation efficace.

Parmi les ouvertures, il faut aussi penser au fait que votre garage soit relié à votre habitation, pour plus de confort, ce qui est généralement le cas, sinon une liaison entre les 2 sera à créer.

Le prix pour ouvrir un mur est entre 1500 et 3000 € pour un mur porteur, et 300 à 500 euros pour un mur non porteur auquel il faut rajouter le prix de la fenêtre (700 euros pour une taille standard), porte…

Le prix pour transformer un garage en chambre

Le prix pour transformer un garage en chambre fait appel à un certain nombre de corps de métier. Le prix global se situe entre 500 et 1.000 € le m² avec une dépense majeure, le remplacement de la porte de garage par une baie et éventuellement, la salle d’eau.

Voici quelques notions de prix.

 

Type de travaux pour un garage type 30 m²

Prix en fourniture et pose TTC

Poste menuiserie : remplacement porte garage par baie ou porte-fenêtre PVC + volets roulants

2.500 €

Isolation des murs : 50 m² placo + laine de roche

3.000 €

Isolation plafond : 30 m² placo + laine de roche

1.400 €

Revêtements de sol : ragréage + pose revêtement souple

1.500 €

Chauffage : raccordement au système existant de 2 radiateurs (sauf si choix de système électrique : voir ci-dessous)

1.000 €

Electricité : distribution d’un réseau pour prises et éclairages (avec chauffage électrique, prévoir 1.200 à 1.500 € au lieu de 500 €)

500 €

Réalisation d’un dressing

1.000 €

Réalisation d’une salle d’eau : pour un espace restreint, voir https://www.travauxapart.fr/guides/petite-salle-bain-conseils-astuces

à partir de 3.500 €

Prix des travaux

Chacun des prix précédents peut cependant être revu plus en détail selon le corps de métier.

  • Les revêtements de sols
    On peut partir du fait qu’un garage présente, au minimum, une dalle béton. Si vous avez été prudent, cette dalle béton sera déjà isolée aussi bien avec un isolant thermique qu’avec un film polyane, pour éviter les remontées d’humidité.
    Dans le cas contraire, il vous faudra le prévoir en supplément dans la pose d’un nouveau sol. Voici donc quelques prix pour vous orienter vers le type de sol souhaité selon votre budget. Sachant que chacun d’entre eux dépendra de l’épaisseur et de la qualité du choix que vous effectuerez.
     

Type de travaux en revêtement de sol

Prix en fourniture et pose TTC

ragréage

de 20 à 30 € le m²

vinyle en lames ou en dalles

de 15 à 100 € le m²

vinyle ou lino en rouleaux

de 15 à 80 € le m²

carrelage grès cérame

de 40 à 60 € le m²

parquet

de 40 à 150 € le m²

 

A ces prix s’ajoutent les finitions à réaliser comme les plinthes, par exemple, qui pourront être en bois ou en carrelage avec des tarifs qui débutent autour de 10 € le mètre linéaire posé.

 

  • L’isolation
    Créer une surface habitable dans un garage, c’est aussi devoir isoler ce bâtiment vraisemblablement resté brut puisque votre voiture avait seulement besoin d’un espace qui la mette à l’abri du soleil, de la lune, des intempéries, du froid glacial, mais pas forcément au point de lui prévoir un véritable cocon.

    L’autre sujet que vous pouvez avoir à traiter de différentes façons est la solution du plafond et de son isolation. Un garage est généralement plus bas qu’une maison et vous devrez faire attention à ne pas trop l’abaisser encore. La solution d’un plafond rampant isolé peut alors éviter de trop vous sentir écrasé dans les pièces. En fait, tout dépend de leur dimension.
    Une chambre de 11 m² peut supporter une hauteur sous plafond de 2,10 m à 2,20 m seulement. Ce sera moins vrai pour une vaste chambre parentale.

Un plafond rampant peut d’ailleurs vous permettre d’installer un bureau au sol et un lit mezzanine au dessus pour libérer plus de place.

Enfin, il ne vous faut pas oublier que vous risquez déjà de remonter le niveau du sol avec son isolation et son revêtement et perdre d’autres précieux centimètres.

Voici donc un tableau résumant les différents tarifs que vous pouvez rencontrer :

 

Type de travaux en isolation

Prix en fourniture et pose TTC

isolation murs + BA13

de 50 à 60 € le m²

isolation murs par l’extérieur

de 100 à 200 € le m²

isolation plafond + BA13

de 60 à 70 € le m²

isolation plafond en rampant + BA13

de 70 à 80 € le m²

 

 

Travaux d’ouvertures

Prix en fourniture et pose TTC

remplacement porte garage par baie + volets

de 1.200 à 2.500 €

ouverture mur porteur

autour de 1.500 à 3.000 €

fourniture et pose d’une fenêtre + volets

de 700 à 1.000 €

 

  • La création de cloisonnement
    Si vous avez toute la périphérie terminée pour votre chambre, vous allez peut-être cloisonner, notamment si vous organisez un coin dressing, un coin salle de bains ou si vous souhaitez apporter aussi des toilettes.

 

Travaux de cloisonnement

Prix en fourniture et pose TTC

cloisonnement placo pour chambre

de 30 à 40 € le m²

cloisonnement placo spécial salle de bains

de 40 à 50 € le m²

 

  • La création de penderie
    Un espace dressing est de plus en plus courant dans une chambre, notamment dans une chambre parentale.
    Vous pouvez trouver des modèles très simples depuis 200 € le mètre linéaire, jusqu’à des dressings sur-mesure pouvant atteindre le tarif de plus de 1.000 € le mètre linéaire, selon les matériaux employés, selon la taille, selon le principe de portes, selon qu’il soit en kit ou sur-mesure, etc.
     
  • L’arrivée d’électricité
    Vous avez certainement déjà une ligne électrique qui arrive dans votre garage, ne serait-ce que pour l’éclairer. Cependant, la présence d’une ligne pour prise électrique n’est pas du tout aussi évidente. Et encore moins celle d’une ligne qui puisse supporter un chauffage électrique.
    Un certain nombre de travaux électriques sont donc possibles dans ce garage, à commencer par la pose d’un tableau pré-câblé dans le cas où vous souhaiteriez rendre ce garage totalement indépendant, par exemple.

 

Travaux électriques

Prix en fourniture et pose TTC

installation éventuelle de compteur monophasé

de 30 à 150 €

pose éventuelle de tableau indépendant

autour de 500 à 700 €

alimentation électrique sous gaine

autour de 10 € le mètre linéaire

pose d’un luminaire

autour de 100 €

pose d’un interrupteur

autour de 80 €

pose d’une prise électrique

autour de 60 €

 

  • L’arrivée de l’eau et des évacuations
    Si vous ne faites qu’une chambre, c’est vrai que vous allez économiser de l’argent, mais ce ne sera certainement pas pratique de devoir traverser une partie de la maison pour atteindre la salle de bains. Et pire encore si vous créez un espace pour faire chambre d’hôtes.
    La création d’un espace salle de bains, sans être obligatoire, est vivement conseillé. Les alimentations en eau ne sont pas forcément la plus grande difficulté. Cette dernière est plutôt dans l’évacuation des eaux usées si vous n’avez pas déjà un tel système à proximité. Il peut même nécessiter une pompe de relevage.
    Et, pour ces toilettes, à moins d’opter pour un WC chimique, quelquefois jugé bruyant, le diamètre des tuyaux d’évacuation peut aussi poser problème.
    Ce sera donc l’une des premières questions sur laquelle vous devrez vous pencher avant d’envisager la suite et, notamment, les questions de cloisonnement et d’isolation.
     

Travaux de plomberie

Prix en fourniture et pose TTC

prolongation des réseaux alimentation eau chaude et eau froide, et évacuation des eaux usées en diamètre 50 mm

autour de 100 à 120 € le mètre linéaire

pose baignoire

de 400 à 1.000 €

pose douche

de 400 à 1.000 €

pose douche à l’italienne complète

de 1.000 à 4.000 €

pose 2 vasques

de 500 à 1.000 €

pose WC

de 100 à 300 €

 

  • Le chauffage
    Le chauffage est un autre thème qui peut se solutionner de bien des manières.
    Si vous possédez un chauffage central, il vous faudra tout d’abord savoir si votre chaudière, qu’elle soit au gaz, au fioul ou à bois, peut supporter 1 ou 2 radiateurs supplémentaires. Dans le cas contraire, vous aurez peut-être intérêt à prévoir un chauffage électrique, mais vous devrez aussi étudier la puissance de votre compteur.

 

Travaux de chauffage

Prix en fourniture et pose TTC

extension du réseau chauffage si possible

autour de 40 € le mètre linéaire

pose d’un radiateur à eau pour chauffage central

de 500 à 800 € compris alimentation

pose d’un radiateur électrique à eau

à partir de 300 €

 

  • Les peintures ou revêtements muraux
    C’est terminé, un peu de finition et vous pourrez enfin aménager ce nouvel espace.
    Comptez autour de 20 à 50 € le m², selon la peinture, le nombre de couches et s’il s’agit d’un mur ou d’un plafond.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.