Prix de la rénovation de cuisine et conseils

Mis à jour le 06 décembre 2017
Cuisine ouverte
Cuisine ouverte

La cuisine est l’une des pièces qui vieillit le plus, peut-être, tout simplement, parce que c’est l’une des pièces les plus utilisées et que, du matériel au mobilier, en passant par les sols ou les peintures, l’usure gagne. Et encore peut-on aborder le fait que de nouvelles tendances se font couramment jour et que la lassitude peut aussi gagner les utilisateurs.

 

Recevoir 5 devis gratuitement

Cuisine ouverte ou fermée ?

L’une des tendances qui a certainement été parmi les plus marquantes dans les dernières années, a été de vouloir vivre dans un espace totalement ouvert. Ce qui est facile à prévoir en construction, peut, par contre, devenir une question plus délicate dans le cas de la rénovation.

On retrouve alors le problème étudié dans l’article Détruire un mur. En effet, comme énoncé dans ce lien, entre simple cloison et mur porteur, les méthodes sont différentes, il faut savoir tout d’abord les reconnaître et, ensuite, tenir compte d’un budget qui peut aller de 10 à 200 €/m3, selon son emplacement, sa consistance et la difficulté.

 

Une méthode qui se fait aussi de plus en plus, c’est la séparation vitrée. Elle permet d’isoler un peu mieux, au niveau bruit et odeur, et de conserver une vision large des pièces de vie. Surtout que le caractère “industrie” d’une telle verrière est bien dans l’air du temps.

 

Les éléments de cuisine

Ce qui donne le plus envie de rénover une cuisine sont, généralement, les éléments qui la compose. Parce qu’ils s’usent et parce que les modes changent. Entre celles qui sont encore en chêne comme ça se faisait dans les années 70/80 et celles qui affichent des couleurs qui ne se font vraiment plus, comme du vert, il va falloir prendre une décision : les changer ou les rénover ?

Qu’est-ce qui peut vous donner envie de les rénover plutôt que de les changer ? On peut y voir au moins deux raisons :

  • Le fait que vos éléments de cuisine, bien que dans du chêne qui est plutôt démodé, bénéficient malgré tout d’un bois noble qui peut être rénové si vous en prenez le temps ;
  • Le prix d’une cuisine neuve n’est pas dans les dépenses prévues.

 

Comment rénover vos éléments de cuisine ?

Plusieurs éléments entrent en ligne de compte pour cette rénovation de vos éléments de cuisine.

  • Le premier élément est la couleur. Selon les tendances du jour en couleur, qui sont passées du bois brut à du blanc, puis du rouge, l’époque est plutôt au bois clair, au blanc et au noir. En quelque sorte la sobriété avec une note de contraste.
  • Le second élément est la poignée. A elle seule, elle peut rendre un meuble bien plus moderne. Et ce serait dommage de s’en priver puisque, dans une gamme de 3 à 20 €, il est possible de trouver de nombreux modèles.
  • Le dernier élément est la fermeture. Terminées, évidemment, les fiches à lacet apparentes, place aux charnières invisibles à encastrer et, si vous voulez le must, avec amortisseur, vous aurez alors des portes qui se ferment toutes seules. A environ 5 € pièce (sachant qu’il vous en faut 2 pour une porte standard, 3 sur une porte très haute), c’est une dépense qui peut vite se révéler intéressante par le confort procuré.

 

Changer tous les éléments

Dans certains cas, changer l’ensemble des éléments reste, malgré tout, la meilleure solution. Soit parce que votre ancienne cuisine était ce fameux modèle en formica des années 60 et que vous ne pourrez plus rien en faire, soit parce que vous ouvrez justement cette cuisine sur les autres pièces de jour et que vous aimeriez bien inclure une séparation type bar ou plan central, entre ces deux anciennes pièces.

Une cuisine aménagée (non équipée) vous reviendra de 1.000 à plusieurs milliers d’euros, en fourniture seule, selon le modèle retenu, selon le fournisseur, selon la qualité des matériaux, etc. Pour la pose, entre 500 et 1.500 €, selon la complexité du travail demandé.

 

Le plan de travail

Le plan de travail est aussi la partie qui peut changer beaucoup dans le look de votre cuisine. Une cuisine claire s’accommodera très bien d’un plan de travail foncé. Les tendances actuelles vont vers des plans de travail en inox, en granit, en quartz ou en pierre naturelle si vos moyens le permettent. Mais on trouve de très belles imitations dans les modèles stratifiés pour des prix de 20 à 30 € le ml.

Enfin, une autre solution de plus en plus retenue est de recouvrir le plan de travail actuel par du béton ciré pour un prix de 80 à 120 € le m².

 

Les murs

Maintenant que le mobilier et le plan de travail sont rénovés, il va vous falloir penser à la rénovation de la crédence. Là encore, vous avez plusieurs choix devant vous.

  • Vous pouvez repeindre la faïence existante, des peintures avec résines sont spécialement conçues pour ce type de travail et une sous-couche d’accroche leur confère une très bonne durée de vie.
  • Vous pouvez aussi recouvrir cette faïence existante et il existe des plaques décoratives qui viennent se coller sur votre ancien revêtement.
  • Vous pouvez aussi, comme pour le plan de travail, choisir de recouvrir l’ancien mur par un béton ciré.
  • Enfin, plus fastidieux, décoller vos anciens carreaux pour les remplacer par un nouveau carrelage dont la tendance est aux grands modèles.

 

Le sol

Evidemment, votre sol risque de ne plus convenir. Evitons de penser à la solution du remplacement de ce carrelage, un chantier relativement imposant par la nécessité de dépose de l’ancien.

Inutile de penser également à le recouvrir par un nouveau carrelage, cette rehausse s’accommoderait certainement très mal de l’ouverture des portes et se terminerait par une marche désagréable vis-à-vis des autres pièces.

  • Par contre, depuis quelques années, on note un retour des sols PVC avec de nouveaux décors très actuels et des résistances revues à la hausse. Attention, toutefois, à ce que les joints de votre carrelage, en dessous, soient bien de niveau avec le carrelage pour éviter que le sol ne marque ces différences de niveau. On en trouve autour de 10 € le m². Veillez toutefois à ne pas prendre les premiers prix qui ne correspondent pas toujours à des passages intensifs pour ce type de pièce.
  • Il existe aussi un principe de carreaux collés ou plombés, de quelques millimètres d’épaisseur, seulement, qui peuvent venir s’installer sur l’ancien sol et être très vite posés pour un tarif de fourniture de 15 à 50 € le m².

 

Le plafond

Le plafond tendu est l’une des tendances actuelles qui peut permettre d’avoir un plafond impeccable lorsque ce dernier est particulièrement délicat à rénover. Pour en savoir plus, vous pouvez aller voir ici.

Sinon, la cuisine est vraiment la pièce par excellence où le plafond nécessite un rafraîchissement peinture du fait des graisses qui finissent par s’accumuler.

 

L’éclairage

Les LEDs sont parfaites pour un éclairage régulier et complet de la cuisine, bien réparties au plafond. Mais attention à bien penser aussi à éclairer certaines zones sombres comme l’évier.

 

L’électroménager

Changer son électroménager, s’il est trop ancien, n’est pas une partie à négliger. Tout d’abord parce qu’il existe, aujourd’hui, des fours, des réfrigérateurs qui sont moins consommateurs d’énergie, tout comme les nouveaux lave-vaisselle.

Ensuite, parce le principe, désormais, de plaques électriques est l’induction. Elles aussi plus économiques, elles chauffent plus rapidement. Par contre, il faut penser à vérifier que sa batterie de casseroles et autres poêles les supportent.

 

Quelques conseils supplémentaires

  • Il existe des peintures ardoise très pratiques pour une cuisine, qui permettent de noter les produits à acheter, de laisser des messages, etc.
  • L’utilisation d’anciens mobiliers d’artisanat ou de commerces tels qu’établis, rangements de pharmacie, de quincaillerie, joliment retapés, peuvent faire d’excellents meubles de cuisine, très décoratifs et très tendance.
  • Lorsque vous penserez votre plan de travail, n’oubliez pas qu’il doit aussi recevoir des plats chauds. Sinon, pensez à prévoir des espaces où vous pourrez les déposer sans risque.
  • C’est peut-être aussi une bonne occasion pour revoir le schéma électrique, ajouter quelques prises, toujours pratiques pour brancher tous les appareils d’une cuisine : cafetière, bouilloire, mixeur, etc.

 

Le budget

On peut se baser sur trois tarifs différents qui donnent une idée de ce que peut coûter une rénovation de cuisine, selon le degré de cette rénovation.

 

Type de rénovation

Prix TTC

Rénovation partielle comprenant peinture des meubles, et des murs,

rénovation du sol éventuelle

de 150 à 150 € le m²

Changement du mobilier et du plan de travail, peinture des murs,

rénovation du sol

de 500 à 600 € le m²

Rénovation complète avec changement des meubles, de l’électroménager, peinture des murs et du plafond, rénovation du sol,

reprise de la plomberie et de l’électricité

de 700 à plus de 1.000 € le m²