Prix pour peindre un plafond

Mis à jour le 19 février 2019
Moyenne : 5 (1 vote)
2019-02-19 07:00:00
Peinture plafond

Le prix de la peinture plafond, de 25 à 50 € le m², selon sa qualité, est très particulier du fait de la difficulté pour la réaliser de par sa position. Voici quelques précisions sur ce travail, le choix de la peinture, de la couleur et de toutes les spécificités auxquelles vous pouvez être confronté pour faire réaliser cette tâche.

 

Vous avez un projet ?

Le prix pour peindre un plafond par un pro

Bien sûr, estimer le prix d’une peinture plafond par un spécialiste sera aussi fonction du type de plafond, régulier ou avec des décrochés, de sa hauteur, notamment dans le cas d’une mezzanine, de la surface totale, de l’état du support, du nombre de couches, etc.

  • En moyenne, pour une peinture acrylique en 2 couches ou glycéro, un peintre vous prendra entre 25 et 40 € TTC le m² (fourniture et peinture) pour un plafond.
  • Un prix qui ira jusqu’à environ 50 € le m² pour un plafond plus difficile ou plus haut (mezzanine).

 

La TVA, pour ce type de travail, est à 7% si votre logement a plus de 2 ans.

Découvrez le prix de la peinture au m2 en fonction des problématiques et le tarif de peintre dans notre guide dédié.

Attention, un chantier ne comprenant que la peinture du plafond d’une seule pièce n’est pas toujours rentable et un professionnel préfèrera des chantiers de plus grande envergure ou risque de vous facturer plus cher au m2.

 

Le type de peinture

Il existe tellement de peintures différentes qu’il est parfois difficile de s’y retrouver pour un novice. La première question que vous pouvez vous poser est de savoir si vous devez préférer une peinture lessivable ou une peinture dont les outils se nettoieront au white spirit ?
 

  • peinture glycéro : elle possède un pouvoir couvrant supérieur et a moins tendance à jaunir avec le temps. Néanmoins, compte tenu des éléments plus dangereux qu’elle contient, des composés organiques volatiles qu’elle dégage, de sa forte odeur qui perdure plusieurs jours, elle tend à disparaître dans un souci sanitaire et écologique. Elle est aussi plus longue à sécher. Les taches et les outils doivent être nettoyés au white spirit assez rapidement. Elle ne peut être recouverte que par une autre peinture glycéro, surtout si son état n’est pas exempt de tout reproche.
    Les peintures glycéro, en fourniture, sont disponibles de 20 à 10 € le m² environ.

     

  • peinture acrylique : elle a deux grands avantages, le fait de ne pas dégager d’odeur et d’être lessivable. Ainsi, vous pourrez plus facilement enlever une tache ou la dégraisser dans une cuisine. Elle a aussi l’avantage de ne pas s’accrocher au support, d’être plus fluide et, donc, plus facile à passer. Elle peut se recouvrir par tout type de peinture.
    Pour une peinture acrylique, compter de 3 à 12 € le m² en fourniture.
     

 

 

En évitant les peintures trop bon marché, à qualité et durée de vie réduite, il faut se diriger vers une peinture plafond bicouche, ou monocouche de qualité.

 

Le modèle basique suffira pour des plafonds neufs ou en bon état, sans défaut, sans tâches. Compte tenu de son emplacement haut, elle n’a pas forcément besoin de posséder la même résistance qu’une peinture de mur, sujette aux coups et aux salissures.

 

Des peintures de plus en plus performantes

 

Pour un plafond avec défauts, ou une pièce spéciale, il existe des peintures aussi spéciales, dont le prix est alors plus dans la valeur haute des 10 à 12 € le m².

 

Les nouvelles peintures ont aussi l’avantage de ne pas goutter, ce qui convient particulièrement à la position prise pour peindre un plafond. Elles présentent une légère coloration qui disparaît au séchage et permet de mieux repérer ce que l’on peint, en blanc sur blanc.

 

Selon les pièces

Un autre avantage de la peinture acrylique que l’on trouve aujourd’hui est qu’elle peut se passer sur pratiquement tous les supports : plafonds neufs en placo, carreaux de plâtre, enduits, toile de verre, fibre de verre, papier à peindre non plastifié. On peut même, désormais, la passer sur une peinture glycéro en bon état.

 

Et il existe différents modèles capables de s’adapter à des situations diverses avec des références spéciales pour les pièces humides (cuisine, salle de bains, salle d’eau, lingerie) qui évitent la condensation et les moisissures.

 

De même, il existe des produits spécifiques pour les plafonds tachés, à base d’huile chaulée. La seconde couche se passe lorsque la première commence à devenir mate. Par contre, vous ne pourrez les recouvrir que par un produit de même nature.

 

Peinture mate, satinée ou laquée

Chacune de ces finitions de peinture a ses avantages et ses inconvénients qui vous permettront de vous diriger vers l’une ou l’autre de votre choix, selon ce que vous possédez comme support, selon l’effet que vous recherchez.

 

Types de peintures

Avantages

Inconvénients

Peinture mate

Dissimule mieux les défauts

Se nettoie plus difficilement

Peinture satinée

Plus facile à laver

Elimine les petits défauts mais pas les plus gros

Peinture brillante ou laquée

Par sa brillance, fait paraître la pièce plus grande

Fait ressortir les défauts

 

 

La couleur

Naturellement, les plafonds sont peints en blanc, ou de couleur très claire. C’est ce qui permet de laisser libre cours aux murs, au mobilier, aux rideaux et tentures en évitant la multiplicité de couleurs. Cette couleur claire atténue aussi les défauts qui existent parfois au plafond.

 

En outre, il est préférable d’éviter les couleurs foncées qui donnent un sentiment d’écrasement à la pièce.

 

Des travaux supplémentaires
Il peut arriver que votre plafond nécessite des travaux plus spécifiques, selon sa texture et son état, en voici quelques exemples :

  • Présence d’un plafond fissuré
    Un plafond fissuré demande une intervention supplémentaire. Il est tout d’abord nécessaire d’évaluer la cause de cette fissure et s’assurer qu’elle n’évolue pas, sinon, il faudra faire venir un spécialiste. Si cette fissure provient d’un problème de terrain, le problème peut être plus profond et provenir d’une sécheresse pouvant entrer dans un cas de catastrophe naturelle.
     
    • Pour des fissures plus simples, il est alors possible de reboucher cette fissure et de faire peindre ensuite. Un rebouchage qui peut revenir de 10 à 15 € le m² pour une simple fissure et à 20 € le m² pour un rebouchage plus complexe.
       
    • Pour plus de sécurité, il est possible de toiler le plafond avant de le peindre. Il faudra, dès lors, compter un supplément de 20 à 30 € le m², hors peinture, pour la fourniture et pose d’une toile de verre ou d’un papier à peindre.
       
    • Il existe aussi la solution du plafond tendu qui a été reprise dans le guide du même nom et dont découle un prix de 50 à 100 € le m² en fourniture et pose pour une toile en PVC et de 70 à 120 € le m² pour une toile en polyester.
       
  • Présence d’une moulure
    Comme annoncé au début, le prix de peinture d’un plafond, dans des conditions plus complexes, présence de moulures, de rosaces et autres, nécessitera une plus-value et le montant sera plutôt autour des 50 € le m² en fourniture et peinture, que l’ensemble soit peint en blanc ou de deux teintes différentes.
     
  • Complément d’électricité
    S’il est nécessaire d’ajouter un éclairage au plafond ou de le déplacer, il faudra prévoir un supplément de 20 € pour l’éclairage (simple pose d’une douille) et de 10 € le mètre linéaire de câble électrique, selon la proximité ou non d’une boîte. Si cet éclairage est équipé d’un variateur, un autre supplément électrique est à inclure pour 50 à 70 €, mais aussi de 30 à 40 € pour un télérupteur si cet éclairage est commandé par différents points.

 

Le travail à réaliser

Si peindre un plafond est un travail qui ne demande le plus souvent qu’une peinture blanche, simple, et parfois même en monocouche ce travail est néanmoins compliqué puisqu’un minimum de matériel est nécessaire (escabeau, perche pour rouleau).

Il faut une certaine dextérité pour réaliser un travail précis avec un résultat parfait. Si ce travail est généralement réalisé au rouleau, il peut aussi s’effectuer au pinceau.

 

C’est l’une des raisons les plus évidentes qui conduit à faire appel à un peintre car, même en hauteur, les défauts seront très vite apparents sur une telle surface de peinture, souvent mis en évidence par les lumières.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.