Prix de la peinture par m2 en fonction des travaux

Mis à jour le 05 février 2020
2020-02-05 13:15:00
Peinture murale

Logement en construction ou travaux de rénovation nécessaires, voici un article qui vous aiguillera sur le budget à prévoir pour faire ou refaire les peintures des murs et plafonds de votre appartement ou de votre maison.

 

Vous avez un projet ?

Découvrez notre vidéo sur le prix de la peinture intérieure et extérieure au m2 avec des conseils :

Peinture pour extérieur

La peinture à utiliser à l’extérieur est différente de la peinture intérieure. En effet, elle doit être davantage résistante pour pouvoir faire face aux intempéries, mais aussi aux rayonnements du soleil. Pour mettre ce genre de travaux en place, le printemps et l’automne sont les meilleures saisons, puisqu’il ne faut ni de températures trop froides ni de températures trop chaudes pour que la peinture adhère et sèche correctement.

Les peintures extérieures tiennent généralement pendant 10 ans.

 

Types de peinture

Caractéristiques

Composition

 

Peintures minérales

  • peinture microporeuse qui permet l’évacuation de l’humidité
  • résistante face aux insectes et à l’apparition de moisissures
  • 100 % écologique
  • possibilité de fissurations si non appliquées correctement

chaux

 
 

Peintures phases aqueuses

  • peinture microporeuse qui permet l’évacuation de l’humidité
  • résistante face aux UV et aux intempéries
  • inodore et sèche rapidement
  • ne craquelle pas

siloxane

 

latex

 

acrylique

 

hydro-pliolite

 

Peintures isolantes

  • isolation thermique efficace

acrylique

 

Peintures en phase solvant

  • peinture microporeuse qui permet l’évacuation de l’humidité
  • résistante face aux UV, aux intempéries et à l’apparition de mousse
  • ne craquelle pas
  • solution moins écologique que les autres

pliolite

 

 

Attention, pour les façades extérieures, pour ce qui est des couleurs, certaines réglementations doivent généralement être respectées. Pour cela, renseignez-vous auprès de votre mairie.

 

 

Peindre à l’intérieur selon le type de support

Pour repeindre les murs ou le plafond d’une maison ou d’un appartement, il existe de nombreux types de peintures intérieures (détail des tarifs dans le tableau ci-dessous). Il s’agit tout aussi bien de la peinture blanche classique que de celles à effets de matière ou décoratives. Cependant, tout n’est pas une question d’esthétique, et la peinture doit être choisie en fonction de la pièce à peindre. Pour une salle de bain par exemple, une peinture résistant à l’humidité est essentielle.

Des peintures différentes sont à choisir selon le support sur lesquelles elles seront appliquées.

 

Peindre sur du placo

La peinture appliquée sur du placo n’a pas d’importance, c’est pour la sous-couche qu’il faut être vigilant. Pour cela, une sous-couche spécialement adaptée au placo est conseillée. Il s’agit notamment des sous-couches de type Glycéro. Une sous-couche universelle peut également être appliquée.

 

Peindre sur une peinture existante

Si la peinture présente est en mauvais état elle devra être décapée, dans le cas inverse, il suffira de poncer, puis de lessiver le support avant de remettre une peinture adaptée (certaines peintures ne toléreront toutefois pas d’être appliquées après une couche d’un autre type).

 

Peindre du carrelage

Alternative moins onéreuse que la dépose du carrelage, le repeindre est une possibilité de rénovation, qu’il s'agisse de carrelage mural ou au sol. Une peinture adaptée au carrelage coûte entre 3 et 8 € TTC le m².

Pour les salles de bains, il faudra privilégier une peinture adaptée au carrelage des pièces humides pour obtenir un résultat durable.

 

  • Carrelage mural
    Des peintures spéciales carrelage mural conviennent pour les salles de bains et les cuisines. Elles résistent à l’humidité, aux changements de températures et aux taches. Une sous-couche doit être appliquée.
    Des peintures époxy pour carrelage mural conviennent également. Elles résistent bien dans le temps. Elles s’appliquent en 2 couches.

 

  • Carrelage au sol
    Les peintures polyuréthanes pour carrelage au sol conviennent pour les salles de bains. Elles résistent à l’eau, aux chocs et à l’usure et s’appliquent sur de la faïence, du verre, du grès cérame, etc.
    Les peintures époxy pour carrelage au sol conviennent pour les autres pièces, ainsi que les couloirs. Elles résistent aux rayures, aux chocs et à l’usure.

 

Peindre sur du papier peint

Pour faire des économies, il est bon de savoir que la dépose du papier peint n’est pas toujours nécessaire. En effet, tant qu’il demeure en suffisamment bon état, il peut être peint. Toutefois, il est déconseillé de peindre sur un papier peint trop ancien, sur un papier peint avec motifs, sur un papier peint trop fin.

Plusieurs couches devront être appliquées si le papier peint comporte des motifs ou est sombre. De plus, si celui-ci n’est pas plat, mais comporte des reliefs, il ne sera pas vraiment possible de les camoufler.

Les peintures acryliques ou glycérophtaliques sont les plus conseillées.

 

Peindre sur du bois

Pour la peinture de volets en bois, il vous faudra une peinture qui puisse résister aux UV et aux intempéries, mais aussi qui laisse respirer le bois. Une peinture acrylique, à base d’eau donc, est microporeuse et laisse le bois respirer. Il est aussi possible d’utiliser une peinture glycéro mais seulement si aucun risque d’infiltration d’eau n’est présent sinon, une formation d’écailles pourra en découler.

 

Il ne faut pas oublier que toute la partie métallique (gonds, pentures, boulons) devra aussi être recouverte d’une couche d’antirouille avant d’être peinte. Comptez de 2,50 à 5 €/m² pour cette préparation antirouille.

 

Peindre sur du plastique

Pour peindre des volets en plastique, par exemple, il existe des peintures adaptées spécialement conçues pour adhérer au plastique. Généralement il faudra appliquer une sous-couche “plastique et PVC” (autour de 3 €/m²) Cependant, des peintures sont spécialement conçue pour être utilisée sans primaire d’accroche avec un tarif tournant autour de 2,5 à 3,5 €/m².

 

Prix selon les types de peinture en fourniture

 

Type de peinture

Prix moyen en fourniture TTC le m²

vinyliques (bicouche)

3 €

acryliques (finition satin ou mat)

5 €

glycéro

4 à 10 €

polyuréthane

6 à 8 €

époxy

15 à 25 €

ardoise

3 à 5 €

magnétique

3 à 5 €

avec effet

5 à 25 €

hydrofuge

15 à 25 €

isolante

30 €

anglaise

15 à 20 €

 

 

 

La préparation du support

Avant de commencer à préparer les murs à peindre, dans le cadre d’une rénovation, la pièce devra être partiellement vidée et les meubles éventuels restant protégés contre les éventuelles éclaboussures de peintures. Cela fait partie de la mission d’un professionnel, vous n’avez pas besoin de vous en charger.

 

Réparation des trous et fissures

Plus le mur à peindre est abîmé, plus le devis sera élevé. En effet, la préparation du support est plus complexe après un dégât des eaux que pour un mur neuf. La dépose éventuelle du revêtement actuel, du papier peint ou un carrelage par exemple, est aussi un facteur influant le prix d'intervention d’un professionnel.

 

 

Prix pour peindre

Pour des murs verticaux, un peintre demande généralement entre 20 et 30 € HT le m². Le tarif peut toutefois monter jusqu’à 40 ou 50 € HT le m² pour repeindre un plafond, puisqu’il s’agit d’un chantier plus fastidieux. Ce prix inclut la préparation du chantier et l’état du support, la dépose éventuelle du revêtement actuel, la surface totale à peindre, ainsi que la pénibilité de la tâche.

 

TVA applicable

Pour un logement neuf (ou de moins de 2 ans), le peintre appliquera une TVA de 20 % et, pour un logement à rénover (fin de la construction date d’il y a plus de 2 ans), une TVA intermédiaire de 10 %. Toutefois, si les travaux de peinture sont liés à d’autres travaux d’amélioration énergétique, c’est-à-dire, si le remplacement d’une fenêtre simple vitrage par une double vitrage, par exemple, nécessite que le mur soit repeint après les travaux, une TVA réduite de 5,5 % pourra également être appliquée pour les travaux de peinture.

 

Frais de déplacement

Les frais de déplacements du peintre jusqu’au chantier sont à la charge du client. Comptez une moyenne forfaitaire de 30 € HT.

 

 

Exemple de devis avec fourniture et peinture

 

 

Pour une pièce de 20 m²

Prix moyen HT

TVA applicable

Pour une pièce de 20 m²

Dépose de l’existant (papier peint, etc.)

200 à 250 €

  • TVA de 20 %

pour un logement de - de 2 ans

 

  • TVA intermédiaire de 10 %

pour un logement de + de 2 ans

 

  • TVA réduite à 5,5 %

si liés à des travaux d’amélioration énergétique

Préparation du support

380 à 420 €

Peindre une porte

60 €

Peindre une fenêtre

90 €

Peindre un plafond

340 à 380 €

Peindre les murs (sous-couche facultative)

550 à 650 €

Peindre une pièce (chambre, salon, etc.)

1 000 à 2 000 €

Logement de 20 m²

1 800 €

Logement de 100 m²

6 000 à 8 000 €

Salle de bain de 10 m²

850 €

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.