Prix de l'entretien de façade

Mis à jour le 30 juillet 2018
Moyenne : 5 (1 vote)
2018-07-30 08:45:00
Important ravalement de façade

Le prix d’entretien de façade est tout aussi important à connaître que le prix d’un crépi ou d’un enduit de façade. Puisque la législation est censée vous contraindre à cet entretien, vous pourrez y être confronté et aurez même intérêt à en surveiller l’état par vous-même afin de ne pas attendre de profondes dégradations et des dépenses plus importantes.

Quels sont les différents types d’entretiens que vous pouvez avoir à effectuer ou à faire effectuer, les différents prix qui les accompagnent ? Des réponses essentielles pour ne pas laisser de côté ce genre de travaux.

 

Formulez une demande de devis

L’entretien de façade : une obligation

Que vous ayez l’intention de laisser votre façade brute ou que vous ayez décidé, alors qu’elle avait été bien crépie ou enduite, de ne plus l’entretenir, il vaut mieux que vous soyez au courant de ce qui suit. En effet, la loi ne vous autorise pas à n’importe quoi et, par exemple, au permis de construire, des finitions et des couleurs de façade peuvent vous être imposées.

Il faut notamment prendre connaissance de l’article L 132.1 du Code de la construction qui signifie expressément que “Les façades des immeubles doivent être constamment tenues en bon état de propreté. Les travaux nécessaires doivent être effectués au moins une fois tous les dix ans, sur l'injonction qui est faite au propriétaire par l'autorité municipale.”

 

Il est vrai que, dans les faits, cette période de 10 ans n’est que rarement mise en pratique, il reste essentiel de bien en prendre soin sous peine de recevoir une injonction par cette autorité municipale.

La loi SRU du 13 décembre 2000 (Solidarité et Renouvellement Urbain) va d’ailleurs dans ce même sens, mais surtout dans un souci technique de rendre le logement bien protégé et sécurisé, en évitant les infiltrations ou la dégradation.

 

Entretenir sa façade pour lui permettre de durer

Mais alors, quels sont finalement les risques du temps sur une façade ? Le premier d’entre eux est, justement, le travail de l’eau et de l’humidité. Du ruissellement, des infiltrations peuvent conduire à l’apparition de mousses, de champignons. Avec le temps, ce sont finalement des crevasses et des fissures qui en découlent, avec un effet boule de neige sur les infiltrations. Dans le pire des cas, c’est toute la stabilité de l’habitation qui finirait par en résulter mais, avant cela, la salubrité du logement peut devenir problématique.

Aussi, un entretien revient toujours moins cher que de devoir assainir tout un mur, voire toute une habitation.

 

L’esthétique de votre habitation

Un autre problème est évident : c’est l’esthétique. Même en absence d’infiltrations, une façade mal entretenue avec apparitions de lichens et autres mousses ou champignons n’est pas du plus bel effet dans un environnement et peut nuire au voisinage.

Et ce n’est pas innocent si une présentation vous a été imposée lors du permis de construire de votre habitation afin que, justement, cette intégration soit parfaite et puisse convenir avec ce qui se trouve alentour.

 

La fréquence d’un entretien de façade

Maintenant, si la loi impose un entretien tous les 10 ans, c’est bien pour fixer un délai. Toutefois, le principe de cette périodicité ne peut être qu’indicatif et ne peut augurer de la vitesse à laquelle cette dégradation de votre façade peut s’effectuer.

Selon sa situation, selon l’exposition, selon le type de revêtement que vous aurez effectué, il sera peut-être souhaitable, avant ce terme, de penser à un démoussage ou autre passage au karcher.

C’est durant la saison sèche, après le passage de l’automne et de l’hiver, des saisons propices à l’humidité, qu’il conviendra de juger si tout ou partie de votre crépi ou de votre enduit nécessite un bon nettoyage. Inutile de le faire lorsqu’il est resté intact et, au contraire, inutile d’attendre une dégradation plus complète avec des atteintes plus graves et un entretien plus coûteux pour le faire faire.

 

Les différentes possibilités d’entretien

C’est pourquoi il est possible que cet entretien passe par des phases différentes selon la dégradation qui la caractérise.

 

  • Le nettoyage
    Il est nécessaire lorsque la façade laisse entrevoir des traces de mousses sur les murs qui voient évidemment le moins le soleil, le nord le plus souvent, parfois l’ouest qui reçoit l’humidité, s’il est derrière un grand mur de clôture qui a empêché la parution du soleil rasant, en hiver.
    Il est aussi nécessaire contre les traces de pollution, que ce soit celles de la circulation ou celles de l’atmosphère, lors de certaines tempêtes, par exemple.
    Cet entretien régulier peut aussi être économique et vous permettre de repousser la date d’un nouveau ravalement.
    Ce nettoyage peut s’effectuer très simplement, avec une eau haute pression, ou nécessiter le passage d’un produit plus spécifique type solvant ou autres afin de supprimer les traces de salissure.
     
  • Le traitement contre l’humidité
    Lorsque des petites fissures apparaissent avec un léger décollement de l’enduit, c’est généralement le signe d’humidité. Il est donc urgent d’intervenir pour guérir ce mal et ne pas attendre l’apparition de champignons comme la mérule qui, en plus d’être porteurs de dégradations potentielles graves, peuvent aussi nuire à la santé des habitants.
    Le travail ne consistera plus uniquement en un simple ravalement, mais passera par un assèchement des murs afin que cette humidité ne se propage avec tous les désagréments liés.
    Une imperméabilisation des murs, en parallèle, est nécessaire.
    Il faut aussi vérifier que ces infiltrations ne soient pas liées à d’autres problèmes techniques tels qu’une gouttière bouchée qui déborde, par exemple.
     
  • Le ravalement de façade
    Il arrive une étape, lorsque les fissures deviennent trop importantes, lorsque l’enduit existant est trop dégradé ou trop boursouflé, lorsque le mur devient trop poreux, où la meilleure solution est encore le ravalement complet de la façade.
    Que ce soit suite à une obligation causée par une plainte ou parce que vous pensez que ces dégradations pourraient avoir des conséquences plus graves avec des dépenses bien supérieures, le ravalement est une sage décision.

 

Faire appel à un professionnel

Même pour un simple nettoyage au karcher, il est préférable de faire appel à un professionnel. Réglé trop faiblement, il peut se révéler totalement inutile, régler trop fort, il peut faire autant de mal que de bien à votre crépi ou votre enduit. D’ailleurs, pour l’un ou pour l’autre, des pressions différentes sont nécessaires, parfois autour de 80 bars, parfois à plus de 100 bars, il faut aussi juger sur place de sa bonne tenue auparavant.

Pour un nettoyage avec des produits, il faudra employer les bons produits pour éviter des dépenses inutiles et l’analyse d’un professionnel est primordiale.

En outre, selon la hauteur de votre habitation, un échafaudage sera peut-être utile, avec toutes les précautions d’usage qui vont de pair avec l’utilisation combinée de ces matériels.

Enfin, pour un bon ravalement, là aussi le travail d’un expert est plus que jamais requis. Le sablage de la façade peut, par exemple, faire partie des prérequis, un outil qu’il est important de savoir manier. Un simple gommage peut aussi s’avérer suffisant.

 

Les prix d’un entretien de façade

Puisqu’il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel, vous aurez certainement envie de prendre connaissance de prix pratiqués.

Ces tarifs sont proposés à titre indicatif pour vous permettre de prévoir un budget ou à titre comparatif. Ils seront variables d’une région à une autre, d’un artisan à un autre, et selon le profil de votre habitation ou, éventuellement, l’étendue des dégâts.

 

Type de travail

Prix HT

nettoyage de façade par haute pression

de 5 à 15 € le m²

démoussage de façade

de 5 à 10 € le m²

nettoyage chimique de façade

de 5 à 30 € le m²

gommage de façade

de 20 à 35 € le m²

imperméabilisation de façade

de 15 à 25 € le m²

ravalement façade en pierre de taille

40 € le m²

ravalement avec piquage et enduit

de 50 à 80 € le m²

peinture de façade

de 20 à 30 € le m²

 

 

Les aides pour l’entretien de façade

Si cet entretien est nécessaire, il peut cependant être encadré par un certain nombre d’aides ou de facilités qui vous permettront de plus facilement en absorber le coût et, parmi celles-ci :

  • la TVA réduite à 10 % sur les travaux de rénovation pour une habitation qui a plus de 2 ans d’âge ;
  • les aides liées à des Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) provenant de collectivités ;
  • des aides de l’Agence Nationales pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) avec, cependant, des conditions de ressources.

Ces aides seront aussi supérieures et liées à celles de l’économie d’énergie si, par ailleurs, vous en profitez pour envisager une Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE), ce qui est alors un autre sujet.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :