Prix pour enlever une douche

Mis à jour le 28 avril 2020
2020-04-28 08:15:00
Enlèvement douche

Dans la réalisation d’un projet de rénovation, la salle d’eau ou la salle de bains est un poste important en termes de dépenses mais aussi de durée du chantier, lié à la complexité.

Il arrive de vouloir supprimer une douche existante au profit d’une nouvelle douche, d’une baignoire ou encore pour déplacer complètement les sanitaires dans une autre pièce. Ce guide vous accompagne dans les étapes de la suppression d’une douche. Pour un tarif aux alentours de 200 €, il vous sera possible d’enlever votre douche.

 

Vous avez un projet ?

Prix pour enlever une douche : récapitulatif

Travaux plomberie

Prix

Tarif horaire plombier

40 à 70 €

Retrait douche

150 à 500 €

Pose douche

Prix

Douche classique

250 à 350 €

Cabine de douche

350 à 600 €

Douche à l’italienne

1 000 à 4 000 €

Pose baignoire

Prix

Acrylique

200 à 500 €

Résine

100 à 500 €

Fonte

700 à 2 000 €

Acier émaillé

à partir de 250 €

Pose baignoire

300 à 1 000 €

Autres travaux

Prix

Rénovation en cas de suppression

700 à 1 000 € / m²

Dépose carrelage

10 à 30 € / m²

Enduit

8 à 15 € / m²

Pose placo

25 à 30 € / m²

Ragréage

20 à 30 € / m²

Peinture

25 à 40 € / m²

Carrelage mural

40 à 125 € / m²

Lambris

25 à 35 € / m²

Carrelage sol

50 à 260 € / m²

Parquet

30 à 200 € / m²

Sol PVC

20 à 60 €/ m²

Linoléum

45 à 80 € / m²

 

Les étapes pour retirer une douche

Retirer une douche est un chantier relativement rapide et qui demande peu de connaissances pour la suppression en tant que telle.

Il convient néanmoins de réaliser les travaux en suivant un ordre distinct pour éviter les dégâts, notamment en ce qui concerne la plomberie.

 

Avant toute chose, il est indispensable de couper l’arrivée d’eau générale.

Ensuite, selon le type de douche existante, les travaux seront plus ou moins compliqués.

  • Pour une cabine de douche complète, il faut la désolidariser du mur et débrancher les arrivées d’eau froide et d’eau chaude.

Ensuite, c’est au tour des évacuations des eaux usées qu’il faut veiller à débrancher correctement sans briser les tuyaux d’évacuation.

  • Pour une douche maçonnée, c’est-à-dire scellée, il faut accorder plus de temps au chantier. La paroi de douche doit être retirée avec précaution pour éviter de la briser. Quant au receveur de douche sa dépose se voit plus complexe, il faut le desceller quand cela est possible ou alors il faudra le casser.

 

Pour la plomberie, il sera nécessaire de déléguer le chantier à un professionnel.

 

Les travaux de plomberie

Les travaux de plomberie sont les plus importants et complexes dans la suppression de la douche et seront différents selon le type d’équipement installé ensuite ou bien selon l’envie de supprimer complètement la salle de bains.

 

En effet, selon les besoins de rénovation de la salle de douche, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • soit une transformation en vue de la pose d’un nouvel équipement ;
  • soit la suppression complète des arrivées d’eau.

 

Il est alors conseillé de faire confiance à un professionnel qualifié pour les travaux de plomberie.

Les tarifs d’un plombier sont différents d’une entreprise à l’autre.

 

On estime le tarif horaire d’un plombier entre 40 et 70 € selon la région mais aussi la complexité des travaux.

Pour le retrait d’une douche, un plombier prendra entre 150 € pour les chantiers les plus simples, et jusqu’à 500 € pour les plus compliqués.

 

Le remplacement par une nouvelle douche

La douche est l’équipement sanitaire préféré de nombreuses personnes.

Ainsi, il est courant que la dépose d’une douche soit suivie par la pose d’une nouvelle ou bien par la création d’une douche à l'italienne dans une rénovation d’une vieille salle de bains par exemple.

 

La pose d’une douche est plus ou moins coûteuse selon le type de douche à poser.

En effet, le prix de pose d’une douche, mise en place comprise, est en moyenne de :

  • 250 à 350 € pour une douche classique ;
  • 350 à 600 € pour une cabine de douche complète ;
  • 1 000 à 4 000 € pour une douche à l’italienne, selon les matériaux choisis.

 

La création d’une douche est compliquée et doit répondre à un savoir-faire particulier, notamment pour le raccordement en eau de cette dernière, mais aussi pour les évacuations, avec notamment, le respect d’écoulement des eaux usées.

 

Pour cela, le professionnel s’avère indispensable afin de bénéficier d’un travail bien réalisé.

 

Le remplacement par une baignoire

Il est courant de remplacer une baignoire par une douche. L’inverse est plus rare mais peut tout de même intervenir par les adeptes des bains ou encore avec l’arrivée d’un enfant, où la baignoire présente de nombreux avantages.

 

La pose d’une baignoire en remplacement d’une douche est une étape plus complexe car il est peu probable que les arrivées et évacuations d’eau soient placées au bon endroit pour la baignoire.

 

Ainsi, les travaux de modification en plomberie seront plus importants.

On constate le déplacement des arrivées d’eau, les travaux les plus simples et rapides seront de réduire la hauteur des arrivées pour permettre la pose d’un mitigeur de baignoire à un bon niveau.

 

Comme pour la douche, le prix de pose d’une baignoire est différent selon la baignoire choisie. Le prix sera fonction :

  • la taille
  • la forme (angle, ilot, droite, ronde,...)
  • le type de pose (posée, encastrée)
  • le matériau (résine, fonte, acrylique,...)
  • les options (lumière, balnéo,...)
  • la quantité de modifications
  • l’accessibilité du chantier

 

A titre indicatif, le tableau qui suit présente les tarifs moyens pour l’achat d’une baignoire en fonction de son type.

 

Type de baignoire

Prix

Angle

à partir de 150 €

Encastrée

à partir de 200 €

Îlot

à partir de 600 €

Acrylique

200 à 500 €

Résine

100 à 500 €

Fonte

700 à 2 000 €

Acier émaillé

à partir de 250 €

 

À ce prix s’ajoute le prix de pose qui est généralement compris entre 300 à 500 € et jusqu’à 1 000 € pour les baignoires les plus haut de gamme et originales.

 

Supprimer la salle d’eau

Il se peut que vous ne souhaitiez plus utiliser la salle d’eau. Pour agrandir une pièce ou tout simplement changer l’utilisation de la salle d’eau, il est possible de supprimer complètement les arrivées et sorties d’eau.

 

Pour supprimer complètement une salle d’eau, il faut boucher les arrivées d’eau sanitaire. Il est possible de le faire à l’aide de bouchons spéciaux qui coûtent environ 1 € pièce.

 

Pour les évacuations, le professionnel vous conseillera afin d’opter pour la meilleure solution.

Pour une suppression de salle de douche et une remise en état complète du sol au plafond en rénovation, avec des matériaux de qualité, il faut débourser entre 700 et 1 000 € / m².

 

Les travaux de finition

Retirer une douche n’est pas une opération compliquée en soit ni même coûteuse.

En revanche, cela implique des travaux complémentaires, surtout en décoration.

 

Une fois retirée, la douche laisse place à un trou que ce soit au niveau du revêtement de sol qu’à celui des revêtements muraux.

Il est impossible de conserver les revêtements déjà posés car il serait compliqué de trouver les mêmes et de réaliser des raccords sans que cela ne soit grossier sur le plan esthétique.

 

De ce fait, il est nécessaire de refaire l’intégralité des revêtements pour un résultat de meilleur qualité.

 

Un projet de rénovation des murs et des sols comprend un forfait de dépose de l’ancien revêtement, de préparation du support en cas de nécessité d’un enduit puis la pose d’un nouveau revêtement.

 

La dépose

La dépose est une étape indispensable qui est facturée de deux manières par un carreleur.

Si vous choisissez une dépose seule, le professionnel facture le chantier entre 20 et 30 € / m².

A l’inverse, si la dépose est suivie d’une pose d’un nouveau carrelage, son retrait sera facturé entre 10 et 20 € / m².

Notez qu’il s’agit des mêmes conditions, que ce soit un carrelage mural ou bien un carrelage de sol.

 

Il est important de laisser ce chantier à un expert qualifié pour éviter d’abîmer les supports et donc devoir débourser trop de frais dans leur réfection.

 

La préparation du support

Après la dépose de l’ancien revêtement, mural ou au sol, une étape de préparation du support est indispensable.

Elle consiste à :

  • boucher et effacer les imperfections sur les murs pour garantir une surface totalement lisse ;
  • aplanir un sol pour une pose de revêtement de qualité.

 

Un enduit de rebouchage ou de lissage va représenter entre 8 et 15 € / m² sur le devis de rénovation des murs.

Cet enduit est suffisant pour rattraper des dégâts mineurs sur les murs.

 

En cas de grosses imperfections, la pose de placo peut être la bonne solution pour repartir sur des supports sains. Comptez entre 25 et 30 € / m² en fourniture et en pose.

 

La préparation du sol passe le plus souvent par un ragréage qui permet de lisser et de rendre parfaitement plat ce dernier pour poser un revêtement correctement.

Le ragréage vous coûtera entre 20 et 30 € / m².

 

Le revêtement

Une fois le support nettoyé et rénové, il est possible de procéder à la pose d’un nouveau revêtement.

Dans le tableau ci-dessous, vous pouvez retrouver les prix de pose des divers revêtements muraux ou de sol pour l'esthétique de votre pièce après la dépose d’une douche.

 

Type de revêtement

Prix

Peinture

25 à 40 / m²

Carrelage mural

40 à 125 € / m²

Lambris

25 à 35 € / m²

Carrelage sol

50 à 260 € / m²

Parquet

30 à 200 € / m²

Sol PVC

20 à 60 €/ m²

Linoléum

45 à 80 € / m²

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.