Prix d'une plinthe chauffante

Mis à jour le 18 avril 2019
Moyenne : 5 (1 vote)
2019-04-18 15:00:00
Régulation du thermostat

Le prix d’une plinthe chauffante, de 100 à 400 € le mètre linéaire en fourniture, bien que légèrement plus élevé que le prix d’un radiateur, est un principe de chauffage très intéressant puisqu’il réchauffe le mur et répartit mieux la chaleur. Il vous offre un sentiment de confort alors supérieur et une économie d’énergie. En voici tous les détails.

 

Vous avez un projet ?

Le fonctionnement des plinthes chauffantes

La plinthe chauffante se trouve également sous le nom de plinthe thermique ou de radiateur de plinthe. C’est une véritable plinthe qui se place donc en bas de mur, et qui dégage de la chaleur, réchauffant tout d’abord l’air froid qui provient du sol, par le principe de la convection, puis le mur en remontant naturellement. Cette chaleur qui investit le mur se diffuse alors tout aussi naturellement dans la pièce.

 

Le fonctionnement est, finalement, assez proche de celui du plancher chauffant et procure une chaleur plus douce que ne le ferait un radiateur. Il peut également être géré par un principe de thermostat électronique.
 

Les plinthes chauffantes restent alors totalement esthétiques et ne laissent pas apparaître leur pouvoir chauffant, à la vue. Il en existe des modèles au design varié pour s’accommoder avec le style de votre pièce et à la puissance variée également.

 

En fait, le principe des plinthes chauffantes répond à un triple processus :

  • principe de convection : l’air froid venant du sol est réchauffé en passant dans le corps chauffe de la plinthe ;
  • principe d’inertie : la chaleur remonte le long du mur et l'imprègne, créant une véritable barrière contre le froid :
  • principe de rayonnement : l’air chaud du mur se transmet aux meubles, aux objets et aux personnes présentes.

 

Les deux grands principes des plinthes chauffantes

Les plinthes chauffantes existent selon deux grands principes qui sont la plinthe chauffante électrique et la plinthe chauffante hydraulique. Comme pour des radiateurs, ce qui en diffère est la qualité de chauffage, le modèle électrique rendant l’air plus sec.

 

  • Plinthe chauffante électrique
    La plinthe contient une résistance électrique qui est protégée par une coque en aluminium. C’est un principe très simple à assembler et mettre en place.
    Elle se compose de différents éléments qui, par mètre linéaire, offrent entre 220 et 400 watts de puissance, selon les modèles.
    Ainsi, il s’agit de calculer la puissance nécessaire en fonction du volume de votre pièce pour bien dimensionner la puissance totale.
     
  • Plinthe chauffante hydraulique
    Appelée également plinthe chauffante à eau chaude, elle entre donc dans le processus d’un chauffage central.
    C’est-à-dire que le système hydraulique est directement relié à une chaudière à bois, au gaz, au fioul, ou à des capteurs solaires, en encore à une pompe à chaleur selon les différents principes existants.
    Des tuyaux en cuivre la traversent pour offrir cette distribution d’eau chaude à travers ces plinthes.
    Ce système est plus économique, mais aussi plus sain, puisque le taux d’humidité est alors parfait aux environs de 50 %.
    La plinthe chauffante hydraulique peut aussi se raccorder, selon les modèles, à un chauffage simple à haute température ou à chauffage spécial basse température pour une économie d’énergie encore plus grande.
     

Dans quelles pièces installer la plinthe chauffante ?

Le chauffage par plinthe est plutôt conseillé pour des pièces de petites surfaces et de petits volumes. C’est ainsi qu’il convient mieux dans une chambre ou dans un bureau, par exemple, que dans une vaste pièce de jour ou, pire, que dans un séjour cathédral.

 

Par contre, elles ont cet énorme avantage que, dans ce cas, la chaleur se diffuse très rapidement et se répartit parfaitement dans la pièce, si la pose en a été effectuée correctement.

 

En revanche, ce principe de chauffage doit aussi être en lien avec un logement parfaitement bien isolé, sinon la chaleur qui s’emmagasine dans les murs risque de sortir vers l’extérieur de l'appartement ou de la maison et chauffer l’extérieur ou un voisin en mitoyenneté...

 

Les avantages des plinthes chauffantes

Pour mieux comprendre tout l’intérêt de ces plinthes chauffantes, en voici les principaux avantages répertoriés :
 

  • Les plinthes chauffantes proposent une chaleur qui se diffuse mieux dans une pièce qu’à l’aide de radiateurs puisqu’elle est répartie sur plusieurs mètres que vous pouvez disposer sur un ou deux murs, selon le besoin de puissance que vous aurez.
     
  • Elles éliminent la sensation de mur froid que peut parfois représenter un logement.
     
  • Elles facilitent la possibilité de meubler une pièce en n’encombrant pas les murs, contrairement à un radiateur classique. Vous pouvez ainsi les positionner n’importe où, y compris sur des murs bas de pièces mansardées. Tout comme vous pouvez meubler un mur disposant d’une plinthe chauffante puisque cette chaleur se diffuse vers le haut. Il suffit de ne pas coller le meuble le long du mur, ce qui est normalement le cas.
     
  • Leur encombrement est même minime puisqu’elles ne font qu’environ 15 cm de haut par 3 cm d’épaisseur.
     
  • Même lorsqu’elles s’éteignent, la chaleur reste présente un bon moment au niveau du mur, si son isolation est bien réalisée.
     
  • Le chauffage par rayonnement est la meilleure solution qui existe, réchauffant les objets et les personnes et non pas l’air en priorité, permettant de mieux conserver cette chaleur.
     
  • Elles peuvent même, non seulement se faire oublier, mais devenir un véritable atout esthétique selon le modèle choisi, s’intégrant idéalement avec le style de votre pièce et votre décoration, pouvant présenter des aspects rétro, bois ou marbre, ou plus tendance, métal.
     
  • Elles ne possèdent pas le caractère allergène que peuvent représenter certains principes de radiateurs et ne déplacent pas de poussière.
     
  • Les plinthes chauffantes offrent une solution très facile à mettre en oeuvre, surtout dans le cas de plinthes chauffantes électriques. Elles nécessitent bien moins de travail qu’un plancher chauffant et offrent une chaleur sensiblement similaire.
     
  • Dans le cas de plinthes chauffantes hydrauliques, elles offrent un taux d’humidité idéal autour de 50 %, idéal pour votre santé et celle de votre environnement.
     
  • Un environnement qui est conservé d’autant plus sain que ce chauffage bien réparti au pied de vos murs fait barrage à toute condensation et les conserve très salubres, à l’abri de toute moisissure.
     
  • Si leur montage est simplifié, il est aussi le meilleur garant des travaux de rénovation qui n’impliquent aucun démontage et remontage lors de nouvelle peinture ou de nouveau papier peint sur vos murs.

 

Les inconvénients des plinthes chauffantes

Cependant, les plinthes chauffantes ne correspondent pas forcément à toutes les utilisations et mieux vaut en connaître les limites pour les prévoir dans les cas les plus adaptés.

 

  • La plinthe chauffante, comme déjà précisé, doit être placée au bas d’un mur bien isolé, pour éviter que la chaleur qui se stocke dans ce mur ne parte vers l’extérieur. Mais elle doit aussi être placée au bas d’un mur suffisamment épais. Une plinthe chauffante placée sur une simple cloison ne permettra pas d’emmagasiner cette chaleur. Enfin, le mur doit être en bon état, non fissuré.
     
  • La puissance de la plinthe chauffante doit être bien calculée pour être suffisante aux besoins de la pièce, sans être, non plus, surdimensionnée, ce qui aurait pour résultat d’assécher l’air.
     
  • Déjà annoncé également, elle ne convient pas aux grandes pièces car, lorsque les murs sont trop éloignés les uns des autres, ils ont du mal à renvoyer la chaleur au centre de cette pièce.
     
  • Le chauffage par plinthes étant un chauffage par inertie, il faut un certain temps pour une bonne montée en température, le temps que tout le mur se réchauffe et transmette sa chaleur.
     
  • Le coût d’un chauffage par plinthe est un peu plus élevé qu’avec un radiateur.
     
  • Il est nécessaire de prendre des précautions car la plinthe est alors plus fragile qu’une simple plinthe et doit être protégée des coups. Il faut éviter de placer un mur directement contre ou de lui mettre des coups d’aspirateur.
     
  • La pose de plinthes chauffantes est préférable par un professionnel. Hydrauliques, il faut évidemment veiller à éviter toute fuite et relier l’ensemble à votre chauffage central. Electriques, la pose paraît plus simple mais doit cependant être parfaitement réalisée pour éviter le bruit que pourraient faire les plinthes lors de leur dilatation. Un expert connaît le risque et connaît les moyens de l’éliminer.

 

La fourniture des plinthes chauffantes

La fourniture de plinthes chauffantes se calcule au mètre linéaire :

 

Principe de plinthe chauffante

Prix au mètre linéaire

Plinthe chauffante électrique

de 100 à 300 € en fourniture seule

Plinthe chauffante hydraulique

de 250 à 400 € en fourniture seule

 

 

Ces prix varient selon l’esthétique des modèles choisis.

Ils varient aussi en fonction de la puissance puisqu’ils peuvent aller de 220 à 400 watts.
En hydraulique, ils varient aussi selon système choisi, à haute ou à basse température.

 

Le système hydraulique est à privilégier lorsque possible mais implique tout un montage plus complexe et un investissement total plus élevé, puisqu’il faut alors une chaudière bois, granulés, gaz ou fioul. Le plus intéressant restant de l’associer avec une chaudière économique type “à condensation” ou avec une pompe à chaleur pour en diminuer fortement la consommation d’énergie et mieux amortir le surcoût d’investissement initial.

 

Pour mieux comparer avec un autre système de chauffage, vous pouvez aussi regarder le guide sur le Prix d’un radiateur à eau chaude.

 

La pose des plinthes chauffantes

En général, les plinthes sont installées sur la moitié de la surface de plinthes, soit sur 2 des 4 murs qui composent une pièce, parfois même sur un seul mur. Un calcul de puissance est à faire en fonction des volumes à chauffer et l’intervention d’un expert sera alors bénéfique. C’est une donnée générale qui peut en effet varier selon la température attendue, selon la surface de la pièce, selon la région dans laquelle vous habitez et selon la puissance du modèle choisi. L’isolation du logement, la quantité de surfaces vitrées et l’exposition de la pièce seront aussi prépondérants dans la puissance nécessaire.

 

Il est préférable de choisir les murs extérieurs en priorité et, si possible, les murs pleins.

 

Le prix de pose de plinthes chauffantes est relativement symbolique puisque ne coûte qu’environ 15 € du mètre linéaire.

On considère que l’investissement, pour un logement de 100 m², est d’environ 3.000 à 7.000 €, en prenant en compte un prix entre 100 et 150 € de fourniture, par mètre linéaire.

 

Il faut savoir que :

  • la pose d’un chauffage par plinthes hydrauliques convient plutôt à une construction neuve (à une rénovation disposant déjà d’une installation du même style) ;
  • la pose d’un chauffage par plinthes électriques conviendra à une rénovation.

 

Le temps de pose

Le temps de pose d’une plinthe chauffante est à peine plus long que la pose de plinthe, si ce n’est le temps des branchements complémentaires à réaliser. C’est-à-dire le branchement électrique initial pour le modèle concerné, ou celui des tuyaux pour le modèle hydraulique, chaque plinthe étant reliée à la suivante et permettant de prolonger automatiquement le branchement électrique ou hydraulique, sans autre connexion.

 

L’entretien

L’entretien des plinthes chauffantes est relativement simple :

 

  • pour la plinthe chauffante électrique, un simple nettoyage suffit ;
     
  • pour la plinthe chauffante hydraulique, un désembuage est nécessaire tous les 5 ans afin de conserver la distribution en eau chaude suffisamment efficace.
    Le produit nécessaire au désembuage coûte entre 50 et 70 € pour une quantité de 500 ml.
    Si vous voulez faire appel à un professionnel pour un entretien régulier du système, prévoyez un abonnement de l’ordre de 120 à 150 € par an.

 

Quelques compléments d’information

  • Les plinthes chauffantes électriques sont parfaites pour un chantier de rénovation parce que leur coût reste cependant raisonnable, notamment avec un prix de pose peu élevé, et un rendement intéressant du fait du triple effet produit que sont la convection, l’inertie et le rayonnement. Au final, ce principe permet un gain de l’ordre de 30 % en consommation d’énergie, par rapport à un système habituel par radiateur, notamment pour le modèle hydraulique.
     
  • Les plinthes chauffantes électriques apportent un assèchement de l’air plus conséquent. Pour mieux contrebalancer, il peut être intéressant d’utiliser un humidificateur d’air. Il en existe de nombreux modèles, que ce soit à vapeur froide, à vapeur chaude, par ultrasons ou par UV, avec des prix allant de 40 à 400 €, selon leur technologie et leur automatisation de calcul de l’air.

 

  • Comme il a déjà été précisé, compte tenu de la plus grande fragilité de ces plinthes chauffantes en regard de plinthes normales, attention à ne pas coller totalement vos meubles contre elles, afin d’éviter de leur donner des coups.
     
  • Pour mieux suivre votre consommation et mieux l’adapter à votre utilisation, il est possible, comme tout autre chauffage, de prévoir un thermostat d’ambiance, un programmateur, voire une liaison par application smartphone de votre chauffage.
     
  • Dans le cas de copropriété, il existe aussi un principe de plinthes chauffantes hybrides qui permet d’utiliser, au choix, le côté hydraulique ou le côté électrique. Un choix stratégique lorsque le chauffage central est commun et qu’il n’est allumé qu’une période bien définie de l’année. Il est alors possible, pour les occupants qui le désirent de commencer à se chauffer à l’électrique.
     
  • Les plinthes, et notamment celles chauffantes électriques, peuvent aussi être conçues pour laisser place à des prises électriques ou à de l’éclairage, voire à des détecteurs de présence.

 

Récapitulatif

Pour mieux vous rendre compte de l’intérêt de ces plinthes chauffantes, on peut comparer différents principes de chauffage :

 

Principe de chauffage

Prix

Prix pour une pièce de 4 x 3 m

Plancher chauffant

de 50 à 70 € le m²

de 600 à 840 €

Plafond chauffant

de 70 à 110 € le m²

de 840 à 1320 €

Plinthe chauffante

de 115 à 415 € le mètre linéaire

de 800 à 2900 €

 

 

Si vous faites appel à un système relativement simple de plinthe chauffante, le prix ne revient donc pas beaucoup plus cher que les autres procédés. Toutefois, le plancher chauffant correspondra mieux à une grande surface comme une pièce de jour et la plinthe aux chambres et au bureau.

 

Autre comparatif :

  • pour un chauffage classique avec thermostat à 22° C, les murs ont alors une température moyenne de l’ordre de 17° C, vous donnant une température ressentie d’environ 19,5 ° C.
  • pour un chauffage par plinthes avec thermostat à 20° C, la température des murs est donnée pour 26° C, vous offrant une température ressentie de 23° C, d’où une économie de consommation réelle.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.