Prix d'une fenêtre sur-mesure : pose et installation

Mis à jour le 07 novembre 2018
Aucun vote pour le moment
2018-11-07 06:45:00
Installation d'une fenêtre
Formulez une demande de devis

Pourquoi une fenêtre sur-mesure ?

Vous avez peut-être intérêt, y compris financièrement, à opter pour une fenêtre sur-mesure plutôt qu’à retravailler la maçonnerie afin de pouvoir adapter une fenêtre de dimension standard, certes moins chère au départ, mais dont la pose pourrait, alors, coûter et prendre beaucoup de temps.

 

En outre, pour certaines créations de logement spécifiques, comme des maisons d’architecte, certaines formes ou dimensions de fenêtre, par exemple sur un séjour cathédral, peuvent inciter à opter pour des fenêtres très particulières, et passer alors par du sur-mesure.

 

Bien sûr, comme ce sera vu par la suite, le prix du sur-mesure peut représenter une certaine plus-value, jusqu’à aller au double du prix d’un standard mais, au regard du coût total d’une construction ou de certaines rénovations, l’enjeu peut se révéler intéressant.

 

Par contre, le délai de fabrication de fenêtres sur-mesure est aussi supérieur puisqu’une fenêtre standard fait, le plus souvent, partie des stocks. Il suffit d’être suffisamment prévoyant, dans ce cas, pour s’y prendre le plus tôt possible, dès l’obtention de l’autorisation de travaux ou du permis de construire. D’ailleurs, en rénovation, le temps d’avoir un maçon qui devrait modifier votre façade pour y placer une dimension standard d’ouverture pourrait représenter un délai tout aussi long.

 

Les démarches pour des fenêtres sur-mesure

Attention, la fenêtre entrant dans l’aspect extérieur d’une maison, en modifier l’apparence en rénovation nécessite de passer, au minimum, par une autorisation de travaux auprès des services d’urbanisme. Bien sûr, dans du neuf, ce sera certainement un permis de construire qui sera nécessaire, à moins que ce ne soit qu’un agrandissement de moins de 40 m² qui soit envisagé.

 

Dans le cas particulier de la proximité d’un site classé, le passage par les Bâtiments de France pourra aussi imposer certaines contraintes d’apparence, de dimension, et allonger les délais d’obtention des autorisations.

 

Les propositions de matériaux pour fenêtre sur-mesure

Vous pouvez recourir aux matières courantes de fenêtre, avec les avantages et les inconvénients habituels de chaque que vous retrouverez également sur le guide Prix pour changer une fenêtre. Le prix de ces fenêtres est effectivement plus élevé, pour cause d’un travail moins usiné, moins groupé, non seulement sur la matière mais, indirectement, sur le vitrage également. Ce qui donne les résultats suivants :

 

Fenêtres bois

La fenêtre bois est certainement la plus facile à faire réaliser sur-mesure. Entre les fabricants spécialisés dans ce travail ou le menuisier proche de chez vous qui vous le proposera, vous trouverez facilement un professionnel.
Et vous retrouverez tous les avantages du bois, que ce soit sa chaleur ou ses qualités d’isolation thermique et acoustique.
Mais ce n’est pas parce que vous pourrez faire appel à de nombreux constructeurs que le prix sera le plus bas. Il est aussi fonction de la qualité du bois choisie et, sur ce plan, mieux vaut ne pas aller vers du bas de gamme si vous souhaitez faire durer votre fenêtre.
Revers de la médaille, le bois nécessitera un entretien supérieur aux autres matières.
La fenêtre bois sur-mesure est donnée pour coûter autour de 250 € le m², dans une bonne qualité (en évitant les bois blancs).
 

Fenêtres PVC

On retrouve aussi les qualités et défauts du PVC qui sont : de bonnes qualités d’isolation, au détriment d’une durée de vie moindre et des couleurs qui ne tiennent pas, non plus, au fil des années (qui passent pour la couleur ou qui jaunit pour le blanc). Là encore, il faut bien faire attention à ne pas se diriger vers les tarifs les plus bas qui risquent, également, de s’apparenter aux qualités les plus basses.

Facile d’entretien, un coup d’eau savonneuse peut lui permettre de retrouver sa netteté.

La fabrication de fenêtres PVC sur-mesure sera moins courante que celle de bois puisqu’il faut absolument une entreprise bien équipée.
Les dimensions possibles dans le cas d’une fenêtre PVC sont, également, plus restreintes que celles pour le bois, du fait que le PVC est aussi la matière qui supporte le moins la charge.
D’un prix plus abordable, on la trouve de 150 à 200 € le m².
 

Fenêtres alu

L’aluminium est une matière aussi très résistante. Son plus grand défaut serait peut-être de posséder des performances moindres en termes d’isolation thermique ou acoustique mais la rupture de ponts thermiques qui existait sur ce type de modèle a heureusement disparu et les performances se sont très nettement améliorées.
Très facile d’entretien votre fenêtre alu durera très longtemps et ne nécessitera, comme le PVC, qu’un simple coup d’éponge.
Il est possible d’avoir recours à de grandes dimensions de fenêtres et de baies, du fait de la dureté de l’aluminium, contrairement au PVC.
Et de nombreuses entreprises savent, désormais, travailler cette matière pour vous proposer du sur-mesure.
Au final, comptez quand même de 300 à 400 € le m² pour du sur-mesure en alu.

Voici donc le tableau final concernant les différentes matières d’une fenêtre sur-mesure :

 

Matière de fenêtre

Prix en fourniture fenêtre 2 vantaux à la française sur-mesure double vitrage

Prix fenêtre standard 2 vantaux

115 x 100 double vitrage

fenêtre bois

autour de 250 € le m²

à partir de 300 € pièce

fenêtre PVC

de 150 à 200 € le m²

à partir de 150 € pièce

fenêtre alu

de 300 à 400 € le m²

à partir de 350 € pièce

 

 

On pourrait aussi résumer en estimant que le prix du sur-mesure, en fourniture, se situe de 20 à 40 % supérieur en regard du standard le plus proche.

 

L’ouverture d’une fenêtre sur-mesure

 

Autre élément qui influera sur le prix de votre fenêtre sur-mesure, comme il influe sur celui d’une fenêtre standard, le principe d’ouverture de votre fenêtre.

 

  • à la française
    Principe le plus répandu, c’est le plus simple et le moins cher. Il peut toutefois présenter un inconvénient à l’ouverture d’une fenêtre, que ce soit par la place nécessaire en intérieur pour la manoeuvrer ou la sécurité pour l’ouvrir lorsque vous êtes en rez-de-chaussée.
     
  • coulissante
    La fenêtre coulissante est une réponse au premier problème de place pour l’ouverture d’une fenêtre. Elle y répond avec un autre problème, cependant. Lorsqu’il s’agit de 2 vantaux coulissants, l’un d’entre eux coulisse sur le second, ce qui ne permet pas d’ouvrir en totalité la fenêtre. Son prix est plutôt similaire au précédent.
     
  • oscillo-battante
    Elle est alors la réponse à la fenêtre ouvrant à la française puisqu’elle permet de l’ouvrir de la même manière, mais aussi en version battante, ce qui évite les risques d’intrusion dans un domicile.
    Il faut alors prévoir une plus-value de l’ordre de 15 à 20 % en prix de fourniture.
     
  • à galandage
    C’est une solution pour qu’une fenêtre coulissante puisse, non plus, coulisser d’un vantail sur l’autre, mais sur la totalité, le vantail coulissant alors dans la cloison.
    Si le prix, en fourniture sera, également plus cher, celui de la pose augmentera encore sa différence pour, au total, la placer encore 20 % au-delà de la précédente, au minimum.
     
  • basculante
    La fenêtre basculante est plutôt le cas des fenêtres de toit que vous retrouverez dans le guide sur le Prix de pose d’un Velux.
     
  • fixe
    Dans ce cas, on parle généralement de châssis fixe. Leur but est d’apporter de la lumière et non une ventilation du logement. C’est d’ailleurs l’un de leurs avantages, elles sont parfaitement étanches, contrairement à certaines fenêtres ouvrantes dont l’étanchéité à l’air peut diminuer, avec l’âge, si vous ne prenez pas soin des joints et qu’ils s’usent.
    On les trouve en forme triangulaire ou œil-de-bœuf dans des pignons ou dans les parties hautes d’un séjour cathédral, par exemple, pour éviter des parties sombres. De 150 à 500 euros, il existe de nombreux modèles dans les différentes matières, en fourniture.
    En œil-de-bœuf rond, comptez de 400 à 700 € et, en ovale, de 500 à 800 €, en fourniture et pose.
    Pour une fenêtre triangulaire, de 300 à 500 €, en fourniture et pose.

 

Le vitrage d’une fenêtre sur-mesure

L’incidence du prix du vitrage se fera, évidemment, sentir. Entre double vitrage simple, tel que le premier tableau les présentait, et les variations possibles, vous devrez aussi prendre en compte ces variations par rapport au prix de base fourni :

 

Vitrage

Plus-value à prévoir

double vitrage faible émission

environ 10 %

double vitrage gaz argon

environ 30 %

triple vitrage

environ 50 %

double vitrage retardateur d’effraction

environ 20 %

 

 

Le prix de pose d’une fenêtre sur-mesure

En termes de montage seul, il n’y a pas forcément de complication sur la pose d’une fenêtre sur-mesure par rapport à du standard, toutefois, la plus-value peut s’expliquer pour deux causes essentielles :

  • dans le cas de rénovation, le professionnel devra se rendre à votre domicile pour prendre les mesures exactes ;
  • dans ce même cas de rénovation, il lui faudra peut-être s’occuper, au préalable, de la dépose de l’existante.

 

La pose pourra s’effectuer :

  • en supprimant seulement les ouvrants et en recouvrant le dormant s’il est en bon état ;
  • ou en supprimant l’ensemble pour venir y insérer le cadre. Le professionnel vous conseillera sur le meilleur principe de pose.

 

Alors, on peut sensiblement s’attendre à un tarif proche de ce tableau :

 

Pose de fenêtre sur-mesure

Tarif

dépose ouvrants

50 €

dépose ouvrants et dormants

de 100 à 200 €

pose fenêtre sur-mesure

de 100 à 200 € pièce

 

 

Les prix peuvent aussi varier en fonction de l’accès à vos fenêtres. S’il devait monter un échafaudage pour y avoir accès, par exemple, le temps de montage et démontage de ce matériel, ou celui de la location d’un matériel adapté type nacelle, vous serait alors refacturé, bien sûr.

 

Les aides pour les fenêtres sur-mesure

Le Crédit d’Impôts Transition Energétique a pris fin, pour l’instant, pour les nouveaux dossiers postérieurs à la date du 30 juin 2018. A voir ce qu’il en sera pour l’avenir.

 

Toutefois, d’autres aides peuvent intervenir, comme celles de l’ANAH par exemple.

Dans le cadre de la rénovation, vous aurez aussi droit à une TVA réduite sur une base de 10 %, si votre logement est terminé depuis 2 ans et plus.

Enfin, vous pouvez aussi étudier vos droits à l’éco-prêt à taux zéro.

Pour tous ces domaines et bien d’autres, un professionnel pourra être aussi votre conseiller.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :