Le prix d'un ravalement de façade

Mis à jour le 06 novembre 2017
Aucun vote pour le moment
2017-11-06 13:45:00
Ravalement de façade avec échafaudage

Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un immeuble, un bâtiment doit être entretenu pour être efficacement protégé contre les intempéries. A défaut, l’isolation perd de son efficacité et les risques d’infiltrations augmentent. La dégradation des façades extérieures viendra petit à petit impacter l’intérieur de la maison et pourra y causer des dégâts non-négligeables.

 

Formulez une demande de devis

Les avantages d’un ravalement de façade

Si le coût élevé d’un ravalement de façade peut freiner, il est pourtant essentiel afin de nettoyer, décaper, voire même réparer une partie de la façade. Cela permet également d’appliquer différents traitements sur les murs extérieurs afin de les protéger contre les intempéries, les mousses, etc.

 

Le ravalement de façade a des effets notoires, il permet :

  • de faire des économies d’énergie (de 20 à 25 %) ;
  • d’entretenir l’état des murs extérieurs et donc d’améliorer l’esthétique du bâtiment ;
  • de protéger contre les infiltrations, l’humidité, les déperditions thermiques ;
  • d’améliorer les performances de l’isolation du domicile et de permettre ainsi davantage de confort à l’intérieur de ce dernier.

 

D’autres travaux sont parfois associés au ravalement de façade, il s’agit notamment de l’isolation (par l’extérieur) des murs, ainsi que de la pose de fenêtre double vitrage.

 

Législation et réglementation

Certaines procédures rendues obligatoires par la loi encadrent les travaux de façade. Par travaux de façade s’entend : ravalement, entretien et nettoyage. Ainsi, un Plan local d'urbanisme (PLU) peut notamment venir fixer les couleurs autorisées dans la zone : cela change en fonction des zones géographiques, pour en savoir davantage, renseignez-vous auprès de votre mairie.

 

Documents nécessaires

Pour une maison individuelle comme pour un immeuble en copropriété, une déclaration préalable de travaux doit être déposée en mairie. De plus, un permis de construire sera nécessaire dans les zones sauvegardées et dans celles classées aux monuments historiques.

 

Délais à respecter

Un ravalement de façade doit être effectué tous les 10 ans. C’est le Code de la Construction et de l'Habitation (articles L132-1 à L132-5) qui fixe cette fréquence. Le texte explique que le bon état des façades doit être maintenu par les propriétaires des maisons, immeubles et tout autre bâtiment. Techniquement, le non-respect de cette loi peut entraîner une mise en demeure obligeant le propriétaire à réaliser les travaux. Celle-ci peut également être suivie par une sanction si les travaux n’étaient pas réalisés. Toutefois, toutes les communes n’appliquent pas cette règle de la même manière.

 

En copropriété

La loi Solidarité et Renouvellement Urbain du 13 décembre 2000 précise que pour les travaux de façade, qu’il s’agisse d’un ravalement ou d’un nettoyage, les frais sont à la charge des copropriétaires de l’immeuble.

Pour les immeubles, le délai entre les ravalements de façade est de 10 ans : « Les façades des immeubles doivent être constamment tenues en bon état de propreté. Les travaux doivent être effectués au moins tous les dix ans » (article L132-1 du Code de la construction).

Pour les copropriétés en bord de rue, une demande d'autorisation de voirie pour occupation du domaine public doit être déposée en mairie, puisqu’un échafaudage devra être installé dans la rue pour la réalisation du ravalement. Lorsque vous passez par un professionnel, ou une entreprise, c’est généralement celui-ci qui s’occupe de cette démarche. Notez qu’une taxe locale peut être appliquée.

De plus, lorsque la circulation peut être gênée par les travaux, une demande d'arrêté de circulation est également nécessaire.

Les frais sont à partager entre tous les copropriétaires de l’immeuble en fonction de leurs quote-parts respectives.

 

Travaux d'isolation thermique

Une nouvelle obligation a été mise en place au 1er janvier 2017. Ainsi, suite à l’application du décret n° 2016-711 du 30 mai 2016, pour tout ravalement de façade concernant un logement, des écoles, des bureaux, des bâtiments commerciaux ou des hôtels, il est désormais obligatoire d'effectuer des travaux d'isolation thermique par l'extérieur (ITE) en même temps pour les murs composés « à plus de 50 % de terre cuite, de béton, de ciment ou de métal » (décret n° 2017-919 du 9 mai 2017). Des dérogations sont autorisées pour les monuments et sites patrimoniaux notamment.

 

Les étapes d’un ravalement de façade

Pour procéder à un ravalement de façade, selon l’état du mur, le revêtement (peinture ou enduit) existant peut avoir besoin d’être décollé, il peut y avoir des fissures à reboucher, un dépôt de sel ou un changement de couleur peuvent également être des problèmes observés. Voici comment se déroule un ravalement de façade :

 

  • Le diagnostic préalable. Première étape nécessaire, elle permet d’estimer l’état réel des murs.
  • Nettoyage et décapage. Salissures, mousses, lichens, champignons, s’accumulent sur les murs au fil des années. Il se peut également que le revêtement actuel commence à se décoller, etc.
  • Réparation. Toutes les fissures repérées lors du diagnostic préalable doivent être rebouchées.
  • Traitement et protection. Pour lutter efficacement contre l’apparition de mousses, champignons, etc., mais également pour imperméabiliser les parois.
  • Finitions. Des revêtements comme de l’enduit, du crépi ou de la peinture sont applicables sur les matériaux comme le béton, la brique et la pierre (consulter le PLU de votre zone pour le choix des couleurs). Seul le bois ne peut pas bénéficier de ce type de finitions.
  • Isolation. Le placage des matériaux procure un certain degré d’isolation et permet d’améliorer l’esthétique de la façade. Il peut être réalisé à partir de briquettes ou de pierres (consulter le PLU de votre zone).
  • Bardage. Cela consiste à l’application d’une couche d’isolation recouverte d’un matériau solide qui recouvre lui-même le mur. Cette solution esthétique et isolante peut-être en métal, en bois, en PVC ou en pierre selon le PLU de votre zone.

 

La durée des travaux

Si les difficultés liées à l’état de votre façade ou à son manque d’accessibilité auront des impacts directs sur le temps des travaux, vous pouvez estimer une durée allant de 3 jours, pour les façades les plus simples, jusqu’à 2 semaines lorsqu’une remise en état est également nécessaire (reboucher des fissures, décaper la façade, etc.).

 

Le prix au m²

Les devis en BTP sont généralement exprimés en m², vous pouvez donc compter entre 30 et 100 € le m² pour un ravalement de façade. Cette fourchette est représentative du type de support de la façade, de son état, du type de revêtement, de l'accessibilité et des assurances nécessaires. Voici davantage de détails quant aux prix pratiqués étape par étape :

 

 

Type de travaux

Prix au m²

pour un mur en bon état

pour un mur en mauvais état

Simple nettoyage

20 €

-

Décapage par sablage

dès 60 €

jusqu'à 70 €

Crépi (prix pour une couche)

de 4 à 10 €

Imperméabilisation

30 à 50 €

40 à 100 €

Projection d’enduit (monocouche ou multicouche)

30 à 50 €

40 à 80 €

Peinture

20 à 40 €

Peinture à la chaux

30 €

Placage

20 à 120 €

Bardage

10 à 150 €

Lasure sur bois

20 à 30 €

Traitement contre l'apparition de mousse et de champignons

dès 30 €

jusqu’à 100 €

 

Si la mise en place d’échafaudages est nécessaire pour réaliser les travaux, il vous faudra en outre prévoir une enveloppe allant de 40 à 100 € TTC par m2 par jour pour la location et l’installation de l’échafaudage selon l’importance de l’équipement à mettre en place.

 

Par exemple, pour une surface de façade égale à 100 m², comptez entre 3 000 et 10 000 € TTC selon les prestations effectuées.

 

Prix par corps de métier

Si un façadier professionnel prend généralement entre 25 et 45 € HT de l’heure, le ravalement de façade d’une maison ou d’un immeuble peut faire intervenir différents autres corps de métier.

 

Métier

Tarif

maçon

40 € le m² HT

peintre

20 à 30 € le m² HT

architecte

8 à 12 % du montant total des travaux

 

Tous corps de métier confondus, comptez entre 10 et 100 € le m² pour l’intervention d’un professionnel. Des assurances sont nécessaires pour réaliser un ravalement de façade, pensez à vérifier que le professionnel auquel vous faites appel est dans les règles.

 

Les aides et subventions

Les ravalements de façade sont éligibles à certaines aides et subventions qui permettent d’en réduire le coût, comme :

  • le taux de TVA à 5 % ;
  • des aides des collectivités territoriales et de la DDE (Direction Départementale de l'Équipement) ;
  • les subventions de l'ANAH (Agence nationale de l'habitat) ;
  • le crédit d’impôt transition énergétique de 30 % et l'éco-prêt à taux zéro (si le ravalement de façade est réalisé en même temps que des travaux d’isolation).

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :