Prix de création de l'installation électrique d'un garage

Mis à jour le 25 juin 2018
Aucun vote pour le moment
2018-06-25 08:15:00
Garage

Installer l’électricité dans un garage est nécessaire. Mais, entre le nécessaire et l’utile, la nuance est parfois conséquente. En effet, vous aurez très certainement envie d’aller un peu plus loin que le simple minimum, surtout si votre garage est utilisé à d’autres fins.

Entre les normes à respecter, les possibilités supplémentaires qui pourraient vous être utiles, et ce que vous devez prévoir, peut-être, pour l’avenir, le prix d’installation d’électricité dans un garage vous affichera des sommes variables. Des sommes qui pourront aussi diverger selon que ce garage est en sous-sol, attenant ou à 20 mètres de votre habitation.

Sans être totalement exhaustif, voici quelques données afin d’approcher, au mieux, les travaux fondamentaux de ce corps de métier au sein de cette dépendance.

 

Formulez une demande de devis

Les normes électriques à respecter

La norme à respecter pour l’installation d’électricité dans un garage reste la norme NF C 15-100, à l’instar du logement. C’est cette norme qui impose le câblage à prévoir pour un circuit lumière et celui pour un circuit prises, selon ce que vous branchez, voire un circuit alimentation de chauffage. C’est aussi elle qui détermine les disjoncteurs et la distribution au tableau.

En vous appuyant sur un professionnel, il vous apportera les réponses prises à vos besoins spécifiques.

 

Le prix d’un électricien

Une partie du prix d’installation d’électricité dans un garage repose sur la fourniture, selon votre fournisseur, mais la plus grande variation, surtout pour ce type de local, portera sur le prix que pratique l’électricien lui-même.

 

On note alors de grandes variations, qu’elles dépendent des professionnels, mais surtout des régions dans lesquelles ils sont positionnés. C’est pourquoi on peut trouver des barèmes de travail allant de 35 à 80 € de l’heure. Sur Paris, ces tarifs se resserreront autour de 50 à 70 € de l’heure pour de l’installation électrique et, dans des localités plus petites et plus éloignées, autour de 35 à 50 € de l’heure. Les tarifs plus élevés seront alors réservés à du dépannage ou à des interventions moins longues en installation et à plus grande distance.

 

La nécessité d’un tableau électrique

Le compteur électrique est parfois, lui-même, installé dans le garage, surtout lorsque ce dernier est directement lié au logement, accolé ou enterré sous l’habitation.

Auprès du compteur est alors souvent présent un tableau électrique tel que défini par la réglementation. Cependant, pour quelques raisons particulières, vous pourriez vouloir un sous-compteur, par exemple si une partie de ce garage est aménagé en chambres qui peuvent alors être dédiées à de la location estivale. Un sujet abordé sur le site dans le prix d’installation d’un compteur électrique et évalué, alors à un tarif de 30 à 150 € en monophasé et de 70 à 200 € dans le cas d’un sous-compteur triphasé.

 

Vous pourrez aussi dédier un tableau spécial à votre garage, si ce dernier requiert une installation un peu plus complète parce que vous ne faites pas qu’y stationner des véhicules mais parce qu’il vous sert aussi d’atelier, de lingerie et autres. Dans ce cas, vous pourrez aussi trouver des informations plus complètes dans le texte sur le prix de pose d’un tableau électrique et qui explique qu’il est, par exemple, possible de trouver des modèles pré-câblés autour de 200 € en fourniture pour lesquels il reste à ajouter le temps de les relier à votre installation par un technicien, prix qui sera alors compris dans la pose des éléments qui suivront.

 

Les éléments électriques standards d’un garage

Ce qu’il faut savoir, avant tout, ce sont les bases d’une installation électrique dans un garage. On retrouve alors les normes correspondantes à des pièces dites de dépendance.

Ainsi, votre garage devra comprendre au moins 1 éclairage type plafonnier qui peut être remplacé par 2 éclairages en applique ou 2 éclairages positionnés sur des prises dédiées et commandées. La hauteur des commandes de lumière doit être située entre 0,9 m et 1,3 m.

Il devra aussi disposer, au minimum, d’1 prise de courant avec terre à la norme 16 A et qui se situera à une hauteur qui doit alors être située en 0,15 m et 1,3 m. Bien sûr, si votre pièce peut être sujette à des infiltrations d’eau, problème qui devrait cependant être traité, vous aurez intérêt à vous diriger vers les hauteurs maximales admises, par précaution.

 

Lorsque l’on prend en compte que le prix moyen de la pose d’un luminaire est de 100 €, celui de la pose d’un interrupteur est de 80 € et que celle d’une prise électrique est de 60 €, on arrive, dès lors, à un prix de base en pose de 240 €, qui pourra se gonfler lorsque des éclairages supplémentaires ou des prises supplémentaires sont à prévoir.

Il faut toutefois savoir que, sur un même disjoncteur, il n’est possible de prévoir que 5 prises de courant en 1,5 mm² et 8 si votre circuit est en câble de 2,5 mm².

 

Les options éventuelles

On vient d’aborder quelques options supplémentaires.

  • Si vous décidez d’installer une lingerie, il vous faudra un éclairage supplémentaire pour cette pièce, tout comme il vous faudra des prises supplémentaires pour installer votre machine à laver et votre sèche-linge.
    Si vous voulez une pièce dédiée au bricolage ou même si vous le réalisez dans un coin de votre garage, là encore, un éclairage spécifique et une, voire 2 prises supplémentaires seront nécessaires.
    Pour chacune de ces pièces, un supplément de l’ordre de 200 à 250 € peut être à envisager.
  • Pour une électrification de porte de garage, une prise 16 A supplémentaire avec terre suffira et même en 1,5 mm² si vous voulez. Hormis si la longueur de câble devait être anormale, la pose d’une telle prise reste dans des tarifs se situant autour des 60 à 80 €, non compté le prix de pose de la porte qui n’est pas du ressort de l’électricien.
  • Un éclairage intérieur avec détecteur peut être le bienvenu lorsque vous descendez de la voiture avec des paquets plein les bras. Un tel système coûte autour de 100 € et vient en complément du prix de pose de l’éclairage.
  • Un élément à ne pas négliger est la présence d’une prise de recharge pour votre véhicule électrique. On en trouve différentes références qui dépendent de l’intensité, de la prise en elle-même et de la distance à prévoir en regard de votre compteur. On peut ainsi charger son véhicule sur une simple prise renforcée ou sur une Wallbox, sachant que cette dernière peut être de 3 kW ou de 7 kW qui vous permettront de recharger votre véhicule, respectivement, en 7 heures ou en 3,5 heures. Pour une simple prise renforcée, comprenant la fourniture et la pose d’un disjoncteur différentiel, il faut compter autour de 300 €. Pour une Wallbox, ce prix ira de 500 à 1500 €. Des aides sont cependant possibles pour ces bornes avec 30 % de crédit d’impôts (des subventions sont aussi possibles dans un cadre collectif).
  • Pour un atelier, vous pouvez aussi avoir à renforcer le câblage et les prises afin d’alimenter un poste de soudure. En passant avec du fil en 6 mm² et une prise 32 A, cette prise reviendra autour de 100 €.

 

Prévoir l’avenir

Et pourquoi ne pas prévoir un peu plus loin dans votre avenir. Est-il inenvisageable que tout ou partie ne devienne, plus tard, un lieu d’habitation supplémentaire, pour ajouter une chambre, une salle d’eau, un bureau et/ou une salle de jeux, quand votre famille et votre mode de vie évoluera ?

 

Pendant qu’un électricien se trouve sur place, pensez à lui faire installer les boîtes de dérivation qui vous permettront ces aménagements, voire même à prévoir une ligne pour raccorder un chauffage électrique.

Bien pensé, ce poste qui vous reviendra entre 500 et 1.500 € pour la partie électrique de l’aménagement, à l’avenir, pourra être minimisé.

 

Prix de l’électricité pour un garage indépendant

Tous les prix énoncés jusqu’à présent sont valables une fois que l’installation électrique est à proximité, soit parce que le compteur et le tableau sont à proximité, soit parce qu’une nouvelle ligne a été installée et un tableau annexe posé.

 

C’est pourquoi, pour un garage distant, le travail de l’électricien commencera par la réalisation d’une tranchée, généralement autour de 70 cm de profondeur afin de ne pas être confrontée à des coups de pioche, un jour. Un lit de sable est réalisé en fond de cette tranchée et un câble est passé dans une gaine de 40 ou 50 mm. L’électricien calculera la dimension du câblage nécessaire selon l’utilisation qui en est faite (du 6 mm² offre déjà de fortes opportunités, sinon il est possible de passer en 10 mm²), en tenant compte de la perte en fonction de la distance. Cette gaine est ensuite recouverte de 10 cm de sable supplémentaire, puis d’un grillage avertisseur d’électricité rouge, avant rebouchage total de la tranchée. Un passage de gaine qui peut coûter de 30 à 40 € le mètre linéaire.

 

Le cas particulier d’un garage privatif dans un immeuble collectif

Un autre cas particulier existe, lorsque vous souhaitez alimenter en électricité un garage particulier au sein d’un immeuble collectif. Cette alimentation proviendra de votre installation personnelle et pourra passer par des parties communes. Un câblage en 2,5 mm², avec différentiel et indicateur de présence est alors recommandé. La dérivation doit provenir d’une partie privative.

 

Les taux de TVA

Les taux de TVA affiliés à des travaux électriques sont de 20 % dans un cas d’installation en neuf. Ils ne passeront à 10 % que s’ils peuvent entrer dans le cadre d’une rénovation de votre habitation, si elle est terminée depuis plus de 2 ans, avec attestation en apportant la preuve. Cette TVA peut parfois passer à 5,5 % sur une installation électrique, uniquement si cette dernière est destinée à la mise en place d’un chauffe-eau solaire, d’une pompe à chaleur ou de tout appareil visant à une économie d’énergie.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :