Prix de construction d'un garage enterré ou semi-enterré

Mis à jour le 09 mai 2018
Aucun vote pour le moment
2018-05-09 09:45:00
Intérieur d'un garage aménagé
Formulez une demande de devis

Les démarches

Différentes démarches seront à réaliser avant de vous lancer dans des plans avec garage enterré ou semi-enterré. En consultant le service urbanisme de la mairie, vous saurez tout d’abord si une étude du sol est nécessaire et si votre terrain est inondable et peut poser problème.

Par ailleurs, le PLU (Plan Local d’Urbanisme) ou le POS (Plan d’Occupation des Sols) vous renseignera sur les règles d’urbanisme et, notamment, celles qui pourraient régir la construction d’un garage.

Ensuite, il vous faudra déposer une autorisation de travaux si vous réalisez une construction seule de garage de moins de 40 m² en présence d’un PLU ou d’un POS, ou de 20 m² maximum sans PLU et sans POS, ou un permis de construire si la surface est supérieure ou s’inclut dans la construction de votre maison.

 

Les dimensions d’un garage

Quelle taille allez-vous donner à votre garage enterré ? Tout dépend d’abord si vous souhaitez y mettre une ou deux voitures.

  • Pour une voiture 2 m 50 de large est un minimum. Cependant, avec une largeur de 3 m, vous pourrez facilement prévoir une porte de 2 m 40, qui vous donne plus de marge pour la rentrer et, une fois à l’intérieur, pour y ouvrir confortablement les portières, en faire le tour, etc. Pour 2 voitures, ce sera évidemment le double.
  • En longueur, une dimension de 5 m est la taille légitimement requise.
  • En hauteur, la porte standard étant de 2 m, prévoir 2 m 20 laisse une petite marge intéressante.
  • Il existe aussi des garages en enfilade pour 2 voitures, moins intéressant, avec une longueur de 9 m.

 

Ces garages ne sont valables que pour des véhicules standards, si vous possédez un camping car ou un fourgon, vous devrez repenser ces dimensions, notamment la hauteur.

Enfin, n’oubliez pas que vous pourriez profiter de votre garage pour lui placer une cave, une chaufferie, une lingerie et, dans ce cas, l’allonger sera une bonne idée. D’autant plus que, dans un avenir possible, vous envisagerez peut-être d’utiliser tout ou partie de ce garage, surtout s’il est semi-enterré et laisse des opportunités d’ouvertures, pour agrandir votre maison. Pensez aussi, alors, à lui offrir les quelques centimètres supplémentaires en hauteur qui vous permettront de vous sentir à l’aise et avec des travaux qui vous coûteront moins cher à faire de suite, plutôt que lors de cet agrandissement.

 

Construire un garage semi-enterré ou enterré

Profiter des travaux de terrassement de la maison pour enterrer ou semi-enterrer un garage peut-être une bonne idée. Et encore plus si vous possédez un terrain en pente, ce qui vous permettra d’éliminer cette pente encore plus facilement pour votre maison et de lui faire bénéficier d’une parfaite horizontalité tout à fait naturellement. En outre, si votre coefficient d’occupation des sols est limité, compte tenu de la dimension de votre maison par rapport à votre terrain, vous pourrez gagner de précieux mètres carrés qui n’entreront pas en ligne de compte dans le calcul.

 

Le garage semi-enterré

C’est justement la meilleure solution pour une pente naturelle de terrain. Alors que sur la partie haute, ce garage n’apparaîtra même pas ou très peu, sur la partie basse du terrain, il servira de soubassement et vous n’aurez peut-être même pas à terrasser pour lui créer un accès.

 

Mais, si votre surface de terrain est plane, vous aurez moins de terrassement que pour l’enterrer totalement et disposerez quand même de quelques possibilités d’éclairage naturelle, ce qui peut être intéressant si vous en profitez pour créer quelques pièces comme une lingerie ou une salle de jeux pour les enfants.
Ce garage pourra se trouver sous tout ou partie de la maison. Sous une partie, il pourra ainsi se situer, par exemple, sous la partie nuit, qui sera alors surélevée de 3 ou 4 marches par rapport à la partie jour. Une bonne solution, au passage, pour passer vos alimentations en eau et en chauffage, et y placer votre chaudière et votre ballon d’eau chaude.
 

Le garage enterré

On retrouve en grande partie les avantages du garage semi enterré dont, en priorité, celui de ne pas prendre de l’espace sur votre terrain. Et, si votre pavillon est au-dessus, vous pourrez l’utiliser comme chaufferie, voire comme laverie, et vous pourrez certainement aller au-delà du simple garage.
Par contre, contrairement au semi enterré, à part les portes d’accès pour les voitures, vous n’aurez pas la possibilité d’y placer des fenêtres ou des lucarnes. Il reste la solution du saut de loup ou cour anglaise qui consiste à décaisser une petite partie pour apporter un puits de jour. Un travail qui, en fourniture et pose vous coûte autour de 1.200 € mais qui peut être appréciable si vous souhaitez aussi bricoler dans votre garage.
L’intérêt du garage totalement enterré est d’être encore mieux isolé phoniquement, aussi, pour du bricolage ou si vous aimez jouer de la musique, vous ne dérangerez personne.
C’est aussi une bonne solution pour vous créer une cave qui conservera la fraîcheur.

 

Des travaux importants

Si vous pensiez réaliser les travaux par vous-même, par contre, avec un garage enterré ou semi-enterré, à moins d’être vous-même un véritable professionnel, mieux vaudra laisser le travail à des experts.

 

Le décaissement et le terrassement

C’est une grosse partie du travail qui nécessite un matériel spécialisé, et encore plus dans le cas du garage totalement enterré. Pour peu que vous tombiez sur de la roche, la difficulté est encore plus grande et le matériel devra être encore plus puissant.

 

Les murs de soutènement

Compte tenu de l’éventuelle poussée de la terre, la réalisation de murs de soutènement capable de résister, avec une bonne armature, est nécessaire.

 

L’étanchéité

C’est un autre problème qu’il vous faut prendre en compte. Il vous faudra étanchéifier les murs, sur leur partie extérieure, afin que, lors de pluies, par exemple, des infiltrations ne se fassent pas. Une étanchéification qui doit absolument se faire par l’extérieur du mur.
Si, par défaut, un mur de garage est de 1ère catégorie, il est plus sage de le considérer en 2ème catégorie, si vous souhaitez y réaliser des pièces à l’avenir et considérer qu’aucune humidité ne peut y être tolérée.

Il faut aussi étudier les capacités hydriques du terrain pour savoir s’il vous faudra également drainer pour évacuer les éventuelles eaux de ruissellement. Un remplissage de matériaux granulaires de calibre de plus en plus grand, le long de vos murs, favorisera l’infiltration de l’eau. En outre, des produits gris, ou noir à base de goudron, passés à l’extérieur du mur, le protègent.
Un autre risque d’entrée de l’eau de pluie peut provenir des portes d’entrée du garage, du fait du ravinement, par la rampe d’accès. La réalisation d’un caniveau à l’entrée, avec une profondeur à calculer selon le risque, la pose de grilles au dessus et, si nécessaire, l’évacuation vers un puits perdu, sont des solutions qui peuvent vous éviter quelques inondations.

 

La rampe d’accès

Il va aussi vous falloir réfléchir à l’accès à votre garage. Comme déjà vu, si vous avez une pente naturelle de terrain, vous aurez peut-être un accès simple, sans dénivelé. Dans le cas contraire, une rampe d’accès devra être réalisée et vous devrez la rendre la plus accessible possible, en pensant aux conditions climatiques hivernales, neige ou verglas, qui pourraient rendre la pente plus délicate. Des revêtements bien pensés, plus rugueux, comme certains pavés ou des dalles d’engazonnement peuvent être intéressants.

La rampe d’accès coûte entre 4000 et 7000 euros.

 

Des travaux encore plus importants en différé

Si les travaux nécessaires pour construire un garage sont importants, notamment en termes de terrassement, c’est encore plus intéressant de les effectuer en même temps que vos travaux de terrassement de maison, pendant que tout le matériel est sur place.

Un chantier qui sera encore plus complexe par la suite, surtout si vous souhaitez réaliser ce garage enterré ou semi-enterré sous votre maison. Vous pourriez fragiliser tout l’édifice et les précautions à prendre rendront ces travaux beaucoup plus complexes. A moins que vous ne réalisiez ce garage indépendamment de votre maison avec un toit-terrasse qui sera donc d’un autre usage.

  • il vous faudra alors penser à la bonne isolation de cette toiture-terrasse comme vu dans cet autre article ;
  • vous risquez, par contre, de perdre l’accès direct protégé des intempéries vers votre maison.

 

Prix de la porte de garage

L’un des derniers éléments à déterminer est la réalisation des portes pour y entrer votre ou vos véhicules. Un sujet qui a d’ailleurs été étudié par ailleurs.

Dans les grandes lignes, pour une voiture, vous devez prévoir un passage d’environ 2 m de haut par 2 m 40 de large et, pour un véhicule plus grand, de 2 m 60 de haut par 2 m de large. Avec des variantes possibles sur le type de fonctionnement : porte basculante, porte coulissante, porte à vantaux, porte sectionnelle, porte enroulable. Comptez de 150 à 300 € pour la fourniture de cette porte, dans ses dimensions standards et un possibilité de motorisation pour 200 à 300 €.

 

Le prix pour construire un garage enterré ou semi-enterré

Si un garage simple, hors sol, peut coûter seulement autour de 2.000 € pour 20 m², en mode traditionnel, il avoisinera plutôt les 10.000 € construit.

Pour un garage semi-enterré indépendant, avec les travaux de terrassement, d’étanchéité, de construction et d’accès, ce prix se situera autour de 650 à 700 € le m², sous votre pavillon.

Pour un garage totalement enterré, avec les mêmes prestations, il sera entre 800 et 850 € le m².

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :