Comment choisir un chauffe-eau électrique ?

Mis à jour le 20 mars 2020
2020-03-20 12:00:00
Chauffe-eau électrique

Choisir un chauffe-eau électrique pour équiper son logement peut rapidement tourner en un véritable casse-tête. En effet, entre les modèles, à accumulation ou instantané, ou encore entre les différentes contenances, il peut être difficile de faire son choix. Ce guide va vous expliquer comment choisir votre chauffe-eau électrique.

 

Vous avez un projet ?

Budget récapitulatif achat et pose

Type de chauffe-eau électrique

Prix

instantané

200 à 300 €

à accumulation

300 à 1 500 €

Type de chauffe-eau plat

Prix

chauffe-eau plat instantané

600 à 1 000 €

chauffe-eau plat à accumulation

750 à 1 200 €

Capacité nécessaire

Prix

50 L

à partir de 100 €

75 L

200 à 500 €

100 L

200 à 700 €

150 L

250 à 800 €

200 L

300 à 1 200 €

250 à 300 L

50 à 1 400 €

Pose

Prix

dépose chauffe-eau

200 €

horizontale

200 à 600 €

verticale

100 à 800 €

sur socle

300 à 800 €

chauffe-eau instantané

dès 150 €

chauffe-eau à accumulation

300 à 500 €

chauffe-eau plat instantané

150 à 300 €

chauffe-eau plat à accumulation

300 à 500 €

 

Les différents types de chauffe-eau

Avant toute chose, il faut savoir que la production d’eau chaude sanitaire (ECS) peut être assurée par un chauffe-eau fonctionnant à l’énergie électrique.

Le rôle de cet équipement est donc de chauffer l’eau sanitaire avant que cette dernière ne soit acheminée aux différents points de puisage présents dans le logement.

Toutefois, ces appareils se déclinent en plusieurs versions.

 

Le chauffe-eau électrique instantané

Le principe de fonctionnement d’un chauffe-eau instantané est simple. Pour commencer, à l’inverse du modèle qui sera exposé par la suite, le modèle instantané ne dispose pas de cuve pour stocker une réserve d’eau chaude. Dès qu’un point d’eau du logement est activé pour obtenir de l’eau chaude, le chauffe-eau produit cette dernière de manière instantanée. L’eau est donc chauffée au compte-goutte, selon les besoins. Cela est rendu possible par la résistance présente au sein de l’appareil.

 

Avantages

Inconvénients

  • chauffe l’eau selon les besoins
  • plus économes en énergie
  • facilité d’installation
  • poids
  • encombrement
  • longévité
  • pas d’entretien
  • préférable pour de faibles consommations
  • système d’appoint ou nécessite plusieurs chauffe-eau
  • bien choisir la puissance pour un bon fonctionnement

 

 

Le chauffe-eau électrique à accumulation

Le cumulus, c’est aussi sous cette appellation qu’il est possible de trouver le chauffe-eau électrique à accumulation.

Le fonctionnement de cet appareil est totalement différent du précédent. L’eau est réchauffée par un résistance présente au sein du ballon puis mise en réserve. Dès qu’un point de puisage est actionné, l’eau, déjà chaude, est acheminée jusqu’à sa destination. La totalité de la cuve du cumulus est alors chauffée. Dès que le stock d’eau est utilisé et épuisé, il faudra attendre que le ballon se remplisse à nouveau.

 

Généralement, le remplissage de ce type de chauffe-eau fonctionne selon le cycle heures pleines / heures creuses.

Il est tout de même possible de mettre l’appareil en marche forcée afin d’obtenir de l’eau chaude. Il faudra quand même attendre que la cuve se réchauffe.

Avantages

Inconvénients

  • adéquat pour des consommations importantes
  • rechargement en eau la nuit
  • température de l’eau élevée et constante
  • encombrement
  • réserve d’eau limitée
  • temps d’attente pour la recharge

 

En termes de prix de fourniture, voici les tarifs couramment observés sur le marché :

Type de chauffe-eau électrique

Prix

instantané

200 à 300 €

à accumulation

300 à 1 500 €

 

Le chauffe-eau électrique plat

Les deux versions présentées précédemment peuvent aussi se matérialiser sous la forme d’un chauffe-eau plat. Plus discret, il présente un encombrement plus faible. Le gain de place n’est donc pas négligeable, ce qui le rend particulièrement pratique et fonctionnel dans les espaces restreints ne disposant pas de l'espace nécessaire pour un modèle classique de chauffe-eau électrique.

 

Selon la configuration de la pièce, il peut aussi bien être installé de manière horizontale comme verticale. Il est aussi possible, pour encore plus d’esthétisme, de le dissimuler derrière un placard.

Avantages

Inconvénients

  • disponible en version à accumulation ou instantané
  • gain de place
  • design
  • prix plus élevé

 

Côté budget, pour un équipement plat, voici les prix pratiqués :

Type de chauffe-eau plat

Prix

chauffe-eau plat instantané

600 à 1 000 €

chauffe-eau plat à accumulation

750 à 1 200 €

 

Quelle puissance en fonction du nombre d’occupants

Le nombre d’habitants au sein du logement est une des caractéristiques à prendre en considération lors du choix d’un chauffe-eau électrique. Il faut en effet que ce dernier soit assez puissant pour pouvoir subvenir aux besoins en eau chaude sanitaire du foyer.

 

Pour ce faire, voici ce qu’il est recommandé :

Utilisation

Puissance nécessaire

lave main

3.7 kW

lavabo / vasque

4.5 kW

évier

5.5 kW

douche

7.3 kW

bain

9 à 11 kW

 

Pour un modèle instantané, il est souvent préconisé de l’installer en tant que système de production d’eau chaude sanitaire d’appoint ou bien, selon le nombre de points d’eau de mettre en place plusieurs chauffe-eau de manière à ce que la pression mais aussi la température de l’eau soient suffisantes.

 

La dimension du chauffe-eau

À titre indicatif, il est bon de rappeler quelques notions en termes de consommation, pouvant aider à bien dimensionner le chauffe-eau :

  • lavage de main : 3 L
  • vaisselle : 25 L
  • douche : 40 à 50 L
  • bain : 135 L

 

Il faut aussi faire attention au nombre de points d’eau présents au sein du logement alimenté en eau chaude sanitaire par l’appareil.

Par exemple, pour approvisionner un évier, 2 lavabos, une douche et un bain, la capacité de l’équipement devra être comprise entre 150 et 200 L afin d’assurer correctement l’alimentation des divers points de puisage.

 

Toujours à titre informatif, les contenances préconisées selon le nombre d’habitants sont les suivantes :

Nombre d’utilisateurs

Capacité nécessaire

Prix

1 adulte

50 L

à partir de 100 €

1 adulte + 1 enfant

75 L

200 à 500 €

2 adultes

100 L

200 à 700 €

un couple et 1 enfant

150 L

250 à 800 €

un couple et 2 enfants

200 L

300 à 1 200 €

un couple et 3 enfants ou plus

250 à 300 L

50 à 1 400 €

 

La configuration du logement peut aussi être un dernier indicateur dans le choix de la capacité de la cuve du chauffe-eau :

Nombre de pièces

Capacité nécessaire

T1

50 à 75 L

T2

100 à 150 L

T3

200 L

T4

250 L

T5

300 L

 

Dès lors, avec toutes ces indications en poche, il faut ensuite prendre en considérations les besoins et habitudes de chaque habitant du logement pour choisir la capacité en adéquation avec ces critères.

 

Caractéristiques physiques et techniques

Les chauffe-eau électriques, qu’ils soient instantanés, à accumulation ou encore plat disposent de certaines caractéristiques sur le plan visuel mais aussi sur le plan technique.

 

Les formes d’un chauffe-eau électrique

En ce qui concerne l’aspect visuel, selon le modèle, ce critère sera susceptible de varier.

Ainsi, la version à accumulation sera plutôt cylindrique et imposante, tandis que l’instantané sera quant à lui plutôt compact et rectangulaire. Le chauffe-eau plat se matérialise en général sous une forme parallélépipédique, très plat mais plus allongé que celui instantané.

 

Quels types de résistance ?

Il est également possible de choisir son chauffe-eau selon la résistance qu’il embarque. Cet élément servant de corps de chauffe pour la production de l’eau chaude sanitaire, elle se doit d’être tout particulièrement performante.

Le choix se portera alors entre :

  • une résistance blindée, aussi appelée résistance thermoplongée car elle est en contact direct avec l’eau présente dans l’appareil. L’inconvénient de ce type de résistance est sa sensibilité face au calcaire. Il est alors déconseillé de choisir ce modèle si la qualité de l’eau est mauvaise dans la zone géographique où est installé le chauffe-eau. Le tartre peut alors endommager cette pièce maîtresse et donc, nuire au bon fonctionnement de l’équipement complet.

En termes de prix, en cas de nécessité de changement de cette pièce, il faut compter entre 25 et 100 € pièce.

  • une résistance stéatite : elle dispose d’un étui qui permet de créer une barrière protectrice entre la résistance en elle-même et l’eau présente dans le chauffe-eau. Il est fortement recommandé d’opter pour un chauffe-eau présentant ce type de résistance si la qualité de l’eau est particulièrement mauvaise.

Si cette pièce doit subir un remplacement, le coût varie entre 60 et 250 € pièce.

 

La dépose et l’enlèvement du chauffe-eau existant

Il est probable que le chauffe-eau vienne en remplacement d’un modèle existant qui n’est plus assez performant ou tout simplement parce que ce dernier n’est plus du tout fonctionnel.

Lors, avant de pouvoir même envisager le choix du nouveau modèle et son installation, il faudra alors prévoir la dépose de l’ancien chauffe-eau.

Pour cette opération, un budget de 200 € de main d'œuvre sera à prendre en considération dans l'enveloppe des dépenses.

Le professionnel se chargera également de l’évacuation de l’équipement qui n’est plus fonctionnel.

 

Les types de pose: horizontale, verticale, sur socle

Différentes mises en application peuvent être envisagées pour équiper un logement d’un chauffe-eau électrique.

Cela dépendra avant tout de l’espace disponible et consacré pour accueillir cet équipement mais aussi de du type d’appareil (à accumulation ou instantané) ou encore de la capacité recherchée.

Ainsi, il est possible de réaliser une pose :

  • verticale : une des installations les plus classiques est celle à la verticale. L’appareil est tout simplement fixé au mur, qu’il s’agisse d’une paroi porteuse ou tout simplement d’une cloison. Toutefois, des précautions sont à prendre. En effet, notamment pour les modèles à accumulation détenant une réserve pouvant peser quelques dizaines de kilos, il est préconisé :
    • de ne pas installer un cumulus de plus de 100 L sur une simple cloison ;
    • au-delà d’un ballon de 200 L, il faut, en sus de l’accroche dans le mur porteur, ajouter un socle sous l’appareil.
  • horizontale : pour les espaces plus restreints, ne disposant pas forcément de l’encombrement nécessaire au sol, il est possible d’installer son chauffe-eau de manière horizontale, qui est souvent placé en haut de mur.
  • sur socle : pour supporter un poids important, notamment quand le ballon est rempli, la mise en place de ce dernier sur un socle en sus ou non de l’accroche au mur fait partie des solutions de mise en place.

 

En fonction du type d’installation choisie, le prix en sera impacté :

 

Type d’installation

Tarif main d'œuvre

horizontale

200 à 600 €

verticale

100 à 800 €

sur socle

300 à 800 €

 

Cacher le chauffe-eau, les solutions

Il faut savoir qu’un chauffe-eau électrique peut être mis en place dans toute pièce de l’habitation. En effet, aucune contre-indications n’est notée par rapport à sa présence dans une pièce humide.

De ce fait, il pourra prendre place aussi bien dans la salle de bains que dans la cuisine ou encore dans un lieu lui étant dédié.

 

Si vous ne disposez pas de pièce spécialement conçue pour recevoir l’appareil, des solutions existent afin de rendre cet appareil plus esthétique qu’il ne l’est.

Toutefois, selon la taille de ce dernier, il faudra prévoir un emplacement plus ou moins important.

 

Ainsi, la meilleure solution pour cacher un chauffe-eau est encore de le dissimuler dans un placard prévu à cet effet.

Rattacher le chauffe-eau au réseau d’eau et d’électricité

La mise en place d’un chauffe-eau nécessitera forcément le raccordement au réseau électrique bien entendu mais aussi au réseau d’eau.

 

Si la pose s’effectue en remplacement et que le modèle est similaire, les branchements seront relativement simples car ils viendront en lieu et place des anciens.

 

Il faudra dans un premier temps débuter par la phase électricité. Il ne faut pas que le chauffe-eau soit raccordé au réseau d’eau pour commencer les branchements. Côté électricité, il est important de savoir qu’il faut relier directement l’appareil au compteur électrique et non pas sur un circuit qui existe déjà. Il faut alors un nouveau circuit spécialement dédié au chauffe-eau et, devant disposer de son propre disjoncteur différentiel. Une fois cela effectué, il sera possible de raccorder les fils à l’appareil. Lors, il sera possible de le brancher au réseau d’eau.

Les marques

Pour doter son logement d’un chauffe-eau de qualité et durable au fil des années, certaines grandes marques sont reconnues pour leurs performances.

On peut alors citer :

  • Ariston
  • Atlantic
  • Brandt
  • De Dietrich
  • Thermor

 

Les options possibles

Pour des raisons économiques, il peut être intéressant d’équiper son chauffe-eau électrique d’un contacteur jour/nuit ou bien d’un programmateur si ce dernier n’est pas directement incorporé au ballon afin que le rechargement de la cuve se fasse la nuit, au moment où les tarifs en électricité sont les moins chers. Cela permet une économie de l'ordre de 20 %.

 

Prix de pose d’un chauffe-eau

Le prix de pose d’un chauffe-eau est un poste à ne pas négliger dans la totalité des coûts en lien avec ce poste de travaux.

 

Il faut savoir que le prix de pose variera d’un artisan à un autre car les tarifs sont libres.

 

Pose selon la nature du chauffe-eau

Prix

chauffe-eau instantané

dès 150 €

chauffe-eau à accumulation

300 à 500 €

chauffe-eau plat instantané

150 à 300 €

chauffe-eau plat à accumulation

300 à 500 €

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.