Le prix de pose d'un climatiseur

Mis à jour le 07 mai 2018
Moyenne : 2 (1 vote)
2018-05-07 09:30:00
Maison avec climatiseur
Formulez une demande de devis

La réglementation

Avant de vous lancer dans la réalisation d’une climatisation, vous devez bien en connaître le fonctionnement, les limites et la réglementation qui en découle, notamment si vous la destinez à des bureaux. Tout comme il vous sera utile de savoir quelles incidences peut avoir cette climatisation sur le respect des normes de la RT 2012 ou ce qui pourrait la remplacer demain, peut-être la RT 2020.

 

La climatisation est aussi un risque de propagation des différentes bactéries, dont la légionellose, tout comme les risques allergènes. Il faut donc bien évaluer la situation et savoir que, par exemple, il faut respecter certaines normes d’installation, ce que saura vous préciser un professionnel. Par exemple, même à titre individuel, une climatisation split doit être composée d’une liaison frigorifique reliant un compresseur en extérieur et une unité intérieure, contrairement au climatiseur monobloc qui se contentent d’une seule unité avec une gaine d’évacuation.

 

Dans le cadre de la RT 2012 (Réglementation Thermique) la consommation d’énergie est un facteur important. Si le choix du chauffage est essentiel, celui du climatiseur l’est donc tout autant. Et cette question sera encore plus prégnante dans la prochaine réglementation que pourrait être celle de 2020 pour laquelle les bâtiments ne devront plus être basse consommation mais à énergie positive et le système clim devra donc être, encore plus, passif.

 

Par ailleurs, une directive européenne entre aussi en ligne de compte pour la lutte contre le réchauffement climatique. Il s’agit de la directive ERP (Energy Related Products) du 1er janvier 2013 qui oblige la présence d’une étiquette permettant de comparer les produits et affichant la puissance acoustique en nombre de décibels, le SEER (Seasonal Energy Efficiency Ratio) soit la valeur énergétique saisonnière et le SCOP (Seasonal Coefficient Of Performance) pour le rendement saisonnier tenant compte de la zone climatique et de la classe énergétique.

 

Ce qui définit le prix d’un climatiseur

Pour mieux comprendre les climatiseurs, il est important de commencer par définir ce qui le caractérise afin de déterminer les modèles et les prix en fourniture de ces appareils. Ainsi, les principaux éléments d’un tel système sont :

  • son nombre d’unités : par exemple, un climatiseur monobloc ou mobile ne détient que 1 unité, un mono-split en présente 1 en extérieur et 1 en intérieur et un multi-split en présente aussi 1 en extérieur mais plusieurs en intérieur ; il faut compter à peu près 500 € par unité, en fourniture ;
  • sa puissance : chaque unité représente une puissance qui détermine la puissance totale ;
  • son raccordement : par gaine ou solaire ;
  • sa technologie : simple ou réversible et, pour les plus récentes, inverter.

 

La puissance du climatiseur

La puissance nécessaire d’un climatiseur dépend de nombreux éléments extérieurs à l’appareil lui-même qui sont la région dans laquelle vous habitez, les besoins n’étant pas forcément les mêmes à Toulouse, à Monaco ou à Valenciennes. Mais aussi du niveau d’isolation de votre maison et de sa capacité à conserver la température que vous lui insufflez, que ce soit du chaud ou du froid. Ou encore de la hauteur de la pièce.

Plus généralement, on multiplie la surface de la pièce par 100 watts pour déterminer le besoin en puissance. Ainsi, pour une pièce de 20 m², une puissance de 2.000 watts sera requise.

 

Le rôle de l’installateur

L’installateur est tout d’abord là pour vous aider et vous conseiller. Il va vous permettre de vous y retrouver dans les différents principes de fonctionnement, dans les puissances. Mais il sera aussi là pour respecter précisément les consignes de pose de votre climatiseur, qu’il soit simple ou réversible.

La pose d’un tel système implique, en effet, l’intervention d’un titulaire d’une attestation de capacité d’installation en provenance d’un organisme agréé. Il y va de votre protection et de celle de l’environnement du fait du gaz frigorigène, extrêmement nocif, mais aussi de ne pas dépasser le seuil de bruit toléré pour son fonctionnement, qui se situe à 25 dB.

 

Les prix de pose des différents climatiseurs

L’installation d’un climatiseur se décompose en différentes étapes pour assurer son bon fonctionnement.

  • la pose de l’unité extérieure lorsque le principe l’exige, de telle façon qu’elle ne gêne pas les voisins ;
  • la pose de l’unité ou des unités intérieures ;
  • la liaison frigorifique entre l’unité extérieure et les unités intérieures ainsi que l’évacuation des condensations ;
  • l’alimentation électrique et la mise en service de l’ensemble qui consiste au test de l’étanchéité, à enlever l’air dans le circuit frigorifique, à la prise de mesure et aux essais.

 

Dans les cas de pose normale, voici quelques idées de prix de cette installation de climatiseur :

Type de climatiseur

Installation et mise en service

Monobloc

de 100 à 200 €

Mono-split

de 800 à 1.000 €

Bi-split

de 1.200 à 1.500 €

Tri-split

de 1.500 à 2.000 €

Quadri-split

de 2.000 à 2.500 €

 

 

En fait, le prix d’intervention d’un professionnel est de l’ordre de 50 € H.T. de l’heure. Cette intervention n’est obligatoire que pour la mise en service (qui représente à peu près 20 % de ce prix), vous avez, juridiquement, la possibilité de l’installer personnellement et de faire intervenir le professionnel ensuite. Il n’existe, par contre, pas d’obligation pour le modèle monobloc.

 

Les différents types de climatiseurs

 

Prix de pose d’un climatiseur monobloc
C’est la solution la plus simple, qui ne demande pas trop de travaux et sert essentiellement d’appoint pour les périodes de grande chaleur.
Le climatiseur monobloc ne comprend donc qu’une seule unité. Il refroidit l’air de la pièce et évacue l’air chaud vers l’extérieur à l’aide d’une gaine qu’il vous faudra donc relier vers cet extérieur. Il se décline lui-même en trois modèles :

  • le climatiseur monobloc mobile qui ne dépasse rarement une puissance de 2,5 kW et dont on trouve les premiers éléments autour de 200 €. Ce sont plutôt des modèles d’appoint qui permettent d’être déplacés dans la pièce que vous souhaitez, par exemple dans vos pièces de jour la journée et quelques heures dans votre pièce de nuit avant d’aller vous coucher pour y ramener un peu de fraîcheur et mieux dormir.
  • le climatiseur monobloc encastrable sera un modèle plus complet et plus efficace d’une puissance allant de 2,5 kW à 5,5 kW, et un prix qui débute autour de 500 € pour aller jusqu’à 4.000 €.
  • petite particularité pour un climatiseur monobloc d’appoint réversible qui pourra vous servir de climatiseur d’appoint l’été et de chauffage d’appoint l’hiver, pour un prix de 500 à 700 €.

 

Prix de pose d’un climatiseur mono-split

L’unité externe sert à condenser l’air intérieur et l’envoie, par le biais d’un tuyau en cuivre, vers l’unité intérieure qui l’évacue en air rafraîchi pour faire baisser la température de votre pièce, puisqu’il ne sert que dans une pièce.
Lui aussi se décline en différents produits qui sont :

  • le climatiseur mural qui se fixe au mur comme l’indique son nom ;
  • le climatiseur console qui se contente de se poser ;
  • le climatiseur cassette que l’on retrouve en général au plafond ;
  • le climatiseur corniche qui se fixe également au mur, sur une partie supérieure.

 

Fourniture climatiseur < 2,5 kW

de 300 à 900 €

Fourniture climatiseur de 2,5 à 3,5 kW

de 800 à 1.300 €

Fourniture climatiseur > 3,5 kW

de 1.500 à 3.000 €

Installation

de 600 à 800 €

Mise en service

de 160 à 200 €

 

Prix pose climatiseur multi-split

Le climatiseur multi-split repose sur le même principe de fonctionnement que le mono-split, sauf que, outre l’unité extérieure et sa liaison, différentes unités intérieures sont possibles afin de bénéficier d’un climatiseur dans chaque pièce de l’habitation sans avoir, à chaque fois à placer une unité extérieure pour chaque bloc. De plus, une commande indépendante de chaque unité intérieure permet de réguler chaque pièce selon son choix.

 

Type de climatiseur

Prix en fourniture seule

Installation

Mise en service

Fourniture climatiseur bi-split

de 2.000 à 2.500 €

de 1.000 à 1.300 €

autour de 200 €

Fourniture climatiseur tri-split

de 2.500 à 3.000 €

de 1.200 à 1.700 €

autour de 300 €

Fourniture climatiseur quadri-split

de 3.000 à 4.000 €

de 1.600 à 2.100 €

autour de 400 €

 

 

Plus le nombre d’unités intérieures est grand, plus grande est la complexité d’installation avec des travaux de gainages à prévoir au sein du logement afin de bien camoufler l’ensemble et de rendre le système le plus discret possible par des passages en faux-plafond.

Ces prix dépendent cependant du type plus précis. Par exemple, là où une unité intérieure simple murale vous reviendra en 600 et 1.500 € en fourniture, elle sera de l’ordre de 1.200 à 1.700 € en console, de 1.300 à 1.600 € en console plafonnier et entre 1.400 et 2.300 € en cassette.

 

Le prix de pose d’une climatisation réversible

La climatisation réversible consiste à pouvoir rafraîchir le logement, lors des saisons chaudes, et de le réchauffer, avec le même matériel, lors des saisons froides.

Une climatisation réversible peut être installée de différentes manières, ce qui débouchera sur des prix de pose différents selon la difficulté affichée.

La pose d’une climatisation réversible est, en général, facturée de 700 à 1.500 €.

 

Climatisation réversible gainable

Il est évident que la difficulté de pose provient de toute l’installation de gaines pour un réseau de distribution efficace. Facile à réaliser dans le cadre d’une construction, voire d’une rénovation d’une maison d’un seul niveau, pour une rénovation avec étage, la difficulté sera encore accrue. Un système, par contre, très esthétique qui ne laisse apparaître, dans les pièces, que des grilles pour l’entrée de l’air. Il faut compter entre 100 et 200 €/m² pour un tel principe, au sein d’un logement.

 

Climatisation réversible solaire

Pour diminuer la consommation énergétique de votre climatisation, vous pouvez aussi opter pour un système réversible qui sera alimenté par des panneaux photovoltaïques placés en toiture ou sur l’unité extérieure directement. Au prix de la climatisation viendra donc s’ajouter le prix de panneaux, allant de 600 à 5.000 € selon la puissance recherchée.

 

Mais ce qui caractérise le plus votre climatisation réversible, c’est son système de fonctionnement. Cependant, en mode chauffage, elle n’est souvent efficace que dans des régions du sud, à moins d’être couplée à une pompe à chaleur.

 

Climatisation réversible traditionnelle

Elle se déclenche en dehors des températures reconnues comme être de confort pour insuffler du chaud ou du froid, selon la nécessité. Un principe qui présente un prix de pose de 600 à 1.200 € en entrée de gamme pour un système simple.
 

Climatisation réversible inverter

Régulant mieux la température et évitant cette impression d’air pulsé, voire de courant d’air, la climatisation réversible inverter présente un fonctionnement plus linéaire et plus économique aussi, sans redémarrage énergivore incessant. Il faut alors ajouter de l’ordre de 900 à 5.000 € sur le devis de pose d’une climatisation réversible classique, selon la puissance.
 

Pompe à chaleur

Selon les principes, air-air, air-eau, ou eau glycolée-eau, le prix d’un tel système va de 8.000 à 20.000 € (5.000 à 8.000 € en air-air et 8.000 à 12.000 € en air-eau pour un logement de 100 m²), e, fourniture et pose, mais vous n’aurez plus une consommation annuelle que de l’ordre de 250 à 400 €, pour refroidir votre maison en été et la réchauffer en hiver.

 

Le prix de dépose d’un climatiseur

Si votre but n’est pas la mise en place d’un climatiseur mais le remplacement de votre modèle usagé, des travaux de dépose de l’ancienne installation sont alors en prévoir selon le tableau suivant :

 

Type de matériel à déposer

Travaux particuliers à prévoir

Prix de la dépose TTC

climatiseur mono-split

suppression de l’unité intérieure, de l’unité extérieure, de la liaison, et récupération du gaz

180 €

climatiseur bi-split

idem sauf suppression des 2 unités intérieures

210 €

climatiseur tri-split

idem sauf suppression de 3 unités intérieures

240 €

clim 2 unités intérieures et 2 unités extérieures

idem

270 €

l’unité supplémentaire

-

25 €

clim 3 unités intérieures et 3 unités extérieures

idem

350 €

l’unité supplémentaire

-

25 €

 

 

L’entretien d’un climatiseur

Un certain nombre de directives entrent en ligne de compte pour le bon entretien de votre climatiseur avec des cas particuliers selon qu’il s’agisse d’un appareil dans le domaine privé ou dans le domaine public et selon sa puissance, entre autres.

Aussi, un arrêté du 16 avril 2010 oblige à un entretien périodique des appareils d’une puissance frigorifique nominale utile au-delà de 12 kW. Ce qui représente donc des climatisations utilisées sur des grands espaces (plus de 100 m², normalement) et donc avec des utilisations dans le domaine du commerce, de l’industrie, des bureaux, des hôpitaux, des hôtels, des salles de réunion et de réception et tout lieu recevant généralement du public. Il faut donc faire appel à un professionnel (ou organisme) certifié NF au moins tous les 5 ans qui viendra sur place vérifier votre installation et vous remettra un rapport, dans le mois qui suit son inspection. Ce rapport comprend un certain nombre de préconisations sur les réparations éventuelles à effectuer, les entretiens nécessaires et les précautions d’usage à prendre, notamment.

 

Dans une utilisation plus privative de ce type de matériel, si aucune obligation n’existe, il est néanmoins très fortement conseillé de souscrire un contrat d’entretien. Le faire auprès de celui qui vous a installé votre système lui permet de bien en connaître toutes les particularités, ce qui ne vous empêche pas de demander plusieurs prix pour mieux faire jouer la concurrence. Vous bénéficierez alors d’un entretien régulier (vérification du fonctionnement des sécurités, vérification du bon fonctionnement de l’humidificateur, vérification du niveau de fluide frigorigène, nettoyage…) et de prix certainement préférentiels en cas de panne, mais aussi d’une intervention plus rapide. Ces contrats d’entretien se négocient le plus souvent entre 70 et 200 € par an selon le type de climatiseur en votre possession et la complexité de son installation.

La durée de vie de votre appareil sera certainement prolongée.

 

Les aides pour la climatisation

Si, pour une installation standard de système de climatisation, aucune aide n’est prévue, des aides deviennent, par contre, possibles si vous optez pour un principe de climatisation avec pompe à chaleur, par exemple.

Alors, en faisant appel à un professionnel pour la fourniture et la pose, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt sur la partie fourniture et d’une TVA réduite sur l’ensemble pour un logement datant de plus de 2 ans.

 

Il existe aussi des aides territoriales, des aides de l’ANAH et d’autres proposées par votre fournisseur d’énergie. Votre installateur vous conseillera sur tous ces droits, ainsi que les différents services cités.

Un éco-prêt à taux zéro est aussi possible si votre climatiseur entre dans le cadre d’un modèle améliorant les performances énergétiques de votre habitation.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :