Le prix de pose du lino et sol PVC

Mis à jour le 03 janvier 2018
Aucun vote pour le moment
2018-01-03 14:45:00
Lino

Le prix de pose d’un lino ou d’un sol PVC prend déjà en compte le type de sol que vous choisissez de faire réaliser mais, auparavant, vous aurez peut-être la nécessité de faire effectuer une préparation de ce sol. Ensuite, il vous faudra décider de la façon dont sera effectuée cette pose. Voici quelques éléments pour vous aider à prendre les bonnes décisions et pour discuter avec le professionnel qui procédera à cette tâche.

 

Formulez une demande de devis

Le prix de la préparation du sol

Comme pour tout sol souple, il vous faut une préparation de sol absolument parfaite. Et, par préparation parfaite, il faut préciser que même la pose sur un carrelage existant ne convient pas forcément. Elle ne sera possible que si les joints réalisés sur ce carrelage sont absolument de niveau. Chaque irrégularité du sol pourrait marquer irrémédiablement le revêtement qui sera posé.

Si, donc, ce sol n’est pas parfaitement lisse, s’il n’est pas parfaitement dur, il vous faudra effectuer un ragréage. Ce ragréage est possible sur un sol en béton existant, sur un sol ciment, sur un carrelage et, même, sur un parquet si vous faites effectuer un ragréage fibré.

Un ragréage simple, réalisé par un professionnel, et comportant la préparation du sol, c’est-à-dire son dépoussiérage, mais aussi la fourniture et la pose de l’enduit, vous coûtera entre 20 et 30 € le m².

Un ragréage fibré sur un parquet vous coûtera entre 25 et 35 € le m², toujours avec nettoyage du sol, fourniture et pose du ragréage.

 

Les prix de sols PVC et lino en fourniture

Si la notion de lino (ainsi communément appelé pour parler du linoleum, son nom complet) a mal vieilli, les sols synthétiques ont un regain de modernité avec de nouvelles apparences et de nouvelles finitions qui lui apportent une esthétique totalement renouvelée. On trouve certains sols qui imitent, à s’y méprendre, le parquet ou le carrelage, surtout lorsque leur pose est effectuée dans les règles de l’art, c’est-à-dire par un professionnel.

En outre, avec des gammes de prix assez larges, vous pourrez vous diriger pour un modèle à votre convenance. Que ce soit dans les premiers prix si vous êtes en location et que vous devez remplacer l’existant, ou pour une chambre à l’étage dans laquelle vous ne vous déplacez jamais avec vos chaussures.

Dans des gammes de prix supérieures, vous aurez affaire à des revêtements plus solides, plus épais, plus résistants et étudiés pour des pièces à fort passage. Ainsi conçus pour des boutiques et autres surfaces de vente, ils devraient parfaitement convenir à votre salon ou votre cuisine, par exemple.

Voici quelques exemples de prix pour une présentation en rouleaux.

 

Type de sol

Caractéristiques

Prix en fourniture seule

Lino simple synthétique

  • Revêtement naturel constitué d’huile de lin, de toile de jute, de liège et de résine, à l’origine
  • A base de polyester, aujourd’hui.

12 à 50 € le m²

Lino écologique

  • Revêtement 100% naturel
  • Plus onéreux que le précédent
  • Convient mieux pour des pièces humides (cuisine, salle de bains, etc.)

15 à 65 € le m²

Revêtement sol vinyle

  • Remplace le plus souvent l’ancien lino synthétique
  • Plus agréable au piétinement
  • Résiste bien à l’eau
  • Nombreux modèles pour imitation pierre, carrelage, parquet, etc.

15 à 60 € le m²

Revêtement sol PVC

  • Prix plus bas
  • Qualité aussi inférieure
  • Durée de vie inférieure
  • Imitation moins bonne

10 à 20 € le m²

 

 

Alors que les sols PVC et vinyle étaient tous deux constitués de polychlorure de vinyle, ils se différenciaient alors par leur méthode de fabrication. Le sol vinyle était usiné par l’application d’une matière première sur un support, alors que le sol PVC voyait sa matière première passer entre deux rouleaux pour être aplatie. Désormais, on arrive à une plus grande simplification dans les termes et on confond généralement les deux (vinyl et PVC) pour considérer qu’il s’agit de sols plastiques, par opposition au lino qui est la matière noble et 100% naturelle, plus résistante. Alors, on considère :

  • un prix de revêtement de sol PVC de 10 à 30 € le m² ;
  • et un prix de lino de 30 à 60 € le m².

 

Les différents types de présentation de sols PVC et lino

Les revêtements de sol type lino, PVC ou vinyl existent en différents conditionnements, qui leur permettent d’être plus ou moins faciles à poser et plus ou moins proches d’une véritable imitation parquet, par exemple.

En rouleau, le prix du lino et du revêtement sol PVC est le moins onéreux. Le prix de départ se situera donc dans la tranche la plus basse, soit à partir de 15 € le m², en fourniture seule.

En lattes (ou lames) ou en dalles, il sera plus proche d’une finition carrelage ou parquet. On le trouve, alors, dans des dimensions de 30 x 30 cm, 50 x 50 cm ou 90 x 30 cm. Le prix se situera alors à partir de 20 € le m² en fourniture seule.

 

Les principes de pose

La méthode de pose ne fait pas varier le prix de pose que de manière marginale.
Dès lors, de par l’utilisation, de par la facilité de pose et celle de l’enlever, et de par le conditionnement, il existe différents principes de pose de ces linos et revêtements de sols PVC.

  • La pose collée : c’est quand même la pose la plus classique, qui est toutefois problématique lorsqu’il est question de le changer et de bien en nettoyer les éléments qui ont parfois un peu de mal à se dissocier du sol. Mais, le côté favorable, est que le revêtement adhère mieux au sol et peut, par exemple, éviter des marquages de pieds de chaise ou autres meubles, par glissement. Une pose libre est généralement nécessaire pour bien préparer les découpes auparavant.
  • La pose par double-face : on parle alors de pose semi-libre. De la même façon que précédemment, une pose libre permet tout d’abord d’adapter exactement la forme à la pièce. Ensuite, un scotch double-face est posé sur le pourtour et un quadrillage d’environ 1 m² à l’intérieur, avec ce même double-face. Une pose qui se réalise généralement par demi-pièce.
  • La pose libre : une pose qui convient plus particulièrement à des locataires qui entendent restituer le logement, lors de leur départ, comme ils l’ont trouvé à leur arrivée.
  • La pose clipsée : c’est un principe qui correspond à l’assemblage de revêtements de sol par lattes, ou parfois par dalles, et qui permet de les assembler les unes aux autres.
  • La pose simple par dalles plombées : parfois, ces dalles sont plombées afin de se fixer directement au sol, par le seul fait de ce plombage, et ne nécessitent ni colle, ni double-face, ni clips.

 

Prix de pose

Selon les différents types de revêtements, selon les différents conditionnements, selon les différents types de pose, le prix de la pose de lino ou sol PVC ne varie guère. Certaines poses peuvent faire appel à des ajouts de matière mais peuvent faire, aussi, gagner du temps de pose ou, pour d’autres, des accessoires mais des découpes plus aisées. Ce qui fait que, l’un dans l’autre, on considère généralement que ce prix de pose, hors fourniture, sera de l’ordre de 15 à 20 € le m².

En fourniture et pose :

  • le prix du revêtement de sol PVC se situera entre 25 et 50 € le m² ;
  • le prix du linoleum entre 45 et 80 € le m².

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.