Prix de fermeture d’une cuisine américaine

Mis à jour le 03 septembre 2018
Aucun vote pour le moment
2018-09-03 09:15:00
Cuisine américaine avec verrière

Entre la recherche d’espaces ouverts et la volonté de se protéger des odeurs d’une cuisine et du bruit des appareils ménagers, il reste un équilibre à trouver.

Cet article reprend les solutions trouvées et les nouvelles tendances avec le prix de fermeture d’une cuisine américaine.

 

Formulez une demande de devis

La cuisine américaine

En fait, la cuisine à l’américaine n’a rien d’américaine, mais est bien française, au contraire. Elle a même commencé sa vie dans des logements pour les classes populaires où la place était comptée. C’est pour lui redorer son blason que des promoteurs ont décidé de l’appeler “à l’américaine”, le modèle de l’époque.

 

Tout d’abord reléguée au fin fonds de l’habitation, lorsque la famille avait ses employé(e)s pour s’en occuper, la cuisine s’est en premier lieu rapprochée de la salle à manger pour un côté pratique. Puis, pour que la personne puisse profiter de la famille et/ou des invités, elle s’est ouverte.

 

La mode de la cuisine américaine est liée à la volonté de grands espaces de vie et de tout partager et non pas cloisonner la personne en cuisine dans un rôle secondaire par rapport à la famille.

 

Une cuisine américaine qui sait se protéger

Se posent alors trois problèmes :

  • Si une cuisine peut être très esthétique, elle l’est beaucoup moins à l’heure de la préparation des repas, lorsque toute la vaisselle traîne dans l’évier, que les épluchures trônent sur la table de travail ;
  • Une cuisine est aussi un lieu où les odeurs règnent et, même si certaines sont appétissantes, l’odeur de friture qui se répand dans tout l’espace de vie, imprégnant les vêtements, n’est pas toujours appréciée ;
  • Le bruit du robot, de la machine à café, de la hotte aspirante et de tous les ustensiles ménagers ne s’accommode pas toujours bien avec une lecture au salon ou même une discussion entre amis à table.

 

C’est pourquoi certaines familles trouvent des solutions à tout ou partie de ces désagréments, que ce soit avec des espaces partiellement ouverts, ou des espaces ouverts qui puissent se fermer, afin de conserver l’esprit convivial, les lumières traversantes, mais tout en permettant de se protéger.

 

 

Une cuisine américaine partiellement fermée

Certaines solutions seront plutôt destinées à cacher une partie de la cuisine, le plus souvent la partie évier, afin de laisser la personne chargée de ce poste libre de travailler sans avoir à se soucier de tout nettoyer rapidement au cas où des visiteurs viendraient. Vous en retrouverez une partie, d’ailleurs, dans le guide sur le prix de pose de cloison.

 

Une solution qui ne règle pas le problème du bruit, cependant, et dont celui des odeurs de cuisine devra se régler par une hotte aspirante haut de gamme. Prévoir de 300 à 500 euros en fourniture et pose pour un produit de qualité.

 

Le principe du bar ou de l’îlot central

La solution la plus simple et la plus souvent employée reste le principe de l’îlot central qui permet, au moins, de fixer les limites de la cuisine, de bénéficier de rangements supplémentaires indépendants des murs, de plan de travail supplémentaire, voire d’un emplacement pour prendre les repas.
De 100 à 300 € le m², selon le modèle et les matériaux choisis.

Dans la version bar, vous disposez, en supplément, d’un élément qui peut, au moins en partie, cacher un peu la partie cuisine et ne pas vous obliger à ce que tout soit précisément nettoyé et rangé, de par sa hauteur supérieure.
De 500 à plusieurs milliers d’euros pièce, le prix ne sera pas très différent, au m², du précédent puisqu’il est le plus souvent plus haut mais moins large.

A prévoir, dans tous les cas, un espace de circulation d’un minimum de 80 cm et, plus confortablement, d’1 m, qui vous permettra aussi d’ouvrir les placards sans vous sentir restreint.

 

La claustra

Sans occulter totalement la vue ou le passage d’odeur, elle en limite cependant les conséquences et, plus encore, sur la vue, sans toutefois supprimer tout passage de lumière.
Elle peut d’ailleurs se limiter à une claustra partielle qui ne fermerait pas l’ensemble de la cuisine.
Le prix d’une claustra est très variable, selon la qualité des matériaux employés. De 50 à 700 € le m², elle peut même être mise en oeuvre facilement et rapidement.

 

Prix du cloisonnement ouvrable

Pour aller plus loin et pouvoir se protéger des odeurs de cuisine en plus, il faut alors prévoir, au minimum, un cloisonnement ouvrable. Il peut aussi permettre de protéger du bruit lorsque le robot, la hotte et/ou le lave-vaisselle se mettent en route.

 

La cloison coulissante

Il est possible de réaliser une cloison coulissante qui pourra s’ouvrir lorsque la cuisine n’est pas utilisée, afin de laisser passer la lumière, tout en permettant de fermer cette cloison, lorsque le bruit sera trop présent et les odeurs de cuisine trop prégnantes.
Ouverte ou fermée, la liberté est laissée à chacun de choisir.
Pour une cloison coulissante, prévoir un prix de 400 à 1.000 € et plus le m², un prix qui sera fonction des matériaux employés et du principe utilisé, par exemple à galandage, plus pratique mais plus cher.
Une cloison japonaise, de 400 à 4.000 € le m² pourra aussi une solution envisageable, très légère.
 

La cloison type verrière atelier

C’est la grande tendance de ces dernières années, l’esthétique “atelier” ou “industriel” plaît énormément. Un ensemble qui fait place au verre et au métal, et qui se conçoit souvent avec partie fixe et partie ouvrante.
La transparence proposée permet à celui ou celle qui se trouve dans la cuisine de ne pas être totalement isolé et à la lumière de passer. Une porte métallique et vitrée fait partie intégrante de cette séparation, qui permet même de pouvoir dialoguer entre les pièces, lorsque la porte est ouverte.
Par contre, porte fermée, les odeurs de cuisson et les bruits de cuisine seront très sérieusement réduits.
Pour la vision de la cuisine, ceux qui souhaitent aussi l'occulter pourront prévoir un verre dépoli ou un rideau (coulissant, par exemple).
Un prix de cloison qui peut aller de 150 à 800 € le m².
 

Des solutions encore plus originales

Un store devant une partie de cette cuisine, des étagères, une cloison servant d’écran pour un vidéoprojecteur, des plantes grimpantes peuvent aussi permettre de plus ou moins isoler la partie cuisine, du moins visuellement, tout en laissant l’aspect d’une pièce de vie plus vaste. Des solutions qui, à partir de 100 € le m² peuvent encore vous satisfaire.

 

Prix du cloisonnement complet

C’est une autre solution encore plus complète : prévoir une véritable cloison pour que votre cuisine dite à l’américaine prenne une allure de cuisine totalement séparée comme cela se faisait dans les décennies précédentes.

Une solution souvent moins recherchée et qui, de 30 à 50 € le m², pourra être réalisée en placo, en bois ou en carreaux de plâtre. Toutefois, en placo ou en carreaux de plâtre, il vous faudra prévoir un supplément pour la finition (à partir de 20 € le m²).

 

  • Le passe-plat
    Il est alors possible de vous réserver une solution passe-plat dans la cloison, pour faciliter l’approvisionnement de la table ou, inversement, pour débarrasser la table sans passer par la cuisine systématiquement.
    De 1.000 à 1.500 € supplémentaires vous permettront de faire réaliser ce passe-plat.
     

La cuisine escamotable

Ceux qui disposent d’une petite surface n’auront, toutefois, pas envie de cloisonner encore plus leur logement. Il leur reste la solution originale de la cuisine escamotable.

Qu’elle vienne s’encastrer dans une armoire, qu’elle soit, à la façon d’un placard, cachée par deux portes coulissantes juste devant les éléments de cuisine, vous pouvez trouver des modèles à partir de 8.000 € dont l’esthétique pourrait bien vous étonner.

 

Récapitulatif des prix

Principe de cloisonnement de cuisine

Prix

Bar ou îlot central

de 100 à 300 € le m²

Claustra

de 50 à 700 € le m²

Cloison coulissante

de 400 à 1.000 € le m²

Cloison japonaise

de 400 à 4.000 € le m²

Cloison type verrière

de 150 à 800 € le m²

Cloison végétale

à partir de 100 € le m²

Cloison en placo, bois ou carreaux de plâtre

à partir de 50 € le m² terminé

Passe-plat dans cloison

environ 1.000 €

Cuisine escamotable

autour de 8.000 € pièce

 

 

 

Des solutions annexes

  • Pour la vue de la vaisselle entassée dans une cuisine, on a vu que de nombreuses solutions sont possibles. Mais il reste les problèmes du bruit et des odeurs de cuisine.
  • Pour l’apparence, déjà il faut bien optimiser le rangement, avec des placards qui favorisent le rangement, évite de laisser trop d’appareils traîner sur le plan de travail, un évier qui soit bien caché, et un lave-vaisselle à proximité.
  • Pour les odeurs de cuisine, il a déjà été question d’une hotte haut de gamme qui limitera parfaitement toute gêne olfactive.
  • Pour le bruit, de la même façon, des appareils ménagers soigneusement choisi parmi les modèles les moins bruyants peut aussi restreindre le dérangement. De même, des éléments de cuisine avec charnières à amortisseur évitera le bruit des claquements de porte.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.