Prix d'une fenêtre à vitrage phonique

Mis à jour le 25 février 2020
2020-02-25 05:15:00
Maison avec fenêtres

Vivre en ville peut parfois s’avérer être bruyant. De même que lorsque le logement se situe à côté de zones industrielles, à proximité d’un chemin de fer ou bien d’une route passante.

Pour atténuer les bruits parasites, le vitrage phonique peut être la solution idéale pour un budget d’environ 85 € par mètre carré de fenêtre pour du sur-mesure.

 

Vous avez un projet ?

Prix de fenêtre à vitrage phonique : récapitulatif

Fenêtre

Prix

Double vitrage phonique standard

175 à 600 € sans la pose

Double vitrage phonique sur-mesure

85 € / m²

Triple vitrage standard

350 à 700 € sans la pose

Triple vitrage sur-mesure

100 à 350 € / m²

Pose

100 à 200 € / fenêtre

 

Les avantages du vitrage phonique

Comme son nom l’indique, le vitrage phonique est un vitrage traité pour réduire voire annuler complètement les nuisances sonores liées aux bruits extérieurs.

 

Grâce à ce type de vitrage, vous renforcez considérablement le confort de vie dans votre logement.

Il est en effet désagréable de vivre avec des nuisances sonores incessantes.

En plus de stopper les bruits extérieurs, le vitrage phonique propose aux fenêtres équipées de réduire considérablement les déperditions de chaleur.

On estime qu’au moins 15 % de la chaleur s’échappe par les fenêtres lorsque celles-ci sont de mauvaise qualité.

Un vitrage renforcé, performant comme le phonique limite donc ces pertes d’énergie, et permet indirectement de réduire la facture de chauffage annuelle.

 

Pour un vitrage idéal qui répond à tous vos besoins, vous pouvez même opter pour des fenêtres renforcées à la fois sur le plan phonique mais aussi sur le plan sécuritaire, les rendant ainsi infaillibles sur de nombreux critères.

 

Les solutions pour un vitrage phonique

Le vitrage phonique est différent du double vitrage classique.

Ses caractéristiques, liées à sa fabrication lui procurent des performances phoniques qui limitent et filtrent les nuisances.

 

Sachez qu’en adoptant du triple vitrage, vous êtes certains de réduire voire annuler considérablement les bruits extérieurs.

 

Pour le double vitrage classique, la fabrication consiste à enfermer un gaz de type argon, krypton ou bien une lame d’air entre deux vitres d’environ 4 mm d’épaisseur.

Afin de réduire les pollutions sonores, les fabricants ont mis au point un vitrage phonique en augmentant l’épaisseur du vitrage extérieur jusqu’à 10 mm ou encore la quantité de gaz ou d’air jusqu’à 16 mm.

 

Ces données sont interprétées sous cette forme : 4/16/4 pour 4 mm de vitre intérieure, 16 mm d’argon et 4 mm de verre extérieur.

 

Quelle fenêtre choisir ?

Il existe plusieurs types de fabrications de menuiseries où sont adaptées les vitrages phoniques.

Ainsi, il vous sera possible de trouver des fenêtres en aluminium, en PVC ou en bois qui sont équipées de vitrages renforcés.

 

Standards ou sur-mesure les vitrages phoniques s’adaptent à toutes les solutions de fenêtres pour s’intégrer au mieux dans les intérieurs du plus grand nombre et donc équiper le maximum de foyers avec des vitrages phoniques.

 

Pour renforcer les qualités de réduction phonique de ces fenêtres, nous vous conseillons d’opter pour les huisseries en bois qui ont un pouvoir acoustique de bonne qualité bien que le PVC et l’aluminium soient des matériaux de très bonne facture également.

 

Les niveaux de performances acoustiques

Le niveau de performance acoustique d’une fenêtre est sa capacité à atténuer les nuisances sonores en provenance de l’extérieur.

Ce critère est noté AR. Il s’agit d’un label, nommé Cékal qui encadre ces niveaux de performances phoniques.

 

Les niveaux AR délimitent une certaine réduction des décibels provenant de l’extérieur de l’habitation.

Plus les grades sont élevés et plus la résistance aux décibels l’est également.

Voici un tableau de présentation des caractéristiques Cékal :

AR1

AR2

AR3

AR4

AR5

AR6

R ≥ 25 dB(A)

R ≥ 28 dB(A)

R ≥ 30 dB(A)

R ≥ 33 dB(A)

R ≥ 35 dB(A)

R ≥ 37 dB(A)

 

Vous pouvez donc adapter la certification du vitrage phonique en fonction de la situation de votre logement et donc de vos besoins de réductions sonores.

 

Par exemple un vitrage AR1 sera utilisé dans des habitations de quartiers, donnant sur une rue plutôt calme. Il est couramment utilisé, c’est l’isolation phonique de base.

Un vitrage AR4 est plus utilisé dans le cas d’une maison ou d’un appartement à proximité d’une route passante.

Les vitrages classés AR6 sont quant à eux employés, plus rarement mais peuvent être utiles à proximité d’un chemin de fer ou bien d’un aéroport.

 

Le prix des fenêtres phoniques

Le prix des fenêtres phoniques dépend de nombreux facteurs.

Tout d’abord en fonction de la fabrication de la fenêtre.

Une fenêtre standard est bien moins chère qu’une fenêtre sur-mesure, fabriquée à la demande.

 

De plus, le matériau de fabrication de la fenêtre influence beaucoup le prix final de la fenêtre. Le PVC est un matériau moins onéreux que l’aluminium et le bois.

La personnalisation de la fenêtre représente également un élément déterminant pour le prix de la fenêtre (couleur, imitation bois, ajout de petits bois dans le vitrage, poignées…).

 

Enfin, les différents types de vitrages tels que le label Cékal sont aussi un poids dans l’enveloppe budgétaire qui vient donc alourdir la facture.

On estime le prix d’une fenêtre phonique à environ 20 % plus chère que les modèles classiques.

 

Pour les fenêtres standards à réduction phonique, il faut budgétiser un minimum de 175 jusqu’à 600 € par fenêtre double vitrage, bien qu’il vous est possible de trouver des modèles qui dépassent les 1 000 €.

Ce prix exclut la pose.

 

Pour des doubles vitrages sur-mesure de ce type, on estime un prix moyen au m² de 85 € hors pose qui peut être également revu à la hausse en fonction des options choisies comme l’oscillo battant.

 

Une fenêtre en triple vitrage quant à elle est facturée en moyenne 350 à 700 € sans la pose pour du standard, là où le sur-mesure coûte environ 100 à 350 € / m².

Le triple vitrage peut être 50 à 85 % plus cher que le double.

 

La pose

Le prix de la pose d’une fenêtre est fonction du type de pose en elle-même.

La rénovation sera plus chère qu’une pose neuve.

 

De plus, sachez que le professionnel que vous avez choisi dispose des tarifs libres. Nous vous conseillons ainsi de réaliser plusieurs devis auprès de différents professionnels pour les mettre en concurrence et donc bénéficier du meilleur service au meilleur prix.

 

Pour la pose d’une fenêtre classique, à savoir sans complexité majeure, comptez 100 à 200 € par fenêtre.

 

Faites confiance à des professionnels reconnus garants de l’environnement RGE pour vous assurer une pose dans les règles de l’art tout en bénéficiant d’un travail qui ouvre des droits à des aides au financement.

 

Les aides au financement

Lorsque vous remplacez vos fenêtres dans un souci d’amélioration des performances énergétiques de votre habitation, des aides financières peuvent être attribuées. Il est donc important de remplacer de vieilles fenêtres en simple vitrage, au profit d’un double ou d’un triple plus performant.

Ces aides sont distribuées uniquement selon des conditions strictes.

Tout d’abord, vous devez être propriétaire du logement qui doit être achevé depuis au moins deux ans.

De plus, les aides sont accordées selon un barème qui prend en compte les ressources du ménage.

 

Ainsi, pour les familles modestes et très modestes, le financement de vos fenêtres doubles ou triples vitrages est plus élevé.

Vous pouvez ainsi prétendre à MaPrimeRenov’ qui regroupe plusieurs aides en une seule démarche.

 

Pour les personnes qui ne peuvent pas bénéficier de cette aide, le crédit d’impôt de 30 % ainsi que la TVA à 5,5 % et l’éco prêt à taux zéro sont toujours envisageables.

 

Vous pouvez vous renseigner sur ces aides directement en ligne où vous disposez d’un simulateur.

Pour bénéficier d’aides territoriales, vous devez vous rendre en mairie ou encore à la communauté des communes qui sont des organismes capables de vous renseigner.

Enfin, votre professionnel RGE sait également vous conseiller dans les aides qui sont disponibles à votre égard pour le remplacement de vos fenêtres.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.