Prix d'un marbre (sol ou cuisine)

Mis à jour le 02 juillet 2019
2019-07-02 14:15:00
Salle de bain en marbre

Inutile de vanter ici les mérites du marbre, dont l’origine remonte à l’antiquité. Le prix d’un marbre dépend de sa qualité, de son origine et de sa couleur. On peut ainsi en trouver à partir de 20 € le m², mais aussi le payer jusqu’à plus de 150 € pour le très réputé marbre de Carrare, en fourniture. Blanc, rose, foncé, venant de France, d’Italie, de Belgique ou de Chine, à chaque marbre son utilisation que vous retrouverez ici, ainsi que ses qualités et ses défauts.

 

Vous avez un projet ?

Tableau récapitulatif des prix

Choix de marbres et travaux

Prix

marbre blanc

de 40 à 80 € le m² en fourniture

marbre rose

de 25 à 40 € le m² en fourniture

marbre noir

de 50 à 100 € le m² en fourniture

marbre bleu

de 50 à 90 € le m² en fourniture

marbre gris

de 40 à 80 € le m² en fourniture

marbre de Carrare

de 80 à plus de 150 € le m² en fourniture

faux marbre

autour de 25 € le m²

sol

de 35 à 200 € le m²

salle de bains

  • de 70 à 300 € le m² en simple
  • de 300 à 600 € le m² en gamme moyenne
  • de 600 à 1.000 € le m² en mode appareillé

cuisine

de 20 à 150 € le m²

plan de travail

de 200 à 700 €

escalier

de 5.000 à 20.000 € pièce

plaque

de 20 à 80 € le m²

découpe simple

de 20 à 50 € pièce

découpe en arrondi

de 50 à 80 € pièce

découpe plaque de cuisson

de 50 à 100 € pièce

découpe pour insertion évier encastré

de 50 à 200 € pièce

découpe perçage pour passage robinetterie

de 20 à 50 € pièce

rainurage plaque pour utilisation en égouttoir

de 100 à 150 € pièce

pose simple

autour de 20 € le m²

pose sur dalle béton

autour de 40 € le m²

pose sur chape

autour de 50 € le m²

lustrage du marbre

de 10 à 15 € le m²

cristallisation du marbre

de 20 à 40 € le m²

rénovation du marbre

autour de 50 € le m²

 

 

 

Les particularités du marbre

Parler de marbre, c’est bien sûr parler luxe. On l’assimile aux plus grandes demeures, aux sols les plus prestigieux, aux cuisines royales, aux salles de bains de renom puisque son origine remonte à l’antiquité.

 

Le marbre est une roche naturelle d’origine calcaire, composée de calcite, disposant de veinures, et prenant différentes teintes que lui procure la présence d’oxyde de fer, notamment. Naturellement, le marbre pur est blanc. On le trouve généralement dans les zones montagneuses et, notamment, en Italie pour l’un des marbres réputés.

 

Différents rendus sont également obtenus suite au polissage, que ce soit du patiné, de la brillance, etc.

 

Les différents marbres

Le marbre est un carrelage qui se situe dans la gamme haute et, donc, dont le prix peut très vite grimper en fonction de sa qualité et de ses propriétés.

 

S’il est blanc naturellement, à l’origine, toutes les autres matières entrant dans sa composition lui offrent des rendus très différents.

 

Mais il faut savoir également que son prix peut aussi varier du fait de son épaisseur, ou encore de son origine et des frais de livraison que cela engendre automatiquement.

 

Ainsi, on retrouve un certain nombre de marbres répertoriés qui sont :

 

  • Le marbre blanc classique
    Celui vendu en France provient généralement de France et d’Italie.
    C’est le marbre le plus utilisé, principalement au niveau des sols, du fait de sa couleur claire qui, grâce à son veinage, lui évite d’être salissant.
    Il reste aussi abordable sur le plan tarifaire.
    Il est veiné de gris et de noir. Lorsque ces veines sont transparentes, il peut devenir cassant.
    Son prix en fourniture se situe dans une fourchette allant de 40 à 80 € le m².
     
  • Le marbre rose
    C’était le marbre vendu dans les beaux appartements du début du siècle dernier.
    Moins solide que le marbre blanc, il a aussi une durée de vie plus restreinte et peut avoir une tendance au jaunissement au cours des années, dû aux rayons de soleil.
    Il est en provenance du Portugal et veiné de blanc et de gris.
    Son prix est encore plus à la portée de tous, s’affichant de 25 à 40 € le m².
     
  • Le marbre noir
    Il existe dans différentes déclinaisons de teintes, qui vont du bleu au noir, en passant par le gris ou le vert, disposant d’un veinage blanc.
    Parmi ces variétés, le marbre noir peut parfaitement s’allier avec le marbre blanc pour créer des sortes de pose en damier. On le retrouve aussi au niveau des cheminées. Il vient notamment de Belgique ou de Chine.
    Son prix va de 40 jusqu’à 100 € le m² en fourniture.
     
  • Le marbre bleu
    Venu parfois de France, mais aussi d’Italie ou du Brésil, il entre très bien dans les salles de bains, par exemple.
    On le trouve alors de 50 à 90 € le m².
     
  • Le marbre gris
    Sans aller sur les côtés les plus sombres, comme le marbre noir, il est possible d’apporter une très belle élégance à un sol avec ce marbre gris qui évitera de trop foncer votre pièce ou, à l’inverse, de la rendre trop claire et salissante avec du marbre blanc.
    En provenance de France ou d’Italie, il peut posséder d’autres nuances, comme du vert et de noir lorsqu’il vient de Bergame, ou être plus sombre lorsque son origine est française.
    Pour un marbre gris de qualité, il faut compter de 40 à 80 € le m².
     
  • Le marbre de Carrare
    C’est le marbre par excellence qui était utilisé dans les palais romains et donc le plus noble.
    Il jouit d’une appellation d’origine contrôlée et ne peut donc provenir que des carrières de Carrare, en Toscane.
    Le plus luxueux est de couleur blanche avec très peu de veinage, voire sans veinage du tout.
    Son prix va de 80 à plus de 150 € le m², le plus cher étant le blanc sans veinage.

 

Il est également possible de trouver du marbre beige, généralement utilisé pour les salles de bains.

 

Différents marbres

Prix en fourniture

marbre blanc

de 40 à 80 € le m²

marbre rose

de 25 à 40 € le m²

marbre noir

de 50 à 100 € le m²

marbre bleu

de 50 à 90 € le m²

marbre gris

de 40 à 80 € le m²

marbre de Carrare

de 80 à plus de 150 € le m²

 

 

Cristallisation du marbre

Si le marbre possède une présentation parfaite, il peut aussi se ternir à force de passage et par suite d’utilisations. Cependant, il reste possible de lui conserver son brillant très longtemps avec le principe de la cristallisation.

 

Cette cristallisation consiste en un brossage mécanique tout en incluant de l’acide oxalique. Un travail qui permet de reboucher les pores du marbre et de lui rendre toute sa brillance.

 

Cette cristallisation, ponçage et produit compris, représente un coût de l’ordre de 20 à 40 € le m².

 

Le faux marbre

Si les différents marbres ont été présentés, il ne faut pas oublier tous les faux marbres qui existent aussi sur le marché. Soit parce qu’il ne faut pas les confondre avec les originaux, soit parce qu’ils peuvent aussi, parfois, représenter une bonne alternative au marbre pour un coût réduit, pour ceux qui ne seraient pas prêts à mettre le prix demandé pour un vrai marbre.

 

Ils ont donc ce que l’on appelle, un effet marbré et se trouvent, pour les premiers prix, autour de 10 € le m², mais plutôt autour de 25 € le m² pour un grès cérame marbré, par exemple. En voici donc une liste non exhaustive :

 

  • Le travertin
    Si sa réputation est aussi très bonne, ses performances n’atteignent, toutefois, pas celles du marbre et l’effet miroir reste inférieur.
     
  • Les pierres marbrées
    Elles sont réalisées en assemblant différentes pierres pour donner l’illusion du marbre.
     
  • Le marbre reconstitué
    A l’image de la pierre reconstituée, il est aussi possible de trouver du marbre reconstitué à un tarif beaucoup plus bas.
     
  • La pierre marbrée Rose Clarté
    Si elle ressemble à du marbre rose venant du Portugal, elle est, en fait, du granit rose.
     
  • Le formica imitation marbre
    C’est une autre solution qui permet de jouer la carte de la ressemblance à un prix vraiment très moindre.

 

Les avantages du marbre

Si on souhaite recenser les avantages du marbre, on peut dire que :

  • le marbre est un matériau qui s’apparente au luxe ;
  • son esthétique est reconnue par tous ;
  • s’il est souvent imité, il n’est jamais égalé ;
  • il possède une durabilité que peu d’autres matériaux peuvent se vanter d’avoir ;
  • il résiste parfaitement à la chaleur, ce qui lui permet ainsi d’être utilisé comme plan de travail ;
  • son veinage le rend moins salissant en tant que carrelage.

 

Les inconvénients du marbre

Bien sûr, le marbre ne peut pas avoir que des qualités et il vous faudra tenir compte des inconvénients pour y apporter les remèdes nécessaires, tels que :

  • le marbre est poreux et demande donc un traitement hydrofuge à passer chaque année pour éviter que des infiltrations ne viennent le dégrader ;
  • compte tenu du fait qu’il se tache très facilement, il faudra aussi éviter de lui passer des produits agressifs et en prendre grand soin ;
  • il faudra aussi éviter de le prévoir dans des pièces à risques, celles qui sont justement sujettes aux taches, telles qu’une entrée juste derrière un extérieur boueux, une cuisine qui servirait beaucoup et où la chute d’aliments et autres préparations serait fréquente, etc. Pour y remédier, la cristallisation peut aussi être une bonne solution puisqu’elle dépose une fine pellicule qui évite ces infiltrations, en plus de faire briller. Il est possible de prendre un contrat d’entretien avec une société se chargeant de cette tâche ;
  • il est également sensible à tous les produits acides qu’il faudra donc éviter d’employer ;
  • il est relativement lourd, ce qui peut représenter un problème à un étage ;
  • s’il résiste à la chaleur, il la conduit aussi parfaitement et peut brûler si on y a déposé un plat sorti du four, même après avoir retiré ce dernier ;
  • il est relativement onéreux selon la qualité et l’origine du produit.

 

Les utilisations du marbre

Si son prix est élevé, il sera également fonction de l’usage qui en est fait et de la surface nécessaire à cet usage, en même temps que du choix du marbre. Voici donc les principales situations dans lesquelles on retrouve le marbre :

 

  • Le sol
    De 20 x 20 à 120 x 120 cm, il existe des carreaux de marbre de différentes dimensions, tout comme il en existe de différentes formes : carrés, rectangulaires, en losange, etc.
    Vous pourrez alors les placer dans les sols d’une entrée, d’une salle à manger, d’une cuisine, d’un salon, mais aussi lorsque la superficie de votre pièce est immense.
    Vous les trouverez alors de 35 à 200 € le m², selon le type de marbre choisi.
     
  • La salle de bains
    Il y trouvera de nombreuses places, que ce soit au sol, sur les murs, ou pour recouvrir les meubles de vasques, par exemple, voire comme habillage de baignoire.
    Il faut donc le traiter au préalable contre sa porosité, comme déjà cité, puisqu’il s’agit de l’une des pièces les plus humides de la maison.
    Et il faut être d’une grande vigilance avec les produits utilisés pour nettoyer cette pièce, puisque le marbre est très sensible à l’acidité.
    Vous trouverez les premiers prix de marbre pour cette pièce de 70 à 150 € le m².
    Pour une gamme plus élaborée, vous devrez mettre de 150 à 300 € le m².
    Enfin, pour un marbre appareillé, c’est-à-dire parfaitement trié afin que l’unité proposée soit totale avec des veinages qui se prolongent les uns les autres, le prix passera dans une tranche de 600 à plus de 1.000 € le m².
     
  • La cuisine
    Dans la cuisine, le marbre pourra trouver une place privilégiée au niveau du sol, bien sûr, avec les précautions d’usage déjà énoncées, contre la porosité et contre les taches.
    Mais il pourra aussi prendre place sur un plan de travail, comme il sera dévoilé par la suite, sur une crédence, sur votre bar ou votre table pour le déjeuner.
    Vous devrez alors prévoir un prix allant de 30 à 150 € le m² pour le sol et un peu plus pour les autres éléments, compte tenu de leur traitement encore plus poussé.
     
  • Le plan de travail
    Il donne évidemment du chic à votre cuisine en comparaison des multiples stratifiés proposés par ailleurs, d’ailleurs parfois avec une imitation marbre.
    Il sera extrêmement fragile, par contre, et la moindre tache devra très vite être combattue avant qu’elle ne pénètre dans la matière elle-même.
    Il faut donc le protéger, l’entretenir et en prendre un maximum de soin.
    Prévoyez un prix de 200 à 700 € le m² pour le plan de travail.
     
  • L’escalier
    L’escalier en marbre qui s’étale devant vos yeux offre toute son élégance. Il devra être alors le plus vaste possible et ne pas se retrouver engoncé dans un recoin de la maison mais bien en évidence, pour en profiter, par exemple depuis l’entrée.
    Il est cependant lourd et devra reposer sur un sol solide et être particulièrement bien fixé.
    Il offre également une très belle résistance.
    Par contre, il pourra vous sembler un peu froid et solennel.
    Le prix d’un escalier en marbre, au total, vous reviendra dans une fourchette de prix de 5.000 à 20.000 €.
     
  • La plaque en marbre
    Elle vous sera utile dans différents cas, au pied d’une cheminée, par exemple. Vous pourrez aussi la placer au centre d’un parquet ou toute autre configuration.
    Elle se présente ainsi à la coupe, sur le principe d’un grand carreau.
    Son prix se définit selon son épaisseur et sa qualité de 20 à 80 € le m².

 

Les utilisations du marbre

Prix

sol

de 35 à 200 € le m²

salle de bains

  • de 70 à 300 € le m² en simple
  • de 300 à 600 € le m² en gamme moyenne
  • de 600 à 1.000 € le m² en mode appareillé

cuisine

de 20 à 150 € le m²

plan de travail

de 200 à 700 €

escalier

de 5.000 à 20.000 € pièce

plaque

de 20 à 80 € le m²

 

 

Prix de la découpe du marbre

Lorsqu’il est question de prix de marbre selon sa couleur, comme le présentait le premier tableau, il s’agit de marbre brut, non coupé. Pour son utilisation, il vous faut donc vous baser sur le second tableau, avec les prix selon l’utilisation ou faire découper le produit aux dimensions précises qui vous sont utiles. En vous adressant directement à un marbrier, vous aurez tous les conseils nécessaires.
 

Ces découpes ne pourront être réalisées que par un professionnel équipé des outils spécialement conçus pour ce travail.
 

  • Les formats de découpe
    Il sera possible de découper le marbre selon divers formats, que ce soit en carré, en losange, en rectangle, en rond, en ovale ou à des découpes particulières selon son emplacement précis.
    Les découpes pourront aussi être réalisées aux dimensions désirées.
    Le mieux sera de voir avec l’artisan concerné, le maître d’oeuvre ou l’architecte à la base de votre projet pour qu’il vous fournisse un plan précis de ce qui sera nécessaire.
    Il est également possible de rainurer la plaque pour un égouttoir, par exemple.
     
  • Le prix de la découpe
    Il est fonction de la difficulté de cette découpe et du nombre de découpes nécessaires pour vous fournir la matière à la dimension voulue.
    Il est également en lien avec la forme de découpe, une ligne droite étant toujours plus facile à réaliser qu’une ligne brisée ou un arrondi.
    Il est également fonction des éventuelles pertes que cela peut engendrer.
    Il est encore fonction de l’épaisseur de la plaque découpée.
    Il peut aussi différer d’une marbrerie à une autre, selon sa politique commerciale, selon l’outillage dont elle dispose et selon l’urgence que vous pouvez lui demander.
    Ce prix de découpe commence à 20 € lorsque la découpe est droite, simple, rapide et dans un marbre peu épais.
    Elle peut vous coûter 300 € pour une découpe très complexe dans un marbre plus épais.
     
  • Quelques exemples de prix de découpes

 

Exemples de découpes

Prix

découpe simple

de 20 à 50 € pièce

découpe en arrondi

de 50 à 80 € pièce

découpe plaque de cuisson

de 50 à 100 € pièce

découpe pour insertion évier encastré

de 50 à 200 € pièce

découpe perçage pour passage robinetterie

de 20 à 50 € pièce

rainurage plaque pour utilisation en égouttoir

de 100 à 150 € pièce

 

 

La pose du marbre

Le travail diffère quelque peu selon le type de travaux attendu.

 

  • La pose d’un plan de travail en marbre
    Il faut avoir une base très propre, très stable et parfaitement plane pour assurer une pose facile.
    Ce pourra aussi être pour remplacer un plan de travail existant, moyennant quoi il faudra l’enlever auparavant et bien nettoyer le support.
    Il est préférable d’avoir bien fait préparer la plaque de marbre avant, que ce soit en découpe ou en polissage.
    La pose s’effectue ensuite à l’aide de silicone pour la fixer.
     
  • La pose pour un sol en marbre
    Le sol en marbre se pose sensiblement comme tout autre carrelage.
    En cas de découpe, par exemple en fin de ligne, le marbre est très spécial et il faudra être très précautionneux pour ne pas casser les carreaux, surtout compte tenu de leur prix. Une meuleuse avec disque de diamant en bon état est indispensable. C’est pourquoi il est très fortement conseillé de faire appel à un spécialiste, ce qui pourrait vous revenir moins cher que la casse que vous risqueriez de faire.
    Comme pour le plan de travail, il faudra que le sol soit très bien préparé et parfaitement plan.
    Il est possible de réaliser un ragréage s’il n’est pas possible d’avoir un sol propre initialement.
    Les carreaux en marbre sont ensuite posés avec les colles personnalisées pour ce matériau ou au ciment, selon la méthode ancienne.
     
  • La pose pour un marbre mural
    La technique sera aussi proche de la pose de carrelage mural.
    De la même façon, il faudra prévoir une surface propre et très régulière et faire très attention aux découpes nécessaires.
    Faire appel à un professionnel est aussi souhaitable.
    La colle sera aussi celle spécifique à cette pose de marbre.

 

Le prix de pose du marbre

La pose de marbre est donc très fortement conseillée par un professionnel en connaissant bien toutes les nuances et capable de maîtriser toutes les particularités, dont celles de la coupe.

 

En tout premier lieu, il vous faudra certainement penser à vous faire livrer les matériaux, compte tenu du poids que peut représenter le marbre, sans compter les risques de casse durant le transport.

Le prix de pose du marbre peut parfois commencer à 20 € le m², pour des cas très simples, en absence de découpe et une pose facile. Mais il est préférable, dans l’absolu, de se baser sur un barème de l’ordre de 40 € le m² pour une pose directe sur dalle béton et de 50 € le m² pour une pose sur chape.

Dans des cas encore plus complexes, aux découpes nombreuses, ce tarif peut aussi atteindre les 70 € le m².

 

L’entretien du marbre

Il n’est pas inutile, ici, de rappeler certaines consignes concernant l’entretien du marbre.

 

  • Le marbre doit être poli lorsque vous l’achetez, et non pas verni car ce dernier tient beaucoup moins bien et permet des prix plus attractifs. Sinon, malheureusement, il vous faudra ensuite procéder à un polissage ultérieur, lorsque le verni commencera à cloquer.
     
  • Pour son entretien, il ne faudra donc pas utiliser de produits acides, type vinaigre ou autres, qui attaqueraient le marbre et supprimeraient aussi son polissage.
    Il faut utiliser un chiffon doux avec des sprays spéciaux pour cette matière.
     
  • Un produit hydrofuge devra être passé chaque année pour compenser la porosité du marbre.
     
  • Il est important de nettoyer toute tache très rapidement, avant qu’elle ne finisse pas pénétrer irréversiblement dans le marbre et de créer des auréoles.
     

Voici donc quelques tarifs pour l’entretien d’un marbre :

 

 

Entretien

Prix

Fréquence

lustrage du marbre

de 10 à 15 € le m²

tous les ans

cristallisation du marbre

de 20 à 40 € le m²

tous les 3 à 5 ans

rénovation du marbre

autour de 50 € le m²

si marbre en mauvais état

 

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.