Prix d'aménagement du sous-sol

Mis à jour le 23 mars 2018
Moyenne : 5 (1 vote)
2018-03-23 16:00:00
Sous-sol aménagé en salle de sport

Le prix de la construction représente un budget conséquent aussi, lorsque la famille s’agrandit, lorsque les envies se multiplient, les ménages envisagent souvent d’utiliser le moindre mètre carré à leur disposition avant de se lancer dans de coûteux travaux complets d’agrandissement.

La présence d’un sous-sol, souvent sous-employé, est alors la première solution pour agrandir l’espace. Quelles sont, alors, les précautions à prendre, quels sont les travaux à réellement envisager pour faire de cet espace de vraies pièces de vie supplémentaires ? Le prix d’aménagement d’un sous-sol répond à pas mal de ces interrogations pour vous assurer de prendre toujours les bonnes décisions.

 

Formulez une demande de devis

La législation

Le Code de la santé, selon son article L1331-22, donne quelques indications : “Les caves, sous-sols, combles, pièces dépourvues d'ouverture sur l'extérieur et autres locaux par nature impropres à l'habitation ne peuvent être mis à disposition aux fins d'habitation, à titre gratuit ou onéreux.” Mais il existe quelques restrictions à ce texte. Tout d’abord il est question de locaux impropres à l’habitation et, de plus, de “mise à disposition”, ce qui n’exclut pas de pourvoir les habiter soi-même. En outre, une tolérance existe pour les souplex, à la condition qu’ils soient équipés de tout ce qui peut le rendre salubre : traitement contre l’humidité et ventilation.

 

Il vous faudra, néanmoins, demander une autorisation de travaux auprès de votre mairie pour acquérir le droit de réaliser ces travaux. Selon votre projet, selon votre zone (si elle n’est pas inondable), selon le type de sous-sol que vous souhaitez aménager, vous aurez plus ou moins de chance de voir votre dossier accepté. Il le sera d’autant plus facilement si ce sous-sol peut disposer d’ouvertures donnant sur l’extérieur, par exemple.

Selon la hauteur de plafond, les mètres carrés aménagés entreront, ou non, comme surface habitable supplémentaire. La loi Carrez considère les mètres carrés comme habitables lorsque la hauteur sous plafond est au-dessus de 1m80.

Si cette surface habitable dépasse la valeur de 20 m², vous devrez déposer un permis de construire et si cet agrandissement fait passer votre habitation à plus de 150 m² habitables, vous devrez aussi avoir une signature d’architecte sur votre dossier.

 

Les places de parking

Il faut également noter que, si vous aménagez un sous-sol qui vous tenait lieu de garage, certains règlements de lotissements ou certains PLU peuvent vous obliger à prévoir de nouvelles places de stationnement, au sein de votre propriété, en remplacement, afin de ne pas encombrer les parkings ou les emplacements publics. Mieux vaut vous renseigner sur la réglementation en cours dans votre commune afin de ne pas devoir louer, à l’avenir, un parking extérieur sans avoir budgété cette dépense supplémentaire.

 

Aménagement d’un sous-sol récent ou ancien ?

Selon la date de votre construction, le sous-sol sera plus ou moins salubre. Dans une maison récente, de moins de 40 ou 50 ans, s’il vous restera quand même quelques points à améliorer, il est probable que ce sous-sol, qui vous servait vraisemblablement de garage et peut-être de chaufferie et/ou lingerie bénéficiera déjà d’une bonne dalle béton, d’un passage vers l’extérieur et d’un minimum de salubrité.

Pour une maison de la première moitié du 20ème siècle, l’étanchéité n’a certainement pas été pensée et le béton du sol n’est certainement qu’un béton de propreté.

Pour une maison encore plus vieille, le sol pourrait même être en terre battue et l’humidité bien plus présente. Les travaux seront donc plus conséquents. Sans oublier le risque de remontées d’humidité par capillarité.

 

Quelles pièces créer en sous-sol

Le sous-sol permet de créer quasiment n’importe quelle pièce. Ceci étant dit, tout dépend quand même du type de sous-sol que vous souhaitez aménager. Certaines pièces, dites de jour, comme une cuisine et, encore plus, une salle à manger ou un salon, ont besoin de beaucoup de clarté pour apporter le confort de vie attendu. Si vous aménagez un sous-sol semi-enterré vous arriverez peut-être à apporter la lumière voulue, ce sera beaucoup plus délicat dans un sous-sol totalement enterré.

 

Le plus fréquemment, le sous-sol permet de réaliser un agrandissement qui permettra de réaliser ou transférer des chambres, par exemple pour réaliser un espace parental, ou, au contraire, un espace pour les enfants, avec chambres, salle de bains ou salle d’eau et salle de jeux ou de sport.

Evidemment, si vous souhaitez y installer une simple buanderie ou du rangement, ce sera plus facile car les exigences sont moindres, dans ce cas, tout comme une salle de sport.

 

L’accessibilité

La première chose importante est de bien penser la liaison entre le rez-de-chaussée de votre maison et votre sous-sol. Il en existe certainement déjà un, mais il vous faut étudier s’il est bien placé en fonction de l’aménagement à réaliser et s’il est suffisamment sécurisé pour un accès fréquent, contrairement à la façon dont vous l’utilisiez jusqu’à présent. Pour un pavillon récent, il est peu probable que vous ayez des travaux à réaliser dans ce sens, mais ce sera certainement différent pour une maison ancienne dont certains escaliers bois sont peu sécurisés et ne conviennent qu’à un accès dont la périodicité est faible.

A partir de 500 € pour un escalier bois simple jusqu’à plusieurs milliers d’euros pour un escalier en béton ou en pierre, cette option reste facultative.

 

Prix d’apport de lumière

C’est l’un des grands problèmes des sous-sols, le manque, voire l’absence, de lumière est un problème pour certains et, de toute façon, plutôt néfaste au confort de vie. Ce sera toutefois plus facile à vivre dans une chambre utilisée la nuit que dans une chambre servant aussi de bureau, ou dans un salon.

Il existe aussi quelques solutions pour faire entrer la lumière dans un sous-sol

  • remplacement des portes de garage : c’est la solution qui apportera le plus de lumière si le sous-sol donne accès vers l’extérieur, enterré ou semi-enterré, en remplaçant cette porte par une grande baie vitrée. C’est certainement un maximum de lumière que vous ferez entrer, et encore plus si vous avez un double garage. Chaque porte de garage fait, selon la norme la plus courante, 2m40 x 2m et son remplacement par une baie vitrée double vitrage + volets vous coûtera environ 2.500 €.
  • lucarnes de sous-sol semi-enterré : si votre garage est semi-enterré, il a de bonnes chances d’être déjà doté de lucarnes donnant sur la partie au-dessus du niveau du sol. Vous pourrez toujours en prévoir, si elles n’existent pas, ou en ajouter de nouvelles ;
  • puits de lumière : il est possible de prévoir une partie carreaux de verre qui donne sur l’étage supérieur et apporte la lumière dans le sous-sol, sans oublier l’apport de lumière que vous pourrez aussi créer par l’escalier, en complément ;
  • cour anglaise ou saut de loup : pour un sous-sol enterré, il est toujours possible de dégager un peu de terre autour de certaines parties afin de pouvoir placer des fenêtres et profiter de la lumière naturelle.

Un saut de loup, pour exemple, coûte environ 150 à 200 € en fourniture, auxquels il faut ajouter autour de 1.000 € pour la mise en place, décaissement compris.

 

Coûts et solutions pour réduire humidité

L’humidité est l’autre point noir à éliminer dans l’aménagement d’un sous-sol. Assez facile à détecter, si vous trouvez trace de gouttelettes sur les murs, de remontées ou de taches plus foncées sur votre dalle béton, de moisissures, de salpêtre, c’est certainement que votre sous-sol devra être encore plus assaini que la moyenne.

Il vous faut tout d’abord étudier, ou faire étudier, d’où provient cette humidité afin que le traitement soit bien en rapport avec l’origine du mal. Vous devrez aussi être méfiant si aucune trace n’est apparente mais que vous êtes en pleine période de sécheresse, cette humidité peut réapparaître à l’automne, ce qui pourrait être désastreux, à l’avenir pour vos doublages.

Il existe heureusement un certain nombre de palliatifs à ce genre de problème :

  • le drainage du terrain : il faut en effet éviter tous les écoulements naturels d’eau de pluie prenant la direction de votre maison et, plus particulièrement, de votre sous-sol ;
  • l’étanchéité : une entreprise pourra se charger d’étanchéifier les murs afin d’éviter les remontées capillaires pour un coût se situant autour de 1.000 € pour une dimension d’une quinzaine de m² de sous-sol ;
  • étanchéifier par l’extérieur : parfois difficile à réaliser car il vous faudra totalement décaisser le sous-sol, la pose d’un enduit hydrofugé à l’extérieur de votre mur est une excellente solution, qui aurait d’ailleurs dû être réalisée lors de la construction. Prévoir aussi un drainage, en fond de fouilles pour que l’eau ne vienne pas y stagner ;
  • le cuvelage : c’est la méthode ultime quand aucune autre solution n’existe, qui consiste à placer votre sous-sol dans une sorte de cuve quasi indépendante des murs et du sol existant à base de résine époxy et mortier sur plusieurs couches. Une solution qui revient entre 5.000 et 10.000 € ;
  • la pose de déshumidificateur : pour une hygrométrie moindre, provenant plutôt d’un manque d’ouvertures, la pose de déshumidificateur abaissera assez sensiblement le taux d’humidité et vous coûtera de 50 à 400 €.

 

Prix de ventilation

Souvent en relation avec les deux points précédents, la bonne aération d’un sous-sol est importante, encore plus que dans le reste de l’habitation. Ce sera aussi un moyen très efficace pour lutter contre l’humidité qui pourrait se déposer.

Une VMC double flux apportera la circulation d’air essentielle pour réguler de façon optimale l’air ambiant.

Si une VMC simple coûte à partir de 500 €, une bonne efficacité vous amènera plutôt vers une dépense de 1.000 à 2.000 €. Si vous possédez déjà une VMC pour le reste de votre habitation, prévoyez une dépense d’environ 250 € pour vous y raccorder.

 

La hauteur des pièces

Une autre question à étudier est la hauteur disponible dans votre sous-sol. Souvent, cette partie de la maison est conçue avec une hauteur inférieure de celle de vos pièces de vie, et se situe plutôt à 2m10. En outre, souvent, des alimentations électriques ou des passages de canalisations sont réalisés en plafond du sous-sol, ce qui pourrait restreindre la hauteur utile de vos pièces, une fois le plancher réalisé et le plafond isolé. Les choix des matériaux de sol et de plafond seront donc effectués afin d’empiéter le moins possible sur les hauteurs utiles de ces pièces et ne pas avoir un sentiment d’écrasement.

Il est toujours possible de rehausser les pièces, mais le surcoût pourrait s’avérer dissuasif car il faudrait casser la dalle béton, réaliser un nouveau terrassement et recréer une dalle béton. Les billets de mille euros vont s’envoler par paquets.

Si, par contre, votre sous-sol est suffisamment haut, vous pourrez plus facilement prévoir un parquet bois au sol, par exemple.

 

Le prix de l’aménagement d’un sous-sol

Finition des sols, des murs, isolation, cloisonnement, électricité, chauffage, plomberie, le budget de l’aménagement de votre sous-sol, pour les postes naturels, vous reviendra entre 1.700 et 2.000 € le m², si aucun des gros postes de travaux précédemment évoqués n’est à envisager.

Quelques informations sont aussi présentes sur un article précédent : https://www.travauxapart.fr/guides/prix-transformer-garage-chambre.

 

Le plancher
Si la dalle béton existe déjà, pour une maison récente, elle aura certainement été bien isolée, polystyrène et polyane à l’appui. Sinon, il vous faudra penser à cette double isolation pour éviter les remontées d’humidité et l’impression de sol froid avec rupture de capillarité, pour un prix pouvant aller de 30 à 150 € le m². C’est d’ailleurs pour cela que sont plutôt privilégiées les finitions moquette, sol PVC, sol vinyle ou plancher flottant, selon la hauteur disponible. Des finitions de sol qui vous coûteront de 3 à 50 € le m².

 

L’isolation
Le fait que les murs de sous-sol soient au contact direct de la terre apporte une sensation de fraîcheur qui vous incitera à bien les isoler. Si possible, vous isolerez aussi le plafond, aussi bien thermiquement que phoniquement, d’ailleurs. Polystyrène, laine de verre et laine de roche sont parmi les méthodes les moins chères et les plus efficaces. De 40 à 70 € le m² posé.

 

Le cloisonnement et finitions murs
Il vous faudra certainement aussi prévoir du cloisonnement, surtout si vous avez une grande surface de sous-sol, puis procéder à la finition de ces murs. Le prix d’une peinture reste relativement faible en regard des autres travaux. Des travaux de finition qui vous reviendront de 15 à 25 € le m².

 

L’électricité
Electricité, prise antenne, téléphone, tout ce qui concerne ce poste sera assez facile à effectuer, que ce soit pour les prises de courant, les luminaires, voire pour le raccordement de radiateurs électriques.
Un poste qui vous reviendra entre 500 et 1.500 €, non compris les radiateurs, selon ce que vous souhaitez réaliser et pour un espace d’une trentaine de m².

 

La plomberie

Votre idée est de créer un espace chambre avec salle de bains indépendante ? Il existe des principes de salle d’eau en kit, tout compris, qui prend un espace minimum et vous évitera de fastidieux travaux de plomberie et convient parfaitement, pour un prix à partir de 3.500 € comme étudié dans un autre article : https://www.travauxapart.fr/guides/petite-salle-bain-conseils-astuces.

 

Le chauffage

Si vous choisissez un raccordement de 2 radiateurs à votre chauffage central actuel, plutôt que des radiateurs électriques, un budget de 1.000 €, en fourniture et pose est à prévoir.
 

Le dressing
Si vous agrandissez votre surface habitable, c’est aussi pour ajouter du confort. Aussi, la réalisation d’un véritable dressing, digne de ce nom, en vue de la création d’une suite parentale, ajoutera de l’ordre de 1.000 € à votre budget dépenses.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :