Prix de création d’un studio

Mis à jour le 21 septembre 2018
Aucun vote pour le moment
2018-09-21 07:00:00
Grand studio aménagé

Créer un studio dans un appartement revient à diviser cet appartement. Pour cela, un aspect juridique est important avant d’étudier l’aspect technique et financier de cette séparation. Le prix de création d’un studio au sein d’un appartement est une mine d’informations.

 

Formulez une demande de devis

La surface d’un studio

La première question qui peut se poser dès lors est celle de la surface d’un studio.

 

Sur le plan réglementaire, la surface d’un tel appartement est d’au moins 9 m² en loi Carrez selon l’article 4 présent dans le décret n° 2002-120 en date du 30 janvier 2002. Mais, viennent s’ajouter d’autres notions comme celles d’éclairage naturel, d’équipement, notamment en point d’eau et électricité, mais aussi d’accès.

 

Toutefois, en termes de confort, un studio prévu pour une personne présentera une surface idéale de logement de 18 m² et de 28 m² pour deux personnes.

 

 

 

Les obligations juridiques pour diviser son appartement

Diviser un appartement pose un certain nombre de conditions, qu’elles soient techniques ou juridiques. En voici quelques-unes brièvement rappelées ici afin de ne pas s’aventurer vers des situations impossibles.

 

  • La première contrainte est, en effet, liée à l’équipement et la qualité du logement. Il y est donc question, en plus de l’état général du logement qui doit découler sur un diagnostic technique en cas de division d’un logement de plus de 15 ans, que ce soit pour le clos et le couvert, mais aussi les canalisations et les équipements de sécurité. Mais il faut aussi proposer les équipements suffisants tel que l’alimentation en eau et son évacuation, ou l’électricité.

 

  • La seconde contrainte est de se rapprocher des services de l’urbanisme. Qu’il y ait nécessité de permis de construire ou autorisation préalable de travaux en cas d’agrandissement ou de modification de façade, ou la nécessité de créer des places de stationnement supplémentaires, vous serez renseigné sur ces obligations légales.

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) fixe un certain nombre de domaines, dont la destination des logements, mais aussi les zones urbaines, les zones appelées à le devenir, par exemple. Il se peut que vous ayez à effectuer une autorisation préalable de division.
 

  • Dans un cadre de copropriété, il faut tout d’abord s’assurer que cette division est permise dans le règlement de copropriété. Sur le côté pratique, cette division est possible tant qu’elle ne touche pas aux parties communes et que cette division ne se situe pas au niveau juridique, puisqu’il n’est question que de réaménagement intérieur. On parle aussi de division d’espace de vie. Pour toucher aux parties communes, par contre, il faudra un accord de la copropriété.

 

  • Dans le cas d’une véritable division juridique, il faut aussi s’enquérir du règlement de copropriété mais, cette fois, il faut en référer à l’assemblée générale pour obtenir son agrément puisque la répartition des charges sera revue. L'intervention d’un géomètre pour que cette nouvelle répartition des charges soit en adéquation avec la répartition des surfaces habitables.

 

Les obligations liées à la fiscalité

Autre incidence de cette division, la fiscalité, c’est-à-dire ce qui vous attend en matière de taxe d’habitation et de taxe foncière.

Avec la division foncière, de nouvelles valeurs locatives doivent alors être calculées, aussi cette modification doit être signalée au service des impôts dans un délai de 90 jours.

De même pour la taxe d’habitation, dans le cas où elle ne sera pas encore supprimée, selon le projet en cours, il y aura désormais 2 taxes d’habitation.

 

Les divisions possibles de votre appartement

Cette division d’un appartement pour y réaliser un studio peut prendre différentes formes :

 

  • La division d’un logement pour y louer un studio
    Si l’entrée peut être commune, il faut cependant que les 2 biens soient distincts pour que ce soit intéressant aussi bien pour le locataire que pour le loueur propriétaire de l’autre bien (ou pour le locataire du second bien si vous décidez de louer en 2 lots).
    Par contre, il est possible de conserver un jardin commun, parfois.
    Le logement peut, idéalement, être divisé sur la hauteur (rez-de-chaussée pour l’un et étage pour l’autre) ou verticalement.
    Il est important de prévoir des compteurs d’eau, de gaz et d’électricité séparés et, si possible, un chauffage également séparé.
    Chaque partie doit posséder sa cuisine, son WC et sa salle d’eau ou salle de bains.

     

  • La division d’un logement pour y vendre un studio
    La valeur d’un petit bien trouve alors facilement acquéreur. Il faut cependant que les biens soient suffisamment individualisés pour que l’intérêt d’un acheteur puisse être ressenti
    Pour le vendeur, le prix au mètre carré vendu est souvent plus intéressant.
    Le fait de vendre une maison ou un appartement en 2 parties est souvent plus rentable que de vendre ce bien en une seule partie.

 

Le prix pour créer un studio dans un appartement

Globalement, on peut estimer ce prix entre 20.000 et 40.000 euros. Bien sûr, certains appartements ou logements s’y prêteront plus facilement que d’autres, selon la répartition déjà existante de l’alimentation en eau, des évacuations, voire selon l’existence, déjà, de plusieurs salles d’eau, de plusieurs WC. Et le prix pourra, alors, en être naturellement diminué. Un examen poste par poste peut alors être intéressant pour mieux personnaliser vos besoins et avoir une première idée de tarif, avant de vous adresser à des professionnels.

 

Le prix des aménagements

Ces aménagements seront de plusieurs ordres, qu’ils soient obligatoires comme ceux qui ont déjà été signalés, ou conseillés pour le bien vivre et la tranquillité de chacun.

Un tableau de prix sera donc le plus parlant et vous permettra de ne rien omettre.

 

Nature des travaux à réaliser

Estimation de prix en fourniture et pose

Prix d’un sous compteur électrique

de 250 à 300 €

Prix d’un tableau électrique

de 500 à 1.000 €

Prix de création électrique

de 1.000 à 1.500 €

Prix d’un sous-compteur d’eau

autour de 500 €

Création d’une cuisine de studio

de 1.200 à 6.000 €

Prix d’une plomberie

de 1.000 à 2.000 €

Création d’une salle d’eau de studio

de 1.000 à 6.000 €

Création d'un espace nuit

de 1.000 à 3.000 €

Création d’un espace jour

de 1.000 à 3.000 €

Prix d’isolation de murs

de 30 à 100 € le m²

Prix d’isolation de plancher

de 40 à 100 € le m²

Prix de création d’une porte d’entrée

à partir de 400 €

Prix de création d’une fenêtre

de 200 à 500 € pièce

Prix de cloisonnement

10 € le m²

Prix VMC

de 400 € (simple flux) à 1.500 € (double flux)

Production d’eau chaude

de 700 à 2.500 €

Système de chauffage électrique

de 2.000 à 3.500 €

Chauffage par pompe à chaleur

de 4.000 à 8.000 €

Chauffage au gaz naturel

de 3.000 à 6.000 €

Prix de pose d’une boîte à lettres

150 €

 

 

Quelques astuces de constructions

Il reste que la création d’un studio passe aussi par quelques astuces qui sont toujours les bienvenues.

Deux choses sont alors essentielles dans un tel logement : l’espace et la lumière naturelle. Les deux sont d’ailleurs étroitement liés puisqu’une lumière naturelle très bien pensée, voire traversante lorsque c’est possible, fait paraître plus vaste un studio.

 

  • Pour le rangement, prévoir des rangements dans les marches d’escalier (s’il y en a un) ou sous l’escalier, permettra de gagner de la place.
  • Pour un studio fourni meublé, un lit escamotable (à partir de 1.000 €) ou disposant de tiroirs permet aussi de gagner de l’espace ou de la place en rangement.
  • La présence d’une mezzanine, où peut être placé le coin nuit par exemple, peut aussi permettre de récupérer des mètres carrés utiles, sous condition que la hauteur totale le permette. Le prix d’une telle mezzanine se situera alors entre 1.000 et 2.000 €.
  • Un cloisonnement avec bibliothèque ou autre rangement permettra de joindre l’utile à l’agréable.
  • Pour encore gagner de la place, prévoyez des chaises pliantes ou empilables que vous n’installez que lorsque vous avez des invités.
  • Enfin, pour faire paraître un espace plus grand qu’il ne l’est réellement, en plus de la lumière naturelle qui entre, des murs qui la reflètent parfaitement sont à privilégier, donc des couleurs claires de murs.

 

Des aides pour cet aménagement

Vous devrez aussi contacter le service des impôts et votre mairie pour connaître vos droits en la matière. Tout au moins, des réductions d’impôts pour un logement terminé depuis 2 ans est possible. Selon les travaux d’économie d’énergie, d’autres aides sont possibles. Certaines sont sous condition de ressource.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :