Prix de construction d'un chalet

Mis à jour le 30 août 2018
Aucun vote pour le moment
2018-08-30 08:00:00
Chalet en bois

Pour des escapades ponctuelles ou pour vivre tout au long de l’année, la construction d’un chalet en bois traduit un désir de vivre dans un logement en bois qui se fond dans la nature. Pour que le confort soit au rendez-vous, tout comme la chaleur en hiver, voici ce que vous devez savoir concernant le prix de construction d’un chalet qui peut aussi prendre, plus simplement, la physionomie d’un abri de jardin.

 

Formulez une demande de devis

L’usage d’un chalet

D’origine construit dans les régions montagneuses, le chalet est souvent privilégié comme habitation ou comme bâtiment secondaire.

 

  • Dans le premier cas, il s’agit d’une maison en bois qui bénéficie de la chaleur de ce matériau.
     
  • Dans le deuxième, il sert de bureau ou de chambre d’ami et peut également contenir tous les éléments d’une maison. Mais il sert parfois aussi de servitude pour y ranger la tondeuse, le matériel de jardin, parfois la table et les chaises de jardin durant l’hiver, ou même pour en faire une salle de jeux pour les enfants, durant l’été. Il est alors construit sur le même terrain mais de manière dissociée au logement principal. Le prix de construction d’un chalet propose une alternative tarifaire souvent moins élevée que le prix d’une extension de maison et bénéficie de quelques éléments kits ou prémontés qui en font un modèle vite réalisé

 

Les chalets se construisent désormais dans toutes les régions de France, c’est à l’essence de bois choisie qu’il faut toutefois faire attention.

 

Les particularités d’un chalet

Ce qui caractérise, en premier lieu, le chalet, et qui le différencie de toute autre construction bois, c’est sa technique de construction faite de rondins ou de madriers en bois massif et empilés les uns sur les autres. Un travail qui doit cependant être effectué minutieusement avec des rondins soigneusement travaillés au préalable.

La présence du bois massif apporte toute l’inertie thermique recherchée et propre à ce principe de construction.

Au final, et dans une version maison, le prix de la construction revient dès lors entre 1.500 et 2.000 € le m², mais sera décomposé et réexaminé par la suite.

 

L’esthétique propre au chalet fait de ce mode de construction un logement atypique qui procure à la fois confort et atmosphère chaleureuse, souvent apparenté à des vallons enneigés, qui peut être très apprécié comme résidence secondaire par certains, mais dont l’esprit proche de la nature incitera d’autres à en faire leur résidence principale.

 

Cette construction en bois bénéficie d’une excellente isolation thermique qui offre une solution naturelle quant aux problèmes d’humidité. En effet, la régulation se fait aisément puisque le matériau est respirant et permet ainsi à la maison une très bonne aération sans qu’il n’y ait pour autant de ponts thermiques et de sensations de courants d’air désagréables.

 

Une construction en bois garantie l’optimisation de l’espace du fait que les murs en bois prennent moins de place que leurs homologues en briques ou en parpaings, nécessitant isolation et doublage.

 

Un chalet est construit en bois, un matériau écologique. De plus, les essences disponibles sont variées, ce qui laisse une gamme de choix intéressante. Toutefois, la longévité du chalet est assurée grâce à la robustesse et la durabilité du matériau, le choix de l’essence est donc très important si vous souhaitez profiter longtemps de votre chalet, voire en faire bénéficier vos héritiers. De plus, il est facile d’entretien, surtout si vous le faites fréquemment et que vous avez choisi une très bonne qualité initiale.

 

Les formalités

Avant de pouvoir commencer les travaux de construction de votre chalet, il faudra vous renseigner auprès du service urbanisme de votre mairie afin de consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou le Plan d’Occupation des Sols (POS), lorsqu’il y en a un. Celui-ci vous renseignera sur les éventuelles restrictions ou interdictions dont dépend votre terrain.

 

Les exigences urbanistiques d’une commune peuvent concerner les matériaux à utiliser pour les toitures, la couleur des façades, etc.

 

Il est aussi possible que vous ayez à voir avec les Bâtiments de France si vous êtes à proximité d’un site classé et que les délais d’obtention de votre permis s’en trouvent rallongés.

 

Prix du chalet comme abri de jardin

Cette solution consiste donc en un abri beaucoup plus simple, qui ne nécessite pas un bois d’une épaisseur aussi importante, et d’une pose beaucoup plus rapide et sans difficulté consistant avant tout à ne pas le laisser reposer directement sur le sol, afin que le bois ne pourrisse pas.

Il est constitué de madriers généralement de 28 mm ou de 40 mm, et le tarif varie selon le nombre d’ouvertures qui le composent (en simple vitrage).

  • son prix tourne de 150 à 200 € le m² en kit pour des modèles qui font 9, 12, 16 ou 20 m².

 

Prix du chalet comme annexe habitable

Il sert ici de bureau annexe, de logement complémentaire, voire d’habitat léger ou de chambre complémentaire pour l’été ou pour les vacances.

Il est alors constitué de madriers d’au moins 43 mm et, parfois, de 60, voire de 80 mm, surtout pour des modèles conçus avec mezzanine.

Il est aussi placé sur des éléments permettant de l’isoler du sol. Les ouvertures sont alors en double vitrage isolant.

Une finition est également à prévoir (voir ci-dessous).

  • son prix est alors de 300 à 350 € le m² en kit pour des modèles qui vont de 25 à 60 m².

 

Les bases de la construction

Si un chalet est principalement construit à base de bois, d’autres matériaux seront nécessaires pour assurer la robustesse de la construction. Il s’agit par exemple, de béton, d’acier ou encore de pierre.

 

Les essences de bois

L’essence de bois choisie aura un véritable impact sur le prix de construction. Seuls les bois disposant de la désignation CE sont autorisés à la commercialisation. Tous les bois composant le chalet doivent recevoir un traitement fongicide et insecticide de manière régulière pour éviter l’affaiblissement de la construction.

 

Pour l’ossature du chalet, la robustesse du bois est de primo importance. La norme NF EN 338 offre un classement des bois afin de définir les essences les mieux adaptées aux différents climats et zones géographiques. Le chêne conviendra par exemple pour un chalet placé dans les hautes montagnes ou très exposé. Il résiste au froid et aux intempéries avec sa classification D35.

Robuste, l’épicéa ne conviendra par exemple pas pour des chalets en bords de mer puisqu’il ne supporte pas l’humidité. il porte le classement C30.

 

Pour les murs et l’intérieur du chalet, le bois se choisit pour son rendu. Ainsi, si vous souhaitez un intérieur clair, ce sera le pin qui sera conseillé. Son abondance et sa légèreté en font une essence disponible à un prix peu élevé.

Contrairement au chêne et à l’hêtre dont le prix est plus élevé et qui sont choisis en intérieur pour leur résistance et l’atmosphère chaleureuse qu’ils dégagent.

 

De la pierre pour les fondations

Afin d’assurer la solidité de la structure, il est fortement conseillé de choisir la pierre pour construire les fondations et éviter les possibilités d’effondrement. Ceci est d’autant plus vrai lorsque le chalet est bâti sur un terrain en pente.

 

Du béton pour la dalle

De la même façon, une dalle béton est généralement prévue pour isoler le chalet du terrain naturel et éviter les remontées d’humidité.

 

De la pierre ou de la brique pour la cheminée

Si le chalet est doté d’une cheminée, ce qui n’est pas rare, la pierre ou la brique sont à préférer.

 

Du béton parfois pour les poutres

La solidification de la structure passe également par les poutres. Il peut arriver qu’elles soient renforcées, notamment selon certains plans d’architecte plus complexes nécessitant des portées ou des supports de poids plus importants et se retrouvent alors en béton, par exemple pour une poutre centrale.

 

Préparation avant pose du chalet

Prix

Si nécessité étude de sol

autour de 1.500 €

Fondations (sur terrain normal, de 60cm à 1 m de profondeur)

100 à 200 € le m3

Dalle béton isolée

60 à 80 € le m²

 

 

 

Le style d’un chalet

Ce n’est pas parce que vous décidez d’habiter dans un chalet que vous êtes obligé de tout concevoir comme le véritable chalet de montagne. On trouve ainsi deux styles particuliers :

 

Le style classique

Vous y retrouverez cette ambiance tant appréciée lors des vacances à la montagne.
La rusticité y est présente et rien n’est fait pour camoufler le bois, bien au contraire. Il y règne en maître et même le mobilier reste dans des tons naturels, tables, chaises et armoires. Vous pouvez aussi imaginer une cheminée rustique à foyer ouvert avec un tapis en peau de bête devant.
 

Le style tendance

Si l’extérieur conserve tout l’aspect du chalet, le contraste avec l’intérieur est saisissant. Les murs sont le plus souvent recouverts d’un placo et peints, tout comme les plafonds. Les ouvertures seront coulissantes, un séjour cathédral jouera sur les volumes.
Le mobilier laisse place aux tendances actuelles où règneront le fer, le verre, l’alu.

Le contemporain et les couleurs modernes prennent place aussi bien sur les murs que dans les décors.

 

Le style scandinave

Les tons sont plus neutres, aussi bien sur les murs que pour le mobilier.
Les notes de couleur proviennent essentiellement d’accessoires : rideaux, coussins, dessus de lit, chaises, etc.
Les éclairages sont tamisés ou imbriqués dans le plafond.

 

Les différentes solutions de montage

Le chalet se démarque aussi de la construction traditionnelle par les différentes opportunités qu’il offre quant à son montage.

Il peut alors être livré en kit, et ne nécessitera que la préparation du sol et les raccordements ou être réalisé sur plan, spécialement conçu, terminé et assemblé sur place par des professionnels.

 

Le chalet en kit

En kit, un chalet destiné à l’habitation est donc de 600 à 1.000 € le m², selon le niveau de finition choisi.

 

Le prix de toutes les options

Il ne suffit pas que ce chalet soit fourni, voire terrain préparé, ce chalet doit aussi être protégé au niveau du bois afin de résister au temps et, ensuite, raccordé à l’eau, à l’électricité et tout ce qui est nécessaire à son équipement intérieur.

 

Travaux pour un chalet clés en main

Prix

Travaux de sol

de 100 à 150 € le m²

Montage du chalet

de 100 à 150 € le m²

Travaux d’aménagement et de raccordements

de 200 à 300 € le m²

 

 

Ces prix s’entendent pour un chalet standard en kit. Pour un modèle spécialement conçu, notamment par un architecte, le tarif peut très facilement s’envoler, du fait de travaux de préparation de sol et de montage bien plus complexes.

 

Le prix de construction d’un chalet

S’il ne s’agit pas d’une simple extension de maison, le prix de construction d’un chalet comparable à une maison traditionnelle en termes de taille correspondra à un prix de 20 à 30 % plus cher.

  • Comptez entre 1 500 et 2 000 € le m² pour la construction d’un chalet clés en mains d’une essence de très bonne qualité.

 

Pour une surface habitable de 100 m² permettant de disposer d’un chalet avec 3 chambres, comptez 150 000 € TTC pour l’achat du chalet et son installation. En sus, devront être ajoutés les frais de livraison du chalet, ainsi que le prix d’achat du terrain où vous souhaitez le faire construire.

 

Comme pour les maisons, il existe des possibilités d’extension de chalet ultérieures à la construction. Toutefois, il est aussi possible de choisir une taille plus grande dès le début. Pour que vous puissiez comparer les prix, sachez qu’il faut compter environ 220 000 € TTC pour l’achat d’un chalet de 150 m² et son installation.

 

Le traitement

Pour que votre chalet offre une belle durée de vie, si l’essence choisie est importante, il faut aussi lui offrir le traitement nécessaire au bon entretien régulier du bois.

Il faut prévoir, pour cela, une petite semaine pour venir à bout d’un tel travail et, donc, être attentif aux conditions météorologiques sur une telle période afin qu’un temps de pluie ne soit pas prévu.

Un entretien qui débute par un bon nettoyage à haute pression pour supprimer toutes les impuretés (moisissures et autres), voire un grattage au papier de verre des parties les plus atteintes et un rebouchage à la pâte à bois si nécessaire.

 

Un premier passage pour le traitement contre les insectes est nécessaire, en surface et, si besoin, avec injection. Ce traitement bien réalisé, notamment par un professionnel, possède une garantie de 10 ans et devra donc être renouvelé dans cette période.

La peinture, lasure ou vernis devra ensuite être passé en 2 ou 3 couches, avec un temps de séchage de l’ordre de 24 heures entre chaque couche. Une peinture UV le protègera des attaques des rayons de soleil. Ce traitement interviendra annuellement ou bi-annuellement selon la région et l’exposition.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.