Prix pour casser une terrasse

Mis à jour le 27 juin 2019
Moyenne : 5 (1 vote)
2019-06-27 08:00:00
Terrasse en bois

Avant de casser une terrasse, il est nécessaire de prendre en compte les matériaux à démolir : la chape, la dalle de béton existante, etc. Lorsque la terrasse actuelle n’est pas fissurée ni abîmée, il est en effet possible de recouvrir la terrasse en place d’un autre revêtement sans casser l'existant. Le prix pour casser une terrasse en béton armé oscille entre 25 et 30 € le m².

 

 

Vous avez un projet ?

Récapitulatif

Type d’outils

Prix de location

Prix d’achat

burin

parfois des possibilités entre particuliers

de 12 à 30 € TTC

massette

de 10 à 80 € TTC

perforateur burineur électrique

de 20 à 75 € TTC par jour

de 200 à 700 € TTC

déjointeur électrique

de 20 à 30 € TTC par jour

de 25 à 50 € TTC

meuleuse

dès 20 € TTC par jour

de 70 à 200 € TTC

disque diamant pour meuleuse

dès 20 € TTC par jour

de 10 à 150 € TTC

grattoir à déjointer

dès 10 € TTC par jour

de 10 à 20 € TTC

marteau piqueur

de 15 à 92 € TTC par jour

de 200 à 1 500 € TTC

mini pelle

de 200 à 350 € par jour

-

 

 

Pour confier vos travaux de démolition d’une terrasse à un professionnel, voici les prix à prévoir :

 

Type de prestations

Prix

travaux de démolition par un professionnel

de 25 à 30 € le m²

évacuation des gravats

de 30 à 50 € le m3

 

 

Retirer le revêtement de la terrasse

Selon les raisons pour lesquelles vous souhaitez casser une terrasse, il peut être intéressant de prendre le temps de retirer le revêtement de la terrasse avant de la casser. En effet, un dallage en bon état peut avoir une deuxième vie, soit pour votre propre terrasse soit pour celle de quelqu’un d’autre. De plus, la dépose du carrelage ou du dallage existant n’est pas une étape très compliquée.

 

Pour déposer les carreaux ou les dalles collés sur votre terrasse, vous aurez besoin :

  • d’un burin ;
  • et d’une massette.

 

Pour déposer des carreaux ou des dalles scellés à votre terrasse, vous aurez besoin d’un outillage spécial :

  • d’un perforateur burineur.

 

Pour les retirer le plus proprement possible, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel. Il saura très rapidement différencier le type de pose dont a fait l’objet votre dallage. Sachez notamment qu’il est possible de sonder le revêtement de votre terrasse avec un marteau. Si le carreau ou la dalle sonne creux, alors il s’agit d’une pose collée. Voici ensuite les différentes étapes à suivre pour casser le revêtement de sol de votre terrasse :

 

  • Ôter les joints

Pour accéder aux carreaux de la terrasse, il faut commencer par retirer tous les joints présents entre eux pour les maintenir en place.

Une meuleuse avec disque diamant ou un déjointeur électrique permet de réaliser cette étape.

Si vous ne disposez pas de ces équipements, il est aussi possible d’utiliser un grattoir à carrelage pour effectuer cette opération manuellement.

 

  • Casser un premier carreau

Si vous souhaitez retirer le revêtement sans le conserver, la meuleuse permettra d’inciser les carreaux afin de les fragiliser et de les casser à l'aide d’un burin et d’une massette.

 

  • Nettoyer la terrasse

Si vous ne souhaitez pas casser l’ensemble de la terrasse, mais uniquement son revêtement, il ne vous reste plus qu’à vous charger de l’évacuation des gravats.

Lors de cette étape, il sera également nécessaire de gratter au burin les résidus de colle.

 

  • Ragréage de la terrasse

Afin de bénéficier d’un sol parfaitement plan, le ragréage de la terrasse est généralement nécessaire après la dépose du revêtement.

 

Casser la chape et la dalle en béton

Lors de la rénovation d’une terrasse, la dépose du revêtement existant n’est pas toujours suffisante. Lorsque la chape et la dalle en béton de votre terrasse sont fissurées, il peut être indispensable de casser l’ensemble de la terrasse et de la refaire entièrement à neuf. Ce sera notamment le cas lorsque les fissures sont trop importantes.

 

Toutefois, pour casser la chape et la dalle béton de votre terrasse, il est important de savoir ce qu’elle contient pour éviter de faire des dégâts. En effet, lors de la construction de la terrasse, des câbles électriques, des canalisations transportant de l’eau, du gaz ou autres ont pu être installés à l’intérieur de cette dalle.

 

Casser la chape et la dalle en béton de la terrasse lorsqu’elles sont abîmées permet d’éviter que le problème ne s’aggrave, malgré le renouvellement du revêtement de celle-ci. Il s’agit de travaux plus onéreux qui permettent toutefois d’assurer la stabilité de votre terrasse. Nous vous conseillons de fournir l’ensemble des plans dont vous disposez au professionnel sélectionné pour les travaux. Cela lui permettra de repérer les canalisations et autres et d’adapter la nouvelle dalle en béton aux glissements de terrain qui ont eu lieu depuis la construction de votre terrasse.

 

Lorsque la date de construction de la terrasse est trop ancienne, il n’est pas rare qu’il soit impossible de retrouver les plans de construction. Le professionnel doit alors mener une opération de repérage avant de commencer à casser la terrasse.

 

Les précautions à prendre avant de commencer les travaux :

  • couper les arrivées d’eau ;
  • couper le disjoncteur électrique ;
  • utiliser un détecteur de métaux.

 

Le détecteur de métaux permet parfois de définir la présence des canalisations. Attention toutefois, le détecteur de métaux sera gêné par l’armature d’une dalle en béton ferraillée.

 

Les terrasses récentes disposent de grillages avertisseurs qui permettent de guider le professionnel sur la présence des câbles et des tuyaux présents dans la dalle béton.

 

La découpe partielle de la terrasse

Avant de casser une terrasse, il faut choisir entre sa démolition partielle ou totale. En fonction de ce critère, deux techniques différentes pourront être envisagées. Pour réparer des défauts de construction ou des défauts liés à un affaissement de terrain, il est possible de découper la terrasse avec une meuleuse équipée d’un disque diamant. Cela permet de délimiter la zone à casser de la zone à conserver. L’étape de démolition est ensuite la même que pour une démolition totale.

 

Les précautions à prendre

Pour casser une terrasse, qu’il s’agisse du revêtement, de la chape ou de la dalle béton, il est important de prévoir les projections des débris allant être démolis. Pour vous protéger lors de vos travaux, vous devez vous équiper :

  • des gants épais ;
  • des lunettes pour protéger les yeux ;
  • un casque pour protéger les oreilles ;
  • d’un masque anti-poussière pour le visage ;
  • de chaussures adaptées ;
  • des vêtements épais (blouson de chantier et pantalon).

 

Si un professionnel dispose d’ores et déjà de ces types d’équipements, il vous faudra les acheter si vous souhaitez casser votre terrasse vous-même.

Type d’équipement

Tarif d’achat

gants épais

de 30 à 110 € TTC

lunettes de protection

de 5 à 30 € TTC

casque

de 40 à 60 € TTC

masque anti-poussière

de 10 à 20 € TTC

chaussures de sécurité

de 60 à 100 € TTC

blouson de chantier

de 40 à 80 € TTC

pantalon de chantier

de 25 à 60 € TTC

 

 

Un casque anti-bruit pourra également être nécessaire pour l’usage d’un marteau-piqueur. Le prix d’achat d’un casque anti-bruit commence dès 40 € TTC.

 

Les projections des gravats ne sont pas dangereuses que pour votre santé, il est donc nécessaire :

  • de sécuriser le périmètre pour éviter que vos enfants ou autres personnes puissent recevoir des projections ;
  • de sécuriser les baies vitrées et les fenêtres pour éviter de casser une vitre qu’il faudrait ensuite changer, etc.

 

L’outillage indispensable pour casser une terrasse

Si un marteau, un burin et une massette suffisent parfois à casser la dalle béton d’une terrasse, des outils plus importants comme le burineur électrique et le marteau piqueur peuvent être indispensables.

 

Type d’outils

Prix d’achat

marteau

de 25 à 100 € TTC

burin

de 12 à 30 € TTC

massette

de 10 à 80 € TTC

perforateur burineur électrique

de 200 à 700 € TTC

meuleuse

de 70 à 200 € TTC

marteau piqueur

de 200 à 1 500 € TTC

 

 

Le choix d’utilisation des outils dépend principalement de l’épaisseur et de la nature de la dalle béton. En effet, pour la casser, il faut commencer par la fragiliser. Il est parfois possible de creuser en-dessous de la terrasse. La teneur en ciment de la dalle béton aura aussi son importance dans le choix de la technique à employer.

 

La meuleuse peut, par exemple, permettre de désolidariser la dalle béton en plusieurs parties distinctes. Il est alors possible de casser la terrasse en plusieurs fois. Pour permettre de telles découpes, la meuleuse doit être équipée d’un disque diamant dont le prix peut varier de 10 à 150 € TTC selon ses performances et sa solidité.

 

Prix du projet : les critères à prendre en compte

Pour connaître le prix de votre projet, de nombreux critères sont à prendre en compte : de la complexité du chantier à sa réalisation par un professionnel, en passant par le prix de location des équipements si vous souhaitez effectuer les travaux vous-même, etc.

 

  • La dimension de la terrasse

Pour casser une terrasse, les dimensions en m² (longueur et largeur) sont essentielles, mais également les dimensions en m3 (longueur, largeur et épaisseur).

Pour la démolition et l’évacuation des gravats, ce sont ces 3 dimensions qui seront nécessaires pour définir le coût réel des travaux.

 

  • L’état de la terrasse

En examinant l’état de votre terrasse, le professionnel pourra vous dire si celle-ci doit être partiellement ou totalement cassée pour être refaite à neuf.

Une terrasse sans fissure et ne montrant aucun signe d’instabilité liée à un affaissement de sol n’aura pas besoin d’être démolie, ce qui permet de gagner beaucoup de temps dans la réalisation des travaux, mais également de faire diminuer le prix du devis de manière très intéressante.

 

  • Le type de matériau de la terrasse

Selon la conception de la terrasse, il sera plus ou moins difficile et plus ou moins rapide de la casser. Raison pour laquelle les matériaux influent sur le prix de dépose.

 

L’outillage nécessaire à la réalisation des travaux, ainsi que l’accessibilité de la terrasse auront également un impact sur le tarif de prestation d’un professionnel.

 

Prix pour casser une terrasse

Si vous pouvez vous lancer vous-même dans la démolition d’une terrasse, sachez que pour vous en remettre à un professionnel, il faut compter sur le tarif moyen suivant :

 

Type de travail

Tarif

prix pour casser une terrasse

de 25 à 30 € le m²

 

 

Ce prix englobe aussi bien la location du matériel que le prix de la main d’oeuvre, mais aussi l’enlèvement des gravats, etc. Pour enlever le carrelage mais conserver le reste de la terrasse, voici les prix à prévoir :

 

Type de travail

Tarif

dépose de carrelage + pose d’un nouveau carrelage

de 30 à 70 € le m²

 

 

L’enlèvement des gravats est une étape fastidieuse, surtout pour un particulier ne sachant pas forcément où il a le droit de s’en débarrasser. Lors de son intervention, un professionnel inclut généralement l’évacuation des gravats à son devis. Le prix d’évacuation des gravats lors de la démolition d’une terrasse coûte en moyenne :

 

Type de travail

Tarif

évacuation des gravats

de 30 à 50 € le m3

 

 

Si l’intervention d’un professionnel facilite la réalisation de ce type de projet, casser une terrasse peut également être réalisé par un particulier. Si vous ne disposez pas du matériel nécessaire, nous vous conseillons de le louer plutôt que de l’acheter. Sauf, bien sûr, s’il s’agit de matériel dont vous pouvez avoir régulièrement besoin.

 

Type de matériel

Tarif de location

piqueur pneumatique

15 € TTC par jour

piqueur électrique

55 € TTC par jour

brise-béton

de 35 à 92 € TTC par jour

 

 

Pour casser une terrasse, un matériel plus complexe, et donc plus coûteux, pourra également être nécessaire.

 

Type de matériel

Tarif de location

micro pelle 1 tonne

200 € TTC par jour

micro pelle de 2 tonnes

de 300 à 350 € par jour

 

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.