Isolation plafond : prix et conseils

Mis à jour le 19 septembre 2017
2017-09-19 15:00:00
Isoler un plafond

Afin de pouvoir chauffer plus efficacement en hiver et d’avoir moins chaud en été, refaire l’isolation de son plafond est souvent une bonne solution. Pour en savoir un peu plus quant au prix de ce genre de projet, voici un article qui vous donnera des estimations tarifaires et des conseils en termes d’isolation de plafond.

 


Pourquoi isoler son plafond ?

Lorsque l’on parle de plafond, c’est aussi bien celui compris entre le rez-de-chaussée et le premier étage que le plafond situé en-dessous des combles. Les nécessités en isolation thermique et acoustique ne sont pas exactement les mêmes. L’emplacement dont vous disposez pour installer cette couche d’isolation aura également une incidence sur le type d’isolant que vous pourrez mettre en place : les couches standards (laines minérales, fibres végétales, etc.) font généralement 100 mm, mais des couches plus épaisses donc plus efficaces peuvent faire 300 mm.

Au-delà de l’apport énergétique, certains de ces matériaux offrent un confort acoustique supplémentaire.

 

 

Construction neuve et rénovation

Le plus simple est de penser l’isolation de ses plafonds dès la construction du logement. Mais lors de l’achat d’un logement existant, l’isolation peut alors avoir vieilli ou tout simplement ne plus être aux normes actuelles.

Par ailleurs, une bonne isolation passe aussi bien par des fenêtres double vitrage que par l’isolation des murs et des plafonds. Il est donc important de bien réfléchir son projet sur le plan phonique et énergétique.

 

 

Isolation phonique pour un logement à étage

Si votre maison ou votre appartement est doté de plusieurs niveaux, vous pouvez aisément limiter les bruits en installant une moquette. Elle sera, de préférence, utilisée pour des pièces de nuit à condition de ne pas être sujet aux allergies. Dans le cas contraire, une sous-couche résiliente sur les sols de l’étage pourra être choisie.

Cependant, si votre plafond est le sol d’un voisin, le problème est plus complexe. L’isolation phonique devra donc être effectuée depuis votre plafond et nécessitera aussi de poser un nouveau plafond.

 

 

Diagnostic acoustique

Avant de refaire son isolation, il est conseillé de faire un diagnostic acoustique, cela pourra vous aider à faire votre choix sur la meilleure solution d’isolation à mettre en oeuvre. En effet, si ce diagnostic vient identifier le type de nuisance sonore, il sert en outre à en repérer l’origine, à enregistrer la puissance en décibels et à déterminer le seuil de tolérance des occupants ainsi que la nature des plafonds à traiter (bois, plâtre…). Comptez entre 100 et 200 € pour un diagnostic standard, si vous souhaitez une analyse plus complexe, les prix grimpent jusqu’à 1 000 ou 2 000 €.

 

 

Les différents matériaux d’isolation pour le plafond

Il existe de nombreux matériaux pour mettre en place une isolation efficace, chacun a ses caractéristiques propres. Ils peuvent être vendus en panneaux, en plaques, en vrac, en rouleaux à dérouler ou en mousse. Pour choisir le bon matériau, il faut que vous preniez en compte votre besoin acoustique et thermique et la place dont vous bénéficiez.

 

Matériaux renouvelables

Type de matériau

Avantages

Prix au m² en fourniture
(épaisseur : 100 mm)

Liège

excellente isolation phonique et thermique

entre 10 et 30 €

Cellulose

qualités anti-feu, anti-moisissures et anti-insectes

20 €

Perlite

qualités anti-feu, anti-moisissures

entre 20 et 30 €

Fibres végétales (fibres de bois et fibres de lin)

bois : bon pouvoir d’isolation thermique et acoustique

lin : bon isolant, pérenne

entre 10 et 20 €

Laines minérales (laine de roche, laine de verre)

roche : très bon isolant thermique et acoustique

verre : excellent isolant thermique

entre 3 et 10 €

 

 

Matériaux synthétiques

Si le polystyrène expansé est le plus utilisé, c’est le polyuréthane qui est le matériau le plus efficace en matière d’isolation. En effet, la technique de mise en place permet d’isoler le plafond dans ses moindres recoins. Le polystyrène expansé est léger, et donc plus facile à mettre en place, le polystyrène extrudé est quant à lui plus lourd, car plus dense et représente un bon compromis entre les deux autres matériaux.

Pour une isolation phonique, aucun ne convient cependant.

 

Comptez entre 10 et 20 € le m² pour le polystyrène et entre 20 et 50 € le m² pour le polyuréthane, pour une épaisseur de 100 mm.

 

Prix de pose d’une isolation de plafond par un professionnel

Passer par un professionnel pourra non seulement vous permettre de bénéficier d’une installation sans aucun pont thermique, mais vous aurez également la possibilité de profiter d’aides et de subventions.

 

Comptez entre 25 et 45 € HT de l’heure pour la pose de l’isolation de votre plafond. Au m², le prix de pose d’une isolation de plafond en laine de verre tournera autour de 15 à 50 € selon qu’il faudra déposer l’éventuelle isolation existante ou non, la technique de pose utilisée et la surface de la pièce. Un professionnel mettra proportionnellement moins de temps à isoler un plafond pour une grande salle que pour effectuer le même travail dans une petite chambre.

 

Ne sont pas inclus dans ce prix :

  • les matériaux (voir rubrique précédente) ;
  • la TVA (réduite pour certains travaux de rénovation énergétique) ;
  • le forfait de déplacement (prix variable selon la distance) ;
  • la fourniture pour un nouveau faux plafond, si l’isolation se fait par en dessous, qu’il faut évaluer entre 15 et 80 €/m² selon le type de matériau, auquel il est nécessaire d’ajouter le prix de pose d’un faux-plafond (dès 50€/heure), d’un plafond suspendu (dès 90 €/heure), etc.

 

Le budget isolation à prévoir lors d’une construction neuve correspond à 3 ou 4 % du coût total.

 

 

Aides et subventions

Certaines subventions et aides sont allouées aux personnes qui souhaitent réaliser des travaux permettant d’améliorer les conditions énergétiques de leur domicile. Les travaux d’isolation entrent notamment dans les critères des aides de l’ANAH. Le plus simple est de contacter la mairie pour en savoir plus, notamment quant à votre éligibilité.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.